Le flan au chocolat de Yann Brys











Pour changer un peu du flan pâtissier classique à la vanille, si on en faisait un au chocolat ? 

Une grande première pour moi. Et pour cette première, j'ai choisi  la recette du M.O.F Yann Bryss, pour être sûre de ne pas me planter. Car le risque, avec l'ajout de chocolat, c'est de se retrouver avec quelque chose de trop pâteux, sans onctuosité. 

J'ai donc suivi sa recette issue du magazine Fou de Pâtisserie #25, et je suis super contente du résultat ! 

On obtient ici un flan onctueux, et bien corsé, pour les vrais amateurs de chocolat. 

En effet, ce flan est puissant et peu sucré : sans compter le chocolat, il  n'y a que 80g de sucre en tout, avec seulement 20g de sucre dans la pâte, qui est une pâte brisée, et non pas une pâte sucrée. Ce taux de sucre n'est pas inhabituel pour un flan, mais c'est surtout la puissance du cacao et du chocolat qui vient corser tout ça.  

Je pense donc qu'on est ici sur une pâtisserie plutôt destinée aux adultes, ou aux palais qui apprécient vraiment le chocolat noir. 

Je préfère prévenir, car je sais que certains ont du mal avec les desserts corsés, mais si, comme moi, vous ne supportez plus les desserts trop sucrés, vous allez adorer ce flan ! 

J'ai trouvé que c'était la grande classe. C'est le genre de dessert qui donne toute sa place à la puissance du chocolat, avec un bon jeu de textures entre la pâte très croustillante et l'appareil fondant. 

Je crois que l'on n'est pas vraiment dans le flan familial du dimanche que l'on sert en parts généreuses aux gosses. On est plus dans de la dégustation ici, mais je fais peut-être erreur. Si ça se trouve vous allez me dire que vos gosses se sont jetés dessus ! (auquel cas je vous demanderai un échange standard avec les miens)



RÉALISATION : POUR UN CERCLE DE 18CM DE DIAMÈTRE ET 3,5CM DE HAUTEUR :

Pour la pâte : 
135g de farine type 55 
110g de beurre doux
20g de sucre
2g de sel 
15g de cacao en poudre (sans sucre)
35g de lait
20g de jaune (1 jaune)

Pour l'appareil à flan : 
250g de lait entier
75g de crème liquide entière 
60g de jaunes (3 jaunes)
60g de sucre
10g de farine
12g de maïzena
75g de chocolat à 70% (Yann Bryss utilise le Guanaja de Valrhona)


ATTENTION : 

Les proportions de l'appareil à flan sont calculées pour un cercle de 18cm et 35mm de haut. Je n'ai pas ce genre de cercle dont je n'ai pas l'utilité, car je n'ai que des cercles à entremets, qui font tous 45mn de hauteur. J'ai donc utilisé ici mon cercle à entremets de 18cm et 45mm de haut :



Donc, avec les quantités indiquées ici, et un cercle de 18cm, vous obtiendrez un flan peu épais, exactement comme celui que vous voyez sur mes photos. 

Si vous voulez un flan plus épais, vous avez plusieurs possibilités,  dont : 

- conserver les mêmes quantités, mais en utilisant un cercle de 16cm et 45mm.

- utiliser un cercle de 18cm, mais en faisant l'appareil avec 4 jaunes, et en multipliant tout le reste par 1,33 (avec un cercle de 45mm de hauteur bien sûr). 

Mais bon, je trouve qu'à la dégustation, cette épaisseur était parfaite. Il faut dire que je ne suis pas une fana de la texture des flans c'est vrai, alors j'ai bien apprécié l'équilibre de cette version peu épaisse. 


Dans la cuve du robot, versez 135g de farine et ajoutez 110g de beurre  froid coupé en tout petits dés :


Avec la feuille (le fouet plat), sablez le mélange pendant quelques minutes à vitesse 1 (vitesse lente) :


Quand le mélange est sableux, ajoutez 20g de sucre, 2g de sel et 15g de cacao :


Démarrez à nouveau le robot sur vitesse lente, et arrêtez-le quand le mélange est homogène et sableux comme ceci :


Maintenant il faut ajouter les liquides. Pour cela je préfère les mélanger avant, afin qu'il s'incorporent plus vite, ce qui évite de trop pétrir la pâte. 

Donc, mélangez 35g de lait et 20g de jaune d'oeuf :


Puis versez dans la pâte, et pétrissez à nouveau :


Arrêtez le robot dès que la pâte commence à s'amalgamer. Il ne faut surtout pas la travailler, sinon la texture ne sera pas bonne. Je le répète à chaque fois, mais pour qu'une pâte soit bien friable en bouche, il ne faut pas trop la pétrir :


Formez une boule, aplatissez-la et filmez bien. 

Laissez la pâte reposer 1h au frais (ou une nuit si cela vous arrange) :



Après ce temps de repos, abaissez la pâte au rouleau. 

Je le fais toujours entre deux Silpat, avec mon rouleau muni d'anneaux de guidage, qui me permet d'avoir une épaisseur régulière. Ici j'ai mis les anneaux "4mm", car avec l'épaisseur des deux Silpat, j'obtiens environ 3mm, ce qui me parait bien ici :


Pour en savoir plus sur ce rouleau, cliquez ici :


Ensuite je laisse la pâte quelques minutes au congélateur, car lorsqu'on l'abaisse au rouleau, elle chauffe et devient impossible à manipuler. Il faut donc la refroidir. 

Tout la difficulté est là en fait : il faut bien jauger la température de la pâte : trop froide, elle sera cassante, trop chaude elle sera collante. Dans les deux cas cela rendrait le fonçage impossible. Il faut trouver la température parfaite pour qu'elle puisse s'insérer facilement dans le cercle. C'est la seule chose à savoir pour que cette étape soit facile.

Je la laisse donc quelques minutes au congélo, afin qu'elle soit bien froide. Ensuite je la sors et je contrôle sa souplesse en essayant de la plier un peu, jusqu'à ce que je constate qu'elle n'est plus cassante. A ce moment-là je sais qu'elle peut être foncée. 

Ce n'est pas évident à expliquer, mais au bout d'un moment vous saurez quand elle a la température idéale pour pouvoir être manipulée facilement. Et je vous garantis que si elle est à la bonne température, cette étape ne sera pas douloureuse ! Sinon, c'est l'enfer. 

Préparez une plaque perforée avec du papier sulfurisé dessus, et placez votre cercle dessus. 


Déposez la pâte sur le cercle (inutile de le beurrer) :


Et foncez le cercle :


Faites en sorte que la pâte épouse parfaitement les contours du cercle, notamment à la jonction entre le cercle et la plaque, c'est très important ! 



Coupez l'excédent de pâte avec un couteau, ou bien passez le rouleau dessus :


Il va vous rester un peu de pâte (environ 50g). Faites des petits sablés avec si vous voulez (mais elle n'est vraiment pas sucrée...) :



Quand une pâte est foncée dans son cercle, l'idéal c'est de la laisser une nuit au frigo. Mais, si on n'a pas le temps, 1h au congélateur suffira. C'est ce que j'ai fait ici. 

Pendant que la pâte est au congélateur, on prépare l'appareil à flan. C'est tout simplement une crème pâtissière dans laquelle on ajoute du chocolat. 

Avant de commencer, préchauffez votre four à 175° chaleur tournante, avec une grille sur le second gradin en partant du bas. 

Dans un récipient, versez 60g de sucre, puis ajoutez 60g de jaunes :


Mélangez vigoureusement à la cuillère magique ou au fouet pour faire blanchir le mélange :


Ajoutez 10g de farine et 12g de maïzena :


Mélangez bien :


Ensuite, dans une casserole (diamètre 16cm c'est bien), faites chauffer 250g de lait et 75g de crème liquide. Quand le mélange bout, versez-le de suite sur les jaunes :


Mélangez rapidement à la cuillère magique. Vous verrez que le mélange sera déjà un peu épais, c'est normal :


Remettez-le dans la casserole :


N'oubliez pas de bien racler le récipient avec une maryse pour tout récupérer, c'est important :


Et faites épaissir le mélange pendant 1 à 2mn sur feu assez fort, sans jamais cesser de mélanger, jusqu'à ce que le mélange ait la consistance d'une crème pâtissière bien onctueuse :


Hors du feu, ajoutez 70g de pistoles de chocolat. Cette recette est conçue pour le Guanaja de Valrhona (70%), mais je n'en avais plus et j'ai mis de l'Inaya de Barry, qui est à 65%, ce qui n'a apparemment pas trop modifié la consistance voulue :

(si vous n'avez pas de chocolat en pistoles, concassez bien votre chocolat 70%)


Mélangez bien pour faire fondre le chocolat :


Sortez la pâte du congélateur, et versez l'appareil à l'intérieur :


Lissez bien la surface (mieux que moi ici !) : 


Comme vous pouvez le constater, mon cercle est trop haut pour cette quantité d'appareil. J'aurais peut-être dû passer un couteau à l'intérieur du cercle pour couper la pâte et faire en sorte qu'elle ait une hauteur de 35mm... 

J'ai tout laissé comme ça. Il est vrai que les bords se sont donc affaissés à la cuisson puisque l'appareil ne montait pas jusqu'en haut, mais au final c'était très bien quand même, même si on constate une dénivellation entre la hauteur de pâte et l'appareil à flan c'est vrai.

Si vous voulez que tout soit au même niveau, vous avez donc toujours la possibilité de "raccourcir" les bords en les coupant après avoir foncé votre cercle. On peut aussi foncer le cercle en faisant la méthode du disque de pâte pour le fond, puis en insérant une bande ensuite. Dans ce cas, faites en sorte que la bande fasse 35mm de hauteur (c'est quand même une belle tannée...). 


Enfournez dans votre four bien préchauffé à 175°, pendant 15mn. Au bout de 15mn, baissez la température à 160°, puis prolongez la cuisson pendant 25mn.

Le flan va gonfler, c'est normal. A la sortie du four il retombera :


Il faut alors déposer ce flan sur une grille. Pour cela, le top c'est d'utiliser la pelle à gâteaux dont je vous parle tout le temps et sans laquelle je n'envisage pas la vie. Elle est trop pratique, et se glisse facilement sous tous les gâteaux grâce à son bout biseauté :



Sinon faites comme vous pouvez avec deux spatules peut-être...mais il faut impérativement le laisser refroidir sur une grille :



Avant de retirer le cercle, décollez-le un peu en passant une spatule tout autour délicatement comme cela :


Puis retirez le cercle, et laissez le flan bien refroidir avant de le découper. Quand il est chaud il est liquide ! 

Flan au chocolat Yann Bryss

Flan au chocolat Yann Bryss

Flan au chocolat Yann Bryss

Flan au chocolat Yann Bryss

REMARQUES :

- Lorsque le flan est bien refroidi, filmez-le et laissez-le au frais. Percez quelques petits trous sur le film plastique, sinon la condensation va ramollir la croûte, et le lendemain elle se détachera du flan ! 

- Pour une dégustation optimale, il faudra le laisser revenir à température ambiante. Ainsi, vous sentirez mieux le goût du chocolat, et la texture sera plus onctueuse que lorsqu'elle est très froide. 

- Pour avoir à chaque fois 20g de jaune, n'achetez pas des oeufs trop petits ! Comme toujours, vous pourrez congeler les blancs bien sûr.

- Si l'appareil est plus épais, il faudra prolonger la cuisson. Mais comme je n'ai fait ce flan qu'une seule fois, je ne connais pas le temps de cuisson dans ce cas je suis désolée. Si je me base sur la cuisson des flans que j'ai l'habitude de faire, je dirais de prolonger la cuisson de 10mn.

Commentaires

  1. Tout choco !!!!! On sent que pâques approche. Bises Fauquette

    RépondreSupprimer
  2. Ta recette tombe à pic, merci, tu vzs certainement me réconcilier avec le flan chocolat. Bises

    RépondreSupprimer
  3. Hum!a tenter très rapidement auprès de mes goûteurs qui adorent le flan patissier Michalak
    Merci encore pour ce délice à venir

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour toutes vos explications détaillées. Cette recette devrait plaire à nos palais amateurs de desserts peu sucrés.

    RépondreSupprimer
  5. C'est bien la première fois qu'un flan au chocolat me tente. Tu as l'art pour faire des photos gourmandes. Pour moi le flan au chocolat ça a toujours été négatif dans ma tête. S'il y a une personne pour me faire changer d'avis c'est bien toi. Mirna

    RépondreSupprimer
  6. Un bonheur cette recette. Merci pour le partage

    RépondreSupprimer
  7. Oh la la encore une gourmandise!!!! Tu n'arrêtes pas de nous régaler, mille fois merci tes recettes c'est toujours un succès!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! garanti!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! une vraie chef

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    merci pour cette recette, un gros succès auprès de ma fille de 5 ans chocophile, un peu moins apprécié par ses copines^^
    La pâte au chocolat est particulièrement délicieuse, croustillante et fondante à la fois.

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Valérie et merci pour cette recette ! Je la prévois pour demain soir et je viens de mettre la pâte au frigo à reposer. Par contre, je me rends compte que mon cercle fait au moins 8 cm de haut, est-ce que la pâte risque de retomber dans l'appareil à flan au cours de la cuisson ou bien est-ce qu'elle collera bien au cercle à votre avis ? J'ai un autre moule qui fait 18 cm et environ 5 cm de haut mais il est en silicone, est-ce que ca pourrait aller ? Merci d'avance. Amélie

    RépondreSupprimer
  10. Je viens de le tester. En 18 cm et 3,5 de haut, je n’avais q’un moule en silicone, donc forcément le démoulage a été sportif 🤣. La pâte s’est cassée un peu sur le bord, ça m’a permis d’y goûter avant tout le mond😋Même tiède, il est top ! Il ne me reste plus qu’à aller acheter le cercle adéquat 👍. Merci pour cette recette et pour toutes les autres, tu es MA référence cuisine 😍

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Valérie, ma question est complètement hors sujet, désolée. Je viens d’acheter le livre « Simple » et je m’aperçois qu’il y a 6 ou 7 recettes en double. As-tu eu le même problème?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie-Ange. Je n’ai pas ce défaut dans mon livre. Ça alors !

      Supprimer
  12. Bonjour Valérie, d'abord merci de partager toutes ces recettes et pour votre passion contagieuse. Je suis fan de chocolat et de flan et je n'ai pas été déçu ! J'ai trouvé l'équilibre chocolat/sucre parfait. Je me pose juste une question pour la pâte : pour obtenir la consistance que vous avez sur la photo juste avant de la filmer j'ai du mettre à peine 1 c.à.s de mélange jaunes/lait. Je n'ai pas osé tout mettre de peur d'avoir une pâte trop souple. Pensez vous que ce soit du à la farine ou au cacao ? (ici farine bio T55 primeal et cacao vanhouten). Autre interrogation : le flan n'a pas gonflé à la cuisson et je n'ai pas obtenu la peau brillante caractéristique du flan. Faut-il que j'augmente la T°C du four ? Impatient de refaire cette recette. Merci vos éclairages, la qualité des photos et la précision des recettes !

    RépondreSupprimer
  13. C'était très bon. Pour ma part j'ai mis la pâte au frigo 1h puis étalée à l'ancienne avec un rouleau sur un plan de travail bien fariné. Ne s'est pas cassée, était bien souple. J'ai mixé chocolat noir et Caramélia dans l'appareil à flan, ce que les gosses ont apprécié! Effectivement, bel équilibre chocolat sucre!! on apprécie le chocolat sans se dire que "c'est dommage: trop sucré!"
    Merci!

    RépondreSupprimer
  14. J'aime bien aussi les desserts bien chocolatés et pas trop sucrés. Ce flan devait être très bon.

    RépondreSupprimer
  15. Succès total malgré mon four tout pourri... et l'enfant (6ans) s'est resservie 3 fois.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.