Chargement...

lundi 27 août 2012

Les "p'tites omelettes" marocaines de mon enfance...




Pour tout vous dire, je ne pensais pas publier un jour cette recette. Elle fait partie de ces recettes de famille dont on détient le secret, et qu'on a du mal à partager...
Mais, si j'ai fait ce blog, c'était aussi pour mes enfants, pour qu'ils aient un jour une trace écrite de la cuisine familiale, alors je me suis décidée à publier mes recettes fétiches, dont celle-ci fait partie.
Mais j'avoue que j'ai un peu honte de présenter cette recette, vis à vis de mes tantes, qui sont les spécialistes des "p'tites omelettes", et à qui je n'arrive pas à la cheville...
Ces "p'tites omelettes", comme on les appelle chez moi, étaient (et sont !) toujours sur la table lors des séders à Pessah (soir de prière lors de la Pâque juive), et on se battait pour les manger, tellement on en raffolait. Il fallait même que ma mère les cache si elle voulait avoir une chance de pouvoir les présenter à table (elle continue d'ailleurs à les cacher !)
Aujourd'hui rien n'a changé, impossible pour moi de les laisser à la vue de tous...sinon elles disparaissent en un clin d'oeil !
Etant juive d'origine tunisienne par ma mère, et d'origine marocaine par mon père, c'est donc dans ma famille paternelle que ces omelettes étaient toujours présentes, c'est pour cela qu'on les appelaient les omelettes marocaines. Mais je ne pense pas que cette recette soit très connue en fait...à vrai dire je ne l'ai vue que dans ma famille. Mais peut-être que d'autres juifs marocains les connaissent, je n'en sais rien..
Ces p'tites omelettes sont composées de pommes de terre, de persil plat frais, de cumin, d'ail et bien sûr d'oeufs. Elles sont vraiment délicieuses, et ont toujours un succès fou. Elles se servent froides, en guise d'apéritif. Afin que vous puissiez réussir au mieux cette recette, j'ai pesé tous les ingrédients au gramme près. Je vous conseille pour cela d'utiliser un jeu de cuillères mesures, beaucoup plus précises qu'une balance (même électronique) pour les toutes petites quantités. Si un jour vous passez chez Ikéa, ils en vendent à moins d'un euro. Elles vous serviront également pour bien d'autres recettes, notamment pour peser la levure chimique ou le sel, entre autres.
D'autre part, pour cette recette, préférez le persil plat frais, c'est important. J'ai déjà essayé de la faire avec du surgelé, et ça n'a rien à voir !!!

RÉALISATION :
325g de pomme de terre épluchée (spéciales purée)
100g d'oeufs (2 gros oeufs)
15g de persil plat frais et ciselé (persil frais indispensable)
2 cuillères mesure de 5ml de cumin
2 cuillères mesures de 1ml de sel
3 petites gousses d'ail (4g)
poivre du moulin
huile de friture

Faites bouillir les pommes de terre, comme pour faire une purée. Je laisse toujours la peau, car c'est bien meilleur. La pomme de terre garde son goût et ne se gorge pas d'eau. Il suffit ensuite de l'enlever sous l'eau froide :


Une fois les pommes de terres cuites, ôtez la peau sous l'eau froide, et écrasez-les au presse-purée, sans chercher à obtenir une purée lisse, il faut qu'il y ait quelques morceaux :




Battez bien les oeufs en omelette, et ajoutez-les à la purée : 


Mélangez pour les incorporer :


Ajoutez le sel, puis le cumin, et mélangez :





Poivrez :



Ciselez le persil (vive les ciseaux 5 lames !), poivrez, et mélangez.
Il faut savoir que lorsque l'on cisaille des herbes, il ne faut jamais repasser deux fois au même endroit avec le couteau, car cela fait noircir l'herbe. C'est pour cela que les ciseaux 5 lames sont très utiles, car ils permettent au persil (ou à toute autre herbe fraîche) de garder leur couleur. Sinon, repliez bien les feuilles sur elles-mêmes, et ne coupez qu'une seule fois au même endroit, avec un couteau :


Pressez l'ail, et ajoutez-le :



Préparez l'huile de friture dans une poêle, et, à l'aide d'une cuillère à soupe, prélevez un peu de préparation et déposez-la dans l'huile :



Faites frire sur feu moyen (je mets ma plaque induction (qui va jusqu'à 10), sur 6) :





Déposez les omelettes sur du sopalin au fur et à mesure que vous les retirez de la poêle :



Laissez refroidir les omelettes à température ambiante, sans les couvrir sinon elles vont ramollir. 
Une fois qu'elles sont bien froides, vous pouvez les filmer et les réfrigérer, avant de les servir. 

55 commentaires:

  1. Ma grand mere qui est marocaine nous fait aussi ces p'tites omelettes et c'est un regal. J'ai hate de tester ta recette.

    RépondreSupprimer
  2. Ah ! Je me disais bien que ça devait exister ailleurs que chez moi ! Merci Jen ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. C'est une excellente idée
    Je te souhaite une belle journée
    Valérie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Valérie !
      Je te conseille d'essayer, c'est vraiment très bon.
      A bientôt ;)

      Supprimer
  4. Bonjour étant juive algérienne on fait beaucoup de ces petites omelettes et c'est vrai qu'elles sont délicieuse ! Moi par contre j'ajoute un peu de chapelure ^^
    en tout cas ça me fais plaisir de voir une recette, ça fais un bail que j'en ai pas mangé :) ( je sais quoi pour demain maintenant !)

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca doit être sympa avec la chapelure, j'essaierai la prochaine fois.
      Merci Ambre ! ;)

      Supprimer
    2. En Algérie nous faisons exactement la même recette,mais nous ajoutons à la purée un petit sachet de colorant jaune et formons des galettes régulières que nous roulons dans la farine.

      Supprimer
  5. Bonjour !

    J'ai fait cette recette aujourd'hui et lors de la mise en friture, mes petites omelettes se desagregeaient, se décomposaient lamentablement... A Au final j'avais 7 pommes de terres en puree au fond de mon huile...A quoi ca peut etre du ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dû au fait qu'il y avait trop peu d'oeufs par rapport aux pommes de terre. Je pense que vos pommes de terre étaient trop grosses. Il est vrai que j'aurais dû peser les pommes de terre pour être plus précise dans les quantités. Il ne faut pas qu'elles soient trop grosses, la photo induit en erreur.
      Le mélange ne doit pas être trop compact si on ne veut pas qu'il se délite à la cuisson. Si c'est le cas il suffit de rajouter un oeuf battu (ou la moitié d'un oeuf battu) pour rectifier la texture.
      La prochaine fois essayez de faire cuire une omelette, et si vous voyez que cela se reproduit, rajoutez un peu d'oeuf dans le mélange. Tout devrait bien se passer en procédant ainsi. J'espère vous avoir aidée. Je pèserai la quantité de pommes de terre la prochaine fois que je les ferai, et je rectifierai la recette. )

      Supprimer
    2. Ooops ! J'oubliais ! Vous avez écrit "au fond de mon huile", ce qui me laisse penser que vous avez utilisé une friteuse. Si tel est le cas il ne faut surtout pas recommencer. J'ai essayé une fois et j'ai eu le même problème que vous !

      Supprimer
    3. Mon père demandait a ma grand mère de lui faire les "omelettes de son enfance". J'ai les larmes aux yeux en retrouvant ce goût! Merciiii

      Supprimer
    4. Merci pour votre commentaire, qui m'a énormément touchée...

      Supprimer
  6. Je suis Marocaine, de Tanger, et chez nous on les appeler los pastelitos de cuchara( en Espanol) traduction les pastel a la cuillere, mais il y a une difference, on utulise un peu de safran au lieu du cumin.Merci de m'avoir faire revrivre mon enfance.Susana

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Susana, grâce à vous je connais ENFIN le vrai nom des p'tites omelettes !
      Je suis très heureuse de voir que beaucoup de gens connaissent cette recette, car je n'ai jamais compris pourquoi je ne la trouvais que dans ma famille...
      Avec du safran, ça doit être délicieux ! Moi qui adore le safran, je vais m'empresser de tester ça...
      Merci encore !

      Supprimer
  7. Hello Valérie,

    Petit apéritif dînatoire hier soir à la maison entre amis (les enfants sont en vacances…yes !!)
    J’ai fait tes p’tites omelettes, sauf que la coriandre fraîche a remplacé le persil plat (en rupture de stock) et n’ayant pas de cuillère mesure, j’ai assaisonné à mon goût.
    J’ai clos avec tes petites choux « craquelin » fourrés avec une mousseline café (mouaahhh)

    Succès total….(amical et marital !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca doit être bon avec la coriandre !
      Merci Dorothée de me donner ton avis sur mes recettes, c'est important pour moi...
      Ca me touche d'autant plus que "les p'tites omelettes" sont vraiment l'emblême culinaire de mon enfance et de ma famille. Très heureuse qu'elles aient plu.
      Quant aux choux, quel bon choix le café !! ;)
      A bientôt !

      Supprimer
  8. je viens de découvrir tout à fait par hasard ton blog (merci le hasard) et je me régale depuis tout à l'heure
    une lecture amusante (surtout quand tu évoques Mr Michalak) et des recettes toutes aussi gourmandes les unes que les autres, que du bonheur
    je réagis particulièrement à cette recette, car ma belle-mère, Marocaine me l'a fait découvrir il y a quelques années et je l'avais oubliée; je la re-découvre aujourd'hui avec beaucoup de plaisir
    merci pour ces merveilleux moments
    zaïra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Zaïra pour votre commentaire.
      Depuis que j'ai publié cette recette de nombreuses personnes m'ont dit qu'elles aussi connaissaient ces petites omelettes, je suis toujours étonnée et ravie de l'apprendre à chaque fois. Elles sont délicieuses, comme c'est toujours le cas avec la cuisine marocaine, que j'adore...

      Supprimer
  9. au Maroc, on les appelle les ''ma3koudas'', toute mon enfance retrouvee ... merci bcp !!!!

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Valérie,
    Je viens de terminer les "p'tites omelettes" et j'ai rencontré le même problème qu'une autre fan (de tout votre blog hein!):
    Mes omelettes se désagrégeaient...et puis je dis omelettes mais je ferais mieux d'écrire beignets frits car cela ressemblait plus à cela.
    Un problème dans ma quantité de pomme de terre, définitivement!
    Alors j'ai rajouté 1...puis 2 oeufs avant d'avoir un résultat satisfaisant.
    Alors si un jour vous refaites ces petites merveilles de douceur, je suis preneuse pour Votre quantité de p.d.t.!! :)

    ceci dit, ça ne nous a pas empêché de nous jeter en les trempant dans un coulis de tomates à l'ail, maison. Miam!

    Merci infiniment pour toutes vos bonnes recettes et vos conseils très (très!) pratiques.
    Au plaisir!
    Aurore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Aurore,
      Ces petites omelettes ne doivent pas être plongées dans un bain d'huile (friteuse), mais cuites à la poêle ! Elles ne doivent pas ressembler à des beignets, mais bien à des omelettes.
      Je les fais très souvent, donc la prochaine fois je pèserai la quantité de pdt, promis !

      Supprimer
    2. Oh mais c'est adorable! merci d'avance pour ce petit détail.
      ...pour autant, je les ai fait cuire dans une poêle...mais peut être trop profonde et avec trop d'huile...
      Allez, c'est l'occasion de les refaire!
      Encore merci pour votre réponse.
      Bonne journée
      Aurore

      Supprimer
  11. Je ne suis ni juive, ni marocaine, ni tunisienne, mais une parisienne dont les parents étaient d'origine provinciale, comme beaucoup de parisiens.
    Toujours à l'affût de jolies recettes de croquignous pour l'apéro, j'ai parcouru votre blog et j'y ai trouvé vos petites omelettes.
    En voyant les photos du déroulement de la recette, j'ai eu un flash.
    Ma mère et ma grand-mère (toutes deux disparues) nous faisaient des croquettes plates dont la recette ressemble étonnamment à la votre si ce n'est qu'elles ne mettaient pas de cumin et rarement de l'ail.
    Merci pour ce rappel.
    BalCat

    RépondreSupprimer
  12. bonjour, je suis juive marocaine et chez nous c'est la meme recette avec du spigol pour la couleur mais on ne la fait pas frire à la poele on la met dans un grand pyrex au four bien huilé et on la fait en grand , c'est la m'hammar. ensuite aprés cuisson on la decoupe en petits morceaux ,chaude ou froide. J'aime beaucoup votre blog que je viens de découvrir, il est trés appétissant et trés joli! merci!
    karen

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,
    Cela n'aura plus rien à voir avec vos petites omelettes, mais peut-on imaginer de déposer la préparation dans les empreintes d'un moule à muffin ?
    Qu'en pensez vous ?

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir,
    chère valerie cela fait 2 jours que je bloque sur votre blog. C'est un régal pour les yeux et les papilles votre style est divertissant et rafraîchissant. Hier je me suis lancée dans les omelettes et il va sans dire que ce sera désormais un grand classique de ma table. En plus c'était sans savoir que ces omelettes étaient traditionnellement préparée par ma belle maman...Mon mari a été doublement comblé, moralement et gustativement parlant. Merci à trés vite....Pascale

    RépondreSupprimer
  15. Merci, merci, merci ! Je cherchais cette recette que je connaissais avec des poireaux revenus dans du beurre à la place du persil plat. J'ai mangé les premières brûlantes tellement je ne pouvais plus attendre ! D'ailleurs ce n'est pas la seule de vos recettes que j'affectionne, votre blog a changé ma vie en cuisine, merci infiniment !
    Fatima

    RépondreSupprimer
  16. ah!!superbe recette de mon enfance,je rajoute du coriandre!un pur délice merci votre site est dans mes favories!!!

    RépondreSupprimer
  17. Réponses
    1. Sans problème. Vous les congelez lorsqu'elles sont totalement refroidies, puis vous les laissez revenir à température ambiante sur une grille.

      Supprimer
  18. Bonjour
    Je viens de découvrir votre blog et je me régale en lisant. Je suis algérienne (de Mostaganem)t ma maman nous faisait souvent ces galettes qu'on appelle "maakouda" la recette ressemble mais pour nous elle se fait sans cumin. Avant de les faire frire nous les farinons pour justement éviter que les makouds (pluriel) ne s'effritent. Je suis d'accord avec vous chez nous aussi ma mère devait les cacher.... connaissez-vous la carantita? Lynda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez nous le "makoud" c'est une autre recette, mais un peu ressemblante.
      Je ne connais pas du tout la carantita, c'est quoi ?

      Supprimer
    2. Je suis d'origine marocaine (pas juive, peu importe la religion pour la cuisine finalement) on les appelle également maakouda

      Supprimer
  19. C'est un genre de flan à base de farine de pois chiches. A la base ramenée par les espagnols. Vendue essentiellement dans les gargotes en Algérie c'est le sandwich du pauvre lorsqu'elle est glissée dans un1/4 de baguette tartinée de harissa pour les plus courageux. Je pense qu'il n' y a qu en Algérie qu'on la mange. A se relever la nuit.... le gout du pois chiche je peux vous donner la recette où vous envoyer la photo quand j'en ferai....

    RépondreSupprimer
  20. C'est un honneur que tu partages avec nous toutes ces petits secrets de famille! Ces petites recettes qui nous tiennent à cœur, j'adore! Je pense tester rapidement car ces saveurs me plaisent beaucoup! Merci pour le partage!

    RépondreSupprimer
  21. Bonsoir Valérie,
    Je viens de réaliser vos "p'tites omelettes" et elles sont juste terribles....
    J'aime beaucoup ce que vous faites. A la première lecture singulière de vôtre blog, j'ai tout de suite était séduite par vos photos, qui sont pour le moins ultra gourmandes et très pro.
    C'est un très beau cadeau que vous nous faites en livrant des recettes familiales, qui vous sont si chères.
    Vous êtes aussi habile derrière les fourneaux qu'avec vôtre stylo !!!! quel bonheur de vous lire.....
    Alors un grand merci Valérie !

    RépondreSupprimer
  22. Merci Valérie! Je viens d'une famille séfarade marocaine et j'ai été nourri par ces petites omelettes et par la méchouia. Ma mamie n'étant plus parmi nous j'ai tenté en vain de retrouver le goût de ses plats... Et c'est réussi grâce à toi!!! Si tu as d'autres recettes de famille à nous faire partager je suis preneuse:) je cherche toujours la recette de la dafina de mamie... Comme c'est avant tout un blog de pâtisserie, j'ai testé déjà quelques recettes qui ont toutes été un grand succès ! Je compte toutes les faire et évidemment de laisser un petit com pour te remercier de réussir de telles merveilles

    RépondreSupprimer
  23. Ouh la la Valerie. J'ai teste vos petites zomelettes ce soir. Succes de foule.. en plus nous avions un Ami qui par l'odeur alleche s'est invite a diner.. Ma petite Charlotte qui a juste un an piquait dans l'assiette de son frere! C'est pour dire.. Vraiment votre blog est epatant. Moi qui m'ennuyait un peu en cuisine Je decouvre des recettes variees, faciles a realisees et tellement bonnes.. Vivement le diner de demain. Merci merci merci.

    RépondreSupprimer
  24. Valérie mille mercis pour tes recettes. Les petites omelettes (et les cookies sont prets pour ce soir)

    RépondreSupprimer
  25. Valérie j'aurai voulu savoir si ces petites omelettes se mangent froides super pour ce partage et merci beaucoup . Je suis une Normande gourmande!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles se mangent tièdes ou froides, c'est comme on le souhaite. Mais normalement on les mange froides.

      Supprimer
  26. mon amie algéroise m'a dit que sa grand mère, algéroise et algérienne les lui préparait à chaque fois qu'elle allait lui rendre visite, car mon amie aimait beaucoup.
    Mon amie me les prépare, aussi souvent, parce que j'aime beaucoup, mais jamais la même préparation, à la viande, aux poissons, etc

    RépondreSupprimer
  27. c'est une merveille .elles seront sur ma table de pessah c'est sûr . est ce que vous aurez encore le temps de donner d'autres idées de recettes pour pessah ? c'est tellement difficile de se renouveller .et encore merci pour votre partage et toutes les découvertes culinaires que vous nous permettez de faire .vous avez un don pour nous donner envie de refaire . vos photos sont tellement appétissantes et vos explications si claires .c'est toujours un plaisir d'ouvrir vos messages .passez de bonnes fêtes .Annie

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour je m'appelle Sandrine: j'ai vue ta recette et elle ma beaucoup plus!!! Donc je suis entrain de la réalisé je te dirait ca plus tard. Ta recette ressemble beaucoup avec la mienne et qui son comme toi mes origines (pieds noirs/Espagnole) on les présente pour Pâques ainsi la MOUNA, tu connais? et que j'ai vue pendant toute mon enfance le faire part ma maman à la façon courgette et farine c'est un délice!!!! A bientôt et passer un très bon Week-end. Amicalement Sandrine

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour
    Permettez moi de vous dire que vous êtes très doué votre blog comporte de jolies photos...en particulier quelques petites reçette d Afrique du Nord ou je suis née ..grand merci à vous ..je suis en train de faire la brioche allemande ...continuer .a bientôt Dominique

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour Valérie,
    J'adore ton blog, je le suis depuis plus d'un an...et je tenais à rectifier les choses, etant chef cuisinier et pâtissier diplômé par passion et un profond attachement à la culture et la gastronomie Marocaine depuis maintenant deux ans. Ses galettes sont effectivement des Maakoudas, ce sont des galettes de pommes de terres au cumin persil & ail... Elles viennent tout droit du Maroc, et tout le monde connait les Makoudas là bas, c'est un accompagnement à la base qui est servi avec du poisson frit et une salade pour le coté fraicheur !! c'est typiquement un plat printanier et estivale ! Cette recette à traversé les frontières pour partir en Algérie et même la Tunisie...tellement elles sont bonnes. Elles se servent tièdes voir chaudes, mais pas froides (surement dans votre enfance vous la serviez froide..voilà pourquoi ) elles sont extrêmement meilleur tièdes. Pour terminer l’étape ultime pour les réussir et ce n'est pas une recette différente de la votre, c'est la même, il faut absolument leur faire un rapide et léger aller retour dans la farine ! Elles se cuisent dans une poêle avec un fond d’huile et non à la friteuse. J’espère avoir apporté un peu de lumière sur cette recette typiquement Street food !

    RépondreSupprimer
  31. Super :)

    Etant algérienne nous appelons ça chez nous une mâaqouda. Elle se font exactement de la manière et se dévorent tout aussi vite que dans votre famille, nous la faisons certains soirs de ramadhan pour accompagner la chorba ( soupe) en début de repas.

    Longue vie à votre site, je suis fan :)

    RépondreSupprimer
  32. Bonjour, c'est mon fils qui a découvert votre blog (il a fait les cookies - trop bon) et j'ai envoyé le lien à mes amies.
    Je viens de réaliser ces omelettes après une 1ère tentative que j'avais "gravement" raté. Nouvel essai en suivant pas à pas votre recette et là , belle réussite et félicitations de mon mari (algérien) et mon fils dont le seul reproche était que j'en avais fait trop peu pour un plat du soir accompagné d'une salade verte.
    J'avais goûté ces galettes chez notre tante Samia. J'ai retrouvé les odeurs, les saveurs .
    J'adore votre blog : plaisir des yeux avant celui des papilles.

    RépondreSupprimer
  33. Un an que cette recette est là, dans mes favoris et que j'attendais d'avoir tous les ingrédients en même temps...Et enfin, je l'ai faite hier. Quel délice ! Comment des petites choses si bonnes peuvent être si simples ?
    C'est la première fois que je commente ici mais j'adore vos recettes et votre humour ! J'ai des vanille kipferl au four en ce moment même et je pense que je tenterai les naans dans la semaine.

    RépondreSupprimer
  34. Merci, merci encore pour cette recette, elle me rappelle mon enfance à Constantine!!! ma Grand mère les faisait, on appelait cela les beignets aux pommes de terre!!! quel régal!!! un véritable bonheur de te lire et surtout de faire ces recettes!!!!Monique

    RépondreSupprimer
  35. petit clin d'oeil sur mon blog ce matin bon dimanche http://lacuisinedagnes.com/recettes-testees-et-approuvees-los-pastelitos-de-cuchara-feuillete-camembert-puree-de-panais-rouz-jerbi/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait toujours quelque chose quand quelqu'un teste cette recette, merci.
      La prochaine fois essaie la version améliorée : http://www.cestmafournee.com/2015/03/les-ptites-omelettes-marocaines-version.html?m=1

      Supprimer
  36. Bonjour a tous. excellentissime site, beaucoup de plair à lire et à essayer vos recettes :)
    effectivement cette recette correspond pratiquement a ce qui s'appelle "maacouda" au Maroc. votre recette est trés bien dosée.

    RépondreSupprimer
  37. Merci a toi pour cette recette jr suis marocaine on les appelle maakouda tro bon

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
Et N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tenir sur une page ;)
Merci pâtinautes adorés !
Valérie.