Chargement...

dimanche 4 septembre 2016

La tarte folle aux figues et au praliné de Thierry Mulhaupt





Voulant profiter de la figue - merveille de la nature - je me suis mise à chercher une recette sympa mais pas trop compliquée, septembre oblige... 
C'est ainsi que j'ai atterri chez Mercotte, et que j'ai craqué sur cette crazy tart by Thierry Mulhaupt
J'avais déjà testé une recette de tarte aux figues associée à la noisette, c'était délicieux mais ultra sucré, du coup je n'avais jamais publié. Mais en constatant que Mercotte avait qualifié celle-ci de "très peu sucrée", j'étais en toute confiance (on sait tous à quel point les desserts sucrés lui font horreur...).
Et bien c'est très étrange, mais cette tarte est vraiment très peu sucrée ! Pourtant en la regardant ce n'est pas le sentiment que l'on a, je pensais même qu'elle risquait d'être écoeurante, alors que padutoudutou ! C'est un bonheur, elle est p-a-r-f-a-i-t-e. 
Ultra simple, rapide, et délicieuse. Je dirais même "chic" : la figue et le praliné c'est vraiment un mariage heureux.

Choisissez des figues de qualité, goûteuses et sucrées pour une dégustation optimale. 

RÉALISATION : POUR UN CERCLE DE 22CM : 
Je n'ai pas fait de pâte brisée comme la recette initiale, j'ai préféré (de loin !) la pâte sucrée de Cédric Grolet, qui est quasiment la même que celle de Pierre Hermé d'ailleurs :
Pour la pâte sucrée (Cédric Grolet) : (vous n'utiliserez pas toute la pâte mais il est difficile d'en faire moins. Le reste se congèle) :
150g de beurre pommade
95g de sucre glace
30g de poudre d'amande
60g d'oeuf 
250g de farine type 55
1g de fleur de sel

Pour la crème au praliné :
60g de beurre pommade
120g de praliné 50/50 (j'utilise l'excellent praliné fruité de Valrhona, sinon  voir remarque à la fin de la recette)
40g d'oeuf 
5g de maïzena
70g de crème fleurette à 35% ou de crème liquide entière

Finitions :
500g de figues fraîches
25g d'amandes entières non mondées grossièrement concassées
20g de sucre glace

POUR CONNAITRE LE MATERIEL ET LES INGRÉDIENTS UTILISÉS DANS CETTE RECETTE, CLIQUEZ SUR LES LIENS EN ORANGE. 

J'ai utilisé ici mon tout nouveau oblong à tarte de 27cm (4 parts). Pour cela j'ai divisé les quantités de crème par 2,5 et utilisé environ 6 figues. Il existe aussi en version 6 parts, à savoir 30cm. 

Sinon, avec les quantités indiquées tout au long de la recette, il faudra un cercle à tarte de 22cm.

La pâte sucrée :
Au robot, avec la feuille, mélangez 150g de beurre pommade, 95g de sucre glace, 30g de poudre d'amande, 1g de sel et 1g de vanille en poudre.
Je rappelle qu'il faut une balance de précision pour peser de si petites quantités. 
Lorsque le mélange devient bien sableux, ajoutez 60g d'oeuf battu, et mélangez encore un peu :


Versez alors 250g de farine type 55 et mélangez à peine., à petite vitesse. Arrêtez vous dès que la pâte peut être mise en boule. Il ne faut pas insister pour ne pas donner de corps à la pâte, sinon elle se rétractera à la cuisson :


Filmez bien la pâte et laissez-la reposer au frais au moins 2h (la veille c'est l'idéal) :


Abaissez ensuite la pâte entre deux Silpat :


Il faut maintenant foncer le cercle. Pour foncer un cercle vous pouvez soit le faire de façon classique, comme indiqué ici (clic), soit préférer une autre méthode, à savoir commencer par déposer des bandes de pâtes tout autour du cercle, puis y insérer le fond (qui devra donc être de diamètre légèrement inférieure). C'est cette méthode qui donne le meilleur résultat, et qui permet d'obtenir un superbe angle droit entre le fond et les bords. Pour avoir la bonne taille pour le fond, il suffira de le détailler avec un cercle plus petit (par exemple 20cm si vous utilisez un cercle de 22), et de l'étaler ensuite à peine au rouleau pour l'agrandir légèrement.
Si vous utilisez un oblong, il faudra commencer par détailler le fond, puis mettre ensuite les bords tout autour. Il n'est pas possible de faire l'inverse, comme pour le cercle, à moins d'avoir un oblong de taille inférieure, ce qui est extrêmement rare... (merci Chris pour tes explications !). 

J'ai donc étalé la pâte, détaillé le fond, et retiré l'excédent de pâte tout autour :


J'ai étalé le restant de pâte en pliant la Silpat en deux comme ceci :


Puis je l'ai mise quelques minutes au congélateur, car la pâte est riche en beurre et se ramollit très vite, surtout en été ! Lorsqu'elle est froide, détaillez des bandes :


Déposez-les dans le oblong (ou le cercle) et coupez l'excédent. Thierry Mulhaupt explique dans sa recette qu'il faut que les bords dépassent de 4mm par rapport à la hauteur du cercle. J'ai compris pourquoi après cuisson ! Car les figues vont rendre du jus en cuisant, et ça va dégouliner un peu. Rien de bien méchant rassurez-vous, mais je préfère prévenir : si vous voulez éviter cela il faudra procéder comme Mercotte et laisser les bords dépasser. Je déteste les tartes au look "ménager" alors j'ai préféré couper les bords à ras, pour un look plus pro. 
Lorsque vous avez foncé votre cercle, il faut le laisser au frais pendant une heure :


Au bout d'une heure, préchauffez le four à 150° chaleur tournante (je ne dépasse plus cette température pour précuire les tartes, cela permet d'éviter d'avoir des bords cramés avant que le fond ne soit cuit !), piquez bien la pâte à l'aide d'une fourchette, et enfournez pour 20mn :


Laissez refroidir le fond de tarte, sans éteindre le four, et préparez maintenant la crème. 

Pour cela il faut bien mélanger 60g de beurre pommade avec 120g de praliné. J'utilise le praliné fruité de Valrhona (moitié amandes/moitié noisettes) qui est vraiment excellent, et dont la texture est très lisse : 


Mélangez bien à la cuillère magique ou avec un petit fouet (quand j'ai oublié de tempérer le beurre je le râpe !) :



Ajoutez 5g de maïzena et 40g d'oeuf battu :


Mélangez mais sans insister sinon la crème va trop gonfler à la cuisson :


Ajoutez enfin 70g de crème fleurette :


Mélangez toujours sans insister :


Déposez la crème praliné sur le fond de tarte (elle va se liquéfier car il est chaud, mais ce n'est pas grave). 
Coupez la petite tige des figues, et coupez-les en morceaux. J'ai choisi de les couper en 6, et de les disposer le plus verticalement possible car je voulais du volume, je trouve que cela s'y prêtait avec un oblong, mais libre à vous de procéder différemment bien sûr :


Saupoudrez avec 20g de sucre glace, et ajoutez 25g d'amandes concassées. Je n'en avais pas, alors pour le croquant j'ai mis des amandes hachées (celles qui sont en tout petits carrés), mais visuellement c'est affreux ! C'est bien plus joli avec les gros morceaux d'amandes non mondées !


Enfournez pour environ 1h, toujours à 150°. La cuisson sera à surveiller, et à adapter en fonction de votre four. 
Dès la sortie du four, laissez la tarte refroidir sur une grille, pour que la pâte ne se détrempe pas, c'est important. 

Dégustez sans attendre... 



REMARQUES : 
- Comme je l'ai expliqué en préambule, c'est vraiment peu sucré. Je me demande même si on ne peut pas s'offrir le luxe de faire briller les figues avec un peu de nappage neutre après cuisson, surtout si on a choisi de découper les figues en tranches et de les disposer en rosace. On pourrait même remplacer les amandes concassées par des dragées tiens (après cuisson bien sûr) !
- Je ne sais pas si cette tarte se conserve bien, car elle a disparu le soir même. Mais il me semble que le lendemain ça devrait tenir le choc. 
- Pour une organisation à l'avance, vous pourrez précuire le fond de tarte la veille, voire le congeler précuit. Le reste est ultra rapide à faire, vraiment, mais si vous n'avez pas le choix vous pourrez préparer la crème un peu à l'avance et la conserver au frais (la veille max). 
- Pour faire du praliné maison c'est ultra simple, à condition d'avoir un bon robot bien sûr. Il suffit d'utiliser la même quantité de fruits secs préalablement torréfiés au four (ici c'est moitié amandes/moitié noisettes) et de sucre en poudre. On fait un caramel à sec avec le sucre (on peut y ajouter les graines d'une gousse de vanille), et on laisse le caramel durcir sur une silpat (ou sur du papier sulfurisé). Ensuite on le concasse et on le mixe longtemps avec les fruits secs, jusqu'à l'obtention d'une pâte liquide. Mais on n'aura bien sûr jamais une texture aussi lisse que celle du Valrhona par exemple. Il y aura toujours des petits morceaux perceptibles sous la dent, mais cela n'empêche en rien la réalisation de cette recette. 

54 commentaires:

  1. Bonjour! Elle est superbe cette tarte. J en ai fait hier une mais avec poudre d'amande et non du pralin... c'était très bon quand meme. La premiere à commenter?

    RépondreSupprimer
  2. Waouh, elle m'a l'air superbe cette tarte. Et les figues, surtout les Bellonnes bien rouges, je les adore. Cela change de la poudre d'amandes que l'on voit sur pas mal de blogs.
    Encore merci pour vos réalisations. je les adore...et elles sont toujours réussies.

    RépondreSupprimer
  3. Je désespérais chaque jour devant le site toujours figé à la dernière recette !
    Youuupppiii, la revoilà !
    Je ne suis pas trop figues, mais elle a l'air quand même bien tentante.
    A voir...

    RépondreSupprimer
  4. Je parlais de figue hier avec une amie, donc j ai une petite idée de ce que je pourrais faire ! Et merci pour l idée du beurre rapée, je trouve l idée GENIALE !!!
    Merci BEAUCOUP Valérie :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne m'as pas raconté le Pré Catelan !!! ;)

      Supprimer
  5. PS: Par contre pour trouver du Praliné Valrhona, autre que sur internet, vous avez une petite idée?
    Merci d'avance pour votre réponse. Cordialement
    Béatrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous êtes en région parisienne vous en trouverez chez G.Detou à Paris, sinon je ne sais pas. Il faut un magasin destiné aux professionnels. Sinon on en trouve 4 fois par an sur vente privée.

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour votre réponse. J'habite près de Nice et à Lafayette Gourmet, ils font la marque valrhona. Peut-être trouverais-je mon bonheur. Ou à Antibes chez La Bovida, magasin destiné aux professionnels et particuliers. On trouve beaucoup de choses. Je vais voir...
      J'ai fait vos muffins aux myrtilles (avec des mûres sauvages pour moi), le top. Et cette idée de les enfermer dans des sachets de congélation pour qu'ils restent moelleux, super idée, à refaire.
      Merci encore...
      Béatrice

      Supprimer
  6. martine à la ferme04 septembre, 2016 18:32

    Valérie, quel plaisir de te relire enfin !!Je commençais à être inquiète ! même si au fond de moi je me disais que tu avais droit aussi aux vacances et que les recettes que tu nous offres sont hyper détaillées , que je sais que c'est un travail énorme....Encore une fois je ne suis pas déçue !!!!!!!! Une recette super alléchante !
    Merci beaucoup et tant pis pour mes hanches !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je commençais à être inquiète ! 😂😂😂

      Supprimer
  7. Bonjour Valérie ! J'espère que tu as passé de bonnes cm vacances... Il me reste de la pâte sucrée au frigo et j'ai du praliné Valrhona : il ne me reste donc qu'à acheter des figues ! Je suis intriguée, je n'aurais jamais pensé à associer figues et praliné...
    Ce soir, c'est cake marocain (encore un) tu vois qu'on pense bien à toi ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Yessssssssss heureuse de te relire j'ai crié de joie quand j'ai vu la recette (mon mari me prends pour une dingue mais quand je lui dit que c'est une nouvelle de tes recettes il ne dit plus rien!!!)j'ai un figuier qui est couvert de figues mais elles ont du mal a murir ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel supplice d'avoir un figuier et de ne pouvoir profiter de ses fruits !!!

      Supprimer
  9. Très sympa comme recette.
    Par contre la recette de pâte sucrée n'est pas de Cédric Grolet en particulier (bien que j'aime beaucoup ce qu'il fait), Pierre Hermé propose exactement la même, et je ne m'avance pas trop en disant qu'il devait l'utiliser bien avant Cédric Grolet !

    Sinon tu devrais essayer les silicones perforés pour cuire les tartes, c'est génial, et plus besoin de piquer les tartes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais bien que Grolet (ni les autres non plus) n'a rien inventé ! D'ailleurs je le dis dans ma recette que cette pâte est quasiment la même que celle d'Hermé. Je l'ai choisie car je suis sûre des pesées pour le sel et la vanille, alors que pour la pâte d'Hermé il y a trop de versions qui différent.

      Supprimer
    2. Ça m'apprendra à pas tout lire.
      Par contre j'ai une recette de Pierre Hermé (je sais plus le livre par contre) qui est exactement la même que la tienne, (1 oeuf ou 60g c'est pareil). Simplement la vanille qui est facultative.

      Mais tu as raison, d'un livre à l'autres les recettes de Pierre Hermé changent, peut être parce qu'il fait constamment évoluer ces propres recettes.

      Supprimer
    3. Généralement en pâtisserie 1 oeuf c'est 50g, c'est ça le problème ;)
      Et puis Grolet c'est mon idole, alors ça me faisait plaisir de le citer pour une fois, puisque ce n'est pas demain la veille que je vais pouvoir m'attaquer à l'un de ses chefs-d'oeuvre ;)

      Supprimer
  10. Va falloir que je refasse du praline tiens du coup! Eh bien franchement pour avoir essayé le praline valrhona je t avoue que je préfère le home mode car il est vrai que sa texture esr géniale mais il y a trop de sucre, je suis certaine que cela dépasse les 50%! Sinon perso j oublie souvent de tempérer le beurre donc je le mets un peuuuuu en mode décongélation ca passe très bien mais il faut surveiller evidemment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le praliné Valrhona est un excellent produit, utilisé par de nombreux professionnels. Il est bien indiqué sur l'étiquette qu'il est composé de 50% de sucre, 25% d'amandes et 25% de noisettes. Pour ma part je ne suis pas certaines que les amandes et les noisettes que j'utilise lorsque je fais du praliné soient d'aussi bonne qualité que celles utilisées par Valrhona ;) Pour le beurre tu as raison, le micro-ondes fait très bien l'affaire bien sûr, mais le mien m'a laché il y a quelques temps. Du coup je fais sans en ce moment, le temps d'en racheter un.

      Supprimer
  11. dany de Marseille05 septembre, 2016 04:24

    comme c'est bête je reviens de souper et plouf plein de messages
    pourtant lorsque j'ai blablabla j'étais la prems
    pas grave
    a très bientôt

    RépondreSupprimer
  12. Je n'ai plus qu'a attendre les figues de mon collègue pour m'attaquer a cette douceur ��
    Après pour la patte sucre de Cédric grolet j'ai un résultats différent, quand j'incopore le sucre amande etc au beurre, j'obtient une texture "crème d'amande" plus que sableuse...
    Mais au final c'est bon quand même ��

    RépondreSupprimer
  13. Contente de te retrouver! Cette tarte fait très envie... Dommage (ou pas), je suis la seule à aimer les figues à la maison. A tenter tout de même, l'association figue/praliné m'inspire vraiment!
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. Test. Est ce que tu recois le commentaire?

    RépondreSupprimer
  15. Elle est super gourmande cette tarte...

    RépondreSupprimer
  16. Magnifiiiiiique!!!!
    A la Christina Cordula.

    RépondreSupprimer
  17. Un régal visuel à tester! .... je ne vois jamais mes commentaires apparaître est de normal ?

    RépondreSupprimer
  18. Oh, une recette de Mulhaupt, mon chouchou :) c'est avec lui que j'ai appris la boulange, et des recettes de tartes folles, et tellement d'astuces...c'est vraiment un super pâtissier! (ils le sont tous mais l'avoir rencontré en vrai change un peu le regard...)
    Je devrais avoir des figues sous peu, grâce à la famille du Sud :) j'espère qu'ils penseront à blinder leurs valises, leur figuier donne tellement qu'ils ne les mangent plus, ils sont écoeurés!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Véro la Quiche Blonde qui aime les figues07 septembre, 2016 09:20

      Bonjour Hélène
      Où est ta famille ? Je veux bien les aider à manger les figues si cela peut leur rendre service. LOL !!

      Supprimer
  19. Elle est magnifique, j'adore les figues, j'en trouve de Sollies au marché, une tuerie (et pas plus chères que les turques en plus !!!), je vais me laisser tenter. Merci du partage et bonne rentrée (héhéhé j'aime bien voir renter les autres, ça annonce mes vacances à moi, yeeeeeeeeeeesss)

    RépondreSupprimer
  20. Virginie de Djibouti06 septembre, 2016 16:04

    Bonjour Valérie! Heureuse de te retrouver. À moi aussi tu m'as manqué! J'espère que tu as passé de bonnes vacances! Ta tarte à l'air délicieuse. Dommage pour moi, je n'ai jamais vu de figues à Djibouti... Il faudra attendre mon retour en France. Encore... En plus, j'adore le moule utilisé! Ça fait super classe! Encore un qui va bientot atterrir dans mes placards ;-) Sinon, il faut que je te dise: cet été, je suis rentrée une semaine en France (seulement. Bouhouhouuuu) et j'ai découvert un magasin, waouh!, j'ai adoré! C'est Zôdio! Bon, la plupart connaisse sûrement, mais moi, apres 2 ans sans quitter Djibouti, je ne connaissais pas. Et donc, ce magasin est juste magique! On trouve plein de trucs pour la patisserie, que jusque là, j'achetais sur le net. Comme le sucre inverti, le sirop de glucose, la crème de tartre, les chocolats du Barry (dans les 15€ le kg), y'a même la fabuleuse Microplane!!!! Pour te dire, sur une semaine, j'y suis allée 2 fois! Enfin voilà, je voulais juste partager ma découverte (découverte ou pas????) lol
    Sur ce, bonne rentrée à toutes et tous et bonne année de patisserie de folie!!!!

    RépondreSupprimer
  21. J'ai testé la recette hier, juste un truc de folie !! Par contre, je ne conseille pas de faire la tarte la veille, car il me restait (miracle) une part de tarte pour le déjeuner et la pâte était moins croustillante qu'hier

    RépondreSupprimer
  22. bonjour Valérie !! Cette tarte prolonge la douceur des vacances , des fin d'après midi a l'ombre avec une citronnade bien fraîche , juste avant de se demander ce que l'on va préparer a dîner !! ça tombe bien , il reste encore plein de figues sur les arbres et les cigales nous chuchotent de finir plus tôt. Heureux de vous retrouver avec cette tarte si douce .. ça fait du bien , merci !!!

    RépondreSupprimer
  23. Testée hier euh comment dire…..très très très très bonne et hop encore une impression de recette. Dis Valérie ce serait top un livre de recettes testées et rédigées par toi avec toutes tes anecdotes, ton humour enfin tout pareil que ton blog mais version papier car là ça commence à me faire des portes vues à gogo et mon étagère va craquer..

    RépondreSupprimer
  24. entrain de précuire la pâte!

    RépondreSupprimer
  25. J’adore manger les figues non cuites aussi bien sèches que fraiches.
    Je me suis toujours dit : dès que je trouve une recette pas trop sucrée (sinon ça serait trop écœurant), pas trop trop compliquée, je la réaliserai. Est-ce que ça serait celle-ci ?
    En m'organisant ça devrait être possible...
    Merci pour le partage de toutes ces astuces
    bonne soirée (nuit) :-)

    RépondreSupprimer
  26. Bon ben voilà je vais devoir escalader le mur de mon voisin et grimper sur son figuier, grappiller quelques figues pour cette recette qui a l'air terrible, j'adore les figues mais c'est pas un fruit facile en pâtisserie! et puis je suis sûre que je vais adorer, comme toutes tes recettes d'ailleurs, j'ai du en faire une bonne cinquantaine, à chaque fois c'est l'extase, les félicitations de tous mes convives, sans parler du plaisir qu'il y a à la réalisation, la marche à suivre, les conseils judicieux, la précision (les calculs de ouf que tu fais parfois pour adapter les quantités, pfiouuu) et la rigueur... (il n'y a rien de pire que de se lancer dans une recette et de se rendre compte que les proportions sont fantaisistes, que le résultat c'est pas du tout comme sur la photo, et qu'on a bossé 3 heures pour un résultat plus que moyen!) et l'humour bien sûr, je rigole toute seule devant mon écran, l'autre jour je suis tombée sur l'histoire du beurre, j'suis une vraie maniaque du beurre, (j'ai un compartiment étanche dans le frigo ou je range tous mes beurres enveloppés dans 12 mètres de Reynolds chacun.. bref)
    J'ai travaillé 4 ans comme cuisinière dans un foyer pour ados (belle aventure qui vient de prendre fin, hélas), et 2 ou 3 fois par semaine, ça sentait bon la brioche butchy, dans tout le foyer, version roulé à la pâte à tartiner, (je connais la recette par cœur, d'ailleurs en doublant les proportions c'est nickel pour la plaque 40X60!) "tarpin bonne ta brioche, la vie d'ma mère, ça passe crèèèème" et je te raconte pas quand je leur faisais les crunchy... et le cake marocain, il fallait que j'en fasse 4 à la fois, tous voulaient en prendre un morceau pour emmener en douce dans leur chambre!
    Et un jour, tu m'as fait découvrir Ottolengui, et alors là... le choc! j'adore les légumes, du coup en plus de Jérusalem j'ai acheté le coffret "Plenty" et je m'éclate, il a une façon unique de travailler le légume, c'est extraordinaire! Ayant la chance d'habiter Marseille, je n'ai aucun problème pour trouver du tahin ou de la mélasse de grenade, je suis aux anges....
    Il fallait que je te laisse ce commentaire, car à force de "squatter" ton blog, je me sentais un peu comme une intruse, genre la fille qui profite et qui ne dit jamais merci...
    Alors Merci, mille fois, et je file acheter des aubergines pour faire les aubergines grillées au tahin, et puis pour l'apéro je vais faire une foccacia.....

    RépondreSupprimer
  27. Mieux vaut tarte que jamais...
    Ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai eu le temps d'aller au marcher chercher des figues de Solliès dignes de cette tarte. Elle est exactement comme tu l'as dit : peu sucrée, surprenante, crousti-fondante, délicieuse ! Mon amateur de figues maison a dévoré... Je t'ai envoyé des photos.
    Bonne semaine, Valérie !

    RépondreSupprimer
  28. Bonsoir Valérie
    recette faite pour ce midi et approuvée avec un grand "bravo"; effectivement l'association praliné/figue est trop bonne. Tarte à la fois rustique et raffinée qui en a mis plein la vue à mes invités. Pour la pâte praliné, je l'ai réalisé moi-même mais de façon très simplifiée : j'ai mélangé purée amandes torréfiées et purée de noisettes torréfiées (achetées en magasin bio)en quantité égale puis j'y ai rajouté le sucre cuit à 120°C (62 g pour 100 g de purée en tout). J'étais vraiment contente du résultat, bon goût du praliné et le mélange est resté onctueux. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour Valérie,

    Ce qui me surprend dans cette recette c'est le temps de cuisson de la pâte. Au final elle aura cuit 1h20. Ne risque t on pas la surcuisson? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument pas. 1h20 à 150° pour cette recette c'est parfait. La farine sera bien torréfiée lentement au four, rien de tel pour obtenir une pâte parfaite.

      Supprimer
  30. Tape-moi sur les doigts, car je n'ai pas fais l'appareil praliné. Oui... j'ai juste étalé la pâte pralinée comme de la purée de tomate sur une pizza.
    Quand je me suis rendu compte de mon erreur, j'ai tremblé, en croisant les doigts pour que le praliné ne soit pas brûlé.
    J'ai eu de la chance, et mon homme et moi avons pu nous régaler.
    Promis, la prochaine fois, je ne m'arrête pas qu'au photos de présentations....

    RépondreSupprimer
  31. Je re-poste car mon commentaire n'apparait pas.
    J'ai réalisée la tarte il y a quelques jours car j'avais un reste de pâte sucrée à la poudre de noisette dans le frigo.
    J'ai acheté des figues à prix d'or mais malheureusement elles n'avaient pas beaucoup de goût. J'ai donc beaucoup apprécié la tarte mais pour moi, je goût du praliné prenait vraiment le dessus sur les figues, ce qui est dommage. Les amandes croquantes apportent un plus. La pâte est croustillante comme il faut, c'est délicieux.
    Avec quel autre fruit pourrait on associer cette crème au praliné? (pour le reste de l'année quand les figues auront disparu des étals)
    Merci pour la recette.

    RépondreSupprimer
  32. Merci pour cette recette, effectivement peu sucrée. le mélange praliné/figues est très sympa. La pate reste croustillante ! bref une réussite !

    RépondreSupprimer
  33. Bonjour Valérie

    J'ai fais la recette, elle est excellente!!

    Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  34. Merci pour cette recette qui m'a l'air succulente.
    J'ai la même question qu'une de celle posée ci dessus, Avec quel autre fruit pourrait on associer cette crème au praliné? Des prunes peut-être qu'en penses tu?

    RépondreSupprimer
  35. Je vais être très honnête : je n'en sais rien. C'est la première fois que je fais une telle tarte, et je ne sais pas par quel fruit remplacer la figue. La poire peut-être ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta réponse. J'ai testé avec des prunes rouges et on s'est régalé mais le rendu est moins esthétique que qu'avec les figues.

      Supprimer
    2. Du moment que c'était bon, après tout ;)

      Supprimer
  36. Valérie, il faut que je te raconte !
    Hier, j'étais absente toute la journée et ne suis rentrée qu'à 20 h...
    La veille , j'avais enfin cueilli les figues au jardin ...
    Donc, hier soir, après le repas , je vois arriver à table une magnifique tarte aux figues !!!
    Préparée par mon mari qui ne fait jamais de pâtisseries ! Et tout fier, il me dit : " c'est la recette de ta copine "
    Je n'en revenais pas et mon plaisir à été immense !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà je suis choquée que de tels maris existent, 😉 et d'autant plus qu'il n'avait jamais fait de patisserie ! Un IMMENSE bravo à lui. 👏🏻👏🏻👏🏻

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
Et N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tenir sur une page ;)
Merci pâtinautes adorés !
Valérie.