Le carrot cake d'Ottolenghi

 

Carrot cake Ottolenghi

Carrot cake Ottolenghi

Carrot cake Ottolenghi

Comme quoi les gars, faut jamais avoir d'a priori dans la vie... 

Je n'avais jamais voulu tester le carrot cake, étant stupidement persuadée qu'il était impossible que je puisse apprécier un gâteau avec des carottes inside. Sans parler de ce glaçage à base de Philadelphia que j'avais pris en grippe avant de le connaître. Quelle bêtise, que de temps perdu !

Ce carrot cake est un véritable enchantement. 
Bon, il est vrai qu'en choisissant la recette de Yotam Ottenghi, je savais dès le départ que j'allais minimiser les risques de déception. 
Je n'ai d'ailleurs aucun critère de comparaison puisque c'était mon baptême de carrot cake, mais je peux vous affirmer qu'ici on touche les étoiles.

Ce gâteau est extrêmement parfumé avec les épices très bien dosées,  la texture est légère, pas trop pouf pouf, et bien humide grâce aux carottes. On a le croquant avec les noix, mais surtout une petite touche de magie, de fraîcheur, de je-ne-sais-quoi avec ce glaçage qui vient tout sublimer. Je ne sais pas comment vous expliquer ça, mais l'ensemble fonctionne à merveille. Même si sur le papier le glaçage ne fait pas rêver, je vous garantis qu'il est excellent et absolument indispensable ici. 

J'ai suivi la recette originale à la lettre pour être certaine d'obtenir la même chose d'Ottolenghi, et je ne le regrette pas. J'ai simplement ajouté un peu de vanille dans le glaçage et quelques zestes d'orange pour la couleur. 

C'est un gâteau aux saveurs hivernales, réconfortant, chaleureux, délicieux. En le dégustant se croirait dans un conte de Noël, avec le super beau bûcheron solitaire qui fait ses courses et qui se cogne au rayon butternut sur la working girl bombasse venue se reposer chez sa mère à la campagne suite à son burn-out à Manhattan. 


RÉALISATION : POUR UN MOULE OU UN CERCLE DE 20CM DE DIAMÈTRE ET DE 8CM DE HAUTEUR :

160g de farine 
1/2 teaspoon de levure chimique (2g)
1/2 teaspoon de bicarbonate de sodium (2,5g)
1/4 de teaspoon de girofle moulue (0,7g)
1 teaspoon de cannelle (3g)
1 oeuf + 1 jaune
2 blancs d'oeuf
1 belle pincée de sel 
200g d'huile de colza ou tournesol ou pépins de raisins
270g de sucre en poudre 
50g de noix concassées (ou noix de pécan)
135g de carottes rapées
50g de noix de coco râpée

Pour le glaçage :
175g de Philadelphia
70g de beurre pommade
35g de sucre glace
25g de miel
Un peu d'arôme vanille (ajout perso, à doser selon votre goût)

Pour la déco :
30g de noix concassées (pas mises)
Un peu de zestes d'orange (ajout perso)

Comme Ottolenghi je vous ai indiqué les toutes petites quantités en cuillères-mesure, et je les ai également pesées avec une balance de précision pour vous donner les équivalents en gramme. 

En ce qui concerne le moule, ici j'ai utilisé tout simplement un cercle extensible de 8cm de haut, que j'ai bien colmaté en bas avec du papier alu. Je sais c'est pas bon pour la santé toussa toussa mais je ne voulais pas prendre le risque que la pâte s'échappe, et comme je fais ça très rarement alors tant pis. 
Ensuite j'ai bien graissé les parois du cercle avec un spray de démoulage. C'est très important sinon le gâteau collera beaucoup. 

Si vous utilisez un moule graissez-le bien :


Dans un récipient, versez 160g de farine, 1/2 tsp de levure chimique, 1/2 tsp de bicarbonate, 1/4 de tsp de girofle moulue et 1 tsp de cannelle :


Mélangez bien.
La cuillère magique c'est super aussi pour mélanger les poudres :


Battez un peu un oeuf et un jaune :


Dans la cuve du robot, versez 200g d'huile (ne criez pas ! imaginez que c'est du beurre et c'est tout ! faites confiance !) ainsi que 270g de sucre :


Mélangez 1mn (j'ai mis vitesse max) :


Préparez aussi 50g de noix concassées et 50g de noix de coco :


Maintenant rapez 135g de carottes. J'ai préféré le faire au dernier moment car les carottes râpées noircissent vite à l'air libre, mais je viens de réaliser en ce moment même que ça n'a pas vraiment d'importance ici en fait !  


Ajoutez l'oeuf et le jaune. Mixez 1mn sur vitesse max :


Ajoutez 135g de carottes, 50g de  noix et 50g de noix de coco :


Mélangez pendant 30 secondes sur vitesse max :


Puis les poudres, et mélangez à peine 10 secondes sur vitesse minimum :


On ne mélange jamais trop après l'ajout de la farine, donc n'insistez pas :


Montez en neige les deux blancs avec une très belle pincée de sel (pour le goût !) :


Ajoutez les blancs montés dans la pâte :


Incorporez délicatement à la maryse :


Et versez la pâte dans le moule. J'ai mis le cercle sur une plaque perforée recouverte d'une toile de cuisson en silicone et j'ai obtenu une couleur parfaite :


Enfournez pour 1h dans un four préchauffé à 150° chaleur tournante sur la grille située sur le deuxième gradin en partant du bas.

Le voici après cuisson. Il a monté régulièrement partout, sans faire de monticule ! C'est top ! C'est ça le kif avec les recettes d'Ottolenghi : on sait qu'il n'y aura pas de galère :



Décerclez et déposez-le sur une grille pour qu'il refroidisse. J'ai préféré le retourner pour avoir une belle surface plane. Regardez-moi cette beauté ! La couleur est déjà très prometteuse !



2) Le glaçage :

Il est indiqué dans la recette de battre d'abord le Philadelphia, puis de battre le beurre et ensuite de tout mélanger. Je pense que l'on peut tout faire en même temps mais je n'ai pas voulu faire autrement que selon la méthode indiquée. 

Dans la cuve du batteur, fouettez 175g de Philadelphia pendant 1mn vitesse max :




Débarrassez dans un récipient :


Sans laver la cuve et le fouet, ajoutez 70g de beurre pommade, 35g de sucre glace et 25g de miel :


Fouettez pendant 5mn sur vitesse max, en cornant les parois de la cuve de temps en temps :


Mélangez tout à la maryse :


On obtient un glaçage assez aéré. Goûtez et ajoutez un peu d'arôme vanille si vous le souhaitez. C'est ce que j'ai fait, je trouve que c'est meilleur avec la vanille :


Pour la déco, vous pouvez tout à fait opter pour le look rustique comme Ottolenghi, c'est-à-dire étaler la crème de façon inégale au-dessus du gâteau, sans chercher à faire quelque chose de lisse. Ensuite il ajoute 30g de noix concassées un peu partout, ce que je n'ai pas fait car je trouvais que ce n'était pas cohérent avec la déco que j'ai choisie. 

J'ai en effet préféré tenter une petite déco sympatoche et super facile à réaliser.

Pour cela, mettez-le glaçage dans une poche avec une douille unie d'environ 15mm :


Pochez des boules tout autour du gâteau parfaitement refroidi :


Applatissez-les comme ceci, vers l'intérieur du gâteau, avec le dos d'une cuillère (que vous pouvez mouiller un peu si ça colle) :



Voici ce que ça donne :


On recommence en pochant à nouveau des boules :


Et on aplatit à la cuillère :


Et ainsi de suite :


Pour rappeler un peu les carottes râpées j'ai zesté une orange mouahahah. 

Ensuite j'ai déposé une noix au centre du gâteau et voila :

Carrot cake Ottolenghi

Carrot cake Ottolenghi

Carrot cake Ottolenghi




REMARQUES :

- Je suis tellement convaincue par l'intérêt du glaçage ici, que je pense qu'il serait divin de couper le gâteau en deux afin d'étaler aussi une couche de glaçage à l'intérieur

- Si vous avez un récipient hermétique rond assez grand, déposez le couvercle sur votre plan de travail. Mettez le gâteau sur ce couvercle, puis placez le récipient par-dessus le gâteau. Ce récipient placé ainsi à l'envers vous fera donc une cloche à gâteau hermétique, qui vous permettra de protéger la déco et de le conserver parfaitement au frais pendant 3 jours.

- Il est meilleur le lendemain, voire le surlendemain, et même encore après 3 jours. 

Commentaires

  1. Bonjour, je n'en reviens pas : premier commentaire laissé et en plus Prem's . Un grand MERCI pour ce magnifique Blog !!

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air bien gourmand mais la quantité de sucre me fait un peu peur. Est ce que ce n'est pas très sucré ? Merci

    RépondreSupprimer
  3. Rooolalala, moi, pleine de bonnes résolutions après les fêtes de Noël... et voilà que je vois ça! Mes fesses ne vous remercient pas, mais mes papilles salivent d'avance...
    Ps: petite coquille dans la partie glaçage, vous avez mis du "beurre dommage " ;)
    Yona

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'étair pour voir si tout le monde suivait ahahaha

      Supprimer
  4. Quelle splendeur ! Si en plus c’est une recette de Yotam alors…😉
    Toutefois, il y a 2 points sur lesquels je m’interroge : qu’est-ce que le beurre dommage ? Quelle taille de douille ?
    Non mais parce que comment je vais faire sinon ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le beurre pommade c'est du beurre mou genre qui est resté à température ambiante assez longtemps. Mais pas fondu !

      Supprimer
  5. Merci beaucoup pour la recette car je suis comme toi, je ne me suis jamais penché sur ce gâteau ne lui trouvant pas d'intérêt à priori. Donc go pour la carrot cake d'Ottolenghi ! Au fait la faute de frappe du "beurre dommage" m'a fait ma soirée 😂

    RépondreSupprimer
  6. Ma version du carrot cake était un mélange de deux recettes. Tu notes l'utilisation de l'imparfait. Tu rejoins donc ma recette hybride avec ton pochage trop sympa. Et je confirme qu'une couche de glaçage au milieu ajoute du bonheur au bonheur!!! Merci pour toutes tes recettes et ton humour. Big fan!

    RépondreSupprimer
  7. A tester ! Par quel autre fromage peut on remplacer le Philadelphia ?

    RépondreSupprimer
  8. Alors moi je suis une amoureuse de carrot cake depuis ceux que ma grand mère faisait dans mon enfance et je te le confirme: celui de ce cher Yotam est une bombe! Par contre je ne l’ai jamais goûté avec son glaçage au Philadelphia!!!
    En tout cas tu tombes à pic: on est jeudi soir, je dois préparer Chabat a 21h, j’ouvre naïvement mon frigo: plus de margarine. Pas de chocolat. Pas de citron. La lose totale. Ce gâteau aux carottes est une idée fabuleuse!!! Merci!

    RépondreSupprimer
  9. ohhh lala heureusement qu’il y a 135g de carottes pour se donner bonne conscience 😅
    à tester au plus vite !!! merci beaucoup pour ce partage 😋🥰

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Je suis fan de carrot cake :) merci Valerie. Je vais tester pour comparer avec celui de Julie Andrieu qui est une tuerie, même sans glaçage!!!
    Je dois vous avouer que mes amis me réclament systématiquement des desserts à cause de vous 😉. Toujours réussis et toujours un vrai délice! vive le speedy gonza cake!! Et vive Valerie !!

    RépondreSupprimer
  11. Valériiiie !!!!! Je n'aurais jamais cru que tu n'avais pas testé le carrot cake !
    Le recette d'Ottolenghi est l'un de mes deux recettes de référence, et même quand je fais l'autre recette, je la fais avec le glaçage d'Ottolenghi. J'en mets toujours une couche au milieu aussi, super idée, je confirme !!! Un grand merci pour la super présentation et l'explication qui va avec, il va falloir que je fasse vite un carrot cake pour m'entraîner 😜 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cassandre !!!! Et oui tu te rends compte ? Jamais ! Tu as trop bien fait pour le glaçage ! Je n'ai qu'une hâte : le refaire ! Je t'embrasse !

      Supprimer
  12. Mmmm, le carrot cake est un des mes gâteaux préférés !!! Mais je n'ai jamais eu l'occasion de tester la recette d'Ottolenghi... à garder sous le coude !

    Et un petit truc à tester pour les amoureux de carrot cake : Prenez votre recette préférée, et remplacer juste la carotte par du panais ! Le goût subtil et raffiné du panais vous donnera un gâteau délicieux, je vous le recommande chaudement !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis une fan des gâteaux avec des légumes mais le panais c'est un peu too much je trouve. Non pas que le goût soit désagréable mais l'odeur à la cuisson m'a rebutée... Lors de la dégustation, j'avais encore l'odeur du panais dans le nez, et comme je trouve que ça sent la chaussette, ça m'a un peu gâché la chose... 🤣

      Supprimer
  13. Merci infiniment Valérie, non mais ça c'est le graal😍😍😍

    RépondreSupprimer
  14. Oh merci Valerie, j’adore les carrot cake, j’ai hâte de tester celui d’un grand chef !!
    Et je mets toujours du papier alu sous le cercle 🫣 je ne sais pas s’il y a une autre possibilité pour éviter l alu ?😬

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas à ma connaissance malheureusement !

      Supprimer
    2. Du papier cuisson ou sulfurisé, je suppose

      Supprimer
    3. Pour isoler la pâte à gâteau de l'alu, je le double toujours avec du papier cuisson.

      Supprimer
    4. Oh super merci !
      je vais ajouter une couche de papier cuisson immédiatement 🤗

      Supprimer
  15. Bonjour
    Peut-on remplacer le clou de girofle par une autre épice et laquelle ?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut remplacer la girofle moulue par du quatre épices ou bien mettre un peu de gingembre frais à la place.

      Supprimer
  16. Bonjour Valerie, avant de me lancer une petite confirmation pour les clous de girofle: 0,7g (sur deux balances de précision différentes)correspondent à 7 ou 8 clous, ça me parait énorme! Vous pouvez me confirmer la quantité SVP? Merci d’avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors j'utilise de la girofle déja moulue. Je viens de vérifier : j'obtiens bien 0,7g.

      Supprimer
  17. Bonjour Valérie,
    Je viens de faire cette merveille et je tiens à vous remercier pour le partage et le pas à pas très détaillé!
    J'ai découpé le gâteau en deux et mis du glaçage à l'intérieur et c'était parfait mais tellement calorique ... pensez vous que l'on puisse réduire la quantité d'huile sans perdre le moelleux du gâteau (150g?) ? Merci de votre retour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense sincèrement que l'on n'est plus à 50g d'huile près pour un gâteau de cette taille. Alors autant laisser la texture comme elle est et se régaler vraiment. De toute façon on n'en mange pas tous les jours ;)

      Supprimer
  18. Bonjour, je viens de tester votre recette, et c'est un régal! Pour mon premier Carrot Cake, je ne suis pas déçue, il est fantastique! Merci beaucoup et bon week-end

    RépondreSupprimer
  19. Excellente recette!! Grand succès! Merci beaucoup pour le partage et la bonne humeur!

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour. Je ne suis pas fan de noix de coco râpée. Est-il possible de la remplacer par de la poudre de noisette, par exemple ?

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour! je l'ai fait bien sur des que vous avez publie la recette, comme presque toutes vos recettes, et comme toutes les recettes d'Ottolenghi sans exception, et il est excellent! je diminuerai peut-etre un peu la dose de sucre la prochaine fois , mais c'est un detail. La texture et le gout sont parfaits vraiment! merci merci merci de Jerusalem

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Valérie, je suis votre blog depuis des années, il fait partie de mon TOP3 ! Merci pour ça :D
    La recette sur le site d'Ottolenghi mentionne un four à 170°C, tandis que chez vous c'est 150°C. Pourquoi cette différence ici ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, tout simplement car je ne cuis jamais les gâteaux dans un four plus chaud que 150°, sinon le gâteau va trop colorer sans cuire à l'intérieur. Ca n'a aucun intéret. Dans nos fours ménagers mieux vaut cuire doucement, surtout quand la recette est riche en huile ou en beurre comme ici, car elle colore très rapidement.

      Supprimer
  23. Bonjour
    Par quoi est il possible de remplacer le bicarbonate de soude s’il vous plaît ?

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    Ce gâteau est délicieux, y compris pour ceux ou celles qui ne sont pas séduits a priori par l'idée du carrot cake... Celui-ci a été dévoré à trois en 2 jours, et on en aurait bien accepté un peu plus.
    J'ai respecté scrupuleusement la composition et la méthode pour le gâteau lui-même : texture et goût parfaits. Au moment de faire le glaçage, j'ai préféré éviter d'y mettre un miel trop floral, et l'ai remplacé - avec une petite appréhension - par du sirop d'érable, cohérent avec le côté anglo-saxon du gâteau, les noix de pécan etc : bonne pioche, c'était vraiment excellent ! Je conseille cette petite variante à celles et ceux qui ont le fantasme du bûcheron...

    RépondreSupprimer
  25. Merci Valérie pour cette encore sublime recette ! J’ai fait la bûche choco-thym qui a rencontré un franc succès ! Pour combien de personnes est ce carrot cake ? (Après un dîner un peu copieux….)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après Ottolenghi c'est pour 6 à 8 personnes, après ça dépend des appétits bien sûr ! Si chacun veut une toute petite part après un repas copieux on pourra faire une bonne dizaine de parts sans problème.

      Supprimer
  26. Magnifique recette ultra appétissante!! quel diamètre pour le cercle avez-vous utilisé? Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Le diamètre est indiqué dans la recette, à coté du mot "réalisation". C'est 20cm.

      Supprimer
  27. Bonjour, ce carrot cake donne vraiment très envie, encore une recette à tester d'urgence ! Petite question : si on le fait 3 jours à l'avance, faut-il faire le glaçage en même temps ou au dernier moment ? Merci à vous pour ce magnifique blog où tout donne envie grâce à vos explications vraiment détaillées et votre humour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut faire le glaçage dès le début, car justement, avec le temps, c'est l'humidité du glaçage qui va faire la magie.

      Supprimer
  28. Bonjour , et merci , merci ,merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiii infiniment pour vos recettes, vos explications et vos textes que je dévore ( je parle de dévorer tous !!!!)
    Une quetion : quel est le diametre du cercle ?
    En vous remerciant par avance de votre réponse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Le diamètre est indiqué dans la recette, à coté du mot "réalisation". C'est 20cm.

      Supprimer
  29. Bonjour à toutes,
    Je ne sais pas si vous pourrez m'aider. Dans le Cookbook d'Ottolenghi que je possède, le Rouge, il n'y a pas mention de cannelle, juste du clou de girofle. S'agit-il d'un oubli ? Je suis allée voir un peu partout et dans chaque recette effectuée, il y a de la cannelle. D'ailleurs, il y en a dans la recette sur son site. Je suis perdue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement j'ai préféré suivre la recette sur son site et j'ai donc mis la cannelle, même s'il n'y en a pas dans le cookbook. Il a certainement dû modifier sa recette en ajoutant la cannelle par la suite, car le coobook date de plus de 10 ans. Je ne peux pas envisager une seconde ce gâteau sans cannelle !

      Supprimer
  30. Bonjour,
    Dans mon livre The Cookbook d'Ottolenghi (le rouge), il n'y a pas mention de cannelle, juste clou de girofle. Ça me turlupine alors si quelqu'un pouvait m'aiguiller s'il s'agit d'un oubli dans la nouvelle édition du livre ou si c'est une modification volontaire. Je trouve ça curieux qu'il cite la cannelle dans son article et pas dans le livre, c'est quand même un monument la cannelle dans ce gâteau. Merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour Valérie, pensez-vous que l’on puisse remplacer la cannelle par une autre épice ? Mille mercis pour toutes vos magnifiques et inspirantes recettes

    RépondreSupprimer
  32. Bonjour. Je viens de faire le gâteau. J ai hâte de goûter. Faut il le laisser au frigo ou température ambiante ça ira ? Jusque demain. Merci

    RépondreSupprimer
  33. Ah Yotam Ye t'aime!!!!!!! Jour après jour, recette après recette!
    Je vais vite le tester ce carrot cake (même si demain je fais les financiers de Nopi d'abord ;))
    Merci merci Valérie pour ce savoureux blog, les recettes, les astuces, la précision, répondre à nos interrogations avant qu'on ne pose la question!!, et cet humour croustillant :)
    Bravo

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour Valérie, question de débutante : il vaut mieux mettre le glaçage dès que le gâteau est tiède ou il faut attendre qu'il soit complètement refroidi ? Merciiii, hâte de le goûter en tout cas !

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour ! J'adore les carrot cake et votre pitch "bûcheron canadien" était une véritable invitation à la découverte :). Testé et approuvé. Dégusté à l'instant après 24 heures au frigo : top (légèrement humide) et plein de saveurs. J'ai utilisé des clous de girofle entiers réduits en poudre au mortier ; les saveurs n'en sont que meilleures ! Pour le toping à base de philadephia et de beurre, j'avoue que j'ai eu un vrai moment d'hésitation, n'en ayant jamais fait auparavant... Mais encore une fois, le "bûcheron canadien" attendait bien sagement au coin du feu... alors je me suis lancée. Cela apporte vraiment une touche sympa. Je l'ai mis en poche à douille et appliqué à la dernière minute sur chaque part individuelle, surmontée d'une noix de pécan et de zestes d'orange. Po po po ! Tout pareil que la recette et la photo. Effet garanti et beaucoup de compliments... que je partage donc. Merci et bravo pour votre blog inspirant et plein d'humour :). Une working girl qui avait bien besoin d'un remontant !

    RépondreSupprimer
  36. j'ai decouvert cette merveille chez une amie qui est fan de ton blog et de Yotam bien sûr ! Elle me donna ta recette sous "la menace" tellement j'ai été enchantée (LOL) ! Mes papilles ne sont toujours pas redescendues !! Vraiment incroyabe !!! ton blog est juste au TOP ! La caverne d'Ali Baba pour les Barbies grosses gourmandes comme moi ! Infinie gratitude pour ton travail et à mon amie Clèm ( une cuisinière hors paire !)

    RépondreSupprimer
  37. Excellent comme à chaque fois que je prépare un gâteau sur votre site...
    Mais alors celui là..
    Inimaginable, ce doit être le meilleur gâteau que j'ai fait, et de loin.
    Je l'avais fait pour ma grande famille donc j'ai du envoyer votre recette à une bonne dizaine de tatas, cousines....
    Pour encore plus de moelleux j'ai doublé la dose de glaçage, que j'ai reparti moitié moitié au dessus et à l'intérieur (en ayant coupé mon gâteau en deux).
    Bonne journée et continuez à nous régler avec vos recettes
    MERCI

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour Valérie !
    J'adoooore les carrot cakes et je me réjouis d'enfin goûter celui de notre cher Yotam... Petite question : j'aime beaucoup les carrot cakes quand ils sont imbibés avec un sirop épicé, j'imagine que ce n'est pas nécessaire ici ?

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour tout comme vous je pensais souvent au carrot cake sans vouloir vraiment sauté le pas car je pensais comme vous des carottes dans un cake !? Mais là une recette d'Ottolenghi en plus avec vos explications je vais me lancer...
    Sinon je vous ai contacté via Instagram pour vous demander l'autorisation de vous citer sur ma page Instagram instantsthermomix j'attends votre réponse merci

    RépondreSupprimer
  40. bonjour, si on souhaite faire un glaçage au milieu en plus du dessus, est-ce qu'il suffit de doubler les quantités indiquées dans la recette?

    RépondreSupprimer
  41. Ce sera mon gâteau d'anniv de samedi, après je vous raconte tout, et moi aussi j'ai bien aimé le coup du bûcheron, c'est pourquoi ce carrot cake ne peut pas se rater !!!

    RépondreSupprimer
  42. Bonjour , pour un cercle de 24 cm je dois multiplier les quantités par .... ? Merci

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour , 150°C et 1h c'est pas cuit pour moi à l’intérieur :-( chaleur tournante sur la grille située sur le deuxième gradin en partant du bas .Que je dois faire SVP ?

    RépondreSupprimer
  44. Felicitations à vous pour tout. Votre travail, votre bonne humeur, et surtout vos recettes fiables. J'en ai déjà testé quelques unes, toujours réussies. Cette dernière réalisée un délice apprécié de tous. Merciii

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.