La tarte aux pommes "Bouquet de roses©" façon Alain Passard



Tout le monde connaît aujourd'hui la fameuse tarte "Bouquet de roses©" d'Alain Passard, créée en 2013, puisque cette idée de présentation a été reprise des milliers de fois sur le net, malgré le fait que la véritable recette n'ait jamais été divulguée. 

La particularité de cette tarte réside dans la présentation des pommes en forme de boutons de rose. Pour cela Alain Passard les découpe avec un coupe lanières. 

Certains ont trouvé une alternative à ce coupe lanières, mais la préparation de cette tarte devient alors bien plus fastidieuse, ce qui fait que je n'avais jamais voulu m'y attaquer. 

Si vous me suivez depuis quelques temps vous savez que j'ai depuis peu l'accessoire coupe lanières qui s'adapte sur le Kitchenaid, dont je vous avais parlé lors de la recette de la tatin de William Lamagnère :


On peut faire plein de trucs avec ce coupe-lanières, comme des lasagnes, des tartes aux légumes, des gratins dauphinois, des salades originales etc. Je ne cesse de penser à de nouvelles idées me permettant de l'utiliser. 

Mais après la tarte tatin il me tardait de tester la tarte d'Alain Passard.

J'ai bien conscience que vous n'êtes pas tous équipés d'un coupe lanières et j'en suis vraiment désolée, mais je tenais à ce que cette recette figure ici malgré tout.

Vous pourrez tout de même faire cette tarte en découpant les pommes très finement à la mandoline et en les faisant se chevaucher avant de les rouler pour obtenir un bouton de rose (comme font tous ceux qui n'ont pas de coupe-lanières). Par contre je n'ai jamais essayé et je ne peux vous en dire d'avantage. Tout ce que je sais c'est que si les tranches de pommes sont vraiment très fines  elles seront souples et pourront être disposées en forme de rose sans avoir à être imbibées avant pour être assouplies. Les tranches doivent être transparentes pour pouvoir être ainsi roulées. Si elles sont cassantes c'est qu'elles sont trop épaisses.

Pour ceux qui ont le coupe lanières, c'est un jeu d'enfant : on roule, on coupe, on dispose sur la tarte. C'est très ludique. 

J'avais vraiment envie de tester cette recette, pas seulement pour son esthétique, mais surtout pour voir ce que cela donnait en terme de goût. Je n'étais pas très confiante, j'avais peur que ces rouleaux de pommes ne soient pas vraiment agréables à la dégustation, que  ce soit trop sec. Parce que l'esthétique c'est une chose, mais si c'est pour perdre le goût ce n'est pas intéressant. Mais c'est une recette d'Alain Passard, alors je me doutais bien qu'il n'allait pas créer un si grand événement autour d'une tarte si le goût n'était pas au rendez-vous. 

Le problème c'est que la vraie recette n'est pas disponible.

Je tenais vraiment à proposer une version qui soit au plus près de l'originale. Pour cela j'ai cherché tous les renseignements qu'il était possible de trouver sur la vraie version d'Alain Passard, et j'ai pu constater avec certitude qu'il s'agissait simplement de rouleaux de pommes déposés sur une pâte feuilletée, AVEC RIEN D'AUTRE ENTRE LES POMMES ET LA PÂTE. Alain Passard met ensuite du beurre fondu sur les pommes. Voilà les éléments que j'ai pu obtenir après enquête sur le net 🧐

Quand je vois que certains mettent de la compote sous les pommes je ne comprends pas le délire... En effet, le fait de croquer dans des rouleaux de pommes fondantes suffit largement ! On a toute la mâche qu'il faut, on sent parfaitement le goût de la pomme, c'est parfait. Aller ajouter de la compote en-dessous me paraît insensé. Aucun intérêt. On a une belle hauteur de pommes, pourquoi en rajouter encore ? Dans une tarte classique oui, car les pommes sont déposées dessus en fines tranches, ici je trouve que c'est un contre-sens. Le pléonasme culinaire... 

Une superbe pâte feuilletée inversée maison et ces rouleaux de pommes fondants forment un mariage magnifique. Les pommes restent acidulées, la tarte n'est pas trop sucrée, on a vraiment l'impression pour le coup c'est c'est une tarte aux pommes, parce que le goût de la pomme il est là, et bien là ! En fait c'est comme si on croquait dans une pomme rôtie au four déposée sur une pâte feuilletée. C'est exactement ça.

Donc, en plus d'être belle, elle est divine. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle le soit à ce point en fait. J'étais certaine que j'allais préférer la tarte classique, et bien pas du tout. Je l'ai déjà faite trois fois, et à chaque fois les gens hallucinent en croquant dedans. 

Sur les photos de cette recette c'est malheureusement une pâte du commerce (pur beurre) car il s'agissait de tests, je ne savais pas du tout ce que ça allait donner au départ. Mais je l'ai refaite avec une pâte feuilletée inversée : c'est la perfection. 

Comme quoi il faut parfois peu de choses pour obtenir un excellent dessert. Je comprends qu'il soit proposé à l'Arpège... 


RÉALISATION : POUR UN CERCLE À TARTE DE 20CM :
Une pâte feuilletée pur beurre du commerce ou mieux une inversée maison (clic)
5 Pink Lady bien rouges et bien grandes (Pink Lady obligatoires ! Les autres ne se détaillent pas aussi bien au coupe-lanières, et la Pink Lady résiste bien à la cuisson)
40g de beurre fondu
40g de sucre de canne liquide (je vous explique pourquoi ce choix dans la recette)
+ Un peu de sucre glace type "codineige" (c'est un sucre glace spécial qui ne fond pas avec l'humidité, que l'on trouve sur le net ou dans les enseignes spécialisées)

Commencez par foncer votre cercle de 20cm (en marquant bien les angles surtout) et laissez la pâte ainsi dans son cercle pendant une heure au congélateur, ou mieux : une nuit au réfrigérateur. Cela évitera à la pâte de se rétracter (pour une pâte du commerce, une heure au congélo suffit).
Si vous utilisez une pâte maison il faudra l'abaisser sur 3mm d'épaisseur. 

Quand j'utilise une pâte feuilletée je préfère utiliser un cercle à tarte classique, car j'ai remarqué que si j'utilise mon cercle perforé je n'arrive pas du tout à décercler (ce qui n'est pas le cas pour les autres types de pâte, c'est bizarre). 

Attention : en ce qui concerne le choix des pommes, je vous conseille de les choisir le plus rouge possible si vous voulez avoir une chance qu'elles gardent un peu cette couleur après cuisson. Et bien grosses ! N'achetez  surtout pas de petites pink lady sinon les rouleaux obtenus seront trop petits pour pouvoir être coupés en deux : il faudrait alors les couper aux 3/4 et ne pas utiliser le reste, ce qui ferait trop de gâchis. 

La mise en place de la tarte est super facile. 

Préchauffez tout d'abord le four à 170° chaleur tournante, avec une grille sur le second gradin en partant du bas (et rien d'autre dans le four hein !).

J'ai tenté plusieurs températures de cuisson, et seule la cuisson à 170° a permis d'obtenir des pommes fondantes dessous, croustillantes dessus, mais tout en gardant plus ou moins leur couleur (à condition que les pommes soient bien rouges comme je l'ai déjà dit plusieurs fois).  La Pink Lady n'est pas une pomme dont la couleur est uniforme mais vous verrez que certaines sont plus rouges que d'autres, et ce sont celles-ci qu'il faudra choisir. 

Détaillez les pommes avec votre coupe lanières (avec la lame la plus fine). 
Il va de soi qu'il ne faut surtout pas éplucher les pommes, pas comme sur cette vidéo, que j'avais faite quand je faisais la tarte tatin ! 




Pour ceux qui n'ont pas de Kitchenaid et qui veulent se faire un très beau cadeau, sachez que le coupe lanières qu'utilisent les pros c'est celui-ci :

Vous obtenez alors des lanières de pommes très fines, qu'il faudra tout simplement rouler le plus serré possible :


Chaque rouleau doit faire environ 4 ou 5cm de diamètre :


Coupez alors le rouleau en deux :


A force de regarder les photos des tartes de l'Arpège, j'ai compris qu'il fallait surélever le centre du rouleau comme vous pouvez le voir sur cette photo, afin de donner un peu de vie à tout ça, c'est beaucoup plus joli ! Regardez comme le rouleau de droite ne ressemble à rien par rapport à celui de gauche :


Quand tous les rouleaux sont terminés, sortez votre cercle du frais,  déposez-le sur une plaque perforée recouverte d'une Silpain si vous en avez une, ou d'une Silpat (ou à défaut, une feuille de papier sulfurisé).
Puis déposez sur la pâte tous les rouleaux de pommes, en les serrant le plus possible :


Alors ensuite j'ai un peu galéré pour comprendre comment faire pour mettre le sucre sans qu'il ne cristallise durant la cuisson... 

En effet, si on saupoudre la tarte avec du sucre comme on le ferait pour une tarte aux pommes classique, ce sucre cristallise, car je pense que c'est dû au fait qu'il y a la peau des pommes : elle doit former comme une barrière imperméable qui empêche le sucre de pénétrer, du coup il reste au-dessus et cristallise (tu les sens là, mes nuits blanches ?)

Au départ j'ai saupoudré la tarte avec du sucre en poudre, puis j'ai mis une petite lamelle de beurre sur chaque rose, car j'avais trouvé une vidéo dans laquelle on voyait Alain Passard déposer du beurre de cette façon avant d'enfourner. Résultat : sucre cristallisé à la cuisson. 
Deuxième tentative : beurre fondu étalé au pinceau, puis sucre glace sur une moitié de la tarte, sucre en poudre sur l'autre moitié : le sucre a encore cristallisé (les deux sucres, aucune différence). 

Alors j'en ai eu marre et j'ai eu une idée : mélanger du sucre de canne liquide avec du beurre fondu : hallelouya ! Nickel. 

J'aimerais vraiment savoir comment fait Alain Passard. Si ça se trouve il ne met pas de sucre du tout d'ailleurs ! Quand on connaît la qualité totalement hors norme des fruits et des légumes de ses potagers, cela me semble plus logique qu'il n'ait pas besoin d'ajouter de sucre : 

Dans ses potagers les jardiniers n'ont pas du tout recours à la force mécanique. Tout est travaillé en biodynamie et sans engrais chimique. Des nichoirs à oiseaux et insectes ont été créés, ainsi que des haies vives pour l’habitat des lièvres, hérissons et autres animaux utiles, qui font alors office de pesticides. Les chevaux remplacent les tracteurs, et tout est cultivé de façon traditionnelle. On y trouve des légumes, des fruits et du miel, dont je vous laisse imaginer le goût...

Mais nous, on n'a pas les pommes d'Alain Passard.

Alors faites fondre 40g de beurre puis ajoutez 40g de sucre de canne liquide et mélangez bien, puis imbibez la tarte avec ce mélange (soyez généreux n'ayez pas peur il faut tout mettre) :


Tiens, pendant que j'écris là, il me vient une idée : et si on saupoudrait les lanières de pommes avec du sucre avant de les rouler ??? Je n'ai pas testé ça ! Si ça se trouve c'est la solution...


Enfournez pour environ 1h10 (cela dépend des fours, surveillez la fin de cuisson car les pommes ne doivent pas trop brûler sur le dessus) 

Décerclez, déposez la tarte sur une grille, et saupoudrez de Codineige à l'aide d'une petite passoire ou d'une boule à thé :



Servez sans attendre ! Bien chaude à la sortie du four c'est ainsi qu'elle doit se savourer :



Regardez toute cette couche de pommes fondantes, pourquoi ajouter autre chose ????



Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer mon premier test de rosace de pomme de terre au coupe lanières, à l'instant sortie du four ! 



Vérifier le prix et la disponibilité du coupe lanières :

30 commentaires:

  1. Comme d'hab la recette est top, dommage que je n'ai pas de coupe lanière mdr.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Valérie,
    encore une recette qui donne vraiment envie !!!
    Je crois qu'il va falloir que j'investisse dans ce coupe lanière ;-)
    Merci également pour ce blog ( THE BLOG ) qui est magnifique...
    Frédéric

    RépondreSupprimer
  3. Comment résister ??????

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Valérie ! Cette tarte est juste magnifique et la découpe est hyper gourmande ! On voit bien que les pommes sont devenues super fondantes comme une compotée ça fait envie !

    Je rêve également du coupe-lanière depuis très longtemps, j'attendais qu'ils soit dispo en France et maintenant qu'il l'est je n'ai pas encore passé ma commande mais ça ne saurait tarder !

    Et je sais déjà que je testerais la tatin de William Lamagnère et celle-ci d'Alain Passard !

    En fait j'ai toujours eu peur qu'il manquerait quelque chose à ces "bouquets de roses" et que ça serait sec ou fade et du coup ça ne m'avait jamais attiré plus que ça... mais comme toujours tu m'as convaincu (déjà en voyant les photos on voit bien que ce n'est pas sec du tout et on devine bien que le goût sera au rendez-vous !)

    Bravo pour cette magnifique réalisation au top !

    Passe une excellente journée bizzz ^_^

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Valérie

    J’ai réalisé cette tarte l’année dernière; la version de Cédric Grolet, qui, dans sa recette; dit qu’il faut faire chauffer les lanières de pommes dans un jus de citron mélangé à un sirop de sucre; à la casserole; histoire de les précuires avant de les disposer en roses sur le fond de tarte avant de les enfourner.
    Je ne doute pas que sa tarte soit excellente mais la mienne, même en ayant suivi sa recette à la lettre; était déguelasse, j’ai été déçues, le tout était trop acide et pas bien cuit malgré l’a pré cuisson ! La vôtre à l’air d’avoir les pommes bien fondantes même sans précuisson! Comment est ce possible?! Ça me donne envie de tester vôtre recette. En tout cas; BRAVO, elle est magnifique et à l’air très bonne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont deux façons de faire totalement différentes. Ici les pommes cuisent plus d'une heure au four dans le beurre et le sucre.
      Dans celle de Grolet les pommes du dessus sont simplement plongées dans un sirop d'eau/sucre/jus de citron. C'est tout. Pas de beurre, pas de cuisson au four. Ces deux recettes n'ont rien à voir. Celle de Grolet joue le jeu de l'acidité, c'est un parti-pris.

      Supprimer
    2. Merci d’avoir répondu
      Dans la recette de Grolet, les lanières de pommes pré cuisent dans le sirop de citron mais cuisent également 1h00 DANS LE FOUR !! Si elles ne subissaient qu’une unique cuisson dans le sirop, j'aurais compris pourquoi mes roses de pommes étaient trop ferme...
      je pensais, lorsque j’ai réalisé la recette; que les pommes n’etaient pas assez cuites et fondantes, du fait que les lanières de pommes étaient enroulées sur elles mêmes... bref, je testerai vôtre recette avec plaisir...
      Mettrez vous sur vôtre blog; une recette de galette des rois cette année ?!
      Je vous souhaite une très BONNE ANNÉE 2018, pleine de douceurs sucrées...

      Supprimer
    3. Au temps pour moi Sonia ;) J'étais persuadée qu'elles ne cuisaient que dans le sirop et j'avais la flemme d'aller vérifier dans le livre, ça m'apprendra ;) Mais je pense que cette fermeté est recherchée par Cédric Grolet, justement pour qu'il y ait un contraste de textures avec la compote du dessus, sinon ce n'est pas intéressant. Si c'est pour mettre du tout mou sur du tout mou ;) Mais ensuite c'est une question de goût et certains n'aiment pas quand les pommes ne sont pas fondantes. Quant à la galette des Rois je n'en proposerai pas cette année ;) Merci beaucoup pour votre message. Meilleurs voeux également !

      Supprimer
  6. Bonjour Valérie, encore une recette magnifique, comme tout votre blog ;-)
    Je me permets de partager "la technique" que j'utilisais avant l'acquisition du coupe-lanières. Je confirme que cela fonctionne avec la mandoline mais que cela est assez fastidieux et long. Je réalisais les tartelettes "rose" ainsi: une bande de pâte feuilletée sur laquelle on dispose les tranches de pomme finement découpées, en les superposant légèrement. On badigeonne au pinceau un mélange beurre fondu+ sucre roux. On roule ensuite délicatement la pâte pour lui donner la forme d'une fleur. Pour la cuisson, j'utilisais une plaque à muffins, très pratique pour que les tartelettes gardent la forme de rose. Au final, les tartelettes sont fondantes et légèrement caramélisées au coeur. Le visuel est aussi très joli.
    Merci encore pour vos partages et longue vie à votre blog !
    Sandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très sympa aussi cette façon de faire. Michalak le fait dans une de ses vidéos. Mais c'est différent car la pâte est roulée AVEC les pommes. Ce n'est pas du tout la même sensation de fondant qu'ici.

      Supprimer
  7. Valérie
    Merci de nous régaler et de passer des nuits à réfléchir pour nous donner les chances de réussir.
    Peux tu si ce n’est pas indiscret m’indiquer la marque de ton four ? Merci bonne année

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Valérie
    Merci de nous régaler de vos délicieuses recettes. Dès que j'aurai l'accessoire coupe lanières je réaliserai cette tarte. Mais serait il possible d'avoir la recette de votre rosace de pommes de terre trop appétissante ?

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Valérie
    Ben Voilà j'ai encore craqué! sucre et coupe lanière commandé!
    J'ai hâte de tester cette nouvelle recette ainsi que la rosace de pommes de terres! Aura-t-on le plaisir d'avoir la recette? Mummmmmmmmm!!!
    Bonne soirée
    Valérie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'aller acheter les Pink Ladies et je ferai cette tarte demain ! Je suis ravie d'utiliser de nouveau mon coupe-lanière. J'ai bien ri en lisant le détail de tes essais, surtout en voyant que tu les as rentabilisés en testant une technique différente sur chaque moitié de tarte ! Je vais faire une tartelette en plus pour essayer la technique des pommes saupoudrées avant d'être roulées, et je te tiendrai au courant du résultat. Tes photos sont absolument magnifiques, tu as un vrai don pour ça aussi ! A bientôt, Valérie.

      Supprimer
  10. Hummmm, encore une superbe recette. Et en plus, quelle simplicité dans les ingrédients. Ça fait du bien de temps en temps.
    Je me posais deux questions : doit-on couper la lanière en deux avant de la rouler ? Car les rouleaux ne paraissent pas si gros que ça et il ne devrait y en avoir que dix, su j'ai bien compris la recette.
    Cela fonctionnerait-il avec des gala ? Ce sont celles que j'utilise pour mes tartes et je trouve qu'elles tiennent bien à la cuisson. Et plus, elles sont bien rouges.
    Merci Valérie pour cette superbe recette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec une pomme on ne fait pas que deux rouleaux ! On en fait plus ! Il faut rouler le ruban de pomme, et quand on obtient un rouleau d’un diamètre de 4cm on coupe. Puis on continue de rouler etc. Donc voilà pourquoi il n’y a pas seulement 10 rouleaux sur la tarte. Quant aux Gala ce n’est pas possible du tout : elles fonctionnent mal avec le coupe lanières. Il faut des Pink Lady.

      Supprimer
  11. Coucou Valérie! Passard donne la recette de la tarte dans la Bd qui a été faite sur lui par Guillaume Lelong : "En cuisine avec Alain Passard". Je te la recommande d'ailleurs (la bd), elle est savoureuse! En fait il saupoudre la tarte de dragées écrasées au pilon. C'est délicieux et maintenant je fais ainsi pour mes tartes aux pommes.
    Excellente année, continue de nous régaler!
    Je t'embrasse
    Margue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais curieuse de lire cette recette afin de voir si c’est bien la vraie. Quant aux dragées j’avais vu que parfois il mettait une dragée entière au cœur de chaque bouquet de rose. J’ai hésité à le faire mais j’ai renoncé. Je préfère l’idee des dragées écrasées. Ça doit être super bon. Merci Margue.

      Supprimer
  12. Merci pour cette nouvelle recette extra.
    Grâce à vous, je teste plein de recettes et nous nous régalons ; mes deux fils de 6 et 7 ans les dévorent et font des commentaires du type "cette recette est légendaire" !!! Je vous transmets donc ces beaux compliments qui vous reviennent :)
    Recevez aussi mes sincères félicitations pour la rédaction de votre site : sur le contenu et la forme, tout y est parfait et cela donne le sourire :)
    J'ai acheté le coupe lanière après avoir la recette de la Tatin Lamagnère, je l'ai utilisé pour faire des pommes de terre "croustifondantes" à la T. Marx : c'est un délice !
    Voilà, je n'ai jamais posté de commentaires sur Internet, mais s'il y a bien quelqu'un à qui je tenais à dire "bravo" et "merci", c'est vous.
    Je vous souhaite une année 2018 soit aussi pétillante qu'une bulle de champagne !
    Bien à vous,
    Claire.

    RépondreSupprimer
  13. Tout est toujours aussi savoureux sur ton blog... La plume et les recettes ! Je pense que le prochain investissement pour le KA sera ce fameux coupe-lanière !
    Et la bonne année à toi et tes proches !

    RépondreSupprimer
  14. Je confirme : les Pink Lady sont indispensables pour de belles lanières. J'avais testé la tatin avec des gala et c'était la cata !

    RépondreSupprimer
  15. Nous venons de la déguster, et elle était délicieuse !
    Comme promis, j'ai également testé en saupoudrant les lanières de pommes de sucre avant de les rouler. À la dégustation, il n'y a aucune différence avec la technique du sirop de sucre de canne, le sucre ne cristallise pas, on peut donc dire que ça marche. En revanche, les pommes rendent beaucoup d'eau avec cette méthode, on dirait des légumes qu'on a fait pleurer… Je crois que c'est parce que le sucre fond avant que l'on ait fini de rouler. Au final, je préfère la méthode proposée par Valerie.
    Valérie, je t'ai envoyé une photo. Encore merci pour cette recette, c'est super de trouver de nouvelles façons d'utiliser le coupe lanières!

    RépondreSupprimer
  16. N'ayant pas de machine pour faire les lanières, ni de K A d'ailleurs j'ai testé en coupant les pommes très fines à la mandoline.
    Je ne voulais pas les précuire dans du jus de citron (comme on voit partout) je voulais garder l'épaisseur des pommes et la cuisson longue alors je les ai mises en rosace sur ma tarte (en mettant des demi rondelles verticalement = c'est plus facile à faire qu'à écrire ...) car impossible de les rouler en forme de roses
    C'était moins joli que toi mais très bon car des pommes bien fondantes ....

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Valérie
    Peux tu me dire stp comment c’était ton roulé de pomme de terre?
    Comment tu as procédé, et avec quel type de pdt?
    Pour ce qui est de la Tarik penses tu que je puisse la cuire dans un moule à manquer? Ou faire des individuels dans mes moules à muffins? Ou faut il vraiment un moule souple?...
    Merci par avance pour tes réponses

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour,

    merci pour toutes ces bonnes recettes !!! Mais c'est vraiment trop cruel ces petite photos de pommes de terre en lanières qui font trop envie, 2 petites photos posées juste là comme ça l'air de rien rhaaaaaaaa !!! A quand la recette (please please please <3) MERCIIIIIII

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vraiment de recette ;) Il suffit de faire des lanières avec des grosses pommes de terre spéciales frites, puis de mettre chaque rosace dans un ramequin avec du beurre salé, et hop au four à 160° jusqu'à ce qu'elle soient croustillantes.

      Supprimer
  19. bonjour VALÉRIE , y a t'il un livre de recettes de fourni avec le coupe lanières KA , ou alors un livre avec des recettes légumes ou fruits avec ces lanières .
    merci et bon dimanche à tous .

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,

    Un livre pourra vous éclairer : "En cuisine avec Alain Passard" de Christophe Blain, dessinateur qui a réalisé un reportage en bd dans les cuisines du célèbre cuisinier. Il y est question entre autres recettes de cette fabuleuse tarte (on y découvre d'ailleurs la genèse). Pour information Alain Passard nappe la tarte de ce qu'il appelle du sucre de berlingot et la cuisson comme d'habitude chez lui est très longue et à température modérée.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.

Imprimer