Salade aux ravioles poêlées



Une salade facile, rapide et très sympa, avec ses ravioles croustillantes bien chaudes ça vous dit ?

C'est parti !

RÉALISATION : 
Pas vraiment de quantités précises, faites au feeling, c'est une salade 😉
- Ici j'ai mis deux endives et un mélange de chicorée rouge, pousses d'épinards, mâche et frisée (150g). Mais vous pouvez mettre par exemple simplement deux endives blanches et deux endives rouges, c'est très bien aussi.
- Une pomme croquante BIO (Pink Lady pour moi)
- Quelques radis 
- Quelques cerneaux de noix (je n'avais que des noix de pécan ce jour-là)
- 150g de ravioles du Dauphiné (à poêler c'est mieux si possible)
- Une noix de beurre

Pour la vinaigrette (elle sera 1000 fois meilleure si elle est faite la veille) :
- 10g de vinaigre balsamique blanc
- 2g de sel
- 5g de moutarde (à l'ancienne ou non)
- 20g d'huile de noix 
- 10g d'huile de colza
- 10g de de sirop d'érable (ou de miel)
- 15g d'échalote ciselée (une petite échalote)


Émincez très finement l'échalote :


Dans un verre, versez 10g de vinaigre balsamique blanc, puis ajoutez 2g de sel et mélangez bien : le sel va se dissoudre dans le vinaigre. Ajoutez les 15g d'échalote ainsi que 5g de moutarde. Mélangez :


Versez peu à peu 20g d'huile de noix et 10g de colza, quasiment goutte à goutte, comme pour une mayonnaise, en émulsionnant bien avec une cuillère magique (ustensile de rêve pour la vinaigrette). Je mets un peu d'huile de colza car le goût de l'huile de noix est assez fort, mais on peut mettre uniquement de l'huile de noix si on préfère.

A la fin, ajoutez le sirop d'érable. Depuis que j'ai découvert le sirop d'érable dans la vinaigrette je ne peux plus vivre sans ! C'est magnifique. Ça casse l'acidité mais surtout ça donne un petit goût boisé, qui se marie trop bien avec l'huile de noix. Vous n'êtes pas obligé de mettre pile 10g. Ajoutez et goûtez selon votre goût. On peut même en mettre plus ! Si vous n'avez pas de sirop d'érable, le miel c'est très bien aussi :


Si vous faites la vinaigrette la veille (ou mieux, l'avant-veille), les échalotes vont donner un goût de folie ! Faites l'expérience vous verrez, c'est incomparable. 

Coupez les endives comme vous le sentez. Moi j'aime bien en faire des petits bâtonnets. Pour cela que je coupe l'endive en deux :


Je retire la partie dure dont j'ai la flemme d'aller chercher le nom sur Google :


Et j'émince. Tadaaaa : plein de bâtonnets parfaitement détachés les uns des autres (il en faut peu pour être heureux) :


Coupez-les en deux ou en trois :


Coupez la pomme en tranches fines (je garde la peau c'est plus staïle), puis coupez chaque tranche en bâtonnets :


Coupez les cerneaux de noix en deux (j'ai pas pesé les noix faut pas déconner) :


Émincez les radis à la mandoline si vous en avez une (pas trop finement non plus, faut que ça croque) :


Mélangez tous les ingrédients dans un grand saladier. Ce jour-là je n'avais pas trouvé d'endive rouge, alors j'ai mis un mélange tout prêt de chicorée rouge, mâche, frisée, et pousses d'épinards. C'était très bon mais je trouve que cette salade est super belle gosse aussi avec les bâtonnets d'endives de deux couleurs différentes. 
Ne mettez pas la sauce pour l'instant. 

Au moment de servir, poêlez 150g de ravioles (ou plus ! il n'y a pas de règle ici) quelques minutes sur feu assez fort, avec une noix de beurre. 

Si vous trouvez des ravioles à poêler c'est mieux. Elles tiennent mieux la cuisson, mais surtout elles sont déjà détachées les unes des autres. Sinon sachez que les ravioles vendues "en plaque", se poêlent très bien aussi, sans passer par la case cuisson dans l'eau bien sûr. Pour les détacher facilement, laissez-les au congélateur un quart d'heure, sinon c'est mission impossible :


Au moment de servir, versez la sauce dans le saladier, mélangez bien, puis dressez la salade sur les assiettes. Ajoutez enfin les ravioles chaudes dans chaque assiette :




Les quantités et les ingrédients ne sont qu'une suggestion. Vous pouvez varier plein de choses : des cubes de betteraves à la place des radis, des cranberries séchées à la place des pommes etc. 

Merci à la BSBRSJPSOVLDQCPBNNNCPB (Brigade de Surveillance des Blogueurs qui Respectent les Saisons au Jour Près Sinon On Vient Leur Dire Que C'est Pas Bien Non Non Non C'est Pas Bien) de bien vouloir garder son calme car la saison du radis commence en avril. 
Je sais. 
(en plus votre nom est ridicule)



MISE À JOUR DU 09/03/19 : 

Je remercie Danielle (qui me suit depuis longtemps et qui nous donne toujours de belles idées) d’avoir suggéré de frire les ravioles du Dauphiné. Elle avait prévenu que c’était addictif, mais c’est pire que ça 😱 Pour des apéros qui changent un peu, essayez ! Il suffit de mettre un peu de farine dans un sac congélation, d’y ajouter les ravioles et de secouer. Ensuite on les fait frire à 180°. Elles vont souffler ! C’est délicieux, et bien meilleur que poêlées ! Ca reste croustillant, même froid. Pour cette salade c'est le top :


Ici j'ai testé avec des ravioles surgelées, sans les fariner, et en les saupoudrant ensuite d'un peu de sel et de poivre. Une merveille ! 
(Attention au choc thermique avec les ravioles surgelées : si l'huile est trop chaude elles vont gonfler comme un ballon de baudruche !)


Vous pourrez même les servir avec une soupe, à la place des croûtons :


Commentaires

  1. c'est la saison du radis noir !!! lequel peut remplacer le radis rose...

    RépondreSupprimer
  2. tu m'as tuée avec ta brigade!!!

    RépondreSupprimer
  3. C'est aussi la saison du radis daikon qui existe en vert fluo en blanc en rose en mauve... trop beau et délicieux ��

    RépondreSupprimer
  4. Hahahahahahahahahaahababjahahahahahahahahhahahahaahhahahaahahaha le nom de la brigade ��������

    RépondreSupprimer
  5. Comme tu es drôle 😂
    J’ai jamais vu de ravioles à poêler, il m’arrive d’en acheter en plaque et comme tu dis c’est galère à détailler...
    J’aurais jamais penser a les poêler crues !!
    Ta recette est appétissante !

    RépondreSupprimer
  6. Lydie Bouvresse07 mars, 2019 19:41

    Avec le beau temps de février, les maraîchers commencent à proposer des radis roses. Il ne me reste plus qu'à aller faire un petit tour à la vente à la ferme demain soir pour trouver les salades et radis.

    RépondreSupprimer
  7. Très bonne idée ces ravioles à poêler, c'est très original..ça ne m'étonne pas de vous, à chaque recette il y a une petite surprise !! Et de l'humour en plus .. Mes amitiés, Sylvia.

    RépondreSupprimer
  8. Sandrine Grain de Sucre07 mars, 2019 20:33

    Coucou Valérie,
    Tu m'as fait bien sourire aussi...... avec ta brigade.....
    Franchement quelle patience tu as, quand je lis souvent des commentaires de personnes qui font une remarque sur ce sujet, ça me saoule vraiment. Si ça les gênent tant que ca, ils n'ont qu'à passer leur chemin et aller voir une autre recette ailleurs, personne les obligent, c'est agaçant à la fin !! ��
    Il n'y a pas mort d'hommes de manger des fruits ou legumes hors saison tout de même !!
    Voilà c'était mon coup de gueule du soir !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison . Moi aussi, quand j'ai vu la reflexion sur les framboises du cheesecake, j'ai bondi . Non mais on rêve !!

      Veronique

      Supprimer
  9. Vive le mois de mars 😁😁 nous avons encore une r7 de Valérie.
    Merci
    E

    RépondreSupprimer
  10. et bien je doit dire que les premiers radis sont arrivés dans ma ruche donc je dirais qu'ils sont à l'avance cette année et que tu es dans la saison ;-p

    RépondreSupprimer
  11. Merci de me faire rire a chaque fois que tu nous donnes tes recettes un vrai pur bonheur

    RépondreSupprimer
  12. hé ben, tu nous gâtes !!!
    Très belle idée cette salade facile, rapide et surtout ta sauce ... Mortel !
    Demain matin, marché pour les légumes, les ravioles j'en ai au congélateur, car cela dépanne pour un soir d'avant marché ... Et j'adore les endives !
    On va se régaler, Merci

    RépondreSupprimer
  13. oh merci pour toutes ces idées et grand sourire indispensables pour cuisiner et digérer n'importe quelle recette!! ça donne tellement envie....����et je raffole des recettes "au feeling" ���� Merci Valérie!!!! A trés viiiiite!!!

    RépondreSupprimer
  14. Brigade de Surveillance des Blogueurs qui Respectent les Saisons, les Produits frais et leurs papilles08 mars, 2019 12:15

    Des ravioles industrielles, vraiment ? Pourquoi, sur un blog de cuisine et patisserie MAISON, avez vous (trop) souvent recours a des produits transformés trop salés/sucrés, bourrés de conservateurs/colorants/additifs/exhausteurs de gout et autres substances artificielles si justement décriés ? Sans parler de la qualité intrinsèque de ces produits. Croyez vous que les oeufs soient issus de poules elevées en plein-air (ce qui est un minimum si on est sensible au bien-etre animal)? La farine fraiche et de qualité ? Le fromage autre chose qu'un truc industriel caoutchouteux, vaguement jaunatre et dont la fabrication et l'affinage ont été expédiés en quelques jours ? Prendre tant de temps a cuisiner en incorporant des produits transformés tous-prets, voila pour moi une heresie. Du beau, (parce qu'il faut bien faire saliver les visiteurs, soit), oui, mais du bon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ? Parce que je fais ce que veux. Mais j’ai une bonne nouvelle pour vous : il y a des millions d’autres blogs sur le net. Je suis certaine que vous en trouverez un tenu par des gens qui font tout maison de À à Z. J’ai tout de même des doutes sur le fait que vous trouviez quelqu’un qui n’a que ça à faire de faire ses propres ravioles. Des raviolis oui. Mais des ravioles... Pour info, les ravioles du Dauphiné sont un produit de qualité. Ce ne sont pas des raviolis en boite à la viande hachée ! Je ne sais pas pourquoi je perds mon temps à vous donner la composition de celles que j’ai utilisé ici, mais c’est mon jour de bonté : farine de blé tendre, eau, oeufs frais, huile de tournesol. Farce (50 %) : comté, fromage blanc frais, persil, oeufs frais, sel, beurre.
      C’est excellent d’aillleurs. Vous devriez essayer...
      Et attention : le stress tue plus que les ravioles À.O.P.

      Supprimer
    2. Véro la Blonde Membre du Comité de Soutien08 mars, 2019 13:02

      Bravo Valérie ! Non mais oh !

      Chacun fait exactement ce qu'il veut ou peut dans sa cuisine.

      Supprimer
    3. J’avais complètement oublié la Brigade des Ravioles 😂😂😂

      Supprimer
    4. Bon sang mais c bien sûr !🤗

      Supprimer
    5. Oops j’ai fait une faute d’orthographe : *celles que j’ai utilisÉES ». Manquerait plus que je me prenne la Brigade du Bescherelle maintenant 😬

      Supprimer
    6. Et dire que tu t'es donnée la peine de faire un article sur un glaçage sans dioxyde de titane, la personne ne doit pas tout suivre
      Fauquette

      Supprimer
    7. Bravo Valérie, quelle bande de Branquignols !

      Supprimer
    8. C'est vrai que le soir en rentrant on aurait vraiment envie de se mettre à faire nos ravioles maison :) ce genre de commentaire anonyme me laisse pantoise. La porte du blog est grande ouverte

      Supprimer
  15. Bravo Valérie! le mieux est l'ennemi du bien! Et tu prônes déjà tellement le fait-maison et le manger sain sur plein de sujets que ce n'est pas la peine de venir te chercher des poux dans la tête pour 3 (délicieuses, je confirme!!!) ravioles de bonne qualité...

    RépondreSupprimer
  16. Très drôle ce nom ! proposition : remplacer radis rose par radis noir !😋
    Merci pour la recett

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Inutile. Les radis roses sont en avance cette année 😂

      Supprimer
  17. NON MAIS ON REVE!!!
    Je me suis même demandé si le commentaire n'était pas en réalité ironique, un essai de blague foireuse quoi. Mais non. Incroyable, comme si les bonnes manières derrière un écran, la retenue tout ça, hop envolées. Quel dommage, à mon avis bien plus grave que des ravioles du Dauphiné du rayon frais (qui soit-dit en passant, sont dingos)!

    Je ne commente pas souvent mais je viens très souvent, je salive, et j'ai même acheté du rhodoid, mais bon, il me regarde encore sagement sur mes étagères, attendant qu'un miracle se produise!

    Bravo, et merci pr le blog, formidable d'inventivité, de belles photos, de juste ton: un régal pr les yeux, les papilles et le cerveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j’ai cru que c’était du second degré tellement c’est énorme. Ou bien c’est un troll professionnel. Dans ce cas il a assuré. C’est de la haute voltige.

      Supprimer
  18. Sans doute l'oeuvre d'un intégriste ou un jaloux, dans tous les cas pas très courageux ou courageuse le pamphlet n'est même pas signé....
    Continue ainsi nous on adore et tant pis pour les grincheux ils ne savent pas ce qu'ils manquent ��
    Bon week-end
    Fauquette

    RépondreSupprimer
  19. une belle assiette!
    bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  20. Je l'essaye demain soir en espérant que la brigade ne me piste pas à la trace 🤣

    RépondreSupprimer
  21. Merci Valérie et encore bravo !!! Tkt c’etait pleine lune cette semaine ..... les abrutis étaient de sortie ��

    RépondreSupprimer
  22. Merci pour cette recette sympatique.
    Je n'aurais jamais pensé à poêler ces ravioles et encore moins à les inclure ds une salade composée.
    C'est une très bonne idée.
    Je vous suis en trait continu (après avoir démarrer en pointillé puis en traits d'union). Je poste des commentaires par-ci par-là mais pas assez j'en conviens alors que je teste quand même quelques recettes.
    J'hallucine quand je lis les commentaires de la brigade anti-basilic-en-hiver (qui ne sait pas que le basilic se cultive aussi en hydroponie. J'en ai fait pousser ds ma cuisine!) et anti-produits-transformés. Bientôt on te reprochera de ne pas cultiver tes betteraves pour y extraire ton sucre!
    Garde tout ton temps et toute ton énergie (et ton humour et ton vrai sens du partage et j'en passe) pour les tes testeurs admirateurs dont je fais partie!

    RépondreSupprimer
  23. Oh mais les ravioles du Dauphiné ne sont pas industrielles!!!����parole de dauphinoise!!!! et pour avoir été maraichère bio pendant la moitié de ma vie.. comme disait mon père ___ Il faut bien manger autre chose de temps en temps si on ne veut pas être malade la première fois qu'on mange ailleurs....������ La raison l'emporte et avoir une vie sociale c'est pas mal!!!!!!!!!!! Continue Valérie tu es géniale et ...on est en France c'est possible de passer son chemin tranquillement si on n'est pas d'accord!!!!!

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Valérie,
    Quelle bonne idée, c'est déjà le printemps chez toi.

    La saison des radis, aha , tu m'as fait mourir de rire même si c'est un peu stressant d'imaginer tous ces décérébrés donneurs de leçon en liberté.

    Je ne connaissais pas les ravioles à poêler, je fais partie de celles qui les détachent une à une... Pour ma part, je les farine, puis je plonge les petits carrés dans la friteuse et cela donne des petits soufflés très sympas pour l'apéritif avec un peu de fleur de sel et du poivre (ou rien).

    Merci et très bon week end
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai goûté des ravioles frites une fois au resto c’etait hyper bon. Mais il me semble qu’ils les avaient plongées dans une panure. Je vais essayer en les roulant dans la farine. C’est mieux car on sentira plus le goût de la farce. Merci Danielle !

      Supprimer
    2. Oui essaie avec la technique du sac pour les fariner, l'idée est d'obtenir un voile fin pour qu'elles ne collent pas durant la cuisson. Le bain d'huile (à 180°) est très rapide pour ne pas les sur cuire.
      Attention, c'est très addictif et cela change des cacahuètes

      Supprimer
    3. Merci Danielle ! J’essaie ce soir (j’ai toujours des ravioles au congelo. On adore ça).

      Supprimer
    4. Danielle !!! Je n'ai pas pu attendre !!! Regarde la mise à jour de la recette !
      C'est la découverte du siècle ! Je te remercie infiniment. Tu nous donnes toujours des bonnes idées. Celle-ci est adoptée pour la vie...

      Supprimer
    5. Tu dégaines la friteuse plus vite que ton ombre!
      Contente que cela te plaise.
      Mais je me demandais si tu les fais frire congelées, est-il nécessaire de les fariner?
      Bon apéro donc
      Bises et bonne soirée
      Danielle

      Supprimer
    6. Figure-toi qu’il me restait un paquet au frigo ! Du coup je les ai farinées. Je testerai avec des surgelées sans farine pour voir. Ou bien peut-être qu’il faudrait les laisser un peu revenir à température pour que la farine adhère. Faut voir. Merci encore !!!! Je penserai à toi à chaque fois que j’en ferai ❤️

      Supprimer
    7. Non mais j ' hallucine Valerie !! de quoi elle se mèle cette brigade , bien envoyé en tout cas !! OUIIIIIIIII Tu fais CE QUE TU VEUX et continue surtout à nous faire : rêver , saliver ,cuisiner , engraisser etc etc

      Supprimer
  25. Bonjour,
    Petite astuce : les ravioles se congèlent très bien en plaques facilitant ainsi leur "détaillement" ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c’est ce que j’ai expliqué dans la recette 😉

      Supprimer
  26. Merci pour cette recette sympa, je fais régulièrement ce genre de salade avec des ravioles poilées mais la perspective de les faire frire m'enchante! Toutefois comme je ne fais jamais de friture je n'ai pas de friteuse, un conseil éclairé pour faire frire ces petites choses...dans une casserole peut-être?

    RépondreSupprimer
  27. tous ces radicaux me font ch.... perso j adore ce que tu fais j adore ton blog .

    RépondreSupprimer
  28. Valérie ! Un grand merci pour cette recette ! Auriez vous une idée pour remplacer les fèves...? Merci !!!!!

    RépondreSupprimer
  29. Merci Valérie pour cette recette !!! J'ai voulu la tester tout de suite et pas de ravioles dans mon supermarché. Je les ai remplacées (momentanément !) par des gnocchis à poêler et c'était quand même très bon ! Ta sauce, c'est une tuerie !!! D'habitude, je n'aime pas trop les endives mais là, c'était vraiment délicieux !!!
    Mille mercis pour ta générosité à nous partager toujours plus de recettes, d'astuces, de conseils à la fois pour les grandes occasions (génial ce glaçage sans titane, on va enfin pouvoir avoir un glaçage blanc !) mais aussi pour le quotidien ! Mille mercis pour ta patience à nous détailler les recettes, à anticiper les éventuels problèmes ou questions que nous pourrions avoir, à prendre des photos de chaque étape... Dans chaque maison où quelqu'un se régale (et où quelqu'un profite fièrement des bravos enthousiastes quand il apporte le gâteau à table !!), tu as ta part de mérite !!!

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour la brigade de surveillance etc……
    Déjà le nom, on se croirait sous le stalinisme ! alors La Brigade, il faut grandir un peu ! on ne vit plus en autarcie et on est plus à l’époque où les femmes restaient à la maison (ce qui entre nous demandait de faire partie d’une certaine aristocratie ou bourgeoisie pour pouvoir rémunérer le jardinier que entretenait le potager et les femmes qui venaient à la maison pour faire le ménage, les ravioles… les femmes ne travaillaient pas car d’autres travaillaient beaucoup !).
    Et oui La Brigade, aujourd’hui la majorité des femmes travaillent hors de chez elles, s’occupent des enfants, de la maison, font la cuisine et bien d’autres choses encore. Alors, déjà faire entièrement sa pâtisserie, c’est formidable mais planter le blé, le récolter, le battre et aller glaner, transformer le grain en farine (attention faire de la farine complète c’est quand même mieux), faire la pâte à raviole, les cuisiner et les manger c’est vraiment trop pour nous, car les femmes travaillent mais les journées ne font toujours que 24 h !
    Au fait, La Brigade, si on le veut, on a même le droit de ne rien faire (oui se coucher sur le canapé du salon et ne rien faire ! alors, si on veut, on va au supermarché (le plaisir et la joie de la femme d’intérieur) et on achète du « tout fait » car il existe « du tout fait » de qualité.
    Ah, au fait, La Brigade, une autre remarque, tout le monde n’a pas les moyens d’acheter tout bio ! vous avez une famille la brigade ? Vous savez ce que c’est que de rentrer et faire manger pour 4 ou 5 personnes et gérer un budget pour une famille ?
    Alors les réflexions intello bobo, on réfléchit un peu….

    Valérie, pour ce blog qui m‘a permis, il y a maintenant longtemps, d’oser me lancer dans la pâtisserie avec plaisir et délectation !

    RépondreSupprimer
  31. un mot a sauté c'est merci juste après Valérie

    RépondreSupprimer
  32. Je fais depuis longtemps les ravioles frites pour l'apéro, tout le monde adore, je les congele pour mieux les séparer, j'avais trouvé cette recette dans un livre de cuisine magnifique par ses photos et plein de recettes provençales c'est LE LIVRE DES RECETTES PROVENCALES de Michal Biehn.Merci Valérie pour toutes ces idées, ce sera ma salade de demain soir.

    RépondreSupprimer
  33. Oups, je n'avais pas vu le commentaire de la Brigade, je dirai plutôt de la mégère.
    Valérie je l'ai je crois déjà écrit, mon mari dirait "Bien faire et laisser Br....".Nous on t'aime et on aime tes recettes, grâce à toi, plus de secret pour la pâte feuilletée inversée, les choux craquelins, les omelettes marocaines,.. et j'en passe.MERCI Valérie

    RépondreSupprimer
  34. Bon je me suis lancée ! J'espère ne pas me faire choper par une brigade. Saison ou pas je me suis régalée. L'amertume des salades, le sucrée de la pomme et de cette fabuleuse sauce sirop d'erable pleine de pep's, le croquant des noix (pécan aussi pour moi) et le croustillant des ravioles, c'était un super accord. Et ces ravioles au comté faites à la méthode Danielle...c'est une tuerie, on ne s'arrête pas d'en picorer. Vraiment Merci à vous deux.

    RépondreSupprimer
  35. Il y a longtemps que je n'ai pas laissé de commentaires, mais là, cela s'impose. Dans un premier temps, j'ai cru le commentaire ironique, puis je suis revenue à la réalité. J'en reste sans voix! Comment peut-on fréquenter un blog aussi ouvert et chaleureux , où le partage est de mise et avoir de telles oeilléres!! Depuis que je fréquente ce blog, je sais que les produits employés sont d'excellente qualité, donc les ravioles incriminées ont certainement l'appellation AOP label rouge utilisées parfois par certains chefs.Les produits du commerce quand on sait bien les choisir ne sont pas tous à jeter. Je voudrais bien savoir qui à la maison fait ses ravioles de A à Z, peut-être comme l'a souligné une internaute quand on peut se payer du personnel de maison. Il faut que la brigade évolue et fasse preuve de tolérance , dans le cas contraire, elle est à plaindre .
    Par contre Valérie continuez, on vous aime et merci pour les recettes . Bises Jacqueline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une remarque très juste dans ce commentaire, et qui est relativement évident quand on connait un tant soit peu ce blog et la philosophie de Valérie: le peu de produits """""industriels""""" que Valérie nous propose dans ses recettes ont tous un réel intérêt, par le gain de temps vraiment large qu'ils offrent (tout en offrant un résultat final de qualité), pour garder ces recettes accessibles au plus grand nombre, par leur qualités gustatives propres, ou tout simplement l'impossibilité de les préparer soi-même (des ravioles maison?! Vous fumez quoi les gens?)

      Pour les ravioles, quiconque avec un minimum de culture gastronomique sait que ce sont d'excellents produits reconnus, avec leur propre AOP.
      ET, de mémoire, la dernière "astuce Carrefour" de Valérie, c'était la purée de bébé pour remplacer la version pro (insert ananas de chai pu quelle recette). Mais là sérieux, on a frôlé le génie...j'ai fait ces inserts avec la purée pro et la purée de bébé, j'ai préféré la 2e (moins sucrée). Plus de casse tête à commander des purées par kilos sur meilleur du chef avec frais de port de malade, dont il faudra ensuite congeler 70% en cube glaçon...
      Alors, la brigade, si à défaut de mettre de l'eau dans votre vin, vous pouviez au moins nous laisser manger ce qui nous convient, ça nous arrangerait. Comme je l'ai dit ailleurs, ne venez pas nous claquer un ulcère, ce serait dommage. Merci, bisous!

      Supprimer
  36. Bonjour Valérie,
    J'ai testé cette recette hier soir. Succès assuré. Un petit truc que j'ai testé pour la cuisson des ravioles et qui a bien fonctionné : après les avoir mis 1/4 d'heure au congélateur comme conseillé, j'ai quand même eu du mal à les détacher pour les faire cuire. Comme elles commençaient à se réchauffer et devenir trop collantes, j'ai fait cuire la dernière plaque entière à la poêle, recto verso. Il ma été très facile après de détacher les ravioles et elles étaient très croustillantes.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  37. Bravo, déjà faite deux fois en une semaine! Et planifiée pour ce week-end! Nous avons adoré les ravioles poélées et c'est plus simple qu'à l'eau (je les rate systématiquement....

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.