Le riz safrané cuit au four de Jamie Oliver

RIZ SAFRANÉ AU FOUR JAMIE OLIVER


Saviez-vous que l'on pouvait parfaitement cuire le riz au four ? 
Si vous en doutez, testez cette recette et on en reparle après 😉

J'avais déjà vu cette façon de faire dans un des livres de Yotam Ottolenghi, mais c'est quand j'ai vu Jamie Oliver le faire dans son émission "5 ingredients" (sur la chaîne "My Cuisine") que je me suis lancée. 

Cette méthode est absolument géniale : on obtient un riz  cuit comme il faut, avec les grains qui se détachent parfaitement. 

Il s'agit ici d'un riz safrané aux oignons, avec un peu de "sun-dried tomato paste". Cette pâte de tomates séchées se trouve facilement dans les pays anglo-saxons (ou chez Marks&Spencer), mais elle est plus difficile à trouver ici. J'ai donc tout simplement mixé des tomates séchées pour la remplacer. 

Ce riz est délicieux, très goûteux, et si aimez le safran vous allez adorer, car son goût est vraiment mis en valeur. En effet, vous verrez que Jamie Oliver le fait infuser dans de l'eau bouillante, et c'est cette eau safranée qu'il utilise ensuite pour cuire le riz. Je n'avais jamais fait infuser le safran avant, et je peux vous dire que c'est le jour et la nuit ! Quel temps perdu toutes ces années à simplement ajouter le safran sans le faire infuser... 

Certains d'entre vous m'avaient d'ailleurs déjà parlé du fait de faire infuser le safran quand j'avais publié la recette des madeleines, et vous aviez 1000 fois raison. Ça change tout. 

Si vous ne souhaitez pas ajouter de tomates séchées c'est tout à fait possible, je vous expliquerai tout à la fin de la recette. 

Je vous garantis un riz délicieux, savoureux, et parfaitement cuit.

Super facile.

RÉALISATION : POUR UNE POÊLE OU UNE SAUTEUSE DE 26CM DE DIAMÈTRE (3 PERSONNES) :
150g de bon riz basmati
375g d'eau (la recette originale préconise 300g d'eau mais ça ne suffit pas)
10g d'huile d'olive
0,20g de pistils de safran (si vous n'avez pas de balance de précision, disons deux pincées)
1 gros oignon rouge
80g de "sun-dried tomato paste" ou de tomates séchées mixées (FACULTATIF) 
Sel
Poivre du moulin

Comme je l'ai dit en préambule, si vous ne trouvez pas cette fameuse "pâte de tomates séchées", il suffit d'acheter un bocal de tomates séchées (à l'huile), et de les mixer.

Dans la recette originale, les quantités sont toutes doublées par rapport à ce que je vous indique ici, et Jamie utilise un plat rectangulaire de 25x30cm. 

INSERT DU 13/02/18 : J'ai testé, toujours dans ma poêle de 26cm, 200g de riz pour 500g d'eau, cuisson 30mn à 200°, c'est impeccable.

Vous pouvez d'ailleurs retrouver cette recette dans son livre "5 INGREDIENTS" :



Pour l'instant je n'ai testé cette recette qu'avec 150g de riz, et dans un récipient de 26cm. Dans ces conditions je sais que le riz sera bien cuit avec le temps de cuisson que je vous indique. Je ne sais pas encore ce que cela donne en doublant les quantités, et quand j'essaierai je ferai une mise à jour ici. 

Préchauffez le four à 200° chaleur tournante.

Faites bouillir 375g d'eau, et ajoutez 0,20g de pistils de safran. Laissez infuser le temps de faire la recette (il y a trop de safran sur cette photo, c'était un premier essai) :


Coupez l'oignon en petits dés :


Dans le récipient qui ira au four, faites chauffer 10g d'huile d'olive. J'ai utilisé ma poêle en fonte adorée :


Faites revenir l'oignon sur feu assez fort, en remuant régulièrement, pendant environ 10mn : il doit colorer, mais sans brûler :


Baissez le feu. 
Ajoutez 80g de pâte de tomates séchées (ou de tomates séchées mixées) :


Puis 150g de riz basmati :


Mélangez bien. Salez, poivrez :


Versez toute l'eau safranée :


Donnez une ébullition, et dès que c'est fait, mettez le plat au four pendant 25mn. 
Ne laissez pas le plat bouillir sur le feu, sinon l'eau va s'évaporer. Alors dès que vous avez l'ébullition vous le mettez au four. 


A la sortie du four, le riz a une sale tête. C'est le moment où vous allez penser que je vous ai dit n'importe quoi, que vous avez tout raté, que le riz est cru, que ça va être dégueu... 
La preuve en image : voici une photo à la sortie du four (ce riz n'inspire pas du tout confiance, on dirait vraiment qu'il est cru) :


Mais il suffit de l'aérer un peu et de le remuer avec une fourchette pour que le miracle se produise : le riz est parfaitement cuit !

RIZ SAFRANÉ AU FOUR JAMIE OLIVER

Jamie Oliver conseille de mélanger le riz partout sauf sur les côtés, afin qu'il reste un peu de croustillant, et de déposer ainsi le plat sur la table. Il met d'ailleurs une cuillère à soupe d'eau safranée dans un yaourt nature, et ajoute un peu de ce yaourt au safran par-ci par-là au dessus du riz, à la dernière seconde. Mais je ne l'ai pas fait. 

RIZ SAFRANÉ AU FOUR JAMIE OLIVER

C'est vraiment super bon. 
J'ai recommencé sans les tomates, en éminçant hyper finement les oignons avec une mandoline, et c'était excellent également. 
Voici le riz à la sortie du four, avec sa sale tête...


Le même riz après avoir été un peu mélangé...


Délicieux !



REMARQUES :
- Si vous souhaitez faire un riz nature, il faudra dans ce cas faire revenir un peu les grains de riz dans l'huile, puis mettre l'eau bouillante, saler et cuire au four, tout simplement. Mais il faudra impérativement de l'huile. Vous pourrez d'ailleurs accommoder cette recette comme vous le sentez. Par exemple vous pouvez faire revenir de l'ail dans l'huile d'olive, puis ajouter le riz ainsi que du gingembre râpé, du sel, un peu de piment et de la coriandre, c'est super bon.
- Sans vouloir offusquer les maniacos de la paëlla, je pense que ça vaut le coup de tester cette façon de faire.
-  J'ai tenté aussi avec un autre type de riz, ça fonctionne parfaitement, avec le même temps de cuisson. Ici un mélange riz long grain, riz rouge et riz sauvage (huile d'olive, ail, paprika fumé, sel, poivre) :



73 commentaires:

  1. Bonjour Valérie,

    Et si j'étais la première ?!

    C'est bien, un peu de salé !!! Je vais tester très vite cette recette ! Je n'aime pas quand on dit ça, ce sont des commentaires pour rien, mais pour une fois, je ne vais pas être cohérente avec mes convictions !!!

    Merci pour tout !

    Bises.

    Agnès

    RépondreSupprimer
  2. Une marque de "bon riz basmati"?:je pars faire les courses et hop!nouvelle recette avec le boeuf...
    Encore merci pour toutes ces infos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici c’est le Basmati IMPÉRIAL de Taureau Ailé (le paquet doré).

      Supprimer
  3. Prems ! Je ne pensais pas que c'était possible (à moins que quelqu'un ait été plus rapide à lire la recette depuis que j'ai chargé la page). Encore une recette qui a l'air délicieuse, difficile de suivre le rythme, merci pour toutes les recettes que tu testes pour nous, j'en ai encore testé 4 différentes ce weekend ! (vive le retour chez les parents pour avoir un public et du matériel digne de ce nom!)
    Je vais essayer de le faire en remplaçant la pâte de tomates séchées par du double concentré de tomate mais pour ça il faudrait que je trouve un plat qui va sur le feu et dans le four et dans mon studio étudiant c'est pas gagné...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux mettre un peu de concentré de tomates, mais surtout pas 80g ! Une petite cuillère suffira.

      Supprimer
    2. Du basmati 1/2 complet d'une boutique bio, si je peux me permettre. Absolument pas de différence de goût!

      Supprimer
  4. Suis Prems ? Hourra !!!!!!! Comme toutes vos recettes: à tester de toute urgence !
    J'ai fait le tajine de boeuf samedi soir pour un dîner entre amis, le résultat était sans appel: un pur délice! Au grand désespoir de ma Tendre moitié, il n'en est pas resté une miette ... rien, méme pas une micro portion à réchauffer le lendemain :-( Du coup, je le refais ce week end :-0
    Merci Valérie pour le partage de votre passion, c'est tout simplement Magnifique !
    Au plaisir de découvrir votre prochaine recette ....
    Sandra

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Valérie!

    Je vais tester ce riz qui à l'air excellent. En ce moment je ne fais qu'enchaîner tes recettes une à une et elles ont toute un succès fou fou fou! J'ai testé tes outrageous cookies et ma pâte était trop épaisse alors que j'ai respécté les ingrédients à la lettre ( sauf pour le chocolat que j'ai fais fondre au bain marie). Voilà ma question pourquoi même quand il s'agit des brownies ou mi-cuits parfois j'obtiens un appareil liquide et parfois un appareil épais. Mystère pour moi si tu pouvais m'éclairer stp. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma réponse ne va pas te plaire, mais si tu as suivi la recette à la lettre, tu as dû avoir la bonne texture. Je ne sais pas quoi dire d'autre...

      Supprimer
    2. Mystère... mais peut-être que quand c'est trop épais, c'est trop épais c'est que ton chocolat a eu trop "chaud" - il a chauffé trop longtemps, ou à une température trop élevée... Désolée si ce n'est pas ça, juste une hypothèse...

      Supprimer
  6. Coucou Valérie, ça ressemble au riz que ma nannie srilankaise faisait. Elle faisait tremper le riz dans de l’eau avant de le cuire... ici il ne faut pas le faire c’est bien ça?

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Valérie , j'avais goûté une fois en espagne un riz préparé avec des calamars et cuit dans un four à bois . D'ailleurs il avait gardé un côté croustillant alors j'imagine que ça se rapproche de cette recette . J'avais oublié ... J'imagine que cette recette permet de glisser dans le riz divers ingrédients .Le safran infusé doit arrondir le gout de l'ensemble ?? Je vais testé cette recette très vite car j'adore cuisiner le riz et ce mode de cuisson doit offrir beaucoup d'onctuosité , j'imagine .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut y mettre ce que l'on veut en effet. Et si on aime le safran, ici on est servi, car il parfume vraiment le riz ! J'espère que vous apprécierez cette recette Bernard. Tenez-moi au courant ;)

      Supprimer
  8. Bonjour Valérie,

    Alors moi le riz au four je connais très bien depuis longtemps maintenant! Mon compagnon étant portugais, le riz est cuisiné le plus souvent ( au portugal) au four dans une marmite. La cuisson à l'étouffé a pour conséquence une consistance du riz parfaite , à la limite du risotto. Pour cela je n'utilise que du riz Jasmin, surtout pas de Basmati . Je fait revenir dans l'huile neutre ( pas d'olive c'est moins bon), des oignon et de l'ail que je fais brunir. après on verse l'eau ( on sale généreusement bien sûr) et âpres un bouillon on verse le riz. on laisse cuire 2 min environ et ensuite on couvre et hop 20 min au four! plus jamais vous ne ferez de riz à l'eau ! Merci pour la recette je vais surement la réaliser car le riz au four c'est juste une tuerie :)

    RépondreSupprimer
  9. Véro la Blonde, Youpiii du salé !08 février, 2018 18:49

    Bonjour Valérie,
    Youpiii ! Encore une recette salée.

    J'adore l'idée de ce riz cuit au four. Effectivement, il ne faut pas rechercher la paëlla.

    Et pourtant, qu'est-ce qui nous empêcherait d'y mettre les ingrédients de la paëlla ? Sûrement que chacun y trouvera son bonheur.

    J'essayerai avec du riz Bomba, c'est largement mon préféré pour ce genre de cuisson. Il est rond et s'imbibe tellement bien du jus de cuisson. Il est également utilisé pour le risotto.

    Mais, encore une fois, chacun ses goûts.

    Je reviendrai vous faire part de mon expérience. Peut-être la semaine prochaine, car dans l'immédiat je me prépare pour une intervention chirurgicale demain matin.

    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Véro je t'envoie plein de bises pour demain...

      Supprimer
  10. Merci pour cette recette Valérie.

    J'ai découvert Jamie Oliver il y a 2 ans environ et j'ai 4 livres de lui en permanence dans ma cuisine.
    Sa façon de cuisiner est géniale et ca a changé ma vision de la cuisine de tous les jours ! Dans son livre 5 ingrédients je te conseil le pain plat aux oeufs ou encore les calamars croustillants et bien d'autres :)

    merci encore pour toutes tes recettes !

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Valérie
    Merci pour cette recette alléchante et déclinable à l'envi.
    J'ai découvert le riz au four à Sitges (près de Barcelone) où toutes les paellas dégustées étaient faites au four, délicieux.

    Si tu découvres l'infusion de safran, je te recommande de la faire à une eau à 40° plutôt que bouillie ce qui va tout changer comme pour toute infusion et éliminer toute trace "d'amertume". Certains chefs récupèrent les pistils après infusion (pour une utilisation ultérieure, un peu comme pour la vanille)
    Je teste ce week end, avec du Tilda pour le basmati.

    Ps : je vois que tu es revenue à ton ancienne présentation. Je suis étonnée car de nombreux blogs ont la même version et offre l'impression sans problème.
    Mais qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse!

    Bonne soirée
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Danielle !
      Comme toujours tes conseils sont précieux.
      En fait c'est exactement comme pour le thé du coup, quand on fait une infusion à froid (enfin, à tiède), on n'a plus d'amertume (mais c'est bien plus long alors non ?).
      Je n'avais jamais entendu parler du fait que l'on pouvait récupérer les pistils : si ça fonctionne c'est l'astuce du siècle, quand on connaît le prix du safran.
      Je n'arrive plus à trouver le riz Tilda, à mon grand regret. Avant il y en avait à Carrefour, au rayon cuisine du Monde, mais plus maintenant. Où le trouves-tu ?
      Je suis revenue à mon ancienne présentation car avec la nouvelle je n'avais plus accès à l'icône imprimante, et surtout j'avais plein de problèmes informatiques (version non compatible avec l'iphone etc etc).
      Je suis soulagée de voir que la paëlla au four existe. Je n'ai donc pas dit de bêtise à la fin de la recette ;) Parce que la première chose à laquelle j'ai pensé en goûtant ce riz, c'est à la paëlla (enfin, ce que j'en connais, parce que la version cachère ne pourra jamais rivaliser avec la vraie).

      Supprimer
    2. Pour le riz Tilda regardes dans les épiceries asiatiques. On le trouve souvent en sac de 5kg.

      Supprimer
    3. Bonjour Valérie,
      Oui c'est cela, sauf que là 40° c'est plutôt tiède donc l'infusion est plus rapide. Je fais de l'huile parfumé suivant ce même procédé (basilic, thym, coriandre, ...), c'est très rapide et il est inutile d'en faire de grande quantité.
      Par ailleurs, je ne mets quasiment jamais le safran (infusé) en début de cuisson (sauf si celle ci est d'environ 15mn). Je préfère le mettre 5mn avait la fin de cuisson, il parfume merveilleusement et ne perd aucune de ses propriétés.
      Tu as pu constater que l'infusion concentre les goûts, donc il en faut moins. Pour être honnête je n'imagine pas parler en pincée quand il s'agit de safran, pour ce plat je mettrais 4 pistils/stigmates pilés grossièrement.
      Je trouve le Tilda chez Tang, mais si tu as une épicerie indienne près de chez toi tu devrais en trouver, sinon chez métro.
      Bon je reviens te raconter. Pour l'instant, le tajine de boeuf est en "mijotage" depuis 5h et parfume la maison - finalement Dior, Chanel c'est très surfait, rien vaut l'ail et le cumin...
      Bonne soirée
      Danielle

      Supprimer
    4. Bonsoir Danielle

      Je me permets de vous solliciter car si ma mémoire est bonne, vous aviez parlé une fois (il y a fort longtemps) en commentaire d'une salade de fenouil au miel. Celle-ci m'a toujours intriguée et si vous me lisez, je vous avoue que j'aimerais beaucoup en connaître la recette si vous y consentez.

      Supprimer
  12. Merci beaucoup pour cette bienveillance sur le déroulé de la recette..je teste ce week-end.. un joli plat ensoleillé.

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour cette recette que je vais m'empresser de tester. En ce qui concerne le safran, j'ai eu la chance de rencontrer des producteurs de safran qui m'ont expliqué qu'il ne fallait jamais mettre les pistils dans la matière grasse et les chauffer car cela les brûlait et tuait leur parfum. Il faut toujours faire infuser au préalable que ce soit pour des recettes salées ou sucrées. Merci pour toutes ces recettes qui sont de surcroît mises en valeur par des photos toujours réussies.
    Martine

    RépondreSupprimer
  14. Cette recette me fait penser à celle du riz à l'iranienne (tomates remplacées par des fruits séchés : dattes et épine-vinette entre-autres), où le but est de créer une croûte de riz tout autour...et l'idée de le faire au four est certainement plus facile. J'ai fait la paella pour 30 personnes dans mon four à pain au moyen d'une très grande lèche-frite et avec un feu bien nourri... une réussite !
    Merci Valérie pour ces magnifiques recettes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie-Claude,

      J'ai envie de te dire à quel point cela m'a fait plaisir de lire ton commentaire qui fait mention du riz à l'iranienne, le fameux riz chelo agrémenté comme tu l'as si bien dit de datte, d'épine-vinette, de grenade ou de mélasse, de cannelle, d'aneth etc .. la moitié de ma famille étant iranienne et le riz étant l'ingrédient de base de la cuisine perse, dans ma famille on ne cuit le riz que de cette façon ou sur le feu vif de telle façon qu'il finit par se produire le tahdig cette délicieuse croûte de riz grillée pour laquelle on se bat tous :). Si tu es à Paris ou en région parisienne, il y a l'épicerie iranienne rue des Entrepreneurs, qui est ma caverne d'Ali baba quand j'ai envie de cuisiner iranien. Enfin, merci Valérie d'avoir fait découvrir la recette de la kamounia, l'autre moitié de ma famille étant algérienne, avec ces deux recettes j'ai eu l'impression d’être en mode "comme à la maison". Ma mère y rajoute des fèves sans ôter la peau (je suis toujours étonnée de lire que beaucoup l'enlèvent), ou des cardons, un oignon, et c'est toujours meilleur le lendemain :).

      Supprimer
    2. Anne, qui sourit au riz11 février, 2018 19:14

      Hello Farrah, Marie-Claude (et bien sur, Valérie), comme vous deux, ce riz m'a immédiatement fait penser aux merveilleuses recettes de riz iranien, découvertes (pour ma part) dans le livre Persiana de Sabrina Ghayour (miam +++). Il y a une vie avant et après la dégustation de la "croute" sur son riz aux herbes...bien sur, il faut accepter de se fâcher avec quelques membres de sa famille, éventuellement de passer pour une folle hystérique, mais ça vaut le coup. En tout cas, j'essaierai au four aussi. Bon riz à tous

      Supprimer
    3. Anne, je vois très bien de quel livre tu parles puisque que j'ai aussi Persiana de Sabrina Ghayour parmi mes livres de cuisine !. Je suis ravie que tu aies découvert cette recette de riz, en Iran c'est une cuisine du quotidien et on ne dira jamais assez à quel point cette cuisine familiale que chacun d'entre nous se transmet avec ses origines respectives, peut être à la fois simple et délicieuse. C'est déstabilisant pour certains de manger un riz avec une croûte (pour qui ne connait pas), mais en toute choses rien ne vaut la curiosité !.

      Supprimer
    4. VOUS ÊTES CONTENTES ???? A CAUSE DE VOUS JE VIENS D'ACHETER CE LIVRE !!! 😜

      Supprimer
    5. Ha ha ha .. et toi tu m'as fait acheter DEUX livres d'Ottolenghi, une presse à biscuits, et pendant un millième de seconde d'esprit machiavélique j'ai pensé à faire croire à mon entourage que ma date d'anniversaire avait changé pour me faire offrir le coupe lanières KA.. BALLE AU CENTRE.

      Supprimer
    6. Anne, qui a subitement très faim15 février, 2018 10:26

      La bonne blague ! Comme dit Farrah, ce n'est qu'un juste retour des choses. Les placards de la cuisine sont pleins de trucs indispensables qui pourraient tous s'appeler Valérie...Bravo pour l'achat de "Persiana" (en plus, ce livre est ravissant): je recommande tout particulièrement le riz aux herbes (ahhhh), les aubergines à l'agneau (classique) et le boulghour à la tomate (très souvent sur la table familiale, plébiscité par les ados)...ah, et il y aussi une affaire de courge au zaatar qui est de la bombe !

      Supprimer
    7. Je l’ai reçu hier. Il est très beau en effet. Très surprise par ce livre : si je ne connaissais pas l’auteur j’aurais juré que c’est un livre d’Ottolenghi. C’est exactement la même chose. Il y a de très belles recettes. En effet, ces courges avec de pesto de malade m’ont tapées dans l’œil ! Rien qu’en lisant la recette on imagine le goût. Ça a l’air incroyable. Merci d’avoir parlé de ce livre. Très belle découverte.

      Supprimer
    8. Anne, Valérie et les autres .. puisqu'il faut battre le fer tant qu'il est encore chaud, je me sens obligée de vous parler (non je vous recommande en fait) d'un livre dont je mets ma main au feu qu'il vous plaira et vous régalera : il s'agit de Istanbul par Andy Harris et David Lotfus. Un livre visuellement très beau, de magnifiques photos de scènes de rue, quant aux recettes je ne vous dis pas, devinant vos goûts et si vous êtes allées à Istanbul et que vous avez trouvé la nourriture délicieuse... Et quand je vous apprendrais qu'un certain Yotam Ottolenghi (lui-même) y fait une dédicace extrêmement élogieuse et admirative, tout est dit. Voilà ses propres mots : " Il s'agit de la célébration exceptionnelle d'une cuisine exceptionnelle : riche, variée et excessivement délicieuse. Les regards d'Andy et de David ont parfaitement su capturer l'essence d'une des plus grandes capitales culinaires au monde". Ce livre m'a énormément fait penser à Jérusalem de Ottolenghi, c'est exactement le même esprit, la même "famille" de cuisine (celle qui va du bassin méditerranéen en passant par la Turquie -et cuisine "affiliée" arménienne, grecque etc- jusqu'au Moyen-Orient), la même démarche amoureuse d'une ville et de sa cuisine. Vous ne serez pas déçues (et même pire).

      Supprimer
    9. Merci Farrah. Je viens de le feuilleter sur Amazon, j'adore ce genre de livre. C'est en effet exactement le même esprit que Jérusalem !

      Supprimer
  15. Bonjour Valérie,
    Merci pour cette très belle version du riz au four, que je vais testé très vite...
    Questionnement : est-ce que tu couvres ton riz, je n'ai pas lu l'info dans le descriptif.
    libre à toi de mettre où non sur ton blog ce qui suit :
    Je ne sais pas si tu connais ce très bon acteur "Bruno Slagmulder", moi je trouve que l’on ne le voie pas suffisamment, mais chacun ses goûts...
    Bref, tout cela pour te dire qu'il s'est lancé dans la culture du safran par temps de "vache maigre".
    Il en résulte un safran d'exception. Donc je te joins l'adresse de ton site tu as totale liberté de tester et éventuellement de transmettre comme je le fais près de toi ... http://zafaran.fr/
    Merci Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne couvre pas, sinon je l’aurais précisé 😉

      Supprimer
  16. Oups, j'ai oublié de te demander : quelle est la différence entre une paella traditionnelle et une paella Cachère ? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La religion juive interdit la consommation de fruits de mer (et de porc), alors une paella cachère n'en est pas vraiment une...

      Supprimer
  17. Bonjour, merci pour ces recettes délicieuses
    Je vais tester ce plat. Avec quelle viande peut on l'accompagner? DES côtelettes d'agneau?

    RépondreSupprimer
  18. Je faisais déjà mon riz au lait au four alors ce riz safrané...Pourquoi pas? A essayer le plus vite possible! Merci pour vos partages!

    RépondreSupprimer
  19. Oh quelle belle recette! Ça donne très envie!

    RépondreSupprimer
  20. Bonsoir j'ai testé votre recette ce soir. J'y ai rajouté en fin de cuisson des rondelles de chorizo juste poêlées....une tuerie. Merci pour le safran infusé!

    RépondreSupprimer
  21. Hmmm j adore tt ce qui est facile, ce riz et même le livre de Jamie me font l oeil, si toutes le recettes sont comme celle ci, c est que c est le livre ideal pour soit disons les parents actifs! j achète 😉

    Au fair, je fais presque mm chose avec Ebly: une couche Ebly, par dessus morceaux de poisson, poulet ou ce qu on veut, des rondelles de légumes (tomate, courgette...), sel , poivre, herbes. . Et au four. Vers la fin on rajoute un peu fromage râpé. Servir avec une salade 😉
    Souad

    RépondreSupprimer
  22. Rapide, facile, et plus que délicieux !
    Le miens vient de sortir du four, et moi je suis sorti de la maison pour éviter de tout finir à la petite cuillère…
    C'est tellement rapide à faire, que vous avez encore le temps de vous lancer avant ce soir… Mais pas si vous n'avez pas les tomates séchées - je suis sûre que ce mode de cuisson est parfait avec n'importe quelle recette, mais le mélange de saveurs tomates séchées et safran est complètement unique !
    Valérie, tu vas rire, j'ai failli faire une crise d'angoisse parce qu'il n'y avait pas le grammage de sel ! Ottolenghi et toi m'avez transformée !

    RépondreSupprimer
  23. Recette testée aujourd'hui, le riz est très bon mais il n'y en a pas assez pour 4! J'ai respecté les explications et les quantités à la lettre et c'était un peu attaché au fond, peut-être que si je double les proportions je pourrais ajouter un petit peu d'eau en plus?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ajoute de l'huile plutôt. Les quantités sont pour 3 ici. Je vais le préciser.

      Supprimer
  24. Testé et c'est délicieux.
    J'adore toutes vos recettes salées.
    Merci

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Valérie ,

    Possédant depuis plus de 30 ans 1 Kitchen aid pro, j'ai eu le malheur de casser le couvercle.
    Le nouveau couvercle ne s'adapte absolument pas !
    Si une lectrice de votre blog, et elles sont nombreuses, en avait un a a me vendre, je serais comblée.
    Ai appelé le SAV pas de réponse. Dommage.merci d'avance.patricia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai un tout neuf encore dans sa boîte!Je l'avais acheté en 2012. Si ça peut t'intéresser! (tu parles bien du couvercle avec le trou pour la farine?Sinon j'ai aussi des couvercles en plastique pour kitchenaid pro. Je peux t'envoyer des photos si besoin!
      Margue

      Supprimer
  26. Délicieux ! J'avais tous les ingrédients, un miracle �� ! Parfait pour accueillir les étudiants et mon mari qui rentrent le week-end ! Merci Valérie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup j’en suis ravie !!

      Supprimer
    2. Un délice,même mon mari un peu septique lors de la préparation s est regale.A refaire sans hésitations.

      Supprimer
  27. Merci Valérie pour toutes les recettes!
    Je voudrais savoir à combien faut-il mettre le riz au four, 150° ou moins ?
    merci d'avance et bravo encore pour les recettes (surtout sucrées)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est écrit en rose et en gras dans la recette.

      Supprimer
  28. question : cette recette est-elle valable pour tous types de riz (Ben's) ou pour risotto ??? ou seulement Basmati ? merci d'avance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En toute honnêteté je ne peux te donner de réponse avec certitude car à ce jour je n'ai jamais testé avec autre chose que tu riz basmati. Mais je sais que le riz au four se fait souvent avec tous les types de riz (même avec du riz sauvage). Mais dans ce cas je ne connais pas le temps de cuisson. Il faut tester. Si quelqu'un a testé je le remercie de nous faire part de ses expériences.

      Supprimer
    2. Ca y est je viens de tester avec un mélange riz long grain, riz rouge et riz sauvage, la cuisson est impeccable. Je viens d'ajouter ça à la fin de la recette.

      Supprimer
  29. Malgré le fait que je te suis depuis 2013 (pînaise + de 5 ans déjà à aller voir ton blog quasi tous les jours, plusieurs fois par jour même), je n'avais pas de cocotte (Staub pour ne pas la nommer) qui allait au four. Ça coûte un bras et je me disais que je m'en étais bien passée jusqu'ici. J'avais tellement envie de faire ce riz au four que j'ai franchi le pas (je n'avais pas d'autre alternative). Je n'ai pas encore tous les ingrédients sous la main et je ne l'ai donc pas fais ce week end. Mais dès que j'ai du safran, et que j'ai 5 minutes je m'y colle. J'adore tes recettes (tu n'imagines pas le nombre d'aliments que je mange depuis que je te suis et que je n'avais même pas goûté avant), ton humour et les interventions des uns et des autres (sur le riz iranien par exemple: j'adore!!!). C'est super enrichissant et cela vous ferez croire en l'être humain. Un grand merci à toi encore Valérie et à vous tou(s)tes pour votre participation à cette communauté de dingues (oui parce qu'il faut qu'on soit un peu fêlé pour amasser autant de moules à gâteau et autres cuillère magique). Cela fait chaud au cœur. Bizzzzzz

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour Valérie,
    recette testée pour le diner d'hier soir pour ma petite famille !
    faite dans un plat rectangulaire 25x30 comme Jamie, par contre j'ai doublé TES quantités :)
    pour la pâte de tomates séchées, j'ai remplacé par un bocal "sacla" caviar de tomates à l'ail, mis des échalotes à la place de l'oignon et de la poudre de safran infusée dans l'eau bouillante : et oui, je n'avais que ça sous la main... avec "ah quand même" un riz basmati ;)
    j'ai fais cuire au four à peu près 30 mns.

    ce fut un délice !! très simple à réaliser, tout le monde a aimé et s'est resservi !
    merci Valérie pour cette merveilleuse recette, que je ferais souvent en y variant les ingrédients :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Maintenant grâce à toi on sait que c'est possible de doubler les quantités avec 30mn de cuisson !

      Supprimer
  31. J ai oublie de te dire que j ai fait sécher les filaments de safran après l infusion.Ca a bien marché, maintenant il faudra voir s ils sont aussi performants à la prochaine utilisation. A voir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tu as suivi les conseils de Danielle ! Tu as bien fait, ça ne coûte rien d'essayer après tout ;)

      Supprimer
  32. Bonjour Valérie,
    J'ai toujours de la pâte de tomates séchées dans mon placard, on l'utilise pout tout, pâtes, riz, tartines au four... Je l'achetais avant chez leader price, maintenant je la trouve à Carrefour. Comme je vais rarement dans cette enseigne, je l'achète par 10 pôts ! Elle est excellente et le prix est très bas.
    Merci pour toutes ces fabuleuses recettes !

    RépondreSupprimer
  33. Bonjour,
    Peut-on cuisiner ce riz la veille et le réchauffer à basse température au four ?
    Merci;
    Flo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous le déconseille. Ce n’est jamais conseillé de conserver du riz cuit. J’ai essayé. C’est mangeable mais ça n’a rien à voir avec celui qui sort du four. Mais c’est super rapide à faire !! Vous pouvez sinon préparer les oignons et la tomate, les garder au frais, et le lendemain continuer la recette.

      Supprimer
  34. Recette testée hier au soir, un vrai délice ce riz cuit au four. Seul bémol, je n'ai pas mis de sel de peur que les tomates séchées en apportent déjà, une erreur de ma part. Je dois recevoir le livre de Jamie Oliver aujourd'hui, j'ai hâte. Bonne journée à vous.

    RépondreSupprimer
  35. Testé à midi, on a quasiment tout mangé à deux (mais on n'avait plus de place pour le dessert!). Merci pour tes photos, elles font plus envie que celle du livre de Jamie.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.

Imprimer