Batata harra (pommes de terre épicées)

batata harra

Ça vous dit de voyager avec deux pommes de terre ? 


La "batata harra" est  un grand classique de la cuisine libanaise. Cela signifie "Pommes de terre épicées" (épicées, mais dans le sens de "relevées, piquantes") 

On peut les servir à température ambiante en "mezze", c'est-à-dire avec plein d'autres petites salades orientales à picorer (c'est ce que je fais), ou bien chaudes, en accompagnement.  

C'est très facile à faire et très goûteux. 



RÉALISATION :
J'indique des quantités à titre indicatif, mais il semble évident qu'ici il faut faire au feeling ! Vous pouvez également doubler, ou tripler les quantités. 

Deux belles pommes de terre à chair farineuse (type Bintje)
1 TBS d'huile d'olive
1 grosse gousse d'ail
1/4 de tsp de curcuma
1/4 de tsp de paprika (fumé ou non)
1/4 de tsp de piment en flocons ou en poudre (choisissez votre piment préféré)
Le jus de la moitié d'un citron
De la coriandre fraîche 
Sel, poivre du moulin 

+ huile pour la friture 

Je sais que l'on va me demander "que signifie tsp et TBS ?". Cela signifie "teaspoon" et "tablespoon", l'équivalent de cuillère à café et cuillère à soupe. 

Et je sais aussi que l'on va me répondre :"mais dans ce cas, pourquoi utilisez-vous un terme anglais, nous sommes en France bon sang de bonsoir, pourquoi vous faites ça, blogueuse indigne, traître à la Patrie"  batati batata...? 

Et bien, tout simplement car les "spoons" sont des cuillères mesure graduées américaines hyper pratiques, comme celles-ci :

(Je suis désolée si j'écris ça pour la millième fois, mais je suis obligée pour ceux qui viennent d'arriver) 

Ces cuillères graduées permettent de quantifier avec précisions les toutes petites quantités, et ne sont pas l'équivalent exact des cuillères à café que nous connaissons. Voilà pourquoi j'indique "1/4 de tsp", même si ici ça n'a pas d'importance, car c'est plutôt au feeling qu'il faut faire cette recette. 


Epluchez les pommes de terre, coupez-les en dés, et laissez-les tremper un peu dans l'eau (pour retirer l'amidon, afin qu'elles ne collent pas lors de la cuisson) :


Rincez bien, et séchez-les parfaitement. Il ne doit plus y avoir une goutte d'eau !


En ce qui concerne la cuisson, je sais que vous êtes nombreux à partir en courant en entendant le mot "friture", mais sincèrement, c'est ainsi qu'elles seront meilleures ! 

Vous pouvez tout de même les faire rôtir au four, en huilant les pommes de terre et en les étalant sur une plaque en métal. On peut même envisager de les faire bouillir si vraiment on chiale devant une goutte d'huile, mais sachez que le plaisir gustatif sera inversement proportionnel aux calories. Comme c'est étonnant. 



Pour ma part, je fais les choses à fond, et je les fais frire. C'est pas comme si on en faisait tous les quatre matins non plus hein ! Et puis je les sers en "mezze", donc c'est juste pour picorer un peu, alors autant que ce soit fait dans les règles de lard l'art.

Donc, faites frire les pommes de terre dans de l'huile de tournesol par exemple (ou pépin de raisin si vous avez) :



Puis égouttez-les, et déposez-les sur du papier absorbant. Salez de suite. Il paraît qu'il faut toujours saler dès la sortie du bain de friture, car le sel aiderait à éliminer l'huile. J'ai toujours entendu ça, mais vous avez bien compris que je n'ai pas fait de tests en laboratoire... 


Dans une petite poêle, râpez une belle gousse d'ail avec une microplane si vous en avez, ou un presse-ail, ça ira très bien :




J'adore râper l'ail à la microplane. Je l'ai dit des tonnes de fois, mais ça donne une purée d'ail, ce qui fait qu'avec une gousse d'ail on a un goût de ouf.

Ajoutez une TBS d'huile d'olive (une très belle cuillerée à soupe quoi !) et mélangez sur feu doux.



ATTENTION : l'ail ne doit pas colorer, et encore moins brûler ! Sinon il sera amer et dégueu. Le but du jeu est de le faire revenir tout doucement, pour enlever un peu de puissance, et pour que l'huile prenne un délicieux goût d'ail.


Ajoutez ensuite le piment. Dosez comme vous le sentez. 

J'ai indiqué des quantités pour aider ceux qui n'ont pas du tout l'habitude de cuisiner, mais si ce n'est pas votre cas, faites au feeling. Choisissez le piment que vous voulez. J'ai mis les flocons de piment que j'achète chez Marks and Spencer, mais on peut mettre du piment d'Espelette par exemple, pour une version libano-sudouestoise. 

On peut ajouter quelques épices, mais ce n'est pas indispensable. Certains n'en mettent pas. J'aime bien ajouter un peu de curcuma et de paprika, mais c'est facultatif :



Mélangez bien, toujours sur feu doux :


Le plus important (comme toujours dans la vie) C'EST LA CORIANDRE ! On peut même ajouter du persil et de l'aneth, c'est super bon. 

Au moment où j'écris ces lignes, nous sommes en plein confinement lié à l'épidémie de Coronavirus, alors j'ai fait avec les moyens du bord, et je n'avais que de la coriandre surgelée. Sacrilège. C'est bien meilleur avec des herbes fraîches, vous vous en doutez. J'ai mis une belle cuillère à soupe de coriandre ciselée, mais, comme pour le reste, faîtes au pif. 

Mélangez bien, juste pour faire "tomber" les herbes comme on dit, c'est à dire qu'il faut s'arrêter dès qu'elles sont ramollo :


Ajoutez les pommes de terre dans la poêle, et mélangez pour bien les imbiber de cette mixture épicée :



Poivrez :



Et maintenant, la petite touche qui fait toute la magie de ce plat : arrosez de jus de citron ! C'est merveilleux !



Commentaires

  1. Preums !!!! Ca va être l'accompagnement de rêve pour pessah !!! Merciiiii

    RépondreSupprimer
  2. Véro la Blonde confinée25 mars, 2020 13:56

    Bonjour Valérie et les confinés,
    Je ne connais pas du tout. J'essayerai, c'est parfait pour finir les fonds de tiroir.
    J'essaye de ne pas sortir et vider ce que j'ai dans les placards.
    Take care

    RépondreSupprimer
  3. Miam miam elles donnent Terriblement envie tes batata

    RépondreSupprimer
  4. bonjour, enfin de vos nouvelles ! Beaucoup d'entre nous sont soulagés de ce retour.
    Merci de penser à nous malgré ce contexte pas facile à vivre.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    ça tombe bien j'ai plein d’épice que je ramène des voyages que je faisais avant ce maudit virus.
    Je vais donc m'amuser à en faire vendredi soir car les menus pour aujourd’hui et demain midi sont fait, je pensais justement a un apéritif dinatoire comme les enfants sont confinés avec nous, on va faire type mezzé.
    Merci pour tes idées
    Maurice

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour!

    C'est la première fois que je commente une de vos recettes sur votre site que je fréquente depuis que j'ai l'âge de 18 ans! Je vais bientôt avoir 30 ans, ce qui vous donne un peu une idée de mon attachement à votre blog!
    J'ai grandi avec vous et je peux sincèrement dire que vous m'avez appris à pâtisser ! Je ne sais pas pourquoi mais pour moi, vous représenter un peu la maman idéale qu'on aimerait tous avoir- ou être !
    Merci à vous d'être la belle personne que vous êtes. Je ne vous souhaite que du bien et j'espère de tout cœur que tout ce beau karma que vous avez accumulé en aidant tant de gens avec bienveillance, embellira votre vie et celles de ceux qui vous sont chers!
    Alors voilà c'est ce que je voulais vous dire en cette période si particulière pour la plupart d'entre nous. Sachez que votre existence est une lumière qui donne de la joie à beaucoup de gens et franchement si ce n'est pas le sens de la vie je ne sais pas ce qui l'est !
    Bien à vous.
    Une fidèle. lectrice !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais même pas quoi répondre...merci du fond du coeur.

      Supprimer
    2. c'est trés joliment dit et si juste, Valérie, je suis plus âgée que vous mais si vous voulez m'adoptez, j'emménage direct (ok, après le confinement); ; pareil, vos recettez font partie de ma vie quotidienne;

      Supprimer
    3. Bonjour ! Pareil : cela fait des années que chez nous on se régale avec vos recettes.... Vous faites partie de mes 4-5 sites de références où je peux toujours trouver des recettes inratables. Merci, merci, merci !
      Et celle-là je l'ai faite hier soir : très sympa !
      Bonne journée !
      Juleitte

      Supprimer
  7. Coucou Valérie
    On les fait cuire comme des frites donc...?
    Et combien de temps stp ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis posé la même question. Valérie nous a mal habitués quand il manque une instruction nous sommes perdus.
      Pour la température, vu que c'est à la poêle je ne pense pas qu'on aura l'info.

      Supprimer
    2. C'est vrai que cette recette est loin d'être aussi précise que les autres. Il faut tout simplement les faire frire, comme lorsque l'on fait des frites quoi ! Dès qu'elles sont croustillantes et dorées, on les retire. C'est assez long.

      Supprimer
  8. ça a l'air super bon , j'avoue que j'ai bien rigolé avec la pub juste en dessous qui dit "ce plat empoisonne votre foie " ! mais j'ai plus de coriande au congel ...tant pis j'essaierais en mode corona , avec ce qu'on a

    RépondreSupprimer
  9. Heuuuu mais ça al'air dingue. Merci! Je fonce tester ça en famille!

    RépondreSupprimer
  10. Ravie de te lire Valérie et pour la recette et pour toi. j'espère que tout va bien pour tous. Moi qui n'aime pas trop sortir (et oui il y en a) le seul fait que l'on me "l'interdise" et ben je voudrais aller de partout. Mon fils a dit à sa fille de bientôt 4 ans "on ne doit pas aller voir mam parce que c'est dangereux pour les vieux" (non mais !!!). son frère et elle m'appellent
    au tél et avec son zozotement elle me dit "ze peut pas venir t"es azée et tu meurs après moi ze veux pas". Mon petit dernier alors lui bien avant le confinement ma fille dès qu'elle a entendu coronavirus (infirmière) refusait de me le donner. ben tête à tête avec monsieur qui est un taiseux. moi ce n'est pas de sortir que je vais mourir .....
    excellente journée à tous et soyez prudents
    je t'embrasse Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais quelle rigolade !!! J’étais morte de rire. ! Dany je crois que je vais vraiment faire une compilation de tous les messages que tu laisses, ça vaut le détour.
      Je suis contente que tu ailles bien. Surtout ne sors pas !!! Je t’embrasse très fort.

      Supprimer
  11. Bonjour à tous les confinés

    Merci pour cette recette qui tombe à pic en ce moment ou les marchés sont fermés. Je croix que j'avais mis un reste de coriandre au congel, il s'agit de le trouver, comme toujours il va être tombé au fond; alors je fais partir en spéléo. En attendant prenez soin de vous ainsi que tous les pâtinautes
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  12. j'ai prévu des frites ce midi, je vais en profiter pour cuire des pommes de terre en dés et comme céline, ça va être en mode corona : sans coriandre. Je pense que je vais faire un mélange menthe, persil, aneth ...

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Valérie !! je me suis attaché les mains , ligoté les pieds , j'ai mis des tapettes à souris dans mes placards , une barricade explosive devant mes plaques et une combinaison auto détruisante devant mes moules !! depuis dimanche et le fondant sans farine je suis interdit de toucher autre chose que des légumes !!! Bon je pense que ces pommes de terre entre dans la bonne catégorie ....

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Valérie !
    Moi, ce n'est pas quand j'entends le mot friture que je sors mon révolver mais quand j'entends le mot piment !
    Comme tu as bien précisé qu'on pouvait adapter, je me suis jetée sur mes casseroles et j'ai servi ça à midi (pile !) avec un bon steak. Que c'est bon !!!
    Je les ai faites avec mon épice préférée, le cumin, et un tout petit, petit peu de piment d'espelette. J'ai remplacé la coriandre par du persil car la coriandre commence à peine à pousser mais le persil est déjà bien robuste. Les herbes aromatiques de ma terrasse sont les bienvenues en temps de confinement.... Pour la touche finale, j'ai ajouté un peu de zaatar au moment de servir ! Je me demande ce que ça donnerait si l'on émiettait un peu de fêta dedans dans l'esprit des "feta chips" partagées par Ottolenghi ? Merci pour cette recette qui nous met de bonne humeur et nous invite à être créatifs !
    J'espère que tu vas bien et que le confinement n'est pas trop compliqué pour toi et pour ta famille. Une petite pensée et un coucou pour ta maman dont tu nous as dit un jour qu'elle listait les commentaires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A chaque fois que je mets du piment je pense à toi 😂. Je vois que tu as fait une excellente version « à la Cassandre », comme toujours.
      Quant au confinement, comme l’a dit Dany plus haut, « ce n’est pas de ne pas sortir que je vais mourir ».... Au secours le confinement ! Quand on sera de nouveau autorisés à sortir, je crois que je resterai une journée de plus enfermée, SEULE !!!
      Prends soin de toi. Ne sors pas !!! Bises.

      Supprimer
    2. Merci Valérie !
      Tu m'as bien fait rire ! En un seul mot, "SEULE" tu dis plein de choses et on imagine tout... Moi je sors de temps en temps pour mon travail, même si je fais presque tout à la maison. Le télétravail est encore plus prenant que le travail en direct, on ne s'arrête jamais... Heureusement il y a la cuisine, le régime ce sera pour après le corona !!!

      Supprimer
  15. Cela fait longtemps que je me dis qu'il serait sympa de t'écrire un petit mot de remerciements... j.adore toutes tes recettes et tu m'as apporté beaucoup! Je t'ai découverte lorsque je vivais en Chine et maintenant aux US, je reste fidèle... tu illumines mes journées surtout en ce moment... merci!!!

    RépondreSupprimer
  16. Content d'avoir de tes nouvelles Valérie !
    Prends bien soin de toi, et de ta petite famille par ces temps difficile ;)

    RépondreSupprimer
  17. Chaque matin ( à la pause où si j'arrive à tenir en début d'après midi, j'ouvre mon ordi et trépigne de joie quand je découvre un message de c'est ma fournée .
    hiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ce matin il y en a un. re hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    Donc ce soir hop cela sera mezze .
    On dégustera ta petite recette avec grand plaisir. MUMMMMMMMM
    Merciiiiiiiiiiiiiii et prends soin de toi ainsi que tout ton petit monde.
    Au plaisir du prochain courriel que j'attends déjà avec impatience

    RépondreSupprimer
  18. Recette essayée hier avec un pavé de saumon et une salade de tomates. Verdict: délicieux, une tuerie! Je n'avais pas de coriandre, je me suis rabattue sur le persil et c'était super bon! Merci pour ce partage et ce voyage gustatif!

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Valérie,
    J'ai fait cette recette ce midi et c'était top ! J'ai pris l'option Friture pour les pommes de terre parce que bon on est plus à ça près en ce moment �� (je dis ça en ayant un Speedy gonzacake au four et une mousse au chocolat en train de prendre au frigo !)
    Merci beaucoup pour vos recettes si bien expliquées qui me permettent de varier les repas pendant le confinement (avec des ingrédients qu'on a dans ses placards)...

    RépondreSupprimer
  20. Merci encore et toujours de bonnes recettes Merci énormément :)

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Valérie, je suis une fan de votre blog, vous m avez fait découvrir Ottolenghi!!! Ma famille était des pieds noirs d Algérie et je retrouve dans vos recettes tous les épices de mon enfance. Alors merci !!!! Une super recette que vous pourriez nous faire découvrir « beignets de poireaux » dans le Plenty...
    Encore merci merci merci, je cours préparer les pommes de terre!
    Jeanne

    RépondreSupprimer
  22. Un délice, merci pour cette délicieuse recette et......je suis libanaise!!!

    RépondreSupprimer
  23. Bonheur du confinement: apéro à 4 pour mon anniversaire avec ces pommes de terre sublimes et les gougères. merci, tu sauves mon anniversaire en temps de confinement.

    RépondreSupprimer
  24. Ben voilà, recette alléchante testée et approuvée !
    Hop! Elle rentre directement dans mes recettes préférées car je suis une fan des p. de terre sautées et jamais jusqu'à ce soir je n en avais réussies.
    En plus, celles ci ont le goût de mon enfance....
    Mon astuce réduction des déchets : utiliser 1 essuie main vieillot pour absorber l excédent d huile..
    Merci pour cette nouvelle experience culinaire.

    RépondreSupprimer
  25. Deuxième jour de "confinemenr" pour moi (je bosse dans le social, pas de télétravail) . Recette réalisée pour le bbc dans la cour de ce midi. (Plus chaud qu hier,il faut que top ça dure). Pour cette recette, J ai pu ressortir l alligator �� . Quelques clacs et c' est dans la boîte oups dans la friture. Demain j espère faire des brochettes de calamars, je vais de ce pas faire un tour dans tes recettes salées. Merci

    RépondreSupprimer
  26. Recette testée ce midi. Avec un rôti au bbc dans la cour (toujours le pull mais quel soleil ☀️, pourvu que sa dure) J ai pu, avec joie, ressortir l alligator de l armoire. Quelques clacs et c est dans la boîte oups
    et les cubes sont dans la friture. Demain je penses faire des brochettes de calamars. Je vais de ce pas voir dans les recettes salées ce qui pourrait les accompagner... merci pour toutes ces magnifiques idées. Belle soirée

    RépondreSupprimer
  27. Merci Valérie pour cette belle recette. Concernant le salage "immédiat" des pommes de terre, la raison est que la pression s'inverse quand on les sort de l'huile (c'est la même chose pour les frites d'ailleurs). Pendant la cuisson, la pression de la vapeur d'eau "pousse" vers l'extérieur (ce sont les bulles que l'on voit dans l'huile). Quand on sort les pommes de terre, la pression s'inverse (comme une éponge essorée qu'on relâche). Du coup si on sale immédiatement, une partie du sel sera "aspiré" à l'intérieur pour un salage plus profond.

    RépondreSupprimer
  28. Testé-approuvé-MERCI!

    RépondreSupprimer
  29. Je suis nouvelle par ici, alors MERCI pour les précisions rappelées visiblement pour la millième fois à propos des unités de mesure américaines ! :-)

    RépondreSupprimer
  30. J'ai fait les petits pois aux oignons. Délicieux! Alors je vais essayer aussi patata harry qui m'ont l'air très bonnes. Merci pour ces recettes simples mais efficaces!

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour à tous,
    recette faite cette semaine. Alors un grand merci Valérie pour cette recette tout simple mais qui change tout. Je les ai faites dans la friteuse, dehors sur la terrasse, on s'est régalés. Verdict de ma famille : on ne mangera les patates que comme ça ;-)

    RépondreSupprimer
  32. Une énième merveilleuse recette toute simple (grâce à toi !)
    Pour les épices, j'ai juste rajouté du zaatar: avec le citron c'est divin.
    Merci Valérie pour tout ce que tu nous donnes

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.