Le gaspacho tomate pastèque de Yotam Ottolenghi



Depuis le temps que je cherchais une bonne recette de gaspacho ! Chaque année j'en testais une ou deux mais je n'avais jamais trouvé une assez bonne pour que je puisse avoir envie de la partager avec vous. 


Je m'étais jurée de ne pas encore aller chercher du côté de Yotam Ottolenghi, mais c'est plus fort que moi : quand j'ai vu qu'il avait posté une recette sur son site je n'ai pu m'empêcher de tester, et devinez quoi ? Elle est parfaite ! (comme c'est étonnant...)

Un gaspacho à base de tomate et de pastèque, hyper facile à faire et très rafraîchissant. 

Mais ce qui fait tout ici, ce sont ces petits croûtons salés et vinaigrés, qui viennent apporter du croquant et du pep's. Interdiction de faire l'impasse ! 


Un régal. 



RÉALISATION : POUR 4 PERSONNES : 

500g de bonnes tomates 

110g de céleri branche coupé en morceaux
35g d'oignon nouveau
100g de pastèque (poids sans pépins)
35g de passata (= coulis de tomate)
8g de vinaigre de vin rouge
25g de mie de pain 
50g d'huile d'olive
3g de feuilles de basilic frais + quelques feuilles pour servir 
Une TOUTE PETITE gousse d'ail
Sel, poivre du moulin

Pour les croûtons :
75g de tranches de pain (sans croûte)
15g d'huile d'olive
4g de vinaigre de vin rouge
2g de sel


Pas de recette en images, c'est beaucoup trop facile ! 

Pelez les tomates avec un pèle-tomates si vous en avez un. Sinon il faudra les plonger quelques instants dans l'eau bouillante puis tout de suite les rafraîchir sous l'eau froide : la peau s'en ira toute seule. 


Au final vous devriez avoir 475g de tomates pelées. 


Coupez-les grossièrement et mettez-les dans un blender (ou un robot mixeur) avec tous les autres ingrédients, sauf l'huile, le sel et le poivre.


J'ai insisté sur le fait que la gousse d'ail devait être toute petite, car l'ail cru c'est très puissant, et ça peut très vite prendre le dessus sur tout le reste ! Une toute petite gousse suffit largement. 


Quand tout est bien mixé, ajoutez l'huile peu à peu tout en mixant encore, puis salez et poivrez, en rectifiant l'assaisonnement selon votre goût. Cette quantité d'huile peut vous paraître importante, mais il ne faut pas la réduire : elle est totalement indispensable pour le gaspacho. C'est elle qui créera l'émulsion, et apportera ainsi l'onctuosité. Sans elle se serait simplement des légumes mixés, ce qui n'a rien à voir. 


Réservez au frais quelques heures avant de servir. 



Pendant ce temps faites les croûtons. 


Préchauffez le four à 180° chaleur tournante avec une grille au milieu. 

Dans un bol, versez 4g de vinaigre de vin rouge, puis ajoutez 2g de sel. Mélangez (le sel va se dissoudre dans le vinaigre). Ajoutez 15g d'huile d'olive et mélangez bien.


Coupez ensuite le pain en petits cubes d'environ 3cm de côté, et versez ces cubes dans le mélange pour bien les imbiber. 

Disposez-les sur une plaque en métal et enfournez pour environ 15mn, en retournant les croûtons à mi-cuisson. Ils doivent au final être bien dorés et très croustillants. 


Quand le gaspacho est froid, servez-le en ajoutant quelques croûtons (soyez généreux, c'est trop bon...), quelques feuilles de basilic ciselé et quelques gouttes d'huile d'olive. 

A servir bien froid !





25 commentaires:

  1. Juste pour le plaisir d'être la prem's
    Une recette à gouter en urgence avec ce temps
    Merci pour ce blog extraordinaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Valerie,
      Très belle recette et surtout rafraîchissante...A tester absolument...

      Supprimer
  2. J'attaque le taboulé et la tarte aux pêches ce we, le gaspacho me donne trop envie
    Merci pour toutes ces belles recettes

    RépondreSupprimer
  3. Ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh je vais la tester dès ce soir celle-ci ! ;)

    RépondreSupprimer
  4. Le taboulé, la salade grecque, les petites omelette, le duo de saumon, la tarte aux pêches... tout ça le même week-end. Excellent. Mes invités ont adoré, et nous aussi.
    Merciiiii!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, il se trouve que j'avais tout sous la main et ne savais pas quoi faire ce soir, du coup il attend au frais merci pour l'inspiration !

    RépondreSupprimer
  6. Ce gaspacho doit être rafraîchissant à souhait...

    RépondreSupprimer
  7. je suis fan de gaspacho et celui là est top !!!

    RépondreSupprimer
  8. bonne idée rafraîchissante, cela changera du gaspacho traditionnelle. A tester ce WE.
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  9. Merci Valérie pour cette excellente recette !
    Tout le monde a adoré ce gaspacho et ses croûtons, ah les croûtons, une tuerie !
    Juste, évitez de faire la même bêtise que moi, j’ai mis les croûtons dans les coupelles de gaspacho un peu avant de le déguster : erreur fatale !
    Mettez-les au tout dernier moment afin de bien préserver leur croustillant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison !!! Je vais le préciser dans la recette. En effet sinon ils ramollissent 😉

      Supprimer
  10. Plan anti canicule :
    - Boire beaucoup d’eau
    - Ne pas sortir aux heures les plus chaudes
    - Consulter c’est ma fournée pour trouver les recettes appropriées !
    Que dire pour ne pas répéter ce qui a déjà été dit ? C’est effectivement facile à faire, rapide, délicieux… et oui, je confirme, les croûtons font tout !

    RépondreSupprimer
  11. Je me suis jetée sur cette recette ,comme sur les autres.
    Et puis j'ai lu :"préchauffer le four"
    Alors là ! Il fait + de 28° chez moi ,je crois que je n'approcherai pas mon four avant Noêl ;)
    Je vais continuer de nous nourrir de wraps ,de melon et de sorbets....
    Bonnes vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faire les croûtons à la poêle ! il serait dommage de ne pas y goûter !! trop trop bon ! merci Valérie

      Supprimer
  12. Véro la Blonde qui a des tomates à utiliser07 août, 2018 18:55

    Bonjour à Valérie et à ses fans,
    Ainsi que déjà dit en commentaire du taboulé, hier j'ai ramassé beaucoup de tomates chez ma fille (partie en vacances). Donc, excellent raison de faire du taboulé et du gaspacho.
    Ce soir nous dégusterons ce dernier. Au moment où j'écris les croutons sont dans le four.
    Je rejoins Mimi69, allumer le four alors qu'il fait si chaud, c'est totalement dingue.
    Mon mari n'est pas loin d'appeler l'hôpital psychiatrique pour m'y faire interner quelques jours !
    Et le pire est que pour compenser cette chaleur supplémentaire j'ai allumer la climatisation. J'ai regardé le compteur électrique, il tourne tellement vite que je pourrais l'utiliser comme ventilateur.
    L'odeur très agréable qui s'échappe du four ne me fait rien regretter.
    Je précise que j'ai mis le poids de pain préconisé, mais j'ai doubler le poids de la vinaigrette, cela me semblait très peu.
    A bientôt pour le résultat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Véro la Blonde qui a des tomates à utiliser08 août, 2018 10:05

      Bonjour,
      Comme prévu, voici le résultat de la dégustation : C'est très bon :
      La pastèque apporte la douceur qui compense l'acidité de la tomate.
      Inutile de mettre un peu de sucre.
      Pour ce qui concerne les croûtons, ils sont très bons. Nous les avons un peu frotté d'ail frais. C'est super bon
      Merci Valérie

      Supprimer
  13. Super bon et très rafraîchissant ,les croûtons apportent vraiment le petit plus indispensable
    Merci encore Valerie pour cette recette

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Valérie, mille mercis pour ce superbe velouté d'Ottolenghi. J'ai du adapter la recette, pas de pastèque petite (pour 2 !!!), celeri branche avec feuilles (j'ai allégrement tout mixé). Au final un velouté comme du velours,au couleur tirant vers le vert, avec croûtons. Ottolenghi est une pépite de créativités, j'adore et encore merci pour ce partage si généreux.

    RépondreSupprimer
  15. Très bonne recette que je fais régulièrement en mettant un plus de pastèque.Merci pour toutes les bonnes recettes

    RépondreSupprimer
  16. Merci Valérie, je vous suis depuis très longtemps mais sans vous écrire de commentaires... mais aujourd'hui je tiens à vous exprimer toute ma gratitude pour tout ce travail effectué qui me facilite tant les choses et toutes vos recettes (enfin je n'ai pas tout essaye) sont delicieuses et supe bien expliquées. Avec mon gaspacho j'ai essayé une sorte glace chèvre, avec cette chaleur pas eu envie d'allumer le four.Merci, bonne continuation

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Valérie, je viens de recevoir ma magnifique cocotte Staub et je suis très contente. Ma question concerne le culottage. Dois je suivre simplement ce qui est indiqué dans la notice, à savoir, la badigeonner d'huile au pinceau, la faire chauffer doucement et essuyer le surplus. Ils disent également de ne pas hésiter à renouveler l'opération lors de prochaines utilisations.Qu'en penses-tu? Toi le fais-tu souvent? Merci d'avance et bonne rentrée.

    RépondreSupprimer
  18. bonjour Valérie et merci pour toutes ces recettes magiques! pour peler les tomates, connaissez vous cette petite astuce : passer le dos du couteau (celui qui ne coupe pas) en appuyant bien sur toute la tomate, attendre 1mn, la peau s'enlève toute seule. Bises. Mireille

    RépondreSupprimer
  19. Wahhouuu quel gaspacho!
    Même sans les croûtons il est très bon!
    Et j'adore les explications, comme toujours. Merci d'expliquer pourquoi il faut l'huile puis après tout remixer.
    Les croûtons ont été fait avec du pain de campagne, du coup j'ai du doubler la vinaigrette.
    Et c'est effectivement bien bon ces petites choses!
    Mais le mieux c'est le gaspacho, même en septembre!
    Merci pour ce partage, je préfère nettement quand vous décryptez et retranscrivez les recettes!

    RépondreSupprimer
  20. Coucou Valérie
    Tu nous manques ������
    J'espère que tout va bien chez toi
    Bises Fauquette

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour, j'attends une nouvelle recette avec impatience.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.

Imprimer