Le tajine de boeuf au cumin





Recette familiale aujourd'hui ! 
Ce tajine de boeuf au cumin est un classique de la cuisine juive tunisienne. Chez nous on l'appelle "kamoun" ou "kamounia" ("kamoun" signifie "cumin").
Ce n'est pas vraiment la même recette que la kamounia tunisienne, qui elle est à base de boeuf et de foie, mais c'est une version que je ne connais pas du tout.

Il s'agit ici de viande lentement mijotée dans une sauce à l'ail et au cumin. C'est tout simple, ça ne nécessite pas beaucoup d'ingrédients, et c'est très bon. 

On peut ensuite y ajouter des légumes ou des pommes de terre par exemple. J'ajoute souvent des grosses fèves non pelées, qui se marient parfaitement avec le cumin. 

Je n'avais pas vraiment l'intention de poster cette recette, mais un jour j'ai posté la photo de ce plat sur Instagram, et j'ai pu constater, à mon grand étonnement, que beaucoup d'entre vous me réclamaient la recette. 

Alors chose promise... 

RÉALISATION (POUR 4 PERSONNES) :
600g de boeuf pour ragoût (ici c'est du paleron)
50g d'huile d'olive
25g de gousses d'ail pelées
3g de cumin moulu
3g de paprika doux 
1 cc d'harissa (plus ou moins, si vous aimez le piquant, ou pas)
4g de sel
250g d'eau
+ 200g de grosses fèves non pelées (facultatif)

D'habitude je fais tout au pif. Mais il fallait bien que je pèse les ingrédients pour vous proposer une recette précise. On n'est pas au gramme près évidemment ! 

Quant à la viande, n'étant pas vraiment une carnivore, je n'y connais pas grand-chose. Je mets souvent du paleron pour cette recette, mais si vous avez une meilleure idée n'hésitez pas à m'en parler.

Le secret pour réussir ce plat réside dans deux choses : la matière grasse (oui oui oui) et la cuisson lente. 
Si vous comptez faire une version light en diminuant la quantité d'huile, laissez tomber et faites une salade... C'est l'huile qui sera le garant de la réussite de votre sauce, tant au niveau du goût que de la texture.
La seconde chose : c'est la cuisson, qui doit être toute douce et lente (plusieurs heures). Vous obtiendrez ainsi une viande fondante et goûteuse.

Je fais toujours cette recette comme le font mes parents, c'est à dire sans concentré de tomates. Généralement on en met toujours un peu, mais je ne le fais jamais car ici je trouve que les épices suffisent.

Dès que je publie ce genre de recettes je reçois toujours tout un tas de messages me disant "c'est pas comme ci c'est comme ça" "ça ne vient pas d'ici ça vient de là" "on fait comme ci on fait comme ça", "on l'appelle comme ci on l'appelle comme ça"

Je ne prétends pas détenir la vérité absolue sur ce plat, ni sur son origine, si sur son nom, si sur la façon de faire. Je parle simplement de ma tradition familiale, juive sépharade, et de ce que l'on m'a transmis. C'est donc de cuisine juive tunisienne dont je parle ici, et chez nous ce plat s'appelle la kamounia. La cuisine n'est pas figée : il n'y pas de cahier des charges avec des cases à cocher. C'est instinctif, c'est vivant, c'est une question de feeeeeeling (comme diraient Richard et Fabienne). 

Je vous propose donc ici une version personnelle, mais libre à chacun de mettre plus ou moins d'épices, de piquant,  ajouter du curcuma ou même du concentré de tomates 😉

Ce plat est super facile. Même les nuls de chez nuls le réussiront. 

Coupez 600g de viande en morceaux réguliers, ni trop petits ni trop grands :


J'ai réalisé cette recette dans un tajine en fonte de 27cm, mais une cocotte en fonte c'est parfait aussi.
Faites chauffer 50g d'huile d'olive :


Ajouter la viande, et faites la bien colorer sur toutes les faces :


Il faut compter 10mn sur feu fort. 
Remuez régulièrement, mais pas sans arrêt sinon la viande n'aura pas le temps de colorer :


Ajouter ensuite 25g de gousses d'ail râpées. 
Mélangez bien et faites revenir pendant 1mn sur feu moyen :


Ajoutez 3g de cumin, 3g de paprika, et mélangez bien. Il faut "singer" la viande avec les épices (comme on le ferait avec de la farine) :


Faites revenir à nouveau pendant 1mn sur feu moyen :


Salez, puis ajoutez 200g d'eau, 4g de sel ainsi que l'harissa, que vous doserez à votre convenance (on peut ne pas en mettre du tout, ou bien mettre du piment moulu) :


Couvrez, et laissez cuire au moins 3h sur feu très doux (je laisse la plaque une heure sur "2", ensuite je la laisse sur "1"). 

Ce temps de cuisson dépendra de plusieurs choses : de la viande choisie, de la taille des morceaux, du plat utilisé etc. La viande doit être super tendre mais ne doit pas être en bouillie ! Surveillez également la consistance de la sauce. Au besoin, ajoutez de l'eau (avec mon tajine je n'ajoute pas d'eau) :



La viande doit être bien cuite, fondante, et la sauce ne doit pas être trop liquide :



Comme je le disais, j'adore ajouter des grosses fèves non pelées dans la kamounia. On peut aussi mettre des petits pois (les gros, appelés "garden peas" c'est mieux). 

J'ajoute 200g de fèves au bout de deux heures de cuisson, et dans ce cas j'ajoute 50g d'eau


Les fèves ne se mangent pas avec la peau, mais je préfère ces fèves car je trouve que l'on sent mieux leur goût. On peut toutefois mettre des fèves pelées, en fin de cuisson car elles deviennent vite de la bouillie sinon (alors que les fèves non pelées peuvent mijoter longtemps sans problème, ensuite elles sont toutes moelleuses à l'intérieur). 



Vous pouvez servir ce plat avec de la semoule ou du blé par exemple. 
Comme tout plat mijoté, il est encore meilleur le lendemain. Pour le réchauffer il faudra le faire sur feu minimum surtout.
Si vous avez un tajine en terre cuite, il faudra faire revenir la viande à part, sur le feu, puis tout mettre dans le tajine et cuire ce plat au four, à 160°. 

95 commentaires:

  1. Merci Valérie, ça a l'air Top encore une fois! je vais tester ça au plus vite!

    RépondreSupprimer
  2. Mon estomac essaie depuis 3 mn de se pendre en comparant ce que je viens de lui faire ingurgiter et ce qui vient d'être posté !

    RépondreSupprimer
  3. Avec de la joue de bœuf, mais encore plus moelleux qu'avec du paleron. Et merci Valérie pour toutes ces recettes merveilleusement bien expliquées. Je viens de finir le pain d'épice de Michalak, dans lequel j'avais mis de la confiture d'orange maison, wouah, j'en suis à peine remise.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai hyper envie de l'essayer merci pour cette recette. Miam!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette recette Valérie!
    Encore une qui me met l eau a la bouche !!!
    Merci pour ton travail!!!

    RépondreSupprimer
  6. marie-emmanuelle30 janvier, 2018 17:27

    Merci encore pour cette recette que je vais tester très rapidement avec de la joue de boeuf comme le conseille Sophie T. J'utilise désormais ce morceau pour le boeuf bourguignon, le hachis Parmentier, un délice !

    RépondreSupprimer
  7. Pour ce genre de recette le jarret marche très bien, on peut mélanger les viandes aussi.
    Merci en tout cas

    RépondreSupprimer
  8. Tu dis "sauce à l'a il et au cumin", je dis yes ! Je programme ça pour demain...je vais utiliser ma cocotte Staub !

    RépondreSupprimer
  9. Juste une question... mais les fèves se mangent avec la peau? Car moi je trouve méga dur!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah pardon tu as raison j'aurais expliquer ça... En fait il faut enlever la peau, ce qui n'est pas très pratique je te l'accorde, mais je trouve qu'on sent beaucoup mieux le goût des fèves quand on laisse la peau. Mais tu peux mettre des fèves pelées, en fin de cuisson car elle deviennent vite de la bouillie sinon.

      Supprimer
  10. Bonsoir,
    Encore une recette que j'ai envie de préparer sans attendre alors que je viens de terminer le dîner : les fabuleux pan cakes aux épinards...Une merveille !!!
    Merci Valérie de nous proposer des recettes de ton univers culinaire familial , toujours un beau voyage pour les papilles et qui apporte de la nouveauté dans nos cuisines .
    J'ai hâte de déguster ce plat, avec de la semoule , on va encore se régaler ...

    RépondreSupprimer
  11. Paleron mais aussi joue de boeuf et jarret.... recette délicieuse assurée ! le secret: un bon produit bien évidemment mais SURTOUT comme tu le dis Valérie, une cuisson longue douce et lente = viande fondante , savoureuse et parfumée .... MERCI pour cette recette!
    Bientôt la chandeleur..... après la galette , bonjour crêpes et beignets..... NIC

    RépondreSupprimer
  12. J'adore quand tu nous proposes des recettes familiales comme celles-ci !! Ce tajine sera donc bientôt sur ma table ! Comme ça a déjà été dit dans de précédents commentaires, la joue de bœuf est vraiment extra pour les cuissons mijotées.

    RépondreSupprimer
  13. Ho c'est parfait, ta recette tombe à pic ! J'ai justement de la joue de bœuf dans le réfrigérateur (je plussoie, c'est Le morceau pour les plats mijotés) car j'étais partie pour une daube, mais j'ai oublié le vin et suis trop HS pour sortir. Donc ce sera tajine :)!

    RépondreSupprimer
  14. Souvent les recette familiale sont gouteuses et appréciées de tous. Ce que j'aime dans ces recettes c'est qu'elles demandent peut de temps de préparation et sont simples à faire. Puis quand on les partage en famille ou avec les ami, elles réconfortent et nous unissent.
    Merci Valérie
    Chocotina

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Valérie, c’est un de mes plats préférés, il me rappelle on enfance à Tunis . J’en avais oublié l’existance. Merci pour le partage. Olfa

    RépondreSupprimer
  16. Pour perpétuer la tradition du chez moi c'est comme ci ou comme ça, je vous explique : chez nous (Alger) ça s'appelle la chtetha, on la fait surtout avec du poulet et à la place des fèves on met des pois chiches. Un délice et je tenterai avec du bœuf, ta version a l'air top j'ai les yeux à la Tex Avery en regardant les photos et j'en mangerais bien une assiette là tout de suite maintenant à 10h00 #morfalou

    RépondreSupprimer
  17. dany de marseille31 janvier, 2018 10:55

    comment te remercier Valérie, tous les mercredis j'ai déjà le cerveau en ébullition afin de savoir ce que je vais faire comme repas pour shabbat. Nous ne sommes que 4 et le copain de ma dernière adore les repas tunisiens (il ne connaissait absolument pas): la pkilla, la chakchouchka de printemps (faite en hiver mais bof) le couscous mais sans boulettes tunisiennes (trop long plus réservées pour la veille de kippour)...
    Donc grâce à toi j'ai mon repas de vendredi très certainement avec du blé.
    petite question subsidiaire : je fais beaucoup de meringues que je congèle et surtout celles d'ottolenghi et que j'offre. Dernièrement j'en ai fait au chocolat. Une amie pâtissière de ma dernière m'a donné du chocolat .... vietnamien et j'ai pâtissé mes meringues avec. Je suis allée quand même me renseigner sur internet. Tout ce blablabla pour te demander si tu connaissais;
    excellente journée à toi Valérie et à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Dany ! J'espère que tu auras du succès avec ce plat vendredi.
      Jamais entendu parler de chocolat...vietnamien ! On en apprend tous les jours.
      Bises.

      Supprimer
    2. Le chocolat vietnamien est pourtant un grand classique. Generalement, il est vendu sous le marque MAROU. Ce chocolat est legerement acide (davantage que les autres crus pure origine) et a un gout prononcé de fumé car les cabosses de chocolat sont mises a secher sur des nattes vegetales.

      Supprimer
    3. Merci pour ces précisions !

      Supprimer
    4. dany de marseille09 février, 2018 11:34

      merci Madeleine pour tes renseignements.
      Il a suffi que je dise à mon fils (celui qui a peur de voir son patrimoine disparaître avec mes achats d'ustensiles mais qui me demande ce que je veux) j'ai fait un tajine pour qu'il vienne faire shabbat avec nous. Il a beaucoup mais alors beaucoup apprécié. J'ai doublé les quantités. CONGEL !!!
      très bon shabbat Valérie
      t'embrasse

      Supprimer
  18. slt Valérie,

    je fais partie de ceux qui ont ardemment réclamé ta recette de kamounia et je suis ravie que tu l'ai enfin publiée! Alors un grand merci.

    RépondreSupprimer
  19. Ca mijote ! Ca sent bon... les voisins sont venus enquêter !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai peur 😰😰😰🤞🏻🤞🏻🤞🏻
      (Pourvu que ça te plaise...)

      Supprimer
    2. Ah ah ! Tu connais ta recette et tu connais mes goûts, tu ne peux pas douter !!!! Je vais servir ce plat demain, puisque tu as dit qu'il était meilleur réchauffé. Cependant, pour faire cesser le suspense (aussi bien pour toi que pour moi, lol) je me suis servie une petit portion en apéritif (!!!!). Privilège du cuisinier !
      En résumé - c'est une tuerie, of course, on pouvait le deviner rien qu'en lisant la liste des ingrédients ! Jetez-vous sur cette recette, je suis sûre qu'elle va devenir un grand classique du blog..
      Pour les détails...j'ai fait une version franchouillarde, sans harissa, avec des carottes à la place des fèves, et cuite à la cocotte Staub. J'ai ajouté un tout petit peu de jus de citron, car je me suis souvenue qu'Ottolenghi dit qu'il faut toujours une touche d'acidité dans une recette salée, et j'ai supposé qu'ici la harissa jouait ce rôle, et comme moi, la harissa, c'est juste pas possible...Pardon, pardon Valérie...j'avoue juste au cas où il y aurait d'autres lecteurs qui seraient atteints du même mal que moi, pour qu'ils n'hésitent pas à faire la recette, parce que c'est franchement délicieux.
      Bon, j'arrête le bla bla...
      Je suis un peu stressée car je viens de mettre au congélateur le premier entremet inventé par moa - dans le cadre de l'opération on vide le frigo avant le Carême...
      Bonne soirée à tous !

      Supprimer
    3. Merci Cassandre ! Trop contente que cela t’ait plu.
      Tu n’aimes pas l’harissa ou tu n’aimes pas le piquant ? Parce que tu peux la remplacer par le piment de ton choix sinon. Mais sans piquant c’est très bon aussi. Tiens moi au courant pour ton entremets. Je suis sûre qu’il sera super bon, je connais tes talents 😉

      Supprimer
    4. Ah ah! Quels parfums l'entremet?

      Supprimer
    5. Tu as compris, Valérie, c'est le piquant que je n'aime pas ! Je l'ai servi ce soir et seule l'excellente éducation des convives les ont empêché de lècher la casserole...
      Margue, c'est un entremet façon Mont-Blanc. Biscuit moelleux aux marrons (Pour finir la crème de marrons), Meringue (pour finir les Meringues), Chantilly au chocolat façon straciatella (pour finir la crème fleurette et le Valhrona) et glaçage Armagnac, marrons, muscade (pour la petite touche d'originalité). Il est en train de décongeler tranquillement au frigo, alors je ne peux pas dire si c'est bon !

      Supprimer
    6. Il a l'air terrible ton entremets !!!

      Supprimer
    7. Et bien, je n'y croyais pas trop à cet entremet, mais il n'était pas mal du tout ! J'ai trouvé une bonne solution pour moi qui n'aime pas la chantilly - avec le chocolat façon straciatella et les petites meringues pour le croquant, ça donne quelque chose de vraiment intéressant… Du coup je me dis que je devrais le retravailler et creuser l'idée, mais je ne suis pas Valérie, moi, je n'ai pas le courage de passer plusieurs jours à faire des essais....

      Supprimer
  20. je suis séduite par ton tajine! il faudra que je le teste!

    RépondreSupprimer
  21. Quelle belle idée ce plat à l'air très réconfortant en cette période hivernale ! Merci Valérie 😄

    RépondreSupprimer
  22. Ah encore une recette tunisienne qui va me ramener en enfance dans la cuisine de ma grand mère ! Merci Valérie

    RépondreSupprimer
  23. j'adore ce plat, ma mère a eu la recette de notre voisine et au Maroc on le fait avec l'épaule d'agneau et quelque pomme de terre et sans harissa.
    Merci Valérie pour cette délicieuse recette qui me rappel mon enfance

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Valerie, une fois encore je vais manquer de superlatifs...! J’ai préparé pour nos invités hier soir cette petite merveille avec moit/moit paleron et joue de bœuf (bon j’avoue j’ai rajouté un chouille de concentré de tomate), moralité on s’est régalé. La cuisson lente c’est vraiment canon... si tu as d’autres ragoûts dans ton placard n’hesite pas! Merci en tous cas pour celle-ci. Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait super plaisir, et m’encourage à en poster d’autres. Merci d’avoir pris la peine de me donner votre avis.

      Supprimer
  25. Waouh !!! C'était trop bon. On s'est tous régalé même ma chipie qui m'a dit au début "Non j'en veux pas j'aime pas le boeuf !" Quand elle a gouté elle ne s'est plus arrêtée. En plus C'est super rapide à faire. Vraiment j'adopte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pourquoi, mais la kamounia plait beaucoup aux enfants ! Je suis super contente que tu aies eu du succès. Merci Mirna.

      Supprimer
  26. Ça c'est le genre de plat que j'aime! Du costaud... :)

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour !
    Merci pour la recette que je vais tester dimanche.
    J’ai un plat à tajine qui va au four.
    J’ai bien noté four à 160 degrés, mais le temps de cuisson est-il aussi d’un minimum de 3h ?
    Merci par avance
    Jérôme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est assez long aussi, mais je ne sais pas car je n'ai jamais testé. Je me fie à ce que l'on m'a dit, car je sais que nombreux sont ceux qui cuisent au four. Je ne peux donc pas donner de temps de cuisson précis. Il faut se fier à la tendreté de la viande.

      Supprimer
  28. Ça a l’air bon !02 février, 2018 20:31

    Coucou,
    Si je veux mettre des pommes de terre, je mets à cuire avec la viande ? À quel moment ? Merci pour cette recette, ça à l’air délicieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra les peler, les rincer et les mettre dans le plat aptes avoir ajouté l’eau. Mais il faudra bien plus d’eau si on met des pommes de terre.

      Supprimer
    2. Merci beaucoup !03 février, 2018 17:34

      Merci beaucoup ! C’est en train de mijoter. Pour demain midi

      Supprimer
  29. Bonjour Valérie. La peau des fèves cuites ainsi se mange-t-elle? Très envie de faire ce plat aujourd’hui. Merci pour la néophyte que je suis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réponse est dans la recette.
      Voici un copié collé :
      Les fèves ne se mangent pas avec la peau, mais je préfère ces fèves car je trouve que l'on sent mieux leur goût. On peut toutefois mettre des fèves pelées, en fin de cuisson car elles deviennent vite de la bouillie sinon (alors que les fèves non pelées peuvent mijoter longtemps sans problème, ensuite elles sont toutes moelleuses à l'intérieur).

      Supprimer
    2. Merci Valėrie. Je n’ai trouvé que des fèves pelées surgelées. Puis-je les mettre dans le plat dès aujourd’hui en fin de cuisson ou vaut-il mieux attendre de le faire en réchauffant le plat demain?

      Supprimer
    3. J'arrive trop tard désolée ! Il faut les mettre le jour où l'on fait le tajine, pas le lendemain.

      Supprimer
  30. Merci Valérie pour ce partage.
    J'adore ces plats familiaux qui sont pleins d'amour et qui ont une histoire. J'adopte cette recette comme j'ai adopté celles de la méchouïa et des petites omelettes.... A bientôt pour de nouvelles découvertes, merci encore.

    RépondreSupprimer
  31. Véro la Blonde qui aime également le salé04 février, 2018 10:34

    Bonjour Valérie

    Le plat mijote et la cuisine embaume.
    Je reviendrai pour les commentaires
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  32. Véro la Blonde qui aime également le salé05 février, 2018 08:17

    Bonjour (pluvieux)
    Comme promis, voici le retour de notre expérience.
    Mon mari est entré dans la cuisine et a dit : "Tu as fait un couscous ?"
    Ce qui n'est pas surprenant puisque je mets du cumin et du paprika en bonne quantité lorsque je fais le couscous.

    J'ai accompagné la viande fondante par de la graine de couscous et c'était parfait. Monsieur Chéri (qui dit toujours ne pas aimer le cumin !), s'est resservi, ce qui est assez rare.
    Pour une prochaine fois, il a demandé d'ajouter des pois chiches et des courgettes... Couscous quand tu nous tiens !
    Donc, je referai car c'est réellement très facile, délicieux et petit budget.
    Merci Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Véro, c'est très gentil de toujours prendre la peine de revenir donner ton avis.

      Supprimer
    2. Véro la Blonde qui aime également le salé06 février, 2018 20:17

      Bonsoir Valérie,

      Ne me remercie pas, il me semble que c'est la moindre des choses. C'est un tout petit échange.

      Tu te décarcasses tellement pour nous (Ducros pourrait prendre des leçons de "décarcassage" !)que, c'est une façon de te dire MERCI.

      Supprimer
  33. Quand je dois faire cuire du boeuf, c'est toujours de la macreuse pour moi, et je suis d'accord : plus ça cuit et mieux c'est. Pour un boeuf/carottes, je compte environ cinq heures de cuisson dans une marmite lambda, ça fond et tellement bon que la simple sauce sur le côté devient incroyable !

    RépondreSupprimer
  34. Un véritable régal! "Une tuerie intersidérale" a dit mon petit-fils de 10 ans,véritable gourmet gourmand!
    Perso, j'ai ajouté quelques tronçons de carottes et des grenailles, après 3 heures de mijotage pour une heure supplémentaire de parfumage de la cuisine!
    Nous avons dégusté ce plat le lendemain (après une bonne heure de cuisson lente), accompagné de carottes à la chermoula.
    Grand merci à vous pour cette découverte!
    Quant à vos pâtisseries (que dis-je, vos œuvres d'art), je n'ose malheureusement m'y risquer, étant plus naturellement attirée vers le salé et surtout le non-respect de proportions strictes.
    Immense merci pour vos recettes qui ne se limitent pas à la cuisine, mais constituent de véritables petites nouvelles littéraires!
    Liliane Lejeune-Loneux (Belgique)

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour Valérie

    Recette adoptée, on adore la cuisine juive et orientale, le plat à tajine va redescendre du placard aprés de 2 ans au moins d'inactivité pour cette recette familiale, économique et chaleureuse. Merci pour le partage

    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  36. Merci pour ce partage . Nous nous sommes régalés de ce plat simple, préparé en un tour de main. A mi cuisson’, j.ai ajouté quelques carottes pour apporter un peu de légumes. Ce midi, je mange les restes !
    A faire et refaire
    Merci encore

    RépondreSupprimer
  37. Hello ! Tu crois que je peux faire cuire 2h ce soir et finir 1h demain matin en rajoutant les fèves pelees et gardent pea?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Yann ! Oui tu peux sans problème.

      Supprimer
  38. A faire des que j ai tt les ingrédients, je connaissais pas la recette mais ai déjà entendu parler de kamounia. Le tunisien que j ai, en sera ravi.
    Ça me fait penser à Tangia de Marrakech, si tu as du safran et du beurre rance, c est un régal (à condition pour moi, qu elle soit faite avec du collier d agneau)
    En tt cas, merci pour le partage.
    Souad

    RépondreSupprimer
  39. Et c'est une hérésie de servir le plat avec des pâtes fraîches ?! Je voudrais pas m'attirer les foudres des dieux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'envoyer un texto à Zeus, il m'a gentiment rappelé qu'Ottolenghi himself a créé une recette de pâtes fraîches (tagliatelles) aux saveurs orientales, alors du coup tu es excusé, et tu peux tenter l'expérience sans crainte.

      Supprimer
  40. Miam ! Un bon plat de boeuf mijoté, j'aadooore !

    RépondreSupprimer
  41. Bonjour Valérie,
    Je l'ai réalisé ce we avec de la joue de boeuf et du piment d'espelette.
    Un vrai délice et je pense qu'il sera encore meilleur réchauffé
    Merci pour toutes ces délicieuses recettes

    RépondreSupprimer
  42. Je n'ai pas de balance pouvant peser 3g :est-il possible d'avoir une idée en cuiller à café/soupe? Cette recette a l'air délicieuse!

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour, d'habitude je ne me laisse pas trop tenter par les recettes salées, c'est un autre monde, mais là j'ai tenté et c'était une réussite! la sauce est délicieuse, la prochaine fois je mets encore plus d'ail et j'essaie avec les fèves! sans tajine, j'ai fait ça avec une cocotte en fonte. Prochaine étape le riz safrané! merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi c'est bien parfois de se laisser tenter par des mondes nouveaux ;)
      Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir.

      Supprimer
  44. Bonjour Valérie.
    Merci pour ce monde de merveilles que tu as créé.
    Si je n’ai pas de cocotte en fonte ou de tajine, puis le malgré tout faire ce plat ?
    Merci, Tahnee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, sans aucun problème.

      Supprimer
    2. Il suffit d'une sauteuse avec un couvercle.

      Supprimer
  45. j'ai servi ce plat ce midi. Il avait cuit hier dans mon four à bois, 7h à 90/100°. Je l'ai servi avec une semoule cuite sur un bouillon de pot au feu maison. Zhom a dit "ça tu peux refaire". Fiston est passé cet A.M., a soulevé le couvercle de la cocotte "maman, je peux en prendre une part pour demain et en congeler une autre?". J'avais bien fait de prévoir large...
    Un pur régal ce plat. Je n'avais jamais utilisé autant de cumin dans un plat, une superbe découverte.
    Merci !!!

    RépondreSupprimer
  46. bonjour, comme Tahnee je n' ai pas le materiel requis, puis je tenter au four, comme le divin roti à la biere ?

    Merci pour toutes ces recettes extraordinaires,

    Julia

    RépondreSupprimer
  47. Mon mari a fait ce plat...j'ai trouvé que çà manquait de pep's... Curieux venant d'une de tes recettes!

    RépondreSupprimer
  48. Bonjour Valérie
    Recette testée (avec un peu moins d'ail) et approuvée à l'unanimité, servie avec du blé.
    Merci
    Belle journée
    Danielle

    RépondreSupprimer
  49. Béatrice du Sud12 mars, 2018 17:44

    Tajine de boeuf aux épices

    Recette vraiment délicieuse. Le plus dur a été de trouver des fèves sèches. J'ai tourné dans le supermarché au moins deux heures pour trouver ces satanées fèves que l'on avait changé de place. Mais cela valait le coup de chercher. Elles vont super bien avec.
    Vu le temps de cuisson, la prochaine fois je doublerai les quantités et en mettrai un tupperware au congélateur.
    Encore merci pour vos recettes si belles et si goûteuses.
    Béatrice

    RépondreSupprimer
  50. J'ai posté un message ce matin sur votre nouvelle recette de gaufre qui donne bien envie.
    Je suis en ce moment meme en train d'attaquer la recette du tajine bœuf au cumin, cela fait 1 h que cela mijote, ça sent bon l'odeur des épices dans toute la maison !
    Je n'ai pas de fève, je compte essayer avec des petits pois frais congelés, à quel moment je dois les mettre à cuire ? Une autre petite question je n'aime pas trop l'air mais j'en ai mis tout de même pour la recette est ce que je peux le remplacer par des échalotes par ex ?
    J'espère que vous aurez un petit moment pour me répondre et encore merci pour le partage.
    Sandrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non pas d'échalotes ici ! Il faut de l'ail. Cette recette est même appelée par certains "la viande à l'ail". C'est vraiment l'ail qui fait tout, et il en faut beaucoup.
      Quant aux petits pois je vous conseille de ne pas chercher à trop les cuire. Je les ajoute quand tout est terminé. Je les dispose par-dessus et je ferme le tajine pendant environ 15mn. La chaleur résiduelle suffit. Il faut qu'ils restent bien verts et assez croquants.

      Supprimer
  51. Merci Valerie pour votre reponse super rapide c'est gentil.
    Oui j'ai bien compris que l'ail, dans ce plat était important c'est pourquoi j'ai suivi la recette et en ai mis même si je n'aime pas trop, en fait une fois cuit ça va c'est plutot les morceaux en bouche qui me déplaisent. Ok alors je vous fais confiance pas d'échalotes ! Et ok pour les petits pois je les mets sur la fin.
    On goûtera demain puisque c'est meilleur réchauffé ! et verdict ensuite....... Merci

    RépondreSupprimer
  52. Le verdict tombe....... Valérie, un plat EXCELLENT, franchement j'ADORE, merci merci....mon mari et ma fille ont également beaucoup aimé. Cette viande a un goût sensationnelle avec toutes ces épices, la sauce onctueuse. Comme d'habitude, encore une recette sublime que je ne connaissais pas. une recette qui part directement dans mon cahier de recettes.
    Continuez à nous épater avec vos recettes si bien expliquées et si bonnes.
    Sandrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca me fait TELLEMENT plaisir ! Merci Sandrine.

      Supprimer
  53. Plaisir partagé !!!!
    Je ne m'en suis pas encore remise de ce plat si délicieux.
    En ce samedi matin je débute la journée avec les pancakes de Martha ! Ma pâte est prête et ma pôele chauffe....
    Un très bon week end
    Sandrine

    RépondreSupprimer
  54. Très bon. Servi avec de la semoule,sans ail (chouchou n'aime pas )dans une cocotte fonte.Première fois que je cuisine avec autant d'épices que je délaissé souvent.Comme vous dites il faut se laisser tenter par de nouvelles saveurs.
    Pour ce soir là tarte bourdoule refroidie.
    Encore merci du partage

    RépondreSupprimer
  55. Que c'était bon! J'ai pris une basse côte, j'avais vu quelque part qu'on pouvait aussi la faire mijoter en bourguignon ou en tajine au lieu de la griller! Et effectivement c'était parfait! Je l'ai servie avec de la semoule et des courgettes. Merci pour cette excellente recette.

    RépondreSupprimer
  56. Coucou Valérie, merci pour cette merveilleuse recette, la viande est si fondante et goûteuse ! Juste pour te dire que tu as omis le sel dans ta recette :) Je l'ai mis en même temps que l'eau et le piment. Grand merci, longue vie à ton blog, véritable pépite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oops merci je vais rajouter ça de suite. Tu as salé au bon moment ;)

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.

Imprimer