Le cheesecake framboise basilic

Cheesecake framboise basilic


Cheesecake framboise basilic

Cheesecake framboise basilic

Si vous adorez le cheesecake restez ici. Et si vous détestez, restez aussi.

Il s'agit ici d'un cheesecake tout léger, avec une base ultra croustillante. 

Pour la base je m'étais souvent cassée la tête à faire moi-même la pâte, mais cette fois-ci j'ai décidé de tester la version "sablés du commerce mixés avec un peu de beurre fondu". Et bien c'est de la bombe. De la grosse bombe. Le goût est parfait, et la texture je ne vous en parle même pas : ça croustille, c'est sablé, c'est le top. Pour cela il suffit d'acheter les fameux sablés anglais de la marque Mc Vitie's, que l'on trouve assez facilement maintenant en grandes surfaces :


J'ai testé deux façons de faire : avec ou sans cuisson. En effet, on peut se contenter de mélanger les sablés au beurre fondu, ça fonctionne très bien aussi. Mais la texture est moins croustillante, même si ça reste très bon. En revanche, si on la fait légèrement cuire, alors là c'est magnifique : le beurre va "toaster" ces miettes de biscuits, et le goût sera bien meilleur. On obtient alors une base de cheesecake délicieuse et parfaitement croustillante. La meilleure base que je n'ai jamais testée.

Pour la crème, il s'agit ici d'une version sans cuisson. C'est quasiment la même que celle que j'avais publiée ici, mais avec moins de gélatine, pour un peu plus de fondant. Mais attention : on est plus dans quelque chose de mousseux, d'assez léger. Ce n'est pas la texture dense et crémeuse d'un cheesecake cuit. C'est plus aérien, tout en gardant la gourmandise du cheesecake, grâce au Philadelphia bien sûr. Le goût est divin. Légèrement parfumé au basilic et au citron vert. 

Pour les fruits, j'ai choisi ici des framboises fraîches. JE SAIS QUE CE N'EST PAS ENCORE LA SAISON, MAIS J'EN AVAIS MARRE D'ATTENDRE ET QUAND JE SUIS TOMBÉE SUR CES DEUX BARQUETTES QUI ME TENDAIENT LES BRAS J'AI CRAQUÉ. Que celui qui n'a jamais péché...

Rien ne vous empêche de les remplacer par des framboises surgelées. Vous aurez une présentation différente tout simplement. Je vous explique tout ça dans la recette.

Pas besoin de passer par la case congélation ici, car on va le monter dans un cercle. Deux heures au réfrigérateur suffiront pour décercler et déguster. 

RÉALISATION : POUR UN CERCLE À ENTREMETS DE 18CM DE DIAMÈTRE ET DE 4,5CM DE HAUTEUR (8 PERSONNES) :
Pour la base croustillante :
9 sablés anglais Mc Vitie's ("digestive") (environ 135g)
80g de beurre fondu doux

Pour la mousse cream cheese au basilic :
130g de crème fleurette ou de crème liquide entière TRÈS FROIDE
300g de Phliadelphia TEMPÉRÉ
30g de sucre glace
85g de sucre en poudre
35g d'eau
Les zestes d'un citron vert
6g de gélatine 200 Bloom (en feuilles ou en poudre; une feuille pèse 2g) (je n'utilise que la gélatine de poisson en poudre)
10g de feuilles de basilic
1 oeuf moyen (50g) TEMPÉRÉ

Finitions :
250g de framboises
150g de coulis de framboise
10g de feuilles de basilic
Un peu de sucre glace "spécial décor" 
Quelques toutes petites rikikis feuilles de basilic


POUR CONNAÎTRE LE MATÉRIEL UTILISÉ ICI, CLIQUEZ SUR LES LIENS EN ORANGE OU SUR LES PHOTOS DES USTENSILES.


1) La crème au basilic :
La veille, il faut faire une infusion à froid pour parfumer les 130g de crème liquide. Pour cela il suffit de mettre 10g de feuilles de basilic dans la crème, de bien filmer et de réserver au frais 24h :




2) Le biscuit :
Dans un paquet de Mc Vitie's, il y a 27 biscuits. Il nous en faut 9 pour cette recette. Vous pourrez congeler les 18 qui restent pour deux autres cheesecakes.

Préchauffez le four à 160° chaleur tournante. 

Mettez les 9 biscuits dans un grand sac congélation et écrasez-les au rouleau à pâtisserie :


Versez les miettes de biscuits dans un récipient, et ajoutez 80g de beurre fondu. Mélangez bien :


Déposez votre cercle à entremets de 18cm sur une plaque à pâtisserie perforée, elle-même recouverte de papier sulfurisé. Ne faites pas la même bêtise que moi sur cette photo ! 







Tassez bien bien bien avec le dos d'une cuillère. Faites en sorte que le biscuit ait la même épaisseur partout :


Enfournez pour 15mn. Vous verrez qu'à la sortie du four le biscuit se sera légèrement rétracté. Il ne touchera plus tout à fait les bords. Vous pourrez donc en profiter pour chemiser le cercle avec du rhodoïd (après refroidissement). Je ne l'ai pas fait car à ce moment là je n'y ai pas pensé. Du coup j'ai continué la recette sans rhodoïd et c'était très bien. J'ai simplement tassé le biscuit juste après la sortie du four, pour qu'il épouse parfaitement à nouveau les contours du cercle :


Aidez-vous du papier sulfurisé pour soulever le biscuit. Vous pourrez ainsi le déposer sur un support vous permettant de laisser le biscuit au réfrigérateur, dans son cercle bien sûr !

3) La mousse cream cheese :

Avant tout, on s'occupe de la gélatine. Si vous utilisez des feuilles, il faudra laisser 3 feuilles (6g) dans un grand bol d'eau froide. Si comme moi vous utilisez de la gélatine en poudre, pesez 6g avec une balance de précision, ajoutez 30g d'eau, et laissez gonfler la gélatine le temps de faire la recette. 


Qui dit "cheesecake" dit "cream cheese" of course. Pour cette recette il faudra 300g de Philadelphia. On en trouve partout maintenant :


Mélangez 300g de Philadelphia (tempéré !) avec les zestes d'un citron vert, et 30g de sucre glace. Pour les zestes rien ne vaut la célèbre microplane :



Mélangez vigoureusement avec une cuillère, pour bien assouplir la texture. Réservez à température ambiante :


Filtrez la crème infusée au basilic. Ecrasez bien les feuilles contre la passoire pour qu'il y ait le plus de goût possible. Il faudra récupérer 95g de crème (c'est pour cela qu'il fallait en mettre 130g, car il y aura de la perte avec les feuilles) :


Montez alors les 95g de crème infusée pour obtenir une belle crème fouettée. Réservez à température ambiante :


Maintenant on va faire une pâte à bombe. C'est à dire que l'on va "cuire" l'oeuf entier avec un sirop de sucre. C'est hyper facile vous verrez. Il faut simplement un robot de cuisine et un thermomètre. 

Ceux qui me suivent connaissent maintenant ma méthode "à la wanagain" pour les pâtes à bombes, car j'en ai parlé très souvent. Pour les autres, j'explique à nouveau : 

Le but du jeu c'est que le sirop monte à 118° pendant que l'oeuf foisonne. 

Normalement il faut baisser la vitesse du robot quand le sirop est à 118°, puis verser le sirop le long de la cuve tout doucement, comme pour une meringue italienne. 

Oui mais voilà. Comme j'en avais ras le bol (c'est cas le dire, mouahaha) qu'il y ait toujours des projections de sirop tout autour des parois de la cuve malgré toutes les précautions possibles, un jour j'ai cessé de procéder ainsi, et j'ai tenté un truc improbable. J'ai arrêté complètement le robot, j'ai levé le fouet et j'ai versé le sirop de sucre D'UN COUP, en raclant bien la casserole avec une maryse. Croyez-moi ou non ça fonctionne 1000 fois mieux ! Ce n'est pas du tout académique je vous l'accorde mais je trouve que c'est bien plus efficace. On n'a aucune perte de sirop, on peut plus facilement tout verser dans la cuve, et je n'ai plus jamais eu aucun ratage. Même quand je fais des macarons je procède ainsi pour la meringue italienne, c'est nickel. Alors je me contrefous que ce ne soit pas ainsi que c'est enseigné, car seul le résultat compte. Cette méthode fonctionne tout le temps vous verrez. 

Donc suivez bien la façon de faire, même si cela vous semble étrange. Tout est sous contrôle. 

Versez 85g de sucre en poudre et 35g d'eau dans une petite casserole de 12cm de diamètre. Ne chauffez pas pour l'instant !

Maintenant, fouettez l'oeuf (50g) au robot, pendant une minute sur vitesse max :


Levez le bras du robot, ajoutez la gélatine (bien essorée si vous avez utilisé des feuilles), et laissez tout comme ça :


Maintenant, chauffez le sirop sur feu fort, avec un thermomètre de cuisson. Préparez une maryse car il va vite falloir la dégainer ensuite :



Maintenant il faut aller vite. Dès que le sirop atteint 118°, versez-le dans la cuve du robot, en raclant bien la casserole avec une maryse pour tout récupérer, et REMETTEZ IMMÉDIATEMENT LE ROBOT EN MARCHE, sur vitesse max, pendant très exactement 5mn (des vraies minutes hein !) (les temps que j'indique sont pour un robot pâtissier type Kitchenaid, il faudra battre plus longtemps avec un batteur électrique) 

Et là le miracle va se produire ! Non seulement il n'y aura aucune projection de sirop sur les parois de la cuve, mais surtout, vous allez obtenir un sabayon de folie. Regardez-moi ça, on dirait presque de la meringue tellement il est mousseux et léger :


Incroyable :


Maintenant, ajoutez le Philadelphia, et fouettez à vitesse max le moins longtemps possible (20 secondes devraient suffire), pour obtenir une texture bien lisse :



Versez la crème fouettée dans la cuve, et incorporez-la délicatement à la maryse :


La mousse "cream cheese" est terminée ! Goûtez-moi ça...


Versez-la dans le cercle. Avec cette quantité vous arriverez pile à ras bords :


Ensuite vous avez le choix. Vous pouvez simplement filmer la crème et la laisser prendre au frais pour verser dessus un coulis de framboise mélangé avec des framboises surgelées (au moment de servir). Ou bien vous pouvez vous amuser, comme moi, à insérer des framboises fraîches dans la mousse, pour une présentation façon "tarte aux framboises Lignac". 

Pour cela, versez un peu de sucre décor dans une assiette (c'est du sucre glace spécial, qui résiste parfaitement à l'humidité et qui reste tout le temps blanc). On en trouve dans les boutiques spécialisées, ou sur le net. Déposez chaque framboise dans le sucre, comme sur cette photo :


Insérez les framboises dans la mousse, comme ceci :


Pour le coulis de framboise, mixez 150g de coulis de framboise avec 10g de basilic, puis chinoisez à fond :


Versez ce coulis dans une poche, et coupez À PEINE l'extrémité. Ça coule hyper vite, comme de l'eau, alors il faut vraiment couper le moins possible :



Remplissez chaque framboise avec le coulis. Pour les remplir toutes, 50g de coulis suffisent, mais le reste c'est pour servir, pour plus de gourmandise :


Réservez au réfrigérateur. Au bout d'à peine deux heures vous pourrez retirer le cercle (avec du rhodoïd c'est toujours mieux mais j'ai réussi à le retirer sans trop de difficulté) :


Au moment de servir vous pourrez ajouter du coulis pour ceux qui veulent :


Cheesecake framboise basilic

La texture est aérienne mais ça reste un cheesecake ! On a bien le goût caractéristique du cheesecake vous verrez. C'est ça qui est étonnant avec cette recette :

Cheesecake framboise basilic

Pump up the volume 🔊 :






101 commentaires:

  1. ça marche aussi bien avec des framboises surgelées maison. Si on les congèle sur un plateau avant de les verser dans un sac, elles gardent leur forme parfaitement, sans ramollir
    fred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette astuce.

      Supprimer
    2. Oui je fais ainsi avec mes framboises du jardin. Nous en mangeons des fraiches et j'en congèle sur une plaque à patisserie puis quand elles sont congelées je les mets au fur et à mesure dans une grande boite. Je les décongèle déliquatement sur du papier absorbant et franchement c'est pas mal su tout !

      Supprimer
  2. par contre, le basilic, c'est pas la saison et surgelé, ça marche moins bien ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'avais trop hâte de découvrir ta recette, merci, merci. J'essaie dans la semaine, le temps de trouver ce qui me manque.

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir, puis je faire cette recette avec des petits cercles individuels, 4, en la divisant par 2 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec ces quantités on pourra remplir 4 cercles de 9cm de diametre.

      Supprimer
  5. Une idée des proportions avec de l'agar-agar à la place de la gélatine ? Merci d'avance Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune idee Aurélien. J’utilse de la gélatine de poisson en poudre. L’agar-agar gélifie trop. Attention au dosage. Je ne peux pas t’aider désolée.

      Supprimer
    2. Ok, aurais tu une marque de gélatine de poisson à nous conseiller ?

      Supprimer
    3. Celle qu'utilisent les pros c'est la LOUIS FRANÇOIS

      Supprimer
    4. Et si je faisais bouillir l'agar agar avec le sirop de sucre avant de l'incorporer à l'oeuf ?

      Supprimer
  6. M'enfin , on trouve du basilic partout !!! Il y a une saison pour ça ? Savais pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’avoue que j’ai halluciné aussi.

      Supprimer
    2. Oui, le basilic est une "herbe" d'été qui gèle très très bien au jardin! Ce que l'on trouve dans le commerce a certainement traversé la planète ou été produit dans des serres chauffées... J'dis ça, j'dis rien...

      Supprimer
    3. C’est trop pour moi là...

      Supprimer
    4. Quand le basilic donne à plein dans mon jardin je cueille les plus belles feuilles, je les rince et les mets à sécher sur un torchon à l'air libre. Une fois l'humidité partie je les pose sur une plaque perforée et les congèle. Il suffit ensuite de les empiler avec précaution dans un Tupperware et de recommencer jusqu'à ce que la boite soit pleine, ainsi on a du basilic (bio) tout l'hiver.

      Supprimer
    5. Quelle chance d’avoir un jardin...

      Supprimer
  7. Sublime !! hâte de tester :-)
    Une petite question: combien de temps on laisse infuser les feuilles de Basilic dans la crème liquide? Merci

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Valérie. J'habite un pays ou l'on ne trouve malheureusement pas de Philadelphia. Pourriez vous me dire par quoi le remplacer? Du fromage frais ferait il l'affaire? J'ai tellement envie de faire cette merveille que je rage de devoir renoncer à cause de cet ingrédient ! Merci d'éclairer ma lanterne et bravo pour ce blog aussi beau que bon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet, à part le fromage frais je ne vois pas trop par quoi le remplacer.

      Supprimer
    2. Bonjour! Avec de la mascarpone, cette recette fonctionne parfaitement! C'est de cette façon que je fais mon tiramisu… :-)

      Supprimer
    3. Le problème n’est pas si ça fonctionne ou pas. C’est juste que le mascarpone ne donnera pas le goût caractéristique du cheesecake. C’est dommage.

      Supprimer
  9. Et avec un fond de speculoos et du mascarpone à la place du Philadelphia...! Vais essayer ta version merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais pourquoi mettre du mascarpone à la place ? Si vous trouvez du Philadelphia c’est beaucoup mieux.

      Supprimer
  10. Comme il fait envie ce cheesecake !!!
    L’idee De l’infusion au basilic ma plaît bien...
    Mais je me demande ce que peut apporter l’ajout de la pâte à bombe ?
    Ayant moi même une très bonne recette de cheesecake avec seulement un mélange de crème fouetté et de mascarpone collé avec un peu de gélatine....sur une base réalisée avec des amarettis (moelleux achetés chez Lidl durant la semaine italienne) je mets les framboises sur le biscuit et coulé ma crème par dessus et je finis par un nappage avec de la confiture.
    Cette recette obtient toujours un francs succès et a fait le tour de la famille.....le goût des amarettis est un vrai
    plus !
    Je vais bien sure essayer ta recette pour tester le goût du basilic...et j’aime beaucoup l’idee Des framboises remplies de coulis !
    Merci Valérie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La pâte à bombe apporte deux choses : beaucoup de légèreté, mais surtout elle atténue le goût « laiteux » du cheesecake.

      Supprimer
    2. Hâte d’essayer !!

      Supprimer
  11. bonjour
    ça a l'air de la bombe!
    je vais le faire mais quand tu dis "j'ai levé le fouet et j'ai versé le sirop de sucre D'UN COUP"
    je ne comprends rien de ce que tu fais
    peux tu m'éclairer la dessus?
    je te remercies

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n’est pas à cet endroit là de la recette que j’explique vraiment comment faire . Lis bien tout le déroulé.

      Supprimer
  12. Bonjour et merci Valérie pour ce dessert magnifique qui ensoleille ce triste dimanche. Je vais donc braver mon manque d'intérêt pour le Philadelphia, car préparé comme il l'est, je ne vois pas bien par quoi le remplacer.
    Il me tarde déjà de voir de la couleur dans le jardin, mais je sais déjà que mes premières framboises seront pour ton cheesecake !!! Dur d'attendre.
    ET comme toujours, tellement bien expliqué, qu'on sait le faire en lisant ta recette.

    Merci encore et vive les framboises !!!! ! et le philadelphia ??? ......
    Brita.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brita si ça peut te rassurer je déteste le Philadelphia. Jamais je pourrais y goûter comme ça. Mais dans le cheesecake c’est divin.

      Supprimer
    2. Alors je vais y aller, les yeux fermés !!!
      Peut-être un coup d'essai avec du basilic sous vide et des framboises surgelées, mais elles doivent baver sur le blanc de la crème.
      Merci pour la réponse ! Brita.

      Supprimer
    3. Première version !
      Un basilic assez médiocre, en sachet, 7g au lieu de 10 (vilaines feuilles)
      Une grosse nuit au frais au lieu des 24 heures
      Philadelphia froid (évidemment !) .... j'ai compris pourquoi il ne fallait pas qu'il le soit !!! Ça gélifie tout de suite, et la crème reste (un peu) grumeleuse (puisqu'il ne faut pas brasser trop longtemps) !...
      Des framboises surgelées
      Du coulis surgelé de chez le même monsieur.
      Le citron vert : très bien !
      ET malgré tout ça, j'imagine ce que ce cheesecake donnera avec le basilic de mon jardin (celui de ma serre : il est+ tendre) et les feuilles qui auront rendu tout ce qu'elles ont de meilleur !!!!
      Bonne surprise aussi avec les framboises qui se sont bien tenues. Le sucre décor a fonctionné. Quant au coulis, je crois que je le garderai : plus dense, il donne un joli aspect aux framboises; et se tient bien.

      Voilà Valérie, grâce à toi, je vais me mettre au philadelphia. Au moins pour cette recette, mais je continue quand même à regretter ce (petit) arrière-goût un peu salé ....

      PS : ta pâte à bombe : une vraie réussite ! Il n'y a qu'à se lancer en te suivant à la lettre !
      MERCI VALÉRIE !!
      Brita.

      Supprimer
  13. Bonjour Valérie,
    Je verrais bien une version Fraises Basilic (simplement une histoire de préférence). Bon je sais qu'il n'y aura pas le coulis dans les fraises comme les framboises, mais il sera dessus ;). Les quantités pour les fruits seront les mêmes je pense ? en prenant des fraises de petites tailles...même si ce n'est pas encore la saison on commence à en trouver...:)
    Pour ce qui est du basilic, et pour avoir vu un reportage sur le sujet, on en trouve en France, même hors saison. Il est cultivé dans des serres chauffé entre 20 et 25° toute l'année...pour la petite histoire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que l’on en trouve toute l’année. Mais ce sont les serres qui posent problème à certains d’après ce que j’ai compris. Quant aux fraises elles se marient parfaitement avec le basilic. Tu pourras faire un coulis de fraises en les mixant avec un peu de sucre et de jus de citron. Pour la quantité je ne sais pas. Il me semble qu’avec 250g de fraises on sera un peu juste pour recouvrir tout le cheesecake.

      Supprimer
  14. bonjour,
    quelle belle recette avec des photos toutes magnifiques.
    J'ai une question un peu bête : ma fille adore le goût du citron mais ne supporte pas les zestes (même avec la microplane). Est-ce que je peux rajouter un peu de jus de citron (1cac peut-être) ou ça va changer la texture ou pire ne pas être suffisant pour retrouver le goût de citron.
    merci
    véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu peux en ajouter sans problème !!! Mets le à la fin et goûte pour ajuster selon ton goût.

      Supprimer
    2. Véronique ! Comme l'a dit Hélène plus bas, tu peux également mettre une ou deux gouttes d'huile essentielle de citron.

      Supprimer
  15. Bonjour Valérie et Merci
    Peut on remplacer la gélatine de poisson par de l'agar l'agar ?
    merci
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je déconseille ici. L'agar-agar ça gélifie trop. De plus il doit obligatoirement avoir subi une ébullition pour être actif, et ici je ne vois pas trop comment faire. Quant au dosage je n'en ai aucune idée.

      Supprimer
  16. Bonsoir Valérie,

    Le cheesecake a été fait cet après midi et la dégustation ce soir. Comment te dire ?! Moi qui aime le cheesecake de base là c'est encore autre chose. Qu'est ce que c'est bon ! Le goût la texture tout ce que j'aime. Je suis dégoutée de devoir le partager lol
    Je n'ai rien enlevé ni ajouté et c'est magnifique. Il ne faut pas hésiter à noyer les parts sous ce coulis atomique !
    Aucune difficulté pour moi mais tu devrais peut être repreciser que ce qui se fait en 5 min au K.A prend le double de temps au batteur manuel. J'avais oublié et j'ai trouvé le temps long avec ça en main ^^

    Un grand merci pour ce nouveau délice, je me régale.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as tout à fait raison. Je le préciserai dès que possible.

      Supprimer
  17. MERCI Valérie pour cette délicieuse recette à essayer au plus vite, J'adore votre blog, vous êtes une blogueuse pâtissière de talent et surtout vous avez une patience d'ange avec nous....

    RépondreSupprimer
  18. il est magnifique ton cheesecake ,hâte de le tester

    RépondreSupprimer
  19. Sandrine Grain de Sucre04 mars, 2019 11:29

    Coucou Valérie,

    Une éternité que je n'ai laissé de commentaire, il faut dire que ces derniers temps, petit moral.
    Ca va mieux aujourd'hui et l'envie de patisserie revient...
    Ton Cheesecake me fait bien envie, pourtant je ne suis pas du tout fan de ce genre de gâteau car je n'apprécie pas tellement le philadelphia. Mais vu ce que tu en dis, la texture de celui ci a l'air différente alors je testerai bien. Comme d'habitude je te fais entièrement confiance, alors je me dis que je vais peut être aimer celui ci.
    Plus qu'à tester.....
    Au fait, rien à voir mais j'ai fait la semaine dernière ta recette de soupe brocolis cheddar c'était divin, soupe crémeuse, goûteuse et onctueuse (et pourtant, étrangement, je n'aime pas trop le brocolis !!).
    Merci encore pour toutes ces découvertes à travers tes recettes...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sandrine ! Je me demandais où tu étais passée ! J'espère que tout va bien. C'est toujours un plaisir de te voir ici. Bises !

      Supprimer
  20. Merci valérie je regardes sur insta mais j'aime venir ici pour les recettes lol.
    Bonne après midi.

    RépondreSupprimer
  21. Je croyais avoir une sainte horreur des cheese cake au Philadelphia, jusqu'à ce que je sois obligée d'en faire un pour mes cours. La mort dans l'âme, j'ai acheté 3 pots de fromage (beurk) et des speculoos (moins beurk, mais l'intérêt d'en faire des miettes pour le fond du cake me laissait dubitative).

    OK, C'EST QUAND MEME TRES TRES BON.

    J'avais peur de la grande quantité de sel dans le fromage et non en fait ça passe bien.
    Pourtant je suis une fan absolue, inconditionnelle, de la tarte au fromage blanc, l'ancêtre du cheese cake quoi. La version ultra méga mousseuse, légère et tout et tout. Rien à voir avec ma production du weekend.

    Ta version semble réconcilier les 2 options, m'ouvrant l'esprit vers la nouveauté!

    Sinon, pour celles et ceux que les zestes rebutent: huile essentielle de citron (5 gouttes pour 1 fruit). Le jus seul apporte surtout de l'acidité...
    Pour celles et ceux que le basilic en hiver rebutent: n'en mettez pas :D (l'huile essentielle existe mais elle est très délicate à doser et il faut s'assurer d'avoir la bonne version de basilic). Eventuellement, passez chez Picard en chercher du surgelé, mais c'est assez bof quand même.
    Pour celles et ceux qui s'offusquent de voir des recettes avec des produits hors-saison: on ne vous a jamais obligés à reproduire ça chez vous, si ça vous gêne passez votre chemin et évitez-vous un ulcère, on y gagnera tous. Merci bisous!

    Pour Valérie: "Vous pourrez congeler les 18 qui restent pour deux autres cheesecakes" --> ou pas!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais ouiiii ! L'huile essentielle de citron tu as raison ! J'ai complètement oublié, alors que j'en ai ! Merci pour ton commentaire...

      Supprimer
  22. Sandrine Grain de Sucre04 mars, 2019 18:24

    Merci Valérie pour ton petit mot, ça fait toujours plaisir....
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour Valérie,il est très beau votre cheesecake,surtout les framboises présentées ainsi..ça donne envie !! J'ai déjà testé votre recette de cheesecake aux fruits de la passion,j'ai préféré faire une gelée framboises,c'était vraiment excellentissime !! Et cette pâte à bombe est finalement très facile à faire, surtout avec la méthode que vous nous avez apprise..J'aurai juste une question concernant le coulis de framboises :peut-on l'acheter ou le faire plutôt soi-même ? En mixant les framboises telles quelles avec un peu de sucre ? Merci pour votre réponse, chacune de vos recette est une merveille, vous êtes mon blog de référence et je pense ne pas être la seule.. Continuez dans ce partage, à chaque publication, vous faites des heureux..Mes amitiés, Sylvia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sylvia !
      Pour le coulis je l’ai acheté chez Picard 😉 C’est penible de chinoiser les framboises. On ne va pas se casser la tête.

      Supprimer
  24. Bonjour Valérie.
    Bravo pour ce cheese-cake ! Comme j'ai pris l'habitude de tester toutes vos recettes, je vais le faire pour ce week end, mais pensez-vous que le faire samedi après midi pour le dimanche ça peut le faire ?
    Merci pour votre réponse et pour votre blog !
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  25. Voilà, cheesecake fait, je le trouve très agréable très léger. Je passe sur les joies de faire de la pâtisserie avec un bout de chou de 22 mois qui s'amuse à tout chambouler dans ma cuisine. Il déplace tout le temps mes ustensiles (tout ce qui est dangereux est bien sûr en sécurité), et monsieur a caché mon seul et unique citron vert, impossible à retrouver, je l'ai donc remplacé par du zeste de bergamote. Et bien bergamonte/basilic., c'est très bon pourtant je n'aurais pas parié dessus.
    Mais la révélation, c'est ton truc de la pâte à bombe, juste MAGIQUE, TOPPISSIME, MERCI,.

    RépondreSupprimer
  26. en fait dans le cheesecake, ce que je n'aime pas c'est le Philadelphia, doncpour moi le cheesecake c'est toujours pas mon truc :-(

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour j ai réalisé la recette, tout le monde a adoré, je n est pas pu le publier sur Instagram, car mes framboises ne tenaient pas sur la crème. Crème très légère merci pour vos recettes
    😁

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ? Pourtant si on les mets tout de suite après avoir versé la crème dans le cercle elle tiennent hyper bien normalement.

      Supprimer
  28. Ah ben voilà l erreur je les ai mises quand la crème avait figée 😕

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends mieux. Erreur à ne pas reproduire 😉

      Supprimer
    2. Bonjour Valérie,
      Très beau cheesecake et photos au sommet de ton art, bravo!

      Pour les framboises, il y a une astuce de chefs qui consiste à couper la base pour que la framboise tienne bien droite (on fait un coulis ou confit avec les chutes) et on peut même les remplir à l'avance si on met du confit à la place du coulis. Au moment de servir on pose les framboises remplies dessus.
      Cela permet de préparer le cheeese cake à l'avance sans laisser les fruits frais trop longtemps sur l'appareil.

      Je n'aime pas le cheesecake, mais j'ai de grands amateurs donc je testerai ta recette et reviendrai t'en parler.

      J'avais tenté, il y a des années, le mazeltov de Jean Paul Hévin (le fameux à base de fromage à 0%) qui en plus d'être sublime est très léger....un échec cuisant. Avec le recul, je pense qu'il s'agit plus d'un gâteau au fromage blanc hyper léger type Cheesecake japonais. Ton article me donne envie de réessayer..
      A suivre
      Très belle journée et toujours merci pour tout ton travail
      Danielle

      Supprimer
  29. Agacée je suis :( Ça n'est pas la première fois que je fais une pâte à bombe avec cette technique (que j'adore depuis que je l'ai découverte sur votre blog) et là, je l'ai refaite à 3 reprises en la loupant à chaque fois ! Tant pis, au 3ème essai infructueux, j'ai incorporé tel quel (je n'avais plus d'œuf pour recommencer). Je suppose que ça ne changera pas le goût mais c'est rageant d'échouer là où on a l'habitude de réussir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Stop on arrête tout : il faut que je comprenne 😉. Cette méthode est infaillible. Alors j’ai besoin de savoir ce qu’il s’est passé. L’œuf était-il tempéré ? Avez-vous utilisé un robot ? La casserole faisait quelle taille ? Une casserole trop grande fausse la température du thermomètre (sonde mal immergée). Si on suit tout sans changer une virgule ça marche comme sur des roulettes. Tout le monde a réussi. Merci de me dire ce que vous avez changé par rapport à la recette 😉

      Supprimer
    2. Tout le problème est là : je n'ai rien changé par rapport à l'habitude ! J'ai utilisé mon robot culinaire Bosch (que j'utilise depuis 4 ans sans souci), une casserole de 14 cm, des œufs pondus par mes poupoules et entreposés à température ambiante (je ne les mets jamais au frigo)... Et j'ai toujours procédé comme indiqué dans vos recettes, c'est infaillible et je ne vois aucune raison de faire autrement !
      Le seul truc qui peut-être peut jouer, c'est la fraicheur des œufs : ultra frais (2 jours d'âge au max) ?
      Vraiment, j'ai tout fait comme d'hab, avec le même matériel, il doit bien y avoir un truc !

      Supprimer
    3. C’est à n’y rien comprendre. Ça n’a pas monté c’est ça ?

      Supprimer
    4. Exactement : c'est resté tout moche et tout plat au fond de mon bol de robot. A 3 reprises. Jamais vu ça et pourtant (je rabâche), mais depuis que j'ai découvert cette technique, je ne m'étais pas ratée une seule fois.
      Ceci dit, ça ne m'empêchera pas de recommencer (peut-être avec des œufs moins frais ?) :)

      Supprimer
    5. Je ne sais pas du tout. J’aurais tellement voulu comprendre pourquoi ! 😭😭

      Supprimer
    6. Comme prévu il n'était pas aussi mousseux qu'il aurait dû, mais vraiment au niveau du goût il est fabuleux ! 👌😉

      Supprimer
    7. J'ai une opinion sur le sujet : un seul oeuf, selon le robot qu'on utilise, ça peut monter difficilement. Du coup, ça expliquerait pourquoi ça marche habituellement (avec plusieurs oeufs) et pas cette fois ci :)

      Supprimer
    8. C’est une éventualité en effet. Il faut que l’oeuf soit mousseux comme sur ma photo avant de verser le sirop.

      Supprimer
    9. C'est pas idiot... Vu que je l'ai trouvé super bon, je peux très bien envisager de doubler les proportions la prochaine fois. Je verrais bien ce que ça donne !

      Supprimer
    10. Nathalie avec le Kitchenaid on arrive à faire monter un seul œuf mais est-ce le cas avec votre robot ? Si la réponse est non, « Anonyme » a trouvé l’explication 😉

      Supprimer
    11. J ai eu le meme problème. La pate a bombe n a pas montee... la creme non plus. Grace a votre commentaire et a la refelxion d anonyme, j ai eu l idee de resortir mon vieux batteur. Ca a ete long mais c est monté! Sonc bien un pb de quantité.
      Merci pour cette superbe recette Valérie

      Supprimer
  30. Bonjour Valérie,

    Je ne suis pas fan du basilic, peut-on le remplacer par autre chose.

    Merci & à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n’est pas obligé d’en mettre. Dans ce cas il faut mettre les zestes de deux citrons verts dans la mousse. Ou bien essayer avec de la menthe.

      Supprimer
  31. Bonsoir,
    Votre chessecake me tente beaucoup. Je vais l'essayer Et je vous ferai un retour.Merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
  32. DIVIIIIN !! trop délicieux !! je viens de m'abonner à votre blog et c'est un délice que vous proposez !! merci merci et merci . Agnes

    RépondreSupprimer
  33. Merci pour votre travail qui apporte de la lumière dans les chaumières ! Pour ma part, mais je suis seule responsable de mes déconvenues, j'ai un peu galéré. je me mets régulièrement dans des plans galères hihi . Aujourd'hui c'est parce que quand j'ai cuit le fond de cheesecake j'ai souhaité retirer le papier sulfurisé apres cuisson. .. carnage mdr vous m'auriez vu! Le biscuit était toujours en miette. Soit je n'aurai pas du faire cette tentative le biscuit chaud (mais comme j'ai voulu tasser une seconde fois le biscuit après qu'il se soit rétracté je me suis que cette opération devrait se faire lorsque le biscuit est chaud). Soit il aurait fallu avoir de la poussière de MC Vities avant de le mélanger au beurre...
    Deuxième "galère" : melanger la pate philadelphia avec la pâte à bombe. Résultat non homogène au bout d'une minute vitesse max. J'ai fermé les yeux sur l'aspect légèrement grumeleux . Mais je pense que la consistance finale n'était pas la bonne car ce n'était pas liquide, sa ne coulait pas dans le moule. c'était une plus une masse à étaler à la spatule... et je n'ai pas de niveau dans l'oeil du coup en mettant mes framboises ...j'ai vu que ce n'était vraiment pas plat... je suis vraiment un boulet. Je vais quand même checker mes calculs de pesées (j'avais un coeff 1,44 pour mon moule. .. je suis trop bête en fait ? Plus de matière plus de temps de mélange non? ... je sais pas). Ou alors la température. .. j'ai voulu comme toi. ..mais trop d'approximation de ma part je pense....

    RépondreSupprimer
  34. recette réalisée ce jour. succès au rdv. merci beaucoup Valérie

    RépondreSupprimer
  35. Cheese cake réalisé hier pour l'anniversaire de mon fils, et comme toutes vos recettes, c'est un succés ! Je trouve que tout réside dans la cuisson du fond biscuit+beurre qui donne le côté craquant, et le coulis de framboises au basilic, extraordinaire !
    Merci Valérie, comme toujours !!

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour,

    Je me demande si le biscuit n'est pas trop peu présent par rapport à la crème?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n’ai pas trouvé. La crème est assez légère. Et avec les fruits c’était très bien. Mais rien ne vous empêche de faire une couche de biscuits plus épaisse (généralement pour un cheesecake de 18cm on met 100g de biscuits, j’ai déjà augmenté la quantité ici).

      Supprimer
    2. Ok merci Valérie je le tente ce soir et je vous dirais

      Supprimer
  37. Bonjour,
    Merci pour la recette !!!
    J'habite à l'étranger du coup je ne vais pas trouver les biscuits...
    auriez vous un plan B pour moi ? Une base dans une autre recette...?
    Merciiiii !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas où vous habitez mais je suppose que vous pouvez trouver des autres sablés. Sinon faites la base de cette recette, qui est excellente : https://www.cestmafournee.com/2017/07/la-tarte-au-citron-de-jerome-de-oliveira.html

      Supprimer
  38. Sandrine Grain de Sucre13 mars, 2019 22:53

    Coucou Valérie,
    C'est fait !! j'ai goûté ta recette de Cheesecake ce soir !! Wouha super bon !!
    Moi, qui habituellement ne fais jamais de Cheesecake car je trouve que la texture est plombante trop écoeurante (enfin, tous ceux que j'ai pu goûter avant !!) alors lá, j'ai adoré la texture très rafraîchissante, légère aérée, avec les framboises, c'était extra. Je savais que je pouvais te faire confiance, t'es une Reine....Un Cheesecake comme celui ci je dis oui.
    J'ai suivi tes consignes à la lettre, c'était parfait, tout s'est déroulé comme tu le décrivais. Quand j'ai fait la pâte à bombe au début j'ai eu un doute, rien ne venait et puis d'un coup miracle ça a donné la texture parfaite. Et j'ai goûté !! Hou la la, trop bon, je me suis retenue pour pas tout manger avant de mettre au frais.
    Bref, t'as compris j'ai adoré ta recette, pris doublement du plaisir : à la faire et à la manger !! D'ailleurs j'étais pas la seule à l'apprécier à la maison. La seule chose ; je le referai c'est certain, mais avec des framboises fraîches, ça sera encore mieux.
    Merci à toi une fois de plus .....
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ma fait vraiment plaisir. Je te remercie infiniment Sandrine. C'est ce genre de commentaire qui me poussent à continuer. Plein de bises.

      Supprimer
  39. Sandrine Grain de Sucre14 mars, 2019 15:24

    Plaisir réciproque alors !!
    Bah tant mieux, car nous aussi on a envie QUE TU CONTINUES ����
    Et pour longtemps J'ESPERE

    RépondreSupprimer
  40. Réflexion de mari quand il a vu le Philadelphia dans le frigo: "mais tu sais bien qu'on n'aime pas le cheesecake!" Un seul regard de ma part et il a compris "ah c'est une recette de Valérie c'est ça?" (oui on parle de toi comme ça à la maison). Tout le monde était dubitatif quand j'ai finalement amené le gâteau sur la table, ma fille ne voulait même pas goûter… Mais le miracle c'est ma fournée s'est bien produit, tout le monde s'est resservi! J'avais goûté la crème au cream cheese seule et je n'étais pas vraiment convaincue mais avec les framboises et le coulis...c'est le paradis!
    Mon mari a particulièrement apprécié le biscuit, je pense que je vais m'en resservir avec du lemon curd par exemple.
    Maintenant on aime le cheese-cake chez nous. Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai éclaté de rire en te lisant !!! Merci beaucoup.
      Embrasse-les tous de ma part ❤️

      Supprimer
  41. Je l'ai fais pour l'anniversaire de mon petit fils, il a été apprécié, mais comme vous le dites ''Ça reste un cheesecake ". Pour moi trop riche malgré le coulis mis très généreusement

    RépondreSupprimer
  42. Bonjour Valérie,

    Encore une superbe recette comme d'habitude des Whaou et des Humm et le cheese cake qui se mange plus vite qu'il se réalise bien sûr..Trés bonne association framboises basilic , la crème fouettée est à tombée...et le tout pas trop sucré.
    Merci merci Valérie..

    RépondreSupprimer
  43. bonjour Valérie,
    est -il possible de faire le cheesecake et le congeler?DE METTRE AU DERNIER MOMENT LES FRAMBOISES?
    MERCI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se congèle super bien !! En revanche, si on met les framboises après, il faudra les couper un peu à la base pour faire une assise, sinon elles ne tiendront pas (elles tiennent que lorsqu'on les met de suite après avoir coulé la mousse).

      Supprimer
  44. Recette testée et approuvée! Tout le monde a kiffé même les non adepte du cheesecake !!!
    Merci pour cette recette détaillée au top! Petite question est possible de le congeler (sans les framboises bien sûr ) pour pouvoir en avoir toujours d'avance ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr. Cette recette est faite pour ça ! Il se congèle super bien.

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.

Imprimer