Chargement...

vendredi 19 décembre 2014

La bûche "Fleur de sel" de Christophe Felder



Casse-tête de ouf pour savoir quelle bûche proposer cette année ! Chocolat, pas chocolat, fruits, pas fruits, mousse, pas mousse,  crème au beurre, pas crème au beurre, gouttière, pas gouttière... 
Bref.

Et puis j'ai feuilleté à nouveau le magazine "Pâtisseries et Cie" (clic) à la recherche de la recette miracle, et devinez qui est encore venu à ma rescousse ? (mais il me poursuit le mec...) Christophe Felder !!! 
Du coup j'ai hésité parce que j'ai tout à fait conscience de la feldérisation excessive de mon blog, mais quand je craque, je craque. Alors tant pis. Je crois que je suis faite pour les recettes de Felder. Elles sont toutes excellentes, bien expliquées et abordables. 
Love him...

Bon, à la base cette recette n'est pas du tout présentée en forme de bûche. Felder la propose sous forme de demi-sphères individuelles. C'est une recette extraite  de son livre "Les petits gâteaux". Livre dont je n'entends que des éloges, et qui, je le sens, va très vite rejoindre mes étagères...



Cette recette est intitulée "Fleur de sel". 
Histoire de réveiller vos papilles, voici le topo :
- un biscuit super croustillant (meringué en fait) aux amandes
- un crémeux caramel vanille
- une pâte de caramel mou
- une mousse au chocolat Guanaja (70%)
- un streusel cannelle/tonka pour finir en beauté
(le tout ponctué de fleur de sel ça et là...)

Ingrédients simples et faciles à trouver (la fève tonka se trouve dans toutes les enseignes dédiées à la cuisine). Je suis une malaaaaaade de la fève tonka. C'est juste un miracle de la nature.... J'en fous partout : madeleines, pâte à crêpes, crèmes brûlées, sablés (vous pouvez faire les kipferl à la fève tonka !), cakes, financiers, tartes aux pommes, millefeuilles etc etc... Sa saveur est très difficile à décrire. C'est un morceau de paradis dans une petite boite, tout simplement... 

Bon, maintenant que vous savez à peu près de quoi il retourne il faut que je pleure un peu sur mes déboires de blogueuse... 
Vous n'êtes pas sans savoir qu'avant de publier une recette assez complexe il faut la tester plusieurs fois. Mais quand on manque de temps, c'est très difficile. Alors quand on a fait n'importe quoi au niveau du montage (comme moi avec cette bûche) on est face à un dilemme : on publie quand même pour que tout le monde ait le temps de la réaliser, où on recommence tout et on publie à Pâques...?
Vous aurez compris quel fut mon choix.

Je suis donc en train de taper la recette en chialant, parce que j'ai fait preuve d'une débilité sans nom sur ce coup là !!! La fille vient d'acheter un moule à mini-bûches (clic) et a complètement oublié de s'en servir pour cette recette !!! Alors que c'était le moule parfait pour avoir une super belle découpe avec un crémeux caramel en forme de demi-lune et tout et tout !!! J'aurais pu avoir un super visuel  ! Mais non, évidemment, j'ai sorti le moule à minis financiers, c'est tellement plus intelligent quand on a un moule à bûchettes ! Du coup je me retrouve à la découpe avec un crémeux affreux tout raplapla qui ressemble à rien. Génial. Mais c'est pas possible d'être aussi *@&*%** !!!!

Ô rage ! Ô désespoir ! Ô bûchette ennemie ! N'ai-je donc tant pâtissé que pour cette infamie ? 

Vais me pendre et reviens.

RÉALISATION : POUR UNE BÛCHE DE 27CM ENVIRON : (PAS BESOIN DE GOUTTIÈRE À BÛCHE ! UN MOULE À CAKE SUFFIT ! VOUS VERREZ...)  :
Pour le biscuit croquant aux amandes :
50g de blancs d'oeufs (à température ambiante)
80g (15+25+40) de sucre en poudre
30g de poudre d'amandes
1cc de caramel liquide (pas mis)
10g de farine 

Pour le streusel cannelle/fève tonka :
25g de beurre pommade
25g de sucre en poudre
25g de farine 
25g de poudre d'amandes
1/2 fève tonka (une petite)
1 pincée de cannelle
1 pincée de fleur de sel

Pour le crémeux au caramel :
3g de gélatine en feuille (ou 1/2 sachet d'agar-agar Vahiné, donc 1g))
270g de crème liquide entière
70g de sucre en poudre
70g de jaunes d'oeufs
1/2 gousse de vanille

Pour la pâte de caramel mou :
60g de sucre semoule
25g de crème liquide entière 
1g de fleur de sel
40g de beurre froid 
1/8 de gousse de vanille

Pour la mousse au chocolat :
110g de chocolat à 70% (j'ai mis du Valhona "Guanaja")
225g + 45g de crème liquide entière bien froide
45g de lait 
45g de jaunes d'oeufs
45g de sucre semoule

Pour la déco :
100g de chocolat au lait Jivara de Valrhona (j'ai fait des sapins avec du Guanaja car je n'avais plus de Jivara)

Alors pas de panique ! Personne ne bouge ! Moi aussi j'ai flippé en lisant la recette au départ ! J'ai cru que c'était un truc de dingue et j'ai eu mal à la tête... 
Puis je me suis posée, j'ai tout lu tranquillement, et j'ai vu que tout était assez rapide à faire en fait. Ça paraît long sur le papier, mais ça ne l'est pas tant que ça en réalité. Il suffit de faire le biscuit et le streusel la veille (c'est hyper facile et ultra rapide à faire !!), puis le reste le lendemain. Il y a plusieurs éléments, mais ils sont tous assez rapides à faire. Pour tout vous dire j'ai tout fait le jour même et j'ai survécu...

Ensuite on congèle, on démoule, on décore et on s'la pète...

Je vous conseille de réaliser cette recette dans l'ordre suivant :

1) Le biscuit croquant aux amandes (la veille...ou pas !) :
C'est un biscuit très facile à faire. Il suffit de mélanger des poudres à des blancs montés. On obtient un biscuit "meringué" ultra croquant. 
Préchauffez le four à 160° chaleur tournante.
Mélangez 40g de sucre en poudre, 30g de poudre d'amandes et 10g de farine :



Montez les blancs en neige (50g) avec 15g de sucre en poudre au départ. Commencez à petite vitesse et augmentez progressivement. Lorsque les blancs sont mousseux, ajoutez 25g de sucre en poudre ainsi qu'une cuillère à café de caramel liquide. Je n'ai pas mis le caramel, je ne pense pas que cela soit dramatique... 
Il faut obtenir une meringue bien brillante qui fait le bec d'oiseau :


Versez les poudres sur les blancs (et non l'inverse), en une fois :


A l'aide d'une maryse, mélangez délicatement en soulevant la masse pour ne pas casser les blancs, comme lorsque l'on fait une mousse au chocolat :


Le mélange obtenu doit être homogène mais rester aérien !


Déposez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque en métal (perforée c'est toujours mieux...) et essayez de former un rectangle un peu plus grand que le haut de votre moule à cake (ou que votre gouttière à bûche). Aidez-vous d'une spatule coudée. Le biscuit doit avoir une épaisseur d'environ 8mm :


Enfournez pour 20mn.
A la sortie du four, voici la tête qu'il a :


Afin de décoller le papier sulfu sans faire de dégâts, je vous conseille de procéder ainsi : 
Repliez le haut du papier comme ceci : 


Retournez le biscuit :


Et décollez délicatement le papier sulfurisé :


Puis, à l'aide d'un grand couteau qui coupe bien (indispensable dans une cuisine...), parez les bords du biscuit, de façon à ce qu'il ait la même taille que le haut de votre moule. C'est mieux de le faire quand le biscuit est encore un peu tiède. Laissez-le ensuite refroidir sur une grille. Lorsqu'il est bien froid, filmez et laissez-le à température ambiante jusqu'au lendemain (il est très croquant c'est normal) :


2) Le streusel (la veille) :
Le four est chaud, on en profite ! Surtout que ce sont les deux seuls éléments qui nécessitent une cuisson au four ! 
Montez le thermostat à 180° chaleur tournante
Ce streusel est à pleurer de bonheur...quand on est dingue de fève tonka c'est juste magnifique...
Dans un cul de poule, mélangez 25g de poudre d'amandes, 25g de beurre mou, 25g de sucre en poudre, 25g de farine, une pincée de sel, une pincée de cannelle et râpez la moitié d'une fève tonka (j'utilise ma microplane : clic) :



Mélangez le tout avec les mains, et formez des petits amalgames (il ne doivent pas être réguliers, ne cherchez pas à faire quelque chose de parfait). Déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfu, et enfournez pour 15mn :


Laissez refroidir et gardez-les à température ambiante jusqu'au lendemain (je vous conseille de doubler les doses si vous voulez qu'il y ait quelques survivants le lendemain) :


3) Le crémeux caramel :
Mettez les 3g de gélatine en feuille à tremper dans de l'eau froide. 
Versez 270g de crème liquide dans une petite casserole, ajoutez les graines d'une demi-gousse de vanille, et portez le tout à ébullition, puis éteignez le feu et laissez la casserole dessus. Comme j'utilise l'agar-agar, je le dissous au départ dans la crème froide avec une cuillère magique, puis je continue la recette...
Dans une toute petite casserole, faites un caramel à sec sur feu moyen, en ajoutant 70g de sucre en trois fois. Il faut obtenir une jolie couleur ambrée, mais pas trop foncée sinon votre caramel sera très amer ! Ne remuez pas, laissez-le fondre tranquillement et tout ira bien :


Hors du feu, ajoutez la crème (qui doit être vraiment super chaude !) en plusieurs fois, et mélangez bien le tout, en remettant sur feu moyen afin d'obtenir un caramel bien lisse. Si la crème n'est pas assez chaude le sucre va masser : c'est ce que j'appelle "le syndrome du carambar géant" ! Même si cela arrive c'est tout à fait récupérable ! Il suffit de tout remettre sur feu moyen, et il finit toujours par fondre, pas d'angoisse ! Mais pour ne pas que cela arrive il faut vraiment que la crème soit bouillante, et il faut l'ajouter petit à petit. Ainsi il n'y aura pas de choc thermique et le sucre ne figera pas :


Versez ensuite ce caramel sur 70g de jaunes d'oeufs battus :


Mélangez bien (à la cuillère magique ou avec un petit fouet) :


Remettez le tout dans la casserole et faites cuire à 80°, comme pour une crème anglaise, en remuant sans arrêt. On ne dépasse pas surtout pas cette température, sauf si on a décidé de servir une omelette au caramel au dîner... 
Filtrez le tout à l'aide d'une passoire au-dessus d'un récipient. 
Si vous utilisez la gélatine il faut l'ajouter maintenant, en l'essorant, et en mélangeant bien !
Versez le tout dans les empreintes à bûchettes (clic), lissez bien à la spatule et réservez au congélateur le temps de finir la recette (vous devriez pouvoir remplir 5 empreintes à bûchettes) :


4) La pâte de caramel mou :
Faites chauffer 25g de crème liquide pendant 30s au micro-ondes (pour cette petite quantité on ne va pas salir une casserole !). Réservez.
Dans une toute petite casserole, faites un caramel à sec (maintenant que vous êtes devenus les pros du caramel...)
Alors vous connaissez la chanson : on met sur feu moyen, on ajoute 60g de sucre en trois fois, on ne touche à rien, on attend la couleur ambrée bla bla bla bla...


Ajoutez ensuite les graines d'1/8 de gousse de vanille, puis la crème très chaude (en plusieurs fois !) hors du feu. Mélangez bien avec une maryse et portez le tout à 106° (attention ça va très vite car on est déjà quasiment à 106° là !) :


Ajoutez ensuite la fleur sel, puis, hors du feu, 40g de beurre froid petit à petit, en mélangeant bien avec une MARYSE (surtout pas avec une cuillère magique comme sur la photo !!!). Seule la maryse vous permettra de bien incorporer le beurre et de ne pas avoir une crème tranchée (c'est à dire de se retrouver avec le caramel d'un côté et le beurre de l'autre...) :


Versez la pâte de caramel dans un récipient. Réservez à température ambiante.


5) La mousse au chocolat :
Allez ! On a presque fini !
Commencez par faire un peu fondre 110g de chocolat pendant 3mn au micro-ondes à 400W. Le reste fondera avec la crème chaude tout à l'heure. Réservez.


Ensuite il faut monter 225g de crème liquide. Pour cela elle doit être bien froide, et il faut impérativement utiliser un fouet (électrique ou celui de votre robot). Seul le fouet vous permettra de bien foisonner la crème. On ne met jamais la vitesse max ! On commence à petite vitesse et on l'augmente peu à peu, sans dépasser la vitesse moyenne ! En effet, plus on monte une crème doucement, plus on incorpore d'air, et plus elle est réussie. 
On doit obtenir ceci (à peu près la même texture qu'une mousse à raser ) :


Ensuite on va faire une crème anglaise. 
Pour cela, mélangez 45g de jaunes d'oeufs avec 45g de sucre, sans blanchir (à la cuillère magique c'est parfait) :


Dans une petite casserole, faites chauffer 45g de lait et 45g de crème liquide :


Versez les liquides chauds sur les jaunes, et mélangez bien : 


Remettez le tout dans la casserole (raclez bien avec une maryse !), et faites cuire l'anglaise à 80°. Versez-la ensuite sur le chocolat :


Mélangez bien avec une maryse. Ajoutez un tout petit peu de crème fouettée pour faire baisser la température. Mélangez avec une maryse et attendez que le mélange soit à 35° (très important !) :


Ajoutez alors le reste de crème fouettée :


Mélangez délicatement à la maryse :


6) Le montage (moment d'extase...) :
Voici comment transformer un moule à cake en gouttière à bûche. Il suffit de découper une feuille plastique A4 qui sert à relier les documents (vous savez celle qui est un peu rigide !), de la découper aux dimensions du moule et le tour est joué ! Ça marche aussi avec une feuille guitare bien sûr. Il faut juste qu'elle ait un peu de rigidité. C'est une astuce géniale donnée par une fidèle pâtinaute que j'adore, Marie-Sophie, et que je remercie chaleureusement !
Déposez-la dans le fond du moule, et tapissez bien le tout avec du film plastique :

Sinon il y a une autre solution, que je trouve géniale, suggérée par une pâtinaute prénommée Elisabeth (que j'embrasse au passage).
Voici un copié-collé du commentaire qu'elle a laissé :

"J'ai utilisé deux demi-bouteilles en plastique ( eau, soda) tout dépend de la grosseur de la bûche que tu veux faire ... tu coupes les bouteilles de la hauteur voulue ( au niveau où elles rétrécissent) et tu ne gardes que les bords bien droits .... puis tu découpes dans la longueur de la bouteille la hauteur que tu veux . Enfin tu fais coulisser une bouteille dans l'autre et ton moule devient "réglable"... super non ? en plus il se garde !! Et pour démouler facilement je tapisse l’intérieur avec un film alimentaire et HOP a nous les bûches de Noël !!!"

Si vous choisissez l'astuce d'Elisabeth, n'oubliez pas de filmer la bouteille !

Versez la mousse dans le moule. J'ai préféré mettre le moule quelques minutes au congélo histoire que la mousse fige un peu avant de continuer, afin d'éviter une cata...


Quand la mousse est un tout petit peu ferme,  démoulez délicatement les palets de crémeux caramel, et disposez-les dessus. Mais ATTENTION !! BE CAREFUL !!! PAS DANS CE SENS !!! Il faut les mettre DANS LE SENS DE LA LONGUEUR pour que ce soit joli à la découpe


Recouvrez les palets de crémeux avec la pâte de caramel mou (je rappelle que ce n'est pas comme sur la photo, donc la bande de caramel sera plus étroite...). Ajoutez un tout petit peu de fleur de sel :


Recouvrez avec le biscuit. Filmez bien (je mets le moule filmé dans un sac congélation bien fermé pour être certaine que la bûche soit bien protégée...jamais trop prudent...) :


Laissez prendre au congélateur au moins 2 heures.

6) Finitions :
La bûche se démoule super facilement ! Il suffit de tirer sur le film plastique et de la soulever :


Retournez-la et procédez à la déco :

Christophe Felder réalise des feuilles avec du chocolat au lait. Pour cela il tempère le chocolat (oubliez-moi pour les explications du tempérage...) et l'étale sur une feuille guitare , qu'il secoue ensuite pour bien lisser. Lorsque le chocolat a bien cristallisé il découpe des petits triangles irréguliers et les plante un peu partout dans la mousse
Voici la photo de la version originale :


A la place j'ai fait des sapins : j'ai étalé du chocolat sur une exopat (ça sera beaucoup plus joli sur une feuille guitare ou sur du rhodoïd !) et j'ai attendu un peu qu'il cristallise. Lorsqu'il commence à prendre (il ne faut pas qu'il soit dur !), j'ai détaillé des sapins avec mon super emporte pièce acheté pour l'occaz' :


Ensuite j'ai mis l'exopat au congélateur, et j'ai obtenu des supers petits sapins au chocolat, que je me suis amusée à planter dans la bûche, en m'inspirant de la forêt noire de Michalak, que vous devez être nombreux à connaître (j'avais adoré cette déco sapinesque !) :


Ajoutez ensuite tous les petits morceaux de streusel, et hallelouya ! You did it !!! 


Laissez la bûche revenir à température ambiante avant de servir :




REMARQUES :
- Seul bémol de cette bûche : la pâte de caramel mou, qui n'est pas assez fondante selon moi. Je pense que la prochaine fois je mettrai 50g de crème liquide
- Normalement cette recette se fait dans des moules demi-sphères de 7cm environ. On peut en réaliser 15, à condition de multiplier la dose de biscuit et de streusel par deux, et de diviser par 1,5 la dose de crémeux. Il faudra alors congeler le crémeux caramel dans des petites empreintes demi-sphères de 3cm de diamètre. 
- Il est indispensable d'avoir une toute petite casserole pour ce genre de recette. J'ai acheté la mienne chez Ikéa, je vous la conseille vraiment : clic. Mon thermomètre de cuisine est également celui d'Ikéa. 
- En plus de cette petite casserole, ne vous séparez jamais de votre maryse et de votre cuillère magique...
- Cette bûche se conserve 2 à 3 jours au réfrigérateur, et un mois au congélateur (bien filmée dans une boite hermétique). On ne monopolise pas son moule à cake pendant un mois bien sûr : dès que la bûche a pris, on le retire et on congèle.
- Il va vous rester du crémeux caramel, c'est normal.
- Je voulais au départ faire mes sapins au chocolat sur mon ruban de rhodïd pour obtenir un chocolat bien lisse et brillant, mais il me manquait un cm de largeur ! (mon ruban fait 4cm de large). 
- Comme vous pouvez le constater, il y a différentes textures dans cette bûche : du mousseux, du crémeux, du fondant, du croquant et du sablé. Il faut tout goûter en même temps pour apprécier cette recette comme elle le mérite, alors n'oubliez pas de mettre les petits morceaux de streusel dans chaque assiette surtout ! Je ne vous raconte pas comme la fève tonka vient sublimer tout ça...
- Si vous n'avez pas de Valrhona Guanaja choisissez un bon chocolat à 70%, mais pas moins sinon l'ensemble sera trop sucré ! 
- Evidemment vous pouvez commencer par faire la bûche bien avant, et réaliser le biscuit et le streusel le jour même.

157 commentaires:

  1. Ah! 4 fois que je viens sur le blog aujourd'hui voir si t'as pas publié une recette de bûche, eh ben voilà!! Merci à tes chéris ( Michalak, Felder... ) de t'inspirer et surtout un grand merci à toi pour essayer toutes ces recettes et nous les donner tip top pile-poil!!

    RépondreSupprimer
  2. Quel suspense Valérie.........mais, franchement, ça valait le coup de patienter; cette bûche , c'est un chef-d'oeuvre, avec ses sapins en chocolat. Je viens juste de découvrir les photos sublimes et je ne peux pas attendre plus longtemps pour te féliciter ............et là, je vais lire la recette avec délectation ......

    A bientôt Valérie et encore merci, c'est trop beau..........quelle magie de Noêl.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir valérie , félicitations pour toutes ces jolies photos très appétissante et merci pour toutes ces explications dans les moindres détails, un grand bravo. Bonnes fête de noël,Marie-Jo.

    RépondreSupprimer
  4. On l'attendait cette bûche,la voilà !!!
    Juste le temps de la tester ce week end...avec toutes tes explications et photos ,on va y arriver.
    Merci pour cette année de bonheur que tu as apporté dans ma cuisine ( j'ai découvert ton blog il y a un an environ), je me suis régalée ...
    Joyeux Noël à toi , à ta famille et à tous....

    RépondreSupprimer
  5. Merciiii ! Tu viens de me sauver ! En plus, j'ai acheté un emporte pièce en forme de sapin la semaine dernière ;-) hihaaaa
    J'hésitais avec celle au praliné de Michalak (il me restait un peu de pralin d'un Paris-Brest) mais celle-là à l'air tellement dé-li-cieuse...

    RépondreSupprimer
  6. Ouah bravo bravo ! J'avais lu la recette dans le magazine mais comment dire ... tu as un talent pour nous donner envie d'y croire et de foncer ! Grâce à toi les recettes sont décomplexées t'es une magicienne vraiment !
    Je vais la faire pour le 31, j'avais prévu les bûchettes poires/speculoos mais je les ferai en janvier. Tant que c'est bon y a pas de saison !
    Merci infiniment Valérie car on devine tout le mal que tu t'es donné et le temps ... tes photos sont magnifiques et tes conseils seront précieux.
    Joyeuses fêtes !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS : Valérie je viens de t'envoyer un mail.
      C'est chouette y a juste à cocher maintenant pour publier !

      Supprimer
    2. Ah bon ? Je ne savais même pas ! ;)
      Je vais voir ton mail...

      Supprimer
  7. la carotte cuite19 décembre, 2014 21:08

    Alors là, si cette bûche est moche, c'est que je n'ai rien compris! Merci Valérie pour tout ce partage! J'ai, hier, cuisiné un cake crème de marron rhum en appliquant les conseils que tu nous a prodigué, et la texture, effectivement ultra fine en bouche, etait parfaite! Merci merci merci

    RépondreSupprimer
  8. Ta buche est Maaaagnifique! moi qui me creusé la tête pour la buche de cette année ! je crois que j'ai trouvé mon bonheur ! Merci Valérie, tu es un peu la mère Noël des patinautes joyeux Noël !
    Ps: par quoi puis je remplacé la Fève Tonka, le ou je me trouve il n y a pas moyen d'en trouver ...sniff..

    Sissi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par de la vanille. Avec la cannelle ça sera très bon quand même ;)

      Supprimer
  9. Rhoo mais non mais non j'ai déjà tout acheté pour faire un trianon et les bûches poires spéculos!!!!! Du coup question : je peux mettre de la poudre de noisette à la place d ela poudre d'amande?
    Vous êtes devenue ma blogueuse préférée, je guette tous les 2 jours si il y a une nouvelle recette!!! Merci!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est possible pour la poudre de noisette.

      Supprimer
    2. Finalement j'ai décidé d'être fidèle!!! je teste cet après-midi

      Supprimer
  10. C'est la première recette que j'ai fait quand j'ai acheté ton magazine. Mais je l'ai fait dans mes demi sphères comme chef Felder. Quelle bonne idée de la réaliser en bûche !!! Je n'y aurais pas du tout pensé. Bon, sans nouvelle de ta buche j'ai du me décider et j'ai déjà acheté mes ingrédients pour ma bûche (ça sera aux fruits pour moi) mais je garde la tienne pour le jour de l'an du coup !
    Merci de t'être décarcassée pour nous.
    PS : Je me suis contente de voir que tu utilises la fève tonka parce que j'adore ça et n'en voyant pas sur le blog je croyais que tu n'aimais pas. Je suis contente ;-)
    Je te dis bonnes fêtes maintenant parce que je crois que je vais être emprisonnée dans ma cuisine toutes les fêtes et je n'aurais sûrement pas le temps de venir poster. BONNES FETES VALERIIIIIE !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mirna je t'embrasse bien fort ! Bonnes fêtes de fin d'année !

      Supprimer
  11. La fève de tonka... quelle merveille!!!!!!! J'ai récemment fait des iles flottantes (Michalak) avec une crème anglaise avec de la fève tonka, une TUE-RIE!!!!!
    J'avais quelques recettes pour la buche, le choix va être difficile, je vais devoir faire un plouf-plouf....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment une merveille, tu as raison !!! J'en suis dingue !
      Je te laisse faire plouf plouf tranquillement... ;)

      Supprimer
  12. Hello ,
    Comme d bab merveilleuse reçette et que dire des explications : top ! Merci Valérie,
    Je vais faire une butchy aujourd hui pour mes copines en forme de sapin ( j ai vu ça sur FB ) cette butchy est trop bien quand même !!! Quant à ta buche du coup j hésite je devais en faire une autre mais bon.... Cela là me plait trop !!!
    En tous cas je voudrais te souhaiter un merveilleux Noël à toi et tes proches ainsi qu à tous les amoureux de patisserie et autres bons plats. Et surtout te remercier pour les bons moments passés à lire tes reçettes. Quelle patience. Donc merci pour tout surtout continue. J attends tes reçettes avec impatience. Je t embrasse tres affectueusement et j espère que le Pere Noel sera généreux ( fais lui un gateau ! ) ......

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour cette belle recette que je meure d'envie de tester. J'ai découvert ce blog il y a 3 semaines et j'ai déjà testé quelques unes de tes recettes, toujours avec plaisir et délice. D'ailleurs le Fraîcheur au chocolat de P.Hermé a été servie avec une crème à la fève tonka, une vraie réussite, et un pur bonheur pour mes invités et pour moi. Merci et bonnes fêtes <3

    RépondreSupprimer
  14. La feve de tonka mais c'est quoi caaaaaa. Jamais entendu Parler dans ma perfide Albion!! Sinon j'ai fait les macatons pistache framboise de Felder pour le Noel entre amis..une tuerie. Au depart c'etait pour les zadultes only mais les zenfants ont vite realises qu'ils y avait baleine sous gravillon et ont tourne le nez sur le brownies..total plus un seul macaron de reste. On a teste des ptites omelettes...mmmmhhh Pour l'anniv de Mon fils, point de chicken nuggets frites non non Theodore voulait tes fameuses pates au basilic, la Michakella est dans le pot et apres deux tentatives rates sur le pain d'epices, je retente aujourd'hui (je ne vais pas me laisse abattre) et je vais les kipferl (ma soeur Cherie a teste et a mourru) ..donc maintenant la buche.. Parfaite (pas pour moi n'aime pas le chocolat) c'est pour dire que nous souffrons tous de Valerite aigue.. C'est formidable ah rectification vous etes formidable..

    RépondreSupprimer
  15. Joyeuses fêtes a vous et vois zamours.

    RépondreSupprimer
  16. Bon l'auto correct de Mon telephone est vraiment tenace.. Impossible d'ecrire un seul message sans anomalies!!!!

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour à toi
    Moi qui ne pâtisse pas du tout, je suis admirative. Je ressens 2 choses:
    1 le plaisir et la dégustation à la lecture de ton humour
    2 l'envie de me lancer.Avec toi, tout semble facile, car tu nous préserves des faux-pas .
    Je joins mes remerciements à la cohorte de tes lecteurs, Tu mérites amplement du respect (pas comme une certaine personne, qui n'ose même pas se présenter tellement sa jalousie et sa petitesse d'esprit l'auréolent).
    Ton savoir faire, tes photos, ainsi que tes explications font de toi une grande dame.
    Merci pour tout,et je te souhaite d'agréables fêtes entourée de ceux que tu aimes. Bises Chris 06

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Valérie
    Au fil de ma lecture sur ton blog (j'arrête pas, c'est un puits de savoir !), j'ai vu que tu possèdes une plaque à induction.
    Je voudrais savoir jusqu'où vont tes n° de température, car j'ai lu quelque part que tu faisais ton caramel sur le "5".
    Je te demande ça car j'ai aussi une plaque et la température va jusqu'à 9. Je n'arrive pas à faire du caramel. Je mets du sucre dans la casserole (sur la plaque réglée sur 2 ou 3) et ça brûle en dessous et sur le dessus ça ne fond même pas ! Sais plus quoi faire...Sniff.
    Pourrais-tu me conseiller sur ce coup-là ?
    Je me détourne systématiquement des pâtisseries où il y a du caramel et yen a de c'te p'tite chose-là ! Il colonise tous les desserts !
    Autre chose. Quel bonheur ce matin de trouver ta dernière recette dans ma boîte mails ! Vive la newsletter et vive ton blog ! Ta bûche est trop belle mais malheureusement ya du caramel, ce maudit caramel... :(

    RépondreSupprimer
  19. Merci pour ce partage et toutes les astuces!!
    Magnifique réalisation !!!!
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Valérie
    Merci pour toutes ces délicieuses recettes toujours très bien expliquées avec en prime beaucoup d'humour. On se "régale" déjà à la lecture !!!!
    Pour cette recette de bûche pensez vous qu'il soit possible de rajouter un insert de purée de poires ?

    Merci de votre réponse
    Do

    RépondreSupprimer
  21. Marie-Sophie ALLEN20 décembre, 2014 08:57

    Et moi, j ai pas le droit à une petite bise? Moi qui pour une fois contribue à faire avancer ton génie pâtissier grâce à ma trouvaille? Je boude ... Sinon elle est trés jolie ta bûche ... Joyeuses fêtes et bonne pâtisserie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Je suis tellement contente que tu te sois manifestée ! Je ne savais plus qui avait donné l'astuce de la feuille ! Je vais enfin pouvoir te rendre hommage comme il se doit dans ma recette... ;)
      GROS BIZOOOOOOOOOOOOOO

      Supprimer
    2. Marie-Sophie ALLEN20 décembre, 2014 21:30

      Bon d'accord ... je boude plus maintenant. Big kisses and hugs and Merry Christmas to the CMF family!

      Supprimer
    3. I wish you a merry Christmaaaaas, I wish you a merry Christmaaaaas....

      Supprimer
    4. Marie-Sophie ALLEN20 décembre, 2014 23:16

      T'as toujours pas répondu à ma question: Quels livres de "Cri-Cri" d'amour - génial j'ai l'impression d'être de nouveau devant Hélène et les Garçons- il faut absolument posséder ... J'ai déjà la Bible rose du Dieu Felder?
      Moi aussi "All I want from Christmas is your recipes Valériiiiiiiiie!"

      Supprimer
  22. merci pour cette recette qui m'avait moi aussi tapé dans l'oeil!!!
    et sinon, côté esthétique, je la trouve vraiment pas mal moi ta bûche! ;)

    bon week end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle aurait été tellement plus belle avec le crémeux caramel en forme de demi-lune...snif snif snif... ;)

      Supprimer
  23. Hello Valérie,
    ah mon dieu pourquoi n'as tu pas publié deux jours avant ? :-D :-D
    Je me suis lancée hier dans cette recette et j'ai sué corps et âme (si, si avec le caramel, j'ai bien cru que j'allais pleurer à un moment...j'ai acheté la casserole qui va bien, je suis à la lettre et là...grosse masse de sucre...que j'ai réussi à refaire fondre mais quel stress !!!) ils sont en demi-sphères et au congélo....et là, ma pâtissière préférée (contrairement à Monsieur Felder qui n'explique pas tout tant cela est évident pour lui :-D) écrit : "si la crème n'est pas bouillante, le sucre va masser" et voilà, c'était donc cela !!! car je l'ai faite chauffer mais visiblement pas assez ! Ah merci merci Valérie !!!
    Et c'est amusant, car ce matin, j'avais prévu de t'envoyer un message en te disant "essaies cette recette, les appareils sont trop bons !" ; comme quoi les grands esprits se rencontrent !
    bon aujourd'hui, c'est macarons à la Valérie c'est à dire avec la meringue italienne...On croise les doigts :-))
    Je te souhaite de passer de très belles fêtes !!!
    Nath

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée...ça faisait plus d'une semaine que j'essayais de trouver le temps de publier !!! Un miracle que j'y sois arrivée... ;)

      Supprimer
  24. Mmmmm très appétissant tout ça, j'irai bien me perdre dans cette forêt de sapin et de streusel. J'avais tout prévu pour la bûche praliné mise en ligne il y a deux ans (il y a d'ailleurs plein de questions techniques récentes de pâtinautes)...grosse hésitation...ah la la ces questions existentielles à la veille de Noël. Je le dis haut et fort vous avez beaucoup de talent Valérie, tant pis pour jaloux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller voir ça, je n'ai pas eu une seconde à moi ces derniers jours !!

      Supprimer
  25. Une nouvelle fois bravo Valérie, entre parenthèse tu m'as trop faire rire avec ton moule à bûchettes oublié, ça m'est déjà arrivé ce genre d'oubli... Bref, c'est une merveille cette bûche et avec l'insert plus épais ce sera parfait ( oui je sais, je remue le couteau dans la plaie là, hi!hi!hi)... Je crois que je vais faire celle-ci pour Noël. Je te souhaite de joyeuses fête.

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour,
    Cette bûche m' aiguise les papilles.J' ai hâte d' essayer !
    Merci de nous en faire profiter !
    Val

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Valérie, ta buche c'est une tuerie ! merci beaucoup pour ce pas à pas qui représente énormément de travail.
    Ta bûche et vraiment jolie, j'adore tes petits sapins, très sympa ! bon week-end !

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Valérie,
    Je suis aussi à la recherche d'une recettte de bûche et je scrute votre blog pour voir si vous en mettez une... et bingo! ;-) En lisant la recette, je remarque qu'elle me dit quelque chose... c'est le gâteau que mon mari a pris jeudi soir à la boulangerie Oppe à Mutzig où travaille Christophe Felder... oh oui nous avons la chance d'être dans la région de Christophe Felder...! Alors merci pour ce partage :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quelques années déjà, Christophe Felder m'a dédicacé un livre sur le chocolat à Belfort, ville à la frontière de l'Alsace...........

      je ne pensais pas, à ce moment là, qu'il aurait autant de succès !!!!!!!!!

      Supprimer
  29. Bonjour Valerie,
    merci pour cette nouvelle recette justement je ne savais toujours pas quoi faire (quoique jhésite encore jai peur de me foirer en beauté).
    Sinon les Kipferls sont dans leur boite hermetique et caché dans la cuisine!!
    Et javais une question concernant les macarons praliné à lancienne. Jai testé et miraculeusement reussi (euh pas par miracle mais bien grace à tout tes conseils!). Mes proches ont ADORES, je cite "cest une tuerie" (cetait mon heure de gloire hi hi hi). Mais cetait un chouiya sucré. Ou puis reduire un peu de sucre ? Dans la coque, la creme? Et quelle quantité sil te plait! Pour que je puisse craner à nouveau!!! Encore merci!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et non...c'est le gros problème des macarons : on retire 1g à la recette et tout foire... Impossible de diminuer le sucre ! Impossible. On peut juste diminuer celui de la garniture.

      Supprimer
  30. bonjour Valérie , je l'attendais cette recette de bûche , elle sera sur la table pour le 25 merci comme toujours que des bonnes recettes , la dernière essayée les endives au saumon mes enfants vous dises merciiiiiiiiiiiiiiii Valérie

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour !
    Merci pour cette recette qui titille déjà mes papilles... ! J'avais une question à propos de l'agar-agar... Se tient-il bien lors de la congélation ? Peut-on préparer cette bûche à l'avance sans soucis et la laisser au congélateur pour le réveillon en utilisant l'agar-agar ?
    Merci de votre réponse et pour ce blog !
    Bonnes fêtes de fin d'année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors j'ai testé avec cette bûche. Normalement on déconseille de congeler quelque chose qui contient de l'agar-agar car on dit que cela lâche de l'eau à la décongélation, mais ici, vu le peu de quantité de crémeux, ça se passe très bien. Je n'ai pas eu de problème. Par contre, si on a la chance de pouvoir utiliser de la gélatine, c'est beaucoup mieux ! J'utilise l'agar-agar car je n'ai pas le choix.

      Supprimer
  32. Alors, moule à bûchettes ou pas, cette bûche est juste magnifique !!
    Me voilà bien, maintenant... :( Moi qui avais décidé de faire le Trianon en individuels pour Noël, voilà que j'hésite maintenant ! Je n'ai pas de fève tonka, mais un tour chez Zôdio devrait pouvoir me sauver... enfin, j'espère !
    Je n'ai jamais utilisé de fève tonka, mais à en entendre parler par tout le monde de façon dithyrambique, il va bien falloir que j'essaie !! :)
    Merci pour ces belles idées (et aussi d'avoir pris la peine de venir voir mes Kipferl ;))
    Bonnes fêtes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TU NE CONNAIS PAS LA FÈVE TONKA ????
      Mama mia ! Tu vas ADORER ! ;)

      Supprimer
  33. Merci Valérie pour cette belle recette qui fait très envie ! J'allais justement ma lancer dans mon atelier bûche ! Je compte faire une petite compo personnelle à partir de différentes recettes, et j'au une question pour toi : entre la mousse de cette bûche ci et celle du gâteau d'anniversaire parfait (de felder aussi !) laquelle me conseilles-tu ? Est ce que l'une des deux tient mieux à la congélation, ou est plus légère en bouche que l'autre ?
    Merci de ton avis que je suivrai les yeux fermés ! Je te souhaite de très belles fêtes de fin d'année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Athénaïs figure-toi que je me suis posée la même question au cas où je devrais refaire cette bûche, et je ne sais pas trop, car il faudrait que j'ai les deux crèmes devant moi pour comparer. Difficile de faire confiance à sa mémoire papillesque... Il me semble que l'on sent plus le chocolat ici, mais que l'autre se tient un peu mieux... Tu n'es pas aidée avec ça, désolée !!

      Supprimer
    2. Merci de m'avoir répondu Valérie :)
      Ton enthousiasme pour la mousse du gâteau d'anniversaire était tel que je crois que je vais opter pour elle !
      J'espère qu'il n'y aura pas de cata au montage c'est la première fois que je me lance dans une bûche pâtissière !
      Allez c'est parti :-D

      Supprimer
  34. Ça y est, elle est dans le congélateur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'Y CROIS PAS !!!!!!
      Alors raconte ! Tout s'est bien passé ?

      Supprimer
    2. Le plus dur a été de trouver de la fève tonka !!! J'ai envoyé mon compagnon en mission "fève tonka"'(avec photo à l'appui) et ouf il est revenu avec... 60g. Je pense que j'en ai jusqu'à la fin de mes jours !!!.
      Plus sérieusement, il y a beaucoup de préparations différentes (donc beaucoup de vaisselle...) alors c'est assez long mais finalement pas trop compliqué (heureusement que tu expliques tout). J'ai eu un souci avec le crémeux au caramel ou plutôt avec mon thermomètre qui au lieu de monter en température s'est, d'un seul coup, mis à redescendre (je pense qu'il a buggé...). Sinon nickel... Je vais la laisser au congélateur jusqu'à ce soir puis je la démoulerai et la laisserai au frigo. Verdict demain !

      Supprimer
    3. Parce que ça existe des compagnons qui partent à la recherche de fève tonka pour leur dulcinée ? Vous me faites rêver... ;)
      C'est vrai qu'il y a pas mal de vaisselle. Il faut que le plan de travail soit nickel, tout laver au fur et à mesure et ça va tout seul.
      Je compte sur toi pour le verdict de demain !

      Supprimer
    4. Chose promise, chose due...
      L'association chocolat/caramel/fleur de sel/fève tonka est WAHOU !!!
      Pour moi, le streusel à la fève tonka est vraiment indispensable, c'est lui qui fait toute l'originalité de la bûche. Dire que je n'avais jamais goûté la fève tonka...et maintenant, j'ai envie d'en mettre partout ! D'ailleurs, j'ai fait les cantuccini aux amandes aujourd'hui et j'aurais bien envie tester en remplaçant le zeste d'orange par de la fève tonka, qu'en penses-tu ?
      Bon, revenons à la bûche, la seule chose qui m'a un peu embêtée, c'est que la pâte de caramel colle un peu, j'aurais préféré un caramel plus onctueux (après c'est peu être que je l'ai loupée !!)
      Pour finir, je te dis encore merci pour ta générosité, ta disponibilité, ton humour etc... et je te souhaite de très joyeuses fêtes de fin d'année.

      Supprimer
    5. La fève tonka, une fois qu'on y a goûté, on a envie d'en mettre partout ! C'est fan-tas-ti-que ma-gi-que a-po-ca-lyp-ti-que !!!!!!!!!
      Tu peux en mettre dans les cantuccini, ils seront à tomber...
      Moi aussi je suis d'accord pour le caramel, je l'aurais voulu plus fondant. Je vais d'ailleurs le préciser dans les commentaires. Peut-être faut-il ajouter plus de crème...
      Merci pour ton retour et bonnes fêtes !!!

      Supprimer
  35. Ahhhh trop bien! Je vais pouvoir inaugurer ma gouttiere et du coup je coulerais le crémeux caramel dans un moule à cake!!!!
    Dis Valérie je vais commencer à utiliser de la gélatine de poisson, est-ce que tu connais? Enfin je veux dire as-tu des recommandations particulières?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'aimerais bien m'y mettre. Mais je ne sais pas comment ça marche !

      Supprimer
    2. Bon bah je vais étudier la chose, la tester et j'te raconterais! Joyeuses fêtes!

      Supprimer
    3. Bonsoir ,pour la gelatine de poisson :1g se dilue dans 5 g d'eau

      Supprimer
  36. Question : Valérie vous mettez de l'agar agar, ça n'a pas été trop la cata à la décongèlation?
    Logique de se poser cette question juste avant le montage et de pas y avoir pensé avant!!!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je l'ai expliqué plus haut je n'ai eu aucun problème. Il y a peu de crémeux.

      Supprimer
    2. Désolée j'ai du lire trop vite!! Merci quand même de votre réponse

      Supprimer
    3. Ne soyez pas désolée, je ne l'ai pas expliqué dans la recette, mais dans les commentaires ;)

      Supprimer
  37. Superbe !! ça donne envie, ça rassure que toi aussi tu ne penses pas à tout non plus .... ;)
    J'ai déjà ma bûche en cours (Jivara citron) mais je te pique l'idée des sapins pour la déco et aussi les streusels mais je n'ai pas de fèves Tonka ...faut que j'en trouve vite ;) miam
    J'ai déjà fait 3 pains d'épices et j'ai eu des félicitations de tout le boulot, on m' a même dit d'ouvrir un petit chalet au marché de Noël !!

    RépondreSupprimer
  38. Moi aussi, ma bûche fleur de sel est au congélateur! C'est la première fois que je réalise ce genre de bûche, habituellement je fais toujours des bûches à base de biscuit roulé. J'ai suivi la recette à la lettre et tout s'est parfaitement bien passé, MERCI Valérie! J'ai goûté toutes les préparations au fur et à mesure de la recette, un vrai délice, j'attends avec impatience de les goûter toutes ensemble!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais vous êtes trop fortes les filles !!!

      Supprimer
  39. Tu nous régales des yeux.... comme à chaque fois! Sérieusement je ne sais pas si je vais réussir à me lancer dans une recette avec autant d'étapes.
    En cette période de fêtes j'aime préparer des brioches que l'on déguste avec une boisson chaude devant le feu... J'aimerai tester un panettone, j'en ai fait il y a quelques temps mais il parait que le vrai ce fait au levain, aurais tu une recette à me conseiller?
    Peggy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super compliqué le panettone (je parle du vrai bien sûr !) ! Il faut faire un levain en effet, et moi ça me fait partir en courant... ;)

      Supprimer
  40. Hello
    Ben voilà maintenant j'hésite .... Mais elle me tente bien votre recette !! Je l'avais vue sur le magasine ou tu es la star ! Merci de nous l'avoir détaillée et pour l'idée d'en faire une buche !!
    Merci encore pour toutes vos superbes recettes !!! Passez de bonnes fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
  41. Merci ! Encore une recette à tester ! Ce sera notre bûche :).. Moi qui cherchais des idées.. Je ferai également la bûche aux poires, speculoos et caramel. Miam ! Merci beaucoup pour toutes tes astuces.
    Passe de belles et gourmandes fêtes !
    Sandrine SG

    RépondreSupprimer
  42. Il est 22 h passées et depuis ce matin je rêve de cette bûche. Pourrais-tu me dire si pour les sapins de la déco tu tempères le chocolat ou le fais-tu juste fondre. Merci et bonne nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas fait, mais c'est toujours mieux de le faire si possible.

      Supprimer
  43. Dis moi Valérie t as pas pu remplir toutes les mini buches de ton moule avec la quantité de crémeux indiqué dans ta recette ??????
    Parce que moi je n en ai rempli que 2 et 1/2 ...... J ai du en refaire pour en avoir au final 5 ce qui sera assez pour une longueur de 28

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ?? Je n'ai pas utilisé mon moule à bûchettes mais j'ai pu remplir une bonne quinzaine de cavités de mon moule à minis financiers. Alors je pensais que ça suffiraît pour remplir 5 bûchettes ! Je suis très surprise de voir que tu n'as pu remplir que deux cavités et demi !! Ça me paraît bien peu.

      Supprimer
    2. Il y a environ 270g d'ingredients, et Felder remplit 15 demi sphères avec (de 3cm). On devrait pouvoir remplir 5 bûchettes... Il faut que je teste à nouveau pour vérifier. Merci Delphine.

      Supprimer
    3. J ai fait un ai fait un rapide calcul : le volume de 15 demi sphères de 3 cm de diamètre = 106 cm3
      Et le volume de 2 mini buches 1/2 = 180 cm3
      J ai considéré que la forme mini buche était proche d un rectangle , du coup j ai diminué la hauteur pour mon calcul .
      Voilà CQFD
      Dis moi si je ne me trompe .
      Mauvaise soirée pour moi , je suis dégoûtée , j ai cramé le babycook faisant de la pâte de praliné , du coup j ai utilisé mon Bamix avec le bol adapté et je l ai cramé aussi ...... Il a surchauffé et s est mis à fumer ... Plus de 250€ qui sont partis en fumée c est le cas de le dire ..... J ai envie de pleurer ....

      Supprimer
    4. Même l ipad s y met , j arrive plus à effacer ou modifier le texte
      Pfffff je monte pleurer dans mon lit ......

      Supprimer
    5. T'as cramé un babycook et un bamix ??? Aïe aïe aïe aïe aïe !!!! Pourtant tu as l'habitude de faire du praliné, c'est fou ça !

      (sinon je te fais confiance : j'ai doublé les doses de crémeux pour être sûre que tout le monde puisse remplir correctement les empreintes bûchettes)

      Supprimer
    6. (en fait j'ai tout multiplié par 1,5)

      Supprimer
  44. Ma sauveuse!!! Je me demandais justement si tu allais avoir le temps de publier une recette de bûche avant les fêtes. Je suis TROP contente d'autant plus que les parfums sont exactement dans l'idée que je me faisais de mon dessert de Noël cette année. Plutôt que de faire une bûche, je voudrais faire un entremet de Noël, donc prendre cette recette et mettre les différentes couches dans un cercle à pâtisserie, recouvrir d'un glaçage et faire une forêts de sapins avec des cornets de glace en chocolat (j'ai vu ça dans "le meilleur pâtissier" sur M6 et je trouve ça super joli). Bref, j'ai 2 questions pour toi. Quel type de glaçage utiliserais-tu? Et est-il possible d'insérer les streusels dans la mousse sans que ça les ramollisse? Et si jamais tu as le temps pour une 3ème question… Comment t'y prendrais-tu pour faire les 2 inserts au caramel pour que ça fasse joli?
    Je sais, ça fais beaucoup d'un coup mais en échange j'ai peut-être une solution facile pour tempérer le chocolat. J'avais vu dans une émission de Michalak que pour faire un tempérage simple et rapide il suffisait de faire fondre le chocolat au micro-onde par tranche de 30s à puissance moyenne. Perso, à chaque fois que je l'ai fais j'ai eu des décos au chocolat bien brillantes. Merci encore pour cette recette et pour toutes autres d'ailleurs aussi!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la la la la !! Mais vous me surestimez ! Je ne sais pas trop comment vous aider... Je pense qu'un glaçage viendrait tout gâcher en fait, c'est too much avec cette recette, à moins de couler du chocolat fondu en couche très fine (détendu avec un peu d'huile neutre). Mais pour que ce soit joli il faut couler une très grande quantité de chocolat, afin qu'il s'écoule partout sans que l'on ait à le toucher, sinon ça sera affreux ;)
      Quant à la présentation, je ne sais pas, surtout que je ne connais pas la forme de votre entremet...
      Sinon je connais très bien la technique de Michalak : ce n'est pas pour tempérer, c'est pour être sûr de ne pas cramer le chocolat au micro-ondes. Mais quand on a l'habitude on peut le laisser 3mn à 400W. En fait ce qu'il faut c'est qu'il ne soit pas totalement fondu à la sortie du micro-ondes : il faut que ce soit le fait de le mélanger qui finisse de le faire fondre, on peut ainsi être sûr de ne pas l'avoir trop fait monter en température. Ca donne des assez beaux résultats pour un décor, mais ça n'a rien à voir avec un vrai tempérage, qui donne de la brillance et de la force au chocolat ;)
      Sinon le streusel va ramollir au contact de la mousse, c'est sûr.

      Supprimer
    2. Coucou! Je m'incruste, je pensais à faire un peu comme Fabienne mais en gardant l'aspect bûche. Pour le glacage j'imaginais un mirroir noir et pour le streusel le chablonner avant de le mettre dans la mousse. Qu'en penses-tu?

      Supprimer
    3. Ou alors des morceaux de nougatine dans la mousse?

      Supprimer
  45. superbe!! bon je sais pas si je vais tenter mine de rien y'en a des choses à faire...demain je pense que je vais tenter de trouver ce super magazine où tu fais ta star ;-)

    RépondreSupprimer
  46. Bonjour, merci pour cette super recette !
    Pour la mousse chocolat pas besoin de gélifiant ? J'ai peur que ca s'effondre !
    Du coup qu'elle est la difference avec la mousse vanille des mini buche a la poire ?
    Comme je vois que ce sont 2 techniques différentes
    Merci bcp ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La mousse vanille c'est qu'on appelle un bavarois : un coulis gélifié mélangé à de la crème fouettée.
      Ici c'est une crème anglaise au chocolat, mélangée à de la crème fouettée.
      C'est le chocolat qui, en durcissant, va assurer sa tenue à la mousse, donc pas besoin de gélifiant.

      Supprimer
    2. Ok je comprend mieux ! Merci énormément ! Je manque encore des techniques mais grâce a vous je vais m'améliorer ! Merci et bonne fêtes :)

      Supprimer
  47. C'est marrant ça, je fais quasiment la même bûche, mais inspirée par un yaourt Gü :
    A la place des deux caramels, je fais un caramel beurre salé (qui vient d'ici d'ailleurs... étrange ;) ) et une crème brûlée, ensuite une ganache au chocolat (je ne sais pas laquelle de la mousse et de la ganache est plus légère... faudrait essayer !) et j'enrobe le tout d'un biscuit chocolat. Et au final ça ressemble fort à ce que tu as fait !
    Ca fait des semaines que je cherche une idée de gâteau croustillant dessous, je crois que j'ai trouvé celui dont je rêvais !!
    Par contre, il ne risque pas de perdre de son croustillant si on le monte trop longtemps à l'avance ?

    En tout cas tu as bien fait de poster la recette, le timing est parfait !

    RépondreSupprimer
  48. Le Kiff du blog de Valerie!!! Faire des recettes de Ouf sans The Matériel de Ouf!!! Merci pour cette nouvelle belle recette!!!
    Caroline

    RépondreSupprimer
  49. Merci pour cette nouvelle recette! Toujours acccompagnée de photos si appétissantes. Je m'interroge sur la tenue de la bûche à la sortie du congélateur. L'appareil essentiel étant composé d'une sublime mousse au chocolat, tient elle au découpage ? ( je n'ai pas de moule individuel) et combient de temps avant la dégustation dois je sortir la bûche du congélateur (question bête mais j'ai beau tourner la question, j'hésite).
    Merci pour ta réponse et très belle fêtes de fin d'année.

    RépondreSupprimer
  50. Valérieeeeeeeeeeeee………oh my god! une magie de plus…..j'ai testé ton pain depices et à la seconde fournée( LE PREMIER N'AYANT PAS FAIT LONG FEU….) j'ai mis moins de confiture et respecté les autres doses. je l'ai aussi volontairement laissé refroidir dans le four tranquillement: résultat il était comme caramélisé avec une texture plus dense comme celle du pain d'épices classique, un vrai régal avec cette version aussi….
    je vais tenter la buche sapin pour le 24 je pense car le 31 ce sera la poire speculoos….
    merci pour cette magie de noel, je t'embrasse passes de très bonnes fetes….sucrées magiques et féériques….

    RépondreSupprimer
  51. Ah la la ! j'aimerais trop faire cette bûche mais...mais....je suis une toute toute débutante en pâtisserie (j'ai bien réussi le pain d'épices, mais cela reste simple) et, de plus, je n'ai pas beaucoup de matériel (je monte les blancs à la main, la chantilly aussi, tu vois la préhistoire !). Ca parait tellement simple avec toi.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A LA MAIN ??????????? Mais pourquoi vouloir souffrir autant en 2014...?
      Il existe des batteurs électriques à 20 euros qui feront très bien le job ;)

      Supprimer
  52. Salut Valérie !

    Merci encore pour cette recette qui a l'air incroyable !

    Est-ce que tu penses que cette recette est adaptable en version parvé ?

    Quels conseils aurais-tu à me donner ? on avait déjà réussi ensemble à faire une adaptation parvé de ton fraisier ! Alors j'y crois ! lol

    Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Alex !!!!!!
      Je pense qu'ici il va falloir oublier la version parvée...du caramel beurre salé au lait de soja et à la margarine c'est pas envisageable (enfin, selon moi...).

      Supprimer
  53. Bonjour Valérie

    Gros dilemme pour moi aussi cette année : gâteau roulé ou bûche avec plusieurs textures. Aprés moults réflexions et avoir consulté bibles culinaires et blog Mercotte, j'avais opté pour une buche traditionnelle tout chocolat, recette de Cyril Lignac du numéro 2 de "Fou de patisserie". Mais aprés avoir lu votre recette , je suis de nouveau dubitative, car il me semble que la votre est plus légère ,heureusement la nuit porte conseil.Déjà, c'est certain, pour le réveillon du 24, ce sera buche poire, caramel spéculos . En attendant le résultat de mes réflexions, je vous souhaite à vous et à votre famille un Joyeux Noel.

    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  54. Bûche Fleur de sel au congélo ( de 25 cm de long ) , faite dans ma gouttière neuve achetée y'a 2 ans ( il était temps que je l'utilise !!!! )
    Inserts crémeux moulés dans le moule mini bûches et congelés depuis 2 soirs , il m'en a fallu pile poil 3 pour la longueur de 25 cm.
    Valérie , après avoir lu ton commentaire et celui d'un patînaute , j'ai du coup mis presque 10 g de crème fraîche en plus pour faire le caramel mou; on verra bien ...
    Les proportions de la mousse chocolat sont parfaites pour une longueur de 25 cm.
    J'avais préparé le biscuit il y a 2 jours et j'ai du le refaire ce soir car il avait séché malgré l'emballage film.
    Verdict dans 2 dodos :)))))
    Une question: combien de temps avant de le manger faut-il le sortir du congélo ?


    RépondreSupprimer
  55. Plus de dilemme pour moi, elle est dans le congèle!!!
    J'ai ajouté un peu de fève de tonka dans la lousse chocolat et pour le crémeux, j'ai pris un moule à cake. Et comme j'en ai fais un peu plus, j'ai fais 6 1/2 sphères.

    RépondreSupprimer
  56. Bonjour Valérie,
    je me suis lancée pour cette autre de tes merveilleuses recettes. Tout a marché parfaitement: en une heure et demie j'avais ma meringue prête, ma mousse et mes crémeux au congélo et mon caramel sur le comptoir (je n'ai pas fait les streusels parce j'avais besoin d'une buche sans gluten (j'ai d'ailleurs remplacé la farine par de la maïzena dans ma base)). Tout allait bien...jusqu'au montage. Alors là, ça a été la cata ! Mes crémeux ne se démoulaient pas nettement. Je n'ai pas de moules à mini buches alors je les avais mis dans un moule pour faire des petits carrés. J'avais trop de carrés et j'ai essayé d'en mettre une couche sur l'autre...enfin, ce n'était pas beau. Maintenant, la buche est au congélo et me voilà qui réfléchit à la manière d'éviter cette dernière difficulté : et si j'achetais un moule en silicone sous forme de long demi cylindre ? le démoulage serait plus facile que pour plusieurs petits machins rikikis, non ? Et si on versait le crémeux sur la mousse qui a commencé à prendre. le crémeux serait encore liquide mais bien froid et au lieu qu'il soit inséré dans la mousse, il serait en dessous : moins impressionnant mais plus sécuritaire pour les moins douées comme moi. J'ajouterais une moitié des portions du caramel et ça ferait : une couche gâteau avec dessus une couche caramel puis une couche crémeux puis une couche mousse ? Je sais, c'est moins génial que ton résultat, visuellement, mais ce serait faisable comme ça, non?
    En tout cas merci beaucoup, je sais qu'à la découpe ma buche sera pitoyable mais je sais qu'au goût, ce sera divin. C'est une recette géniale. L'année dernière j'avais fait celle aux noisettes caramélisée et ce fut un succès éclatant. Celle-là, je l'ai essayée pour ma petite famille avant de la préparer pour une soirée. C'est pour ça que j'aimerais bien trouver une méthode qui la rende plus présentable. À bientôt et merci encore pour ce beau boulot !
    Soundouss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as utilisé de la gélatine ?
      Tes moules étaient bien en silicone ?

      Supprimer
    2. J ai carrément attendu que les cremeux ( dans mon moule mini bûches ) soient complètement congelés pour les démouler et les enfoncer dans la mousse et du coup c'était nickel
      j'avais eu des problèmes au démoulage des mini buches poire speculos donc cette fois j'ai tout congelé !

      Supprimer
  57. Bonjour Valérie,

    J'ai trouvé de la gélatine en poudre, mais je ne l'ai jamais travaillée. Savez-vous à quel moment je dois l'incorporer dans mon crémeux ? Merci d'avance pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée je ne sais pas du tout comment il faut l'utiliser, je ne me suis pas encore penchée sur la question.

      Supprimer
    2. Ok, je vais donc fouiller internet et me lancer :) Merci pour votre réponse.

      Supprimer
    3. Bonsoir,
      La gélatine en poudre fonctionne comme celle en feuille. Seule différence tu fais gonfler ta gelatine dans un volume d'eau au lieu de ramollir la gélatine, ça va se transformer en une masse gélatineuse que tu incorpores au même moment que si tu utilisais des feuilles à savoir dans un liquide chaud mais surtout pas bouillant ;-)

      Supprimer
    4. Merci beaucoup Jihan, c'est bien ainsi que j'ai procédé. La bûche est dans le congel (c'est pour demain midi) !! Je vais m'attaquer au tempérage du chocolat pour les mignons sapins :) Stoing stoing stoing !

      Supprimer
    5. Verdict : sublime et excellente ! Merci mille fois Valérie !

      Supprimer
  58. un grand merci pour cette superbe recette mais surtout pour l'astuce de la feuille plastique pour magouiller un moule à gouttière !!!
    J'avais du mal à en trouver et il me semble que c'est pas donné..
    Bonne fêtes !
    Lili

    RépondreSupprimer
  59. joyeux noël !!!! et merci. Je viens de terminer ma buche à l'instant et sans vouloir me vanter je crois que j'ai réussi ..... verdict demain midi..... Merci beaucoup pour cette recette ...
    ..valérie P.

    RépondreSupprimer
  60. Recette testée et approuvée, avec l'aide de ma fille, merci mille fois pour ton partage de recette,
    Je te souhaite de très belles fêtes de fin d'année ainsi qu'à ta famille, et je-ne-sais-pas-comment-t'envoyer-une-photo ! :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par mail, à :
      cestmafournee@hotmail.fr
      Merci !

      Supprimer
  61. Bonsoir!

    Je viens de terminer cette recette, pas sous forme de buche mais sous forme de gateau rond, tout simplement à l'aide d'un cercle et tout c'est super passé!!! et tout ça, GRACE A TOI!!! et tes supers conseils !!! si, si, c'est sûr!!!! donc merci beaucoup, beaucoup! j'ai hâte de goûter le résultat maintenant!! ;)

    Bonne soirée! ;)

    RépondreSupprimer
  62. j'ai lu ta recette et... je me suis enfin lancée (merci pour le plan bouteille en plastique et moule à cake ça marche très bien ) résultat ? une jolie buche qui a fait l'unanimité, j'ai beaucoup aimé l'association chocolat - caramel ainsi que les textures. Merci encore pour tes explications

    RépondreSupprimer
  63. Un immense merci à toi Valérie pour cette recette ! Grâce à toi, cette bûche a été le clou de notre repas de Noël. Le père Noël lui-même en aurait perdu sa culotte...!

    J'ai suivi tes conseils : j'ai augmenté la quantité de crème pour faire la pâte de caramel mou et il était bien fondant. (j'ai mis 40g)
    J'avais aussi fait une crème anglaise vanille/tonka en plus pour accompagner, et tout le monde a surkiffé ! (Et depuis j'ai officiellement rejoint le club des fans de la fève tonka... ;)

    N'ayant rien pour couler le crémeux caramel, j'ai improvisé une gouttière avec un rouleau de sopalin coupé en 2 dans la longueur, recouvert d'aluminium + film alimentaire, et ça a fonctionné d'enfer.

    Je demande toutefois si on pourrait glacer cette bûche à la sortie du congélateur ? Qu'en penses tu ?

    Merci encore pour ton blog qui est un réel plaisir pour tous les sens :)

    PS : Joyeux Noël ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial cette idée du sopalin ! Comment as-tu fait pour ne pas que le crémeux s'échappe du tube ? Avec quoi as-tu bouché les extrêmités ?
      Sinon on peut la glacer, mais sans oublier le streusel ensuite surtout !

      Supprimer
  64. Je ne pouvais que te laisser un message aujourd'hui pour te dire un grand merci !!! Cette bûche a ravi mon repas de Noel en émoustillant toutes les papilles, que de beaux compliments sur ce bijou chocolaté. Forcément, à ce moment là, j'ai dit merci à ma petite fée "c'est ma fournée". Au vu des nombreux messages qui signent tes recettes, tu auras compris que ton blog ne se limite pas seulement à une liste de recettes accompagnées de petites notes rigolotes, il est l'incontournable grimoire de formules magiques de pâtisserie. Tu as ce talent de donner vie à ces merveilles sucrées pour en faire de véritables moments de partage et d'amour. Reviens nous vite pour de nouvelles recettes.
    PS : Le père Noel m'a apporté un robot patissier kmix, waouhh, et hop, un pas de plus vers vous amateurs passionnés de pâtisserie, finies les éclaboussures de crèmes chantilly, finies les longues minutes à tenir mon outil pour que la magie opère, merci père Noel ; )

    RépondreSupprimer
  65. Bonjour Valérie,

    Un tout fou grand merci pour le partage de cette recette. Elle était délicieuse et a vraiment fait l'unanimité même si je n'ai pas trouvé de fève de tonka. Très bonne raison pour refaire ce gâteau à l'occasion. Passe de très bonne fêtes de fin d'année.

    RépondreSupprimer
  66. Youps …Erreur de frappe, désolée : un tout tout grand merci (pour un gâteau aussi fou :-) )

    RépondreSupprimer
  67. J'ai découvert ce blog mardi et mercredi j'ai réalisé la buche, c'est le coup de cœur. C'est la 1ère fois que je me lançais dans un dessert aussi sophistiqué mais j'avais tous les ingrédients (sauf la feve tonka) et tout le matériel (sauf le thermomètre). J'ai réussi et je suis très fière mais c'est grandement grâce à toi Valérie (je me permets de te tutoyer chère homonyme) et à tes explications très détaillees et accompagnées de photos très explicites. Je dois aussi dire que j'ai été aidée par ma sœur pour les streusels et mon mari pour les caramels et de mon ami thermomix pour les crèmes anglaises. Tout s'est très bien passé dans la confection et le montage. Mes invités ont apprécié ma réalisation malgre un erreur de ma part : j'avais mal lu la fin et avais sorti la buche trop tôt du congel' donc elle etait trop molle au moment du service et surtout à la découpe. Mais c'était bon et beau. Merci pour le partage et les conseils.

    RépondreSupprimer
  68. Bonjour Valérie
    Le résultat de mes réflexions n'a pas été concluant. J'ai fait la buche tout chocolat du magazine fou de pâtisserie n°2: présentation impeccable , glaçage miroir réussi mais overdose de chocolat et découpe difficile du aux noisettes pas assez concassées . J'aurais mieux fait de réaliser votre recette de buche fleur de sel certainement plus légère; Il me reste du glaçage miroir; à votre avis, comment je peux l'utiliser? est_ce que je peux le congeler pour une prochaine fois?.
    Cette fin d'année n'était pas propice pour moi en cuisine. Ma buche poire spéculos n'était pas au top; j'ai suivi la recette du magazine Pâtisserie et compagnie et j'ai fait une bûche de 25 cm pour utiliser mon nouveau tapis décor . Il indique 30cl de crème c'est trop par rapport à la purée de poire ( j'avais acheté des poires fraiches), j'aurais du lire plus attentivement votre blog car les proportions sont plus adaptées, et mettre une demi feuille de plus de gélatine car au démoulage c'était tremblotant et adieu le décor du tapis.

    Pour clore les déboires , j'ai fait des bonbons en chocolat. Je ne vous raconte pas la galère du tempérage et encore moins l'état de la cuisine après... Et alors déception et rage: ceux chocolat au lait fourrés caramel beurre salé , coulés dans un moule polycarbonate ne veulent pas se démouler , je crois qu'on va être obligé de les manger à la petite cuillère, par contre les autres: ganache chocolat framboises et enrobage chocolat c'est ok . Heureusement!!!!

    Encore merci Valérie pour votre partage et d 'avoir pris le temps de lire mes déboires,
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous saviez tout ce que j'ai râté avant de réussir un gâteau... ;)
      Le glaçage miroir se congèle super bien !
      Pour démouler les chocolat, un p'tit coup de sèche cheveux aurait certainement aidé.
      Je déteste travailler le chocolat ! Y'en a partout, c'est gras, c'est une galère à nettoyer...pffff....
      Allez, c'est le métier qui rentre ;)

      Supprimer
  69. Coucou Valerie,

    Alors petit debreefing apres cette semaine magique….
    Les endives au saumon extra….avec de petites endivettes c'est parfait.Le pain d'epices n'en parlons plus….il est à tomber Felder……je commence serieusement à m'interesser à ce géant car je trouve que ses recettes sont très genereuses et simples.Petit à petit on se rend compte que chaque chef a sa touche perso qui fait qu'il n'est pas un autre….ah là là je parlerais de pâtisserie des heures durant….
    la buche fleur de sel hmmmmm: la gouttiere avec deux bouteilles de limo trop géniale l'idée…j'avais fait des petits décors en forme d'étoiles filantes,de champignons et d'étoiles simples car je n'ai pas eu le temps de trouver de sapin mais c'était aussi très joli.
    Enfin le clou du clou, le 24 vers 16 heures je vois sur mon ordi un petit manele me faire coucou et là je me lance dans la pâte tant pis je n'ai pas le moule j'en ferai de petites briochettes.Fin d'aprem tous les magasins ferment je file chercher le pain et là que vois je à l'intermarché du coin un petit moule à manele rose ma faire"coucou je suis là je t'attends"…..instant de grâce total….je laisse les petits bonhommes lever pendant la veillée de noel….merci Valerie…
    Pour le 31 je tente les buchette à la poire et d'autres petites recettes de par chez toi….à suivre….
    ps: est ce que peux t'envoyer un petit mail?

    RépondreSupprimer
  70. 100% appréciée par mes invités! Sans ce pas à pas, je pense que je n'aurais jamais osé me lancer, encore merci et joyeuses fêtes!

    RépondreSupprimer
  71. Coucou Valérie !

    Je n'ai pas eu le temps de commenter avant : mais je trouve ta bûche tout simplement magnifique !! C'est tout ce que j'aime : des parfums gourmands et des goûts classiques ! Même si j'aime parfois tester des goûts inédits et inhabituels, j'aime aussi le traditionnel !

    Je trouve que parfois, à force de tester des choses trop exotiques, on peut vite "se perdre" dans les parfums... alors que là, je pense qu'il ne peut y avoir que de bonnes surprises !

    Bon, je sens qu'elle va être testée aussi cette recette ! Pourquoi attendre Noël après tout ! En plus, il faut s'entraîner pour l'année prochaine : la bonne excuse ! ^^

    Merci encore pour cette jolie recette et très bien expliquée comme toujours =)

    RépondreSupprimer
  72. une tuerie, tout le monde c'est régalé, la déco a bien failli être toute mangé avant que je ne puisse la posé.
    Encore merci pour toutes ses bonnes recettes.

    Et la bûche poire -spéculos - caramel a eu un grand succès mercredi soir

    RépondreSupprimer
  73. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  74. Bonjour Valérie,

    Un énorme merci pour cette recette !
    J'ai moi aussi testé la bûche pour Noël, un pur délice !!! Une petite merveille quand on goûte tout en même temps ! Ce n'est sûrement pas très académique mais j'avais détaillé le streusel avec mon petit emporte-pièce étoile, ça a rendu la bûche encore plus festive ! Pour la déco, j'avais fait un grillage croquant au chocolat (avec la même technique de la feuille plastique dans le moule à cake pour avoir exactement la même forme que la bûche). J'ai pu facilement le démouler et le poser délicatement sur la bûche.

    Merci encore pour cette belle recette et toutes les autres !

    RépondreSupprimer
  75. J'en suis à la 4ieme vaisselle ça prend forme ;-)
    Tout est prêt, reste le montage final, je pensais la laisser au congélateur jusque demain soir, mais petite question, je la sors combien de temps à l'avance?
    Merci Merci, tout est délicieux séparément, j'ose même pas imaginer l'ensemble
    Peggy

    RépondreSupprimer
  76. Valérie!!!!! la bûche est au congélateur youpi!!!!! elle a l'air excellente!!!!! Milles merci pour ton travail!

    RépondreSupprimer
  77. Ma version à voir sur mon blog, merci pour tout Valérie tu nous as régalé
    http://peggyetcie.canalblog.com/archives/2015/01/04/31256673.html

    RépondreSupprimer
  78. Comme je te l'avais dit j'ai fait ma bûche pour le repas du 31 car je suis toujours préposée au dessert quand je suis invitée. C'était vraiment une bonne idée ! Comme je te l'avais dit, je l'avais déjà réalisé en dôme comme Felder alors pour distinguer les deux auprès de ma famille j'ai ajouté une couche de feuillantine sur le biscuit amande, comme ça ce n'était pas tout à fait la même. Je me suis lancée au tempérage pour la déco, j'en étais fière. Tout le monde a adoré du plus petit au plus grand. Merci pour cette super idée !

    RépondreSupprimer
  79. Bonjour Valérie si felder te suit au temps va tu le suivre samedi au salon de la pâtisserie il sera la samedi

    RépondreSupprimer
  80. bonjour Valérie,
    ma buche est au congélateur...puis je la laisser une semaine ou est-ce trop long?
    je me réjouis de voir le résultat!
    Merci pour cette recette très détaillée qui me permet d'oser la réaliser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, sans problème une semaine !

      Supprimer
    2. merci pour la réponse rapide!

      Supprimer
  81. Bonjour Valérie,

    Premièrement Merci pour ce blog, j'ai repris plaisir à cuisiner et faire déborder l'évier de vaisselle à laver
    Alors, je cherchais ma bûche de Noël, et je savais bien que je trouverai mon bonheur chez toi!
    Mais avant de me lancer, je voudrais savoir si on peut envisager un glaçage similaire à celui présent dans ta recette du trianon/royal. Est-ce qu'il y a un risque que le glaçage déséquilibre la bûche (soit en la sucrant trop ou en créant une overdose chocolat)?
    Merci pour les réponses

    RépondreSupprimer
  82. Bonjour,
    A votre avis, peut on faire un glaçage miroir au chocolat?

    RépondreSupprimer
  83. Bonjour, je compte réaliser cette bûche pour noël. Une fois mise au congélateur, combien de temps devons nous la sortir avant dégustation , histoire de ne pas se casser les dents rires....Merci à vous pour ces explications et passez d'agréables fêtes de fin d'année.

    RépondreSupprimer
  84. Bonjour Valérie,

    Merci pour tous ces partages que je consulte régulièrement depuis plusieurs moi et réalises ( tente de réaliser) régulièrement
    Concernant cette buche, est 'il possible de tout monter( biscuit et streusel compris), mettre au congel et tout décongeler 2 jours avant dégustation?( je dois l'emmener)
    Le biscuit ne risque t'il pas de se détremper ?
    Merci pour ton retour
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  85. Bonjour Valérie, j'ai découvert votre blog il y a quelques mois et j'ai pu tester quelques recettes, merci beaucoup pour votre travail : plein d'humour, d'images, de conseils et d'excellentes idées ! Grâce à vous mon robot de cuisine à du pain sur la planche :-)
    J'ai la même question à vous poser que dans le précédent commentaire : combien de temps avant de servir doit-on sortir la bûche du congélateur ?
    Joyeuses fêtes à vous et aux pâtinautes de ce blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut la laisser décongeler au moins 6h au réfrigérateur.

      Supprimer
    2. merci beaucoup ! je vais pouvoir me lancer ... ;-)

      Supprimer
  86. Bonsoir!! cela fait presque un an que j'ai découvert votre blog, et pâtisser est devenu une passion!!kitchen aid acheté ainsi que je ne sais combien d'autres choses dont bien sur la cuillère magique hahaaaa merci pour tout le travail fourni et les moments de fou rire (seule devant mon ordi, pas grave!!!), et voilà, ma buche est au congèlateur, alors encore merci, sans vous je ne me serais jamais lancée!
    Marine

    RépondreSupprimer
  87. Bonjour!

    Cette recette a l'air super!
    J'ai une petite question: je n'ai ni de moules à mini-buchettes, ni de moules à financiers, est ce qu'il y aurait une autre méthode? Sinon je peux essayer de négocier avec ma mère pour qu'elle en achètent...
    Merci!

    RépondreSupprimer
  88. Bonjour Valérie,
    Je me décide enfin à faire mon "Coming out" pour rejoindre le club des plus grandes fans de ton blog. Merci pour tout ce que tu nous apportes. C'est vraiment Top!
    J'ai fais cette recette (2 fois déjà cette année!) et je la refais pour le 24/12... La dernière, elle a intérêt à déchirer ;) J'ai juste un petit soucis... Mon biscuit supposé croquant est au final un peu chewy. Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir congelé la buche ou la cuisson qui était peut-être un peu juste mais du coup, le croquant en bouche n'y était pas... Bon, le reste rattrapait ça mais je reste un peu perplexe... Bref... Pour la prochaine fois, je me demande si je ne vais pas rajouter une fine couche de feuillantine croquante entre le biscuit et le caramel coulant. T'en penses quoi? C jouable ou Est-ce un vrai cooking faux pas? Y aurait pas un autre moyen pour rajouter du super craquant comme on l'aime?
    Merci Valérie!
    Passe de bonnes fêtes et continues à nous faire rêver :)

    RépondreSupprimer
  89. Bonjour je viens de terminer votre buche j'espère que le résultat sera à la hauteur de la tâche. J'ai par contre une petite question concernant une réponse que vous avez faite : vous répondez laisser décongeler 6h au réfrigérateur mais la crème au chocolat ne risque t-elle pas de fondre comme une glace ? Merci de votre réponse avant Noël

    RépondreSupprimer
  90. Meme question que pim0202 ! Je me lance cette aprèm ! J'espère la réussir aussi bien que vous ;)

    RépondreSupprimer
  91. Bonsoir,
    Encore une recette testée est complètement validée. Je l'ai faite en forme de buche en coulant mon crémeu caramel dans mon moule à buche avec du papier guitare (pour le démoulage). Pour la pâte de caramel j'ai utilisé la quantité de crème liquide donnée en notes (50g) et c'est vrai que je pense c'est moins pateux par contre il faut faire attention de bien "fermer" sa buche partout avec la mousse chocolat sinon ensuite le caramel se fait la malle... Merci pour cette recette délicieuse.

    RépondreSupprimer
  92. Bonjour Valérie, ta magnifique bûche canadienne est trop ambitieuse pour moi, je me "rabats" sur là fleur de sel (j'ai 5ans de retard à combler pour tester toutes tes merveilles! ). J'ai lu qu'on pouvait congeler la bûche mais je me demande si tu l'avais déjà congelée avec biscuit et streusel ou bien il faut les faire au dernier moment? Merci!!!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
Et N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tenir sur une page ;)
Merci pâtinautes adorés !
Valérie.