Parce qu'il n'y pas de bon hamburger sans bon pain...




La tendance est aux burgers maison. C'est la grande mode. Les restos et autres camions proposant des burgers de qualité à la française fleurissent partout, et leur succès est impressionnant. Finis les hamburgers au pain insipide, à la viande "semelle", à la pauvre rondelle de cornichon tapant la causette avec trois minis bouts d'oignons qui se battent en duel, à la microscopique goutte de ketchup, et au pseudo fromage qui ferait fuir la plus goulue des souris...

Les madeleines de Michel Oliver



Je me souviens des samedis midis de mon enfance, où, à peine rentrée de l'école, mes parents étaient scotchés devant l'émission culinaire de Michel Oliver, que nous suivions tous dans un silence religieux. Le seul bruit que l'on entendait était celui du crayon de ma mère, qui notait tout scrupuleusement dans son cahier de recettes. Je crois que la phrase que j'ai dû le plus entendre dans ma vie est "C'est bon ? C'est une recette d'Oliver !". Oui, Michel Oliver c'était son Michalak à elle... 

Imprimer