Focaccia à l'érable





Vous vous souvenez de la recette de la focaccia sans pétrissage qui avait eu un succès fou pendant le confinement ? Et bien figurez-vous que depuis, je focasse comme une dingue. J'en fais tout le temps, j'adore ça. 

C'est tellement facile et agréable à faire. Cette pâte toute souple pleine de bubulles dans laquelle on plonge ses mains pour faire les troutrous. Meilleure activité anti-stress du monde. 
T'as une angoisse ? Focasse !

Et puis c'est devenu la grande mode. De plus en plus de restos proposent la focaccia à toutes les sauces. C'est comme ça que j'ai découvert la focaccia à l'érable d'ailleurs. A peine rentrée à la maison, j'étais déjà en train d'essayer d'en faire une. 

La "dolce focaccia" existe en Italie (pas à l'érable bien sûr !). C'est une foccacia dans laquelle on ajoute du sucre dans la pâte, ainsi que dans la saumure avec laquelle on badigeonne la pâte avant d'enfourner. 

Ici on a la tarte au sucre, là-bas ils ont la "dolce focaccia" (avouons que ça envoie plus de glamour...). A l'huile d'olive bien sûr, c'est tout l'intérêt de cette recette. 

J'ai fait plusieurs essais pour réussir à avoir un bon goût d'érable, et bien figurez-vous que c'est avec le sucre d'érable que j'ai obtenu la meilleure focaccia. Le goût est beaucoup plus puissant qu'avec le sirop d'érable, ça n'a rien à voir. Mais je vous indique quand même comment faire avec le sirop dans la recette, car je sais que l'on ne trouve pas ce sucre partout. 

Et si vous ne voulez pas d'érable, il suffira de mettre du sucre en poudre !


RÉALISATION : POUR UNE PLAQUE À PÂTISSERIE DE 40X30CM :

500g de farine type 00 ou 45
10g de levure de boulanger fraîche (ou un sachet de 5g de levure en granules)
190g d'eau
190g de lait
50g de sucre 
12g de sel
15g d'huile d'olive (pour la plaque)

Pour le sirop :
Soit : 20g d'eau, 20g d'huile d'olive et 80g de sucre d'érable
Soit : 20g d'huile d'olive et 80g de sirop d'érable
Soit : 20g d'huile d'olive, 20g d'eau et 80 de sucre en poudre 


Cette recette est à la portée de tous. C'est hyper facile et nul besoin de matériel ! Il vous faut simplement une grande boite hermétique et une cuillère (ou un saladier que vous filmerez). C'est tout !


Faites tiédir 190g d'eau et 190g de lait. L'idéal c'est que le mélange soit à 40°, mais si vous n'avez pas de thermomètre ce n'est pas grave du tout : il faut juste que ce soit tiède :



Diluez bien 10g de levure de boulanger fraîche (ou un sachet de 5g de levure en granules) dans le mélange eau / lait. Si vous utilisez de la levure en granules, attendez une minute avant de remuer, ensuite elle se dissoudra facilement :


Ajoutez 500g de farine, 50g de sucre, 12g de sel :


Mélangez vigoureusement avec une cuillère :


Fermez la boite (ou filmez votre saladier), et laissez pousser dans un endroit chaud pendant environ 1h (ce temps dépend de la température) :


La pâte doit avoir bien poussé comme sur cette photo :


Pour que la focaccia soit bien dorée dessous, il faut utiliser une plaque à pâtisserie anti-adhésive comme celle-ci. Je vous en parle tout le temps je sais... Dites-vous qu'à chaque fois que vous voulez une belle coloration en cuisine, que ce soit pour le sucré ou pour le salé, ce genre de plaque fait des miracles. 

Versez 15g d'huile d'olive sur la plaque, et étalez-la au pinceau :


Faites tomber la pâte sur la plaque. Aidez-vous d'une corne car ça colle :


Maintenant mettez un petit peu d'huile d'olive sur vos mains, simplement pour que vous puissiez étaler la plaque avec les doigts facilement :


Et laisser pousser pendant 30mn dans un endroit chaud (au four en étuve à 40° par exemple). 

La pâte va gonfler et se remplir d'air :


On doit bien voir toutes les petits bulles d'air à la surface :


C'est le moment de préchauffer le four à 180° chaleur tournante avec la grille tout en bas du four. 

Contrairement aux foccacias non sucrées, on va faire une cuisson assez douce, à 180°. En effet, la pâte et la saumure contiennent du sucre, alors si on cuit à 240° tout va cramer. Il faut la cuire comme une brioche. 

Pendant que le four préchauffe, on prépare la "saumure", qui est simplement un mélange d'eau, d'huile et de sucre. Ici c'est 20g d'huile d'olive, 20g d'eau et 80g de sucre d'érable :



Comme je vous l'ai dit, c'est avec le sucre d'érable que l'on a vraiment un super goût d'érable. J'ai testé avec le sirop, c'est pas mal aussi mais c'est un peu faiblard.

Avec le sucre en poudre c'est très bien. On peut aussi mettre des zestes de citron dans la pâte si on veut !

Maintenant il faut verser ce mélange sur la pâte. 

ATTENTION : La pâte est très fragile ! Il ne s'agit pas de verser tout d'un coup ! Le sirop est lourd et ça va faire plouf dans la pâte. 

Il faut arroser la pâte tout doucement en vous aidant d'une cuillère magique (ou d'une cuillère). On arrose petit à petit en en mettant partout sur la pâte :


Ensuite - et c'est maintenant qu'arrive l'instant kiffance - on enfonce les doigts partout dans la pâte, pour faire plein de troutrous, afin d'obtenir cette merveille :


Et ça part au four pendant une quinzaine de minutes. Surveillez bien la cuisson. La focaccia est prête quand elle est dorée :


Dès la sortie du four, quand la focaccia est encore bien chaude, étalez du sirop d'érable sur toute la surface, avec un pinceau. Ce n'est pas obligatoire mais ça va vous faire une pellicule brillante magnifique. Mais ça bien sûr, je l'ai compris une fois que j'avais fini la séance photo, sinon c'est pas drôle... 





REMARQUES :

- Comme toutes les focaccias maison (salées comme sucrées), celle-ci se conserve mal. C'est vraiment le genre de truc sur lequel il faut sauter en mode morfale dès la sortie du four. Si on attend trop, elle va perdre son moelleux et va devenir caoutchouteuse. Il faudra alors la réchauffer, car une focaccia froide c'est naze. 

- Ici je vous ai indiqué la façon de faire rapido. Si vous voulez une focaccia encore meilleure, avec plein de bubulles, alors il faudra procéder comme ici, à savoir faire la pâte la veille, et faire la technique du "stretch and fold", qui vous donnera une pâte très aérée. On n'a rien sans rien les gars... 

Commentaires

  1. Je viens de vérifier le placard (la folle) et j'ai du sucre d'érable 🍁 !!!! Wouhou!!! Je vais foccacier sans tarder. Merci pour tes magnifiques recettes Valérie. Vraiment ce soir je découvre la dolce focaccia. Je ne savais même pas que ça existait avant toi mais comment je vais me la péter en la présentant ! J'entends déjà mes goûteurs : "c'est quoi ça ?" Et moi de répondre : "quelle question ! Cela va de soi... il s'agit d'une dolce focaccia." Tu vois un peu le tableau ? C'est grâce à toi que j'obtiens souvent les hourras de la foule en délire alors à mon tour, je le dis, pour Valérie : hip hip hip HOOOUUUUURRRRRAAAAA ! Samia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce commentaire si enjoué Samia ! Ca fait chaud au coeur.

      Supprimer

    2. Sincèrement, c'est moi qui te remercie Valérie pour tout ce que tu prends la peine de faire pour nous. Des recettes originales et décadentes, des ingrédients de niche, des conseils pour du matériel de compétition ! Merci 1000 fois tant pour ce que tu proposes sur le blog que pour le côté humain. Je te trouve pleine d'esprit, marrante et j'ai encore tellement de qualificatifs mélioratifs à t'attribuer que j'ai vais arrêter là... Tu auras compris que je t'apprécie beaucoup et que j'adore ce blog et son esprit !

      Supprimer
  2. Bonjour Valérie , encore un nouvelle recette !!!! Super ! Petite question : Où peut -on trouver du sucre d'érable ? Comme Samia , j'aimerai frimer encore un coup grâce à toi...... . Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Bonjour tartine, entre frimeuses, on doit se serrer les coudes hun ! Donc, si ça peut t'aider, j'en ai trouvé dans une jardinerie aussi étrange que cela puisse paraître... je suis normande et chez desjardins dans ma Normandie, ils ont un coin épicerie. J'y ai trouvé ce fameux sucre d'érable. Tu peux t'en procurer sur le net ou vas voir dans la recette de Bûche canadienne de Valérie. Presque en fin de recette, dans la mise à jour du 29/11/2016 en rouge, Valérie partage une astuce pour faire son propre sucre d'érable à partir du sirop. Ça te coûtera assurément moins cher. En espérant t'avoir aidé ! Et au plaisir de te lire au prochain passage pour raconter comment tu les as tous mis K.O grâce à notre Valérie à nous. Bisous à toutes les cmafounos et à notre chère Valérie surtout qui nous régaletout le temps. Samia

      Supprimer
    2. Et oui Samia a raison, je l'achète chez BOTANIC ! Ils ont un rayon alimentation. Sinon, tu peux le remplacer par du muscovado ou du rapadura, moins cher et facile à trouver.

      Supprimer

    3. J'ai deja acheté d'érable du sucre d'érable chez ZODIO.

      Supprimer
  3. j'en salive d'avance ! Merci pour toutes tes recettes elles sont expetionnelles je ne jure que par toi

    RépondreSupprimer
  4. Coucou, wouah je me prends la honte avec mon poulet teriyaki 😂😂😂allez je tente une chicken dolce focaccia 🤮
    Bref si je n'ai pas (encore) de plaque comme la tienne je peux tenter le leche frite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème de la lèchefrite c'est qu'elle est trop grande. La foccacia sera trop plate. Essaie de trouver un plat à four.

      Supprimer
    2. Bonsoir Valérie, merci pour cette nouvelle recette, hâte de tester. Pour info, le sucre d'érable se trouve dans les magasins Zodio. Je supporte malheureusement très mal l'huile d'olive... a votre avis, le goût est prononcé et par quoi puis je le remplacer ?. Merci pour toutes vos superbes recette, et votre bonne humeur... j'adore lire vos textes 😍

      Supprimer
    3. Tu peux remplacer l'huile par du beurre fondu.

      Supprimer
  5. super cette recette ! j'avais adoré la version salée.
    Pour le sucre d'érable, on peut en faire du maison. Il faut cuire le sirop d'érable à 120° et ensuite mélanger jusqu'à cristallisation (comme quand on fait des pralines)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Je viens de trouver du sucre d'érable sur Amazon : ça coûte un bras !
    Est ce qu'il a d'autres fournisseurs au prix correct?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez cher le sucre d'érable c'est vrai. Je l'ai acheté chez Botanic. Mais sinon tu peux mettre du muscovado ou du rapadura, comme l'a suggéré Marie-Anne juste en-dessous.

      Supprimer
  7. Huuum. Ça a l’air si appétissant. Et puis si on peut se relaxer en plus en tripatouillant la pâte. Double effet kiss cool.
    Par contre, n’ayant pas de sucre d’érable, je me demandais si on ne pourrait pas le remplacer par du sucre rapadura ou muscovado. J’adore ces sucres si parfumés. Avez vous testé ?
    Merci pour vos recettes si drôles et si efficaces.

    RépondreSupprimer
  8. Excellente et originale, cette focaccia ! je l'ai faite hier, un vrai régal à la sortie du four. Et pour le petit déj, 15 secondes au micro -ondes et c'est nickel. Merci Valérie !

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Valérie,
    Merci pour cette nouvelle recette de focaccia. Après la focaccia sans pétrissage "salé" qui connait un GRAND succès à la maison ... cette recette a connue hier le même succès !
    Je l'ai réalisée avec le mélange sirop d'érable + huile d'olive : un délice (la qualité du sirop d'érable "médium" je pense est équivalent au sucre d'érable).
    A noter que j'ai laissé ma pâte poussée plus de 1 heure, presque 3 et c'est top !
    Belle continuation Valérie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait de bien la laisser pousser. La mienne a poussé à vitesse grand V car je l'avais mise...sur le radiateur ! Merci Cécile.

      Supprimer
  10. Le sucre d'érable c'est littéralement du sirop d'érable évaporé. Normal donc que le goût soit plus prononcer à poid égale et que ce soir bcp plus cher. Ds les cabanes à sucre québécoises on trouve ds l'ordre eau d'érable, sirop d'érable, beurre d'érable (top sur les pancakes) et sucre d'érable..

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connaissais pas la version sucrée de la focaccia, maintenant je vais devoir essayer elle a l'air divine!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.