Le clafoutis aux abricots et à la lavande



J'avais depuis longtemps envie de tester la lavande dans un dessert !

J'ai choisi ici de la marier avec un fruit qui lui va très bien, à savoir l'abricot, dans une recette toute simple et oh combien délicieuse, le clafoutis. 

Je sais que certains ont beaucoup d'a priori sur les fleurs en cuisine. A chaque fois j'entends "on dirait du savon", "c'est pour la lessive" etc etc. 

Je respecte tout à fait les goût de chacun, mais il est quand même dommage de rester sur des idées reçues ou sur une mauvaise expérience et de passer à côté de quelque chose de très bon, parce que le mélange abricot/lavande, ça vaut le détour !

Et puis je ne comprends pas cette aversion pour la lavande. Elle souffre d'un déficit d'image et est bien souvent associée dans l'esprit collectif aux désodorisants. Mais ça n'a aucun sens. La vanille par exemple, on la retrouve partout : désodorisants, gels douches, shampoings, crèmes, cosmétiques etc, et personne n'a jamais dit en voyant une recette à la vanille "non merci j'aurais l'impression de manger un  arbre magique".... 

C'est comme pour le jasmin, la fleur d'oranger, la figue. Ce sont des senteurs que l'on retrouve très souvent dans les salles de bain, mais elles restent glamour en cuisine pourtant. Et quand Pierre Hermé  ajoute de la rose dans l'Hispahan, tout le monde se roule par terre.

Pauvre lavande, le monde s'acharne contre toi. Comme quoi on est conditionné, on goûte d'abord avec son cerveau avant de faire confiance à ses papilles. Le pouvoir des industriels est fascinant...

Vous verrez que l'on n'a pas du tout l'impression de manger du Pousse-Mousse-Tu-Pousses-Et-Ça-Mousse, mais au contraire, on a ce petit goût de lavande subtil très original qui relève divinement bien celui de l'abricot. Ce mariage heureux en cuisine a fait ses preuves depuis bien longtemps.

Si vraiment vous être réfractaire et que vous n'arrivez pas à vous sortir Soupline de la tête, remplacez-la par une gousse de vanille, ça sera très bon aussi. 

Quant au clafoutis, il s'agit ici de la même recette que j'avais publiée ici, à savoir celle de Guy Savoy. Je n'avais pas du tout envie d'en tester une autre car je trouve celle-ci tout simplement parfaite, tant au niveau du goût que de la texture. C'est une recette ayant reçu un label de qualité fort reconnu, le label : "adopté-pour-la-vie-tant-que-je-ne-change-pas-d'avis".


RÉALISATION : POUR UN PLAT D'UNE CONTENANCE DE 1,2 LITRES (ENVIRON !) :
2 oeufs 
1 pot de 20cl de crème épaisse à 40% (environ 200g)
65g de poudre d'amande
65g de lait frais entier (dans l'idéal, sinon demi-écrémé)
55g de sucre en poudre
35g de maïzena
10 GROS abricots 
4 petites pincées de fleurs de lavande BIO séchées
+ un peu de beurre et de sucre pour le moule
+ un peu de nappage neutre ou de confiture d'abricot

Préchauffez le four à 160° chaleur tournante.

Commencez par bien beurrer le moule :


Puis ajoutez du sucre en poudre, remuez dans tous les sens et retournez le moule pour retirer l'excédent de sucre (qu'il faudra récupérer bien sûr) :


Dans un récipient, mélangez 2 oeufs et 55g de sucre en poudre, avec une cuillère magique ou un fouet :


Ajoutez 65g de poudre d'amande, et mélangez :


Puis 35g de maïzena :


Et un pot de 20cl de crème épaisse entière :


Choisissez une crème d'Isigny AOP par exemple c'est très bien :


Enfin, versez 65g de lait et mélangez à nouveau :


Voici les fleurs de lavande séchées (vous les trouverez ici) :


N'ayant jamais jusqu'à ce jour utilisé la lavande en cuisine, je ne savais pas trop comment la doser. Alors j'ai mis 4 petites pincées. Je pense que l'on peut en mettre un peu plus (mais il faut dire que j'aime beaucoup les fleurs en cuisine, je manque peut-être d'objectivité) :


Alors maintenant, le but du jeu c'est de faire en sorte que les abricots ne soient pas noyés dans la préparation. Pour cela je vous conseille tout d'abord d'acheter de très gros abricots, puis de les fendre un peu juste pour retirer le noyau

Ensuite vous les disposez ENTIERS (c'est à dire qu'on ne met pas de demi-abricots) dans le plat, et vous versez la crème, en faisant en sorte que les abricots ne soient pas immergés jusqu'en haut, car c'est quand même beaucoup plus sympa de servir un clafoutis avec les fruits apparents ! Mais bien sûr ce n'est pas une obligation pour la réussite de cette recette. Vous pouvez tout à fait planquer tous les abricots sous la crème si vous préférez. Et puis ça dépend également du plat que vous allez choisir : plus il sera petit, plus le clafoutis sera épais, et plus les fruits auront besoin d'avoir de la hauteur pour ne pas faire plouf. Logique. 

J'ai choisi ici, avec ces quantités, de cuire le clafoutis dans un plat de 1,2 litre, avec une cuisson relativement douce (160°) sur un temps assez long (environ 1h), afin que la crème soit bien cuite au centre et que les abricots soient très tendres et confits (le mien a eu un petit coup de chaud sur la fin car je me suis oubliée sur mon piano, du coup de je n'ai pas entendu la minuterie du four ! J'ai frôlé la cata, et cette recette a bien failli ne jamais voir le jour ici ! Mais au moins je maîtrise parfaitement "La déclaration d'amour" de France Gall en Sol bémol Majeur, ce qui vaut bien un cramage de clafoutis...).

Ce temps de cuisson est à adapter en fonction de l'épaisseur du clafoutis : plus il est épais, puis la cuisson sera longue. Mais pour savoir quand c'est prêt c'est facile : fiez-vous à la coloration. 


A la sortie du four il n'est pas très appétissant car il ne brille pas du tout. Je vous conseille vraiment de passer un peu de nappage neutre ou de confiture d'abricot au pinceau. Vous verrez qu'il sera de suite méconnaissable.

Mais on ne va pas se mentir, le clafoutis n'est pas vraiment un premier prix de beauté. Ce qui est d'ailleurs fort injuste car sa beauté intérieure - celle qui compte vraiment parait-il - est renversante...aussi bon que moche quoi ! Je ne vous raconte pas le self-control pour ne pas se taper le plat en entier ! C'est vraiment un délice. Un vrai régal :


Attendez qu'il refroidisse un peu avant de servir. Si vous trouvez que le goût de la lavande n'est pas assez présent, saupoudrez de quelques fleurs de lavande après cuisson. 
J'ai laissé une part au frais une nuit pour voir, et bien j'ai trouvé que c'était très bon froid aussi, et que le goût de la lavande était plus diffus, encore meilleur.


Toutes les fleurs de lavande se mangent, il faut juste éviter les pesticides.

Avec la lavande vous pourrez également parfumer des crèmes brûlées, des confitures de pêche ou d'abricot, des sablés, de la panacotta, des crèmes glacées,  des muffins, des macarons, du thé, des financiers, une crème anglaise pour accompagner un coulant au chocolat... Une lectrice m'a dit qu'elle faisait infuser les fleurs de lavande dans le beurre pour faire des madeleines ! Ça doit être super bon. Je me demande d'ailleurs s'il ne vaut pas mieux pour cette recette la faire infuser la veille dans le lait, si on a le temps. A tester. 

On peut également cuisiner des plats salés avec. Il parait qu'elle se marie très bien avec l'agneau ou le poulet par exemple. Je ne suis pas étonnée car je cuisine beaucoup de tajine de viandes avec la rose séchée, c'est quelque chose de très courant dans la cuisine juive, alors la lavande pourquoi pas ?

Soyez fous ! 

43 commentaires:

  1. C'est une chouette clafoutis de saison !

    RépondreSupprimer
  2. Yes tout est question de dosage pour la lavande... Mais comme avec toutes les fleurs en cuisine d'une manière générale. Plus qu'à trouver des abricots au goût d'abricots en ce début de saison et zou!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Valérie!! Des fleurs, des fleurs!!! Je vais essayer de le cuire en jouant de la guitare..

    RépondreSupprimer
  4. J'ai autant de plaisir à lire vos délire qu'à confectionner vos recettes que J'adore. Vous dites que vous cuisinez avec des roses et ça me tente : peut on récolter ses propres fleurs si elles sont sans pesticide ou est ce une sorte de fleur particulière ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que oui. Celles que j'achète n'ont rien de particulier. Ce sont des roses séchées, tout simplement.

      Supprimer
    2. Bonjour Valérie,
      Il me semblait que c'était de tout petits boutons de rose que ma grand mère émiettait dans le msoki notamment.
      Merci pour toutes ces belles et bonnes recettes!

      Supprimer
  5. Bonjour Valérie
    J’ai de la lavande fleurie dans mon jardin, puis-je l,utiliser fraîche ou bien doit-elle être obligatoirement sèche ?
    Mon dernier dessert testé est la tarte fraise pistache de Michalak.....une réussite ! bien meilleure qu,une tarte fraise classique (d’ailleurs je trouve que c’est plus un gâteau qu’une Tarte !!!)
    Merci pour ton investissement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement je ne m’y connais pas trop. J’ai toujours lu qu’il fallait l’utiliser sèche. Mais si quelqu’un en sait plus je le remercie pour son aide.

      Supprimer
    2. Oui ! J'utilise de la lavande fraîche de mon jardin dans la cuisine. goût plus subtil. Bonne idée de faire infuser les fleurs dans le lait.
      Et votre clafoutis retrouvera ses lettres de noblesse si vous effeuillez quelques fleurs de lavande sur le gâteau.mauve et Orange : très joli et... Pepsi !
      Merci Valérie,lire vos recettes est une dégustation en elle même !

      Supprimer
    3. je confirme, lavande fraiche c'est tres bien. Au moment de servir, je plante quelques tetes de lavande dans le plat.
      Et les abricots vont tres bien aussi avec du romarin.

      Supprimer
    4. Bonjour, moi aussi j'utilise la lavande fraiche de mon jardin pour les shortbread, tout le monde connait le gout, mais personne ne trouve ce que c'est comme parfum.. 4 a 5 brins pour 150g farine. Merci pour ces recettes

      Supprimer
  6. Hello Valérie,
    Merci pour la recette ��
    Est ce que avec cette cuisson longue les abricots ne sont pas trop acides?
    J'ai fait un tarte et elle a été gâchée à cause de ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si les abricots sont bien sucrés à la base il n’y a pas de raison pour qu’ils le deviennent.

      Supprimer
    2. si les abricots sont un peu acides, je les fais rotir a la poele avec un peu de beurre et de sucre, puis je les utilise en tarte ou culis.

      Supprimer
  7. Bonjour a tous

    En effet quel accord merveilleux !
    J’ai récemment glissé qqes fleurs de lavande fraîches dans mon porridge du matin avec des ... abricots et j’ai adoré ! Donc pas de problème pour les fleurs fraîches non traitées bien sûr, qui seront peut-être plus parfumées que les sèches... !

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour l’info, a utiliser avec parcimonie donc, quand elles sont fraîches !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande si on ne peut pas mixer des fleurs fraiches avec du sucre en poudre, puis de l'utiliser pour cette recette.

      Supprimer
    2. Ah oui bonne idée ! Merci

      Supprimer
    3. J'opterai plutôt pour l'infusion des fleurs fraîches dans le lait. Au printemps j'ai fais un clafoutis aux cerises et aux fleurs de sureau (un délice !) et les fleurs étaient infusées dans le lait pendant 15 mn.

      Supprimer
  9. Bonjour Valérie,
    En ouvrant l'ordi de ma mère ce soir j'ai failli tomber par terre en sautant de joie, enfin une recette sucrée! Depuis la mi-mai je n'en pouvais plus du salé surtout que les fruits d'été sont là. Quoique, d'accord avec Yann Rougis, il faut encore arriver à dégoter des abricots mûrs à point, assez gros et surtout qui aient le goût d'abricots. Je pense que vous habitez la région parisienne et que vous arrivez à trouver des fruits supers mais j'habite un petit village en Vendée et je peux vous dire que les abricots ici servent de cochonnet à la pétanque! Dès que j'aurai trouvé des fruits potables je vais tester avec la lavande mais comme je dois faire deux clafoutis le week-end prochain pourriez-vous avoir la gentillesse de me dire si je peux faire le deuxième avec un peu d'anis vert. Les enfants de mes invités me réclament ce parfum mais je ne sais pas quelle dose de poudre mettre ni si l'anis se marie avec l'abricot ?
    Merci encore Valérie pour toutes vos explications si précises et si bien détaillées. Etant moi-même mère de deux enfants je me demande comment vous faites pour orchestrer tout çà... Bonne semaine à vous.
    Caroline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai souvent vu les Chefs associer l’anis vert avec la framboise. J’ai déjà testé c’est magnifique.
      Avec l’abricot je ne sais pas ce que cela pourrait donner car je ne savais pas que l’on pouvait l’associer à l´anis.
      Quant au dosage, je pense qu’une cuillère à café rase d’anis en poudre devrait suffire.
      Merci pour votre gentil message.

      Supprimer
    2. Sinon du romarin en branche à faire infuser.Mais il faut avoir la main légère avec le romarin!

      Supprimer
  10. Bonsoir Valérie,moi je fais toujours mon clafoutis avec de la poudre d'amandes et de la crème fraîche,ça change tout.. La lavande séchée dans la cuisine,j'ai très envie d'essayer car,comme vous le dites, nous goûts sont bien souvent la résultante de différentes stratégies des lobbys,alors expérimentons ...Merci pour cette recette, encore une fois de plus bien expliquée et à la portée de tous !! Mes amitiés.

    RépondreSupprimer
  11. Mes abricotiers sont biens garnis cette années, les abricots commencent à être biens mûrs et mes lavandes sont en fleurs. Donc...ce soir...clafoutis !!!!!
    Je vais essayer d’infuser mes fleurs fraîches dans le lait.
    Encore merci pour cette recette!

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour cette recette que je vais tester dès demain !
    J'adore ce mariage abricot/lavande que j'utilise souvent en crumble

    RépondreSupprimer
  13. Géraldine Franck02 juillet, 2018 21:26

    Alors je dois avouer que le clafoutis 'était un dessert que je n'aimais pas du tout. Mauvais souvenir d'enfance je suppose car je n'en ai jamais fais depuis.
    Mais en voyant ta recette je me suis dis pourquoi pas après tout! Et peut être que mon mari et ma fille vont aimer. De plus, guy savoy! Ca me dit quelque chose et la bingo un livre de recette intitule "dessert" tronait sur l'étagère de ma bibliothèque.
    Un petit bijou .
    J'ai donc fait ce clafoutis mais sans la lavande car je déteste les fleurs en pâtisserie et la lavande et peut être la pire de toute avec le jasmin.
    Résultat vous m'avez réconcilie avec le clafoutis .J'attends donc les mirabelles a venir que j'accomoderais avec une vaisselle ou avec de la brousse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de cette réconciliation 😉

      Supprimer
    2. Bonsoir Valérie et merci pour ton plaidoyer pro-lavande !!!

      Quand j'avais 8 ans, mes parents ont connu un naturopathe et du coup, ils ont fréquenté un magasin de produits qu'on disait "diététiques", mais pas mal bio. Ils n'étaient pas des aficionados du bio, mais il y avait une vendeuse que mes parents appelaient "docteur" tellement elle était adorable et nous a fait connaître l'essence de lavande... et surtout pas de lavandin... pour soigner les bobos, style boutons, coupures, comme un désinfectant.

      Tout ça pour dire que j'ai toujours un flacon d'essence de lavande dans le sac, et qu'il m'est arrivé d'en mettre dans l'appareil des meringues, dans les galettes, c'est vrai que j'en mettrais volontiers dans la panna cotta aussi.

      Une fois, dans le restaurant d'un ciné - pas un multiplexe bien sûr... - j'avais mangé une tarte à la pomme de terre avec des fleurs de lavande. Pas mal du tout...

      C'est vrai que, comme tu le dis, les fleurs sont les mal aimées des arômes, alors qu'effectivement la rose de l'Ispahan est une merveille intergalactique qui n'a rien d'un désodorisant WC !!! Quand je mange cette crème, ou celle de son élève Gaulupeau de Versailles, le monde peut s'écrouler autour de moi, je savoure chaque bouchée en me concentrant sur ce goût unique de rose...

      Quant à la vanille, quand j'étais jeune j'avais un magasin qui s'appelait La Boutique du Monde, on vendait plein de trucs, et entre autres des petits flacons de parfum à la vanille, un truc bien "pégueux" (collant, dans le Midi), et qui puait d'une force que tu ne peux pas imaginer ! C'est à t'en dégoûter à vie de la vanille ! Pourtant, on en vendait des dizaines et des dizaines... Quelle horreur ! Franchement, s'il y a bien une odeur que je déteste, c'est la vanille... du moins de synthèse, artificielle, style "Arbre magique" comme tu l'as si bien dit !!! Pourtant, Dieu sait que la vraie vanille, j'adore ça ! Dans les mousses, les glaces, les crèmes, la chantilly, etc. c'est d'un autre monde !!!

      Je vais tester le mariage lavande-abricots dans un clafoutis, et le suggérer à une amie qui fait plein de confitures pour ses chambres d'hôtes, je suis sûre que ses clients vont adorer ! Elle a déjà fait de la confiture de pissenlits... Faut oser, mais c'est rare et original... donc les gens aiment !

      Merci encore pour cette super recette de saison ! Justement demain matin je dois lui acheter une caisse d'abricots pour ses confitures, j'en prendrai pour moi !

      Bonne soirée et à très vite !

      Bises.


      Agnès

      Supprimer
  14. Je valide la lavande!!!!!! J'avais fait il y a quelques années de la confiture d'abricots et j'y avais incorporé à la fin un peu de lavande de mon jardin, donc pas traité! c'était subtil et délicieux

    RépondreSupprimer
  15. Bouh y'a plus d'abricots dans mon abricotier depuis 10 jours(((((

    RépondreSupprimer
  16. Véro la Blonde qui aime les fleurs03 juillet, 2018 08:39

    Bonjour Valérie
    C'est incroyable comme tu sais anticiper les envies de la plupart d'entre nous.
    Il y a quelques années j'avais eu la chance de manger dans un grand restaurant étoilé. En pré-dessert nous avions eu une mini crème brûlée parfumée à la lavande, avec une fleur de lavande au centre, délicatement prise dans le caramel.
    Depuis 30 ans, je rêve de ce parfum subtil, délicat, extraordinaire.
    Jamais je ne l'avais associé à un parfum de synthèse, chimique et désagréable.
    Il y a quelques mois, j'ai trouvé et acheté un sachet de fleurs de lavande séchées. J'étais dans la période pain d'épices, ta recette bien sûr, et j'avais ajouté quelques fleurs dans l'infusion lait/épices. C'était juste un ajout subtil et délicat à l'ensemble des saveurs.
    Je n'ai pas encore osé me lancer dans la crème brûlée/lavande car je crains une déception terrible.
    Toutefois, tout comme Géraldine Franck ci-dessus, le clafoutis ne m'a jamais fait saliver ; et pourtant je tenterai ta recette dès que possible car, comme nombre d'entre nous, je te fais confiance.
    Merci encore et toujours pour tout ce que tu fais pour nous.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Valérie, idem pour moi, le clafoutis ne m'a jamais fait rêver et je n'en fais jamais. Mais là, c'est le clafoutis de Valérie et je vais peut-être tenter,la lavande...même pas peur. Je te tiens au courant. Par contre, hier soir, pour l'anniversaire de mon mari j'ai fait le Red dingue et je peux te dire que nous en sommes tombés vraiment raides dingues de cet entremets. Pour moi aussi il a détrôné le Yellow. Je l'ai monté dans le moule uni, avec même le petit coup de spatule (oui oui) sur le glaçage. Une merveille et sans difficulté particulière, du coup je vais acheter le moule Ti amo. Encore merci pour tous ces délices.

    RépondreSupprimer
  18. Ca à l'air tout simplement délicieux!

    Je garde la recette. Merci Valérie

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Valérie. J'ai fait le clafoutis ce w-e. Un pur délice.....
    Merci pour toutes ces fabuleuses recettes.
    Françoise

    RépondreSupprimer
  20. Comme quoi les goûts ... nous on aime bien la version classique du clafoutis (avec les cerises non dénoyautées) peut être parce que ma grand mère était limousine.
    Et je le décline avec plein de fruits selon les saisons car c'est une recette que je connais par coeur et qu'on aime bien ce gout de pâte à crêpe épaisse.
    Mais ta version améliorée avec amandes et lavande est très tentante (lavande - abricot ça doit être top)
    A essayer

    RépondreSupprimer
  21. Sandrine Grain de Sucre10 juillet, 2018 21:02

    Coucou Valérie,
    J'attendais de trouver de très bons abricots, c'est fait. Ils sont super bons en ce moment gourmands et énormes !! Du coup j'ai fait le clafoutis aux abricots, excellent un vrai régal. Seul défaut il etait trop petit !!
    Donc je le refais bientôt surtout que c'est super rapide à faire.
    Ces derniers jours j'ai fait pas mal de recettes venant de ton blog comme d'habitude toujours ravie.... J'ai fait la tortilla, la glace à la fraise (que je fais sans cesse, jusqu'à épuisement des ventes de fraises), les petits pains au fjord (j'ai suivi tes conseils et les mangent pour le petit déjeuner c'est parfait) et le cake à la banane, je l'ai fait pour faire plaisir à mon fils qui passait quelques jours chez nous car il adore la banane et moi j'ai adoré aussi il est excellent et une tuerie chaud.
    Enfin bref tout est BONNNNNNNNN et meme super BONNNNNN.
    Merci encore pour toutes tes bonnes recettes.

    RépondreSupprimer
  22. Véro la Blonde qui aime les fleurs11 juillet, 2018 21:17

    Bonsoir Valérie,
    Le clafoutis est dans le four, à 160°. En début de recette tu précise "à chaleur tournante", mais tu enfournes à chaleur statique ?
    J'ai doublé les quantités car demain nous sommes une dizaine. Les repas estivaux et familiaux commencent.
    Je me suis permise d'ajouter une pincée de sel.
    J'ai infusé la lavande dans le lait tiédi environ 2h avant de l'utiliser, puis j'ai filtré.
    Et pour terminer, je n'ai pas trouver les abricots de mes rêves, je me suis rabattue sur des nectarines jaunes.
    Verdict demain.

    RépondreSupprimer
  23. On m'aurait dit que j'allais utiliser de la lavande dans ma cuisine,j'aurais répondu IMPOSSIBLE!!!oui mais c'était avant de connaitre Valérie!!!Bref j'ai osé:j'ai cueilli ma lavande,je l'ai laissée sècher quelques jours dans la cuisine et je me suis lancée...mais vraiment uniquement parce que j'adore toutes tes recettes et que je n'ai jamais été déçue.J'avais quand même une petite réticence en jetant ces fleurs dans ma pâte et en reluquant ces abricots choisis avec soin ...J'ai hésité parce que j'avais peur de sentir la lavande craquer sous la dent!Mais quel délice!Au final, je pense qu'il en manquait un peu.A certaines bouchées,on percevait plus l'amande que la lavande;enfin quelle expérience!surtout que je ne suis pas fan de clafoutis!et là,sans transition,j'en arrive à te demander si tu n'aurais pas une suggestion de recette pour utiliser le cassis,un fruit dont je suis folle.Je fais appel à ta créativité parce qu'il a un goût tellement affirmé qu'on ne peut pas l'utiliser comme n'importe quel fruit rouge.Merci pour tes conseils.

    RépondreSupprimer
  24. Cette semaine, j'ai reçu des amis à dîner mais le dessert était compromis car mon amie est intolérante au gluten. Comme d'habitude je regarde les dernières recettes postées sur C'est ma fournée sans grand espoir, en me disant que je me rabattrai au besoin sur une mousse au chocolat. Cette recette de clafoutis aux abricots m'avait tapé dans l'oeil au moment de sa publication et je me suis dit que c'était l'occasion rêvée d'épater la galerie en proposant un dessert sans gluten sans avoir à faire des concessions sur la recette initiale. Pas de lavande mais j'avais ma petite idée sur la question: cela faisait longtemps que je voulais tenter l'association de l'abricot et de la verveine. Verdict : un délice ! J'ai laissé les feuilles de verveine entières et nous les avons retirées pour la dégustation car je ne savais pas trop comment les faire infuser avant (peut-être en les laissant infuser une nuit dans le lait et la crème battus?). Evidemment les amis sont repartis avec la recette et l'adresse du blog.

    RépondreSupprimer
  25. Une belle idée la verveine
    Par contre combien environ de feuilles fraîches
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée pour cette réponse tardive mais si ça peut en aider d'autres j'ai mis 5 ou 6 feuilles de verveine pour tout le plat il me semble. Le goût était bien prononcé surtout après avoir refroidi!

      Supprimer
  26. Je n’avais que des prunes et du romarin frais au lieu d’abr Et lavande ; ça marche aussi ! C’e Une tuerie! Merci Valérie

    RépondreSupprimer
  27. Je me permets un second commentaire sur cette recette parce que je l'ai retestée (en changeant quelques trucs encore une fois). D'abord j'avais beaucoup trop de pêches dans le jardin et de la lavande donc je me suis dit que c'était une excellente occasion de refaire cette délicieuse recette. J'avais un peu peur que les pêches rendent beaucoup de jus donc j'ai mis un tout petit peu moins de lait. La cuisson s'est bien passée mais je ne saurais pas dire si ça a changé quelque chose ou pas. J'ai mis des fleurs de lavande fraîches et on n'a rien senti du tout en dégustation, tant pis, il va falloir retenter! La découverte par contre c'est que je n'avais pas assez de poudre d'amande donc j'ai complété avec de la poudre de noisette (45g de poudre d'amande et 20g de poudre de noisette) et ce parfum léger de noisette était à tomber par terre. Je ne pense pas qu'il faille essayer avec uniquement de la poudre de noisette mais je ferai peut-être moitié/moité la prochaine fois, j'ai bien envie de tenter ce mélange avec des figues. En bref, même avec des pêches, ce clafoutis a encore une fois rencontré un franc succès, merci!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.

Imprimer