Les tomates confites à l'huile d'olive


Tomates confites

Tomates confites

Tomates confites

Ah ! Les tomates confites maison, quel délice !

Avec des pâtes, sur une pizza, une bruschetta, dans une foccacia, dans un plat mijoté de viande, dans un cake salé, une salade, ou avec une burrata, c'est magnifique. 

Elles sont bien meilleures que celles du commerce, ça n'a rien à voir vous verrez. C'est très facile à faire : il suffit de les laisser sécher doucement et longtemps, that's it. 

Les tomates confites ne sont pas des tomates séchées, il ne faut pas confondre. Ici elles sont confites dans l'huile, sans la peau, et restent bien souples.

Ensuite on verse une belle huile d'olive dessus et hop au frais : l'huile prendra alors le goût délicat de l'ail et de la tomate, et sera parfaite pour assaisonner vos salades ou parfumer des pâtes par exemple. Une recette deux-en-un quoi !

C'est l'été, les (vraies) tomates sont enfin là, on fonce !




POUR UN BOCAL D'UN LITRE :

15 tomates (dans l'idéal l'ANDINE CORNUE qui contient peu de jus et de graines)
4 gousses d'ail
350g d'huile d'olive vierge extra 
Thym ou romarin frais (facultatif)
Sel


Préchauffez le four à 90° chaleur tournante avec une grille au milieu. 

On commence par monder les tomates. Ce n'est pas obligatoire, certains laissent la peau mais je trouve que c'est meilleur sans.

Pour cela, faites un petit croisillon avec un couteau comme ceci :


Préparez un saladier avec des glaçons (pour stopper la cuisson et créer un choc thermique) :


Plongez les tomates une minute dans l'eau bouillante :


Et plongez immédiatement les tomates dans l'eau glacée :


Laissez-les une minute dans cette eau froide :


Et retirez la peau : elle va partir très facilement :



Coupez les tomates en 4 :


Et retirez tous les pépins. Il ne doit rester que des quartiers vides. Si on veut, on peut les mettre dans une passoire et les saler pour les faire dégorger, mais je ne l'ai pas fait.

Si vous avez des tomates ANDINE CORNUE inutile de les vider, il suffit de les couper et de les mettre sur la plaque du four :


Huilez la lèche frite de votre four avec de l'huile d'olive et un pinceau (be generous) :


Déposez les quartiers de tomates en faisant en sorte qu'ils se chevauchent le moins possible :



Ajoutez 4 gousses d'ail coupées en deux. Arrosez d'huile d'olive. Salez (vous pouvez poivrer si vous le souhaitez). On peut mettre un peu de sucre en poudre aussi, mais je ne le fais pas. 

Vous pouvez également ajouter quelques brins de thym ou de romarin frais. Je ne l'ai pas fait car je voulais qu'elles puissent ensuite s'accorder avec plein de choses différentes :




Et c'est parti pour 4h au four !


Au bout d'1h30, les voici :


Hop ! On les retourne, et c'est reparti pour encore 1h30 :


Les voici donc au bout de 3h de cuisson. Ca commence à prendre forme :


On les retourne à nouveau, et on enfourne pour encore 1h :


Ta daaaa ! Voici les tomates confites. Bien goûteuses et encore souples. Ca sent bon, c'est le bonheur...

Tomates confites

Tomates confites

Il suffit ensuite de les verser dans un bocal stérilisé (le four vapeur c'est génial pour ça aussi). On ajoute de l'huile d'olive à hauteur (environ 350g). 

J'insiste sur le goût de l'huile : faites attention. Goûtez-la avant, car si elle est trop amère vos tomates ne seront pas bonnes, ça va tout gâcher. Choisissez une huile d'olive douce, de qualité, vierge extra, qui soit surtout à votre goût. Une huile bas de gamme est souvent très amère :



Tomates confites`

Et on laisse le bocal au frais. Les tomates pourront ainsi être conservées pendant plusieurs semaines :

Tomates confites

Il paraît que pour éviter l'oxydation il faut utiliser des trucs en plastique ou en bois pour les sortir du bocal. C'est vrai ça ? J'en appelle aux experts des conserves, car je n'y connais pas grand-chose. Dans le doute, je prends une pince en bois, mais si vous pouviez nous éclairer ça serait top. Tous les conseils sont les bienvenus :)

Tomates confites



Regardez-moi ça ! Vous balancez une bonne burrata là-dedans, du basilic ciselé, des pignons torréfiés, du poivre du moulin, et vous upgradez la tomate mozza en deux secondes... 

Tomates confites


Commentaires

  1. Bonjour alors plus écologique le séchage dans...... La voiture sur le pare brise..... Je te renvoie sur le site de Ciloubidouille, et à part ça Mega recette. Mhhh ! Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne s'agit pas de tomates séchées ici, mais confites :)

      Supprimer
  2. ah oui ça fait très envie dommage que cette semaine c'est canicule... mais si je testais au barbecue ( j'ai un cuit ce ferme ...) vous me diriez c'est possible ? bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. ah oui ça fait très envie dommage que cette semaine c'est Canicule... mais je pourrais tester au barbecue ( j'en ai un qui se ferme) que me diriez -vous c'est possible ? bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. ta recette me tente, je fais des tomates séchées mais pas de tomates confites. Je verrai ça dans quelques semaines.
    Pour l'oxydation, par expérience, des conserves à l'huile ne risquent rien si tu mets une cuillère en inox dedans. Par contre pour tous les trucs en saumure (cornichons, olives, anchois ...) il faut absolument du bois ou du plastique ...

    RépondreSupprimer
  5. bonjour, je serai très tente d'en faire ,mais je voudrais savoir si on peut les stériliser ou congeler pour une conservation plus longue sur l’année
    prenez soin de vous

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique recette ! je sais que pour les cornichons il faut éviter le métal mais je ne sais pas si ça a une incidence pour les tomates. Il faudrait demander à Raphaël Hautmont, chimiste, qui travaille aussi avec Thierry Marx et au Magazine de la santé.

    RépondreSupprimer
  7. Pas de risque avec l'inox dans une conserve à base d'huile àma connaissance. Il faut juste veiller à utiliser un ustensile propre pour prélever les ingrédients et ne pas réintroduire dans le bocal un ingrédient prélevé et non utilisé par exemple.
    Ce pot de tomates confites est magnifique et les tomates font très envie

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour cette succulente recette. Et pour répondre à la question
    des ustensile,très juste ne jamais utiliser de métal fourchette etc....
    qui oxydes tout se qui est en bocaux.Donc plastiques ou bois font
    très bien l'affaire.
    Pour ma part j'utilise pinces ou autres en plastiques car parfois
    le bois laisse un goût.

    RépondreSupprimer
  9. je peux vous demandez a quelle temperature s il vous plais merci

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour. J'ai un éplucheur spécial pour tomates. Puis-je l'utiliser pour passer l'étape de l'eau bouillante ?
    Merci pour votre réponse et continuez à nous faire saliver ainsi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Je l’ai aussi mais je ne l’ai pas utilisé et je vous le déconseille. pour cette recette, car le but est de retirer la peau sans rien enlever de la chair. Ce qui n’est pas le cas avec l’épluche tomates.

      Supprimer
  11. Fait ce matin très tôt et mangé à midi avec une salade de tomates anciennes avec une vinaigrette au balsamique et un peu de fromage de brebis un délice je ne connaissais pas le goût est beaucoup moins prononcé que pour les tomates séchées beaucoup plus doux j'imagine que le reste du bocal sera encore meilleur dans quelques jours en tout cas je referai c'est sûr merci pour cette belle recette

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour cette recette qui fait extrêmement envie ! Si on utilise pas de bocal stérilisé (parce qu'on sait pas faire...), combien de temps les tomates font elles se garder au frais ?

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour, ça a l’air trop bon! Pouvez vous m’indiquer une marque d’une huile d’olive pas trop amer. Je ne connais que puget et je la trouve un peu amer pour cette recette. Merci d’avance

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.