Asperges rôties aux amandes, aux câpres croustillantes et à l'aneth (Yotam Ottolenghi)




J’en peux plus de ce mec. Je n'en peux plus. 

No puedo màs. 

Même avec trois ingrédients, il arrive encore à nous faire vibrer. Sérieux. 

Mais comment fait-il ? 

Si tu suis ce blog depuis longtemps, tu as tout de suite compris de qui je parle, évidemment. 

Si tu viens d’arriver tu ne comprends rien. C’est normal. Mais bientôt, toi aussi tu ne jureras que par lui. Tu verras. 

Et lui c’est qui ? Yotam Ottolenghi. 

Cette recette « d’asperges rôties aux amandes, aux câpres et l’aneth » est issue de son dernier livre « SIMPLE » (oui, j’ai TOUS ses livres) :


Et c’est magique. Once again. And you know why ? Because le mec a fait frire les câpres ! Et ça tu vois, ça change tout. Ca te donne des câpres hyper croustillantes, avec un goût très puissant. La révélation de la décennie. Du coup, quand tu goûtes, ça claque. Et avec les asperges rôties et le craquant des amandes effilées dorées dans le beurre, c’est le paradis. 
Un peu d’aneth, sel, poivre et basta. 

Tu mets ça à table et t’es le boss, alors que ça t’a pris cinq minutes. 

RÉALISATION : 
Une belle botte d’asperges (environ 500g) 
30g de câpres 
20g d'amandes effilées
20g de beurre doux
15g + 20g d'huile d'olive
10g d'aneth
Sel, poivre du moulin

Préchauffez le four à 200° chaleur tournante, avec une grille au milieu.

Coupez les extrémités des asperges, car elles sont trop dures et filandreuses :


Dans un récipient, enrobez bien les asperges avec 15g d'huile d'olive. Salez (un tout petit peu car les câpres sont salées !) et poivrez :


Etalez bien les asperges sur une plaque en métal, et enfournez dans le four bien chaud,  pour 8 à 15mn, en fonction de l'épaisseur des asperges. Surveillez la coloration !


Elles doivent être bien colorées. Déposez-les sur le plat de service. 

Faites revenir 20g d'amandes effilées dans 20g de beurre, sur feu moyen, en remuant régulièrement et en prenant garde à ne pas les brûler ! Attention ça colore très vite. Elles doivent être dorées. Retirez-les du beurre avec une écumoire :



Essorez bien 30g de câpres avec les mains, puis retirez l'excédent d'eau en les pressant dans du papier absorbant :


Chauffez 20g d'huile d'olive, et ajoutez les câpres. Faites-les frire sur feu assez fort, pendant 2mn, en remuant régulièrement. Elles vont s'ouvrir et devenir croustillantes ! 


Sortez-les avec une écumoire et laissez-les sur du papier absorbant pour retirer l'excédent d'huile. Goûtez-moi ça c'est génial ! 


Elles sont très salées, c'est normal car il n'y a plus du tout d'eau. Mais il faut les considérer comme un assaisonnement, comme un topping. Voilà pourquoi il ne faut pas trop saler les asperges au départ. 

Et voilà c'est terminé. Il suffit de répartir les amandes et les câpres sur les asperges, et de saupoudrer avec 10g d'aneth ciselé. Je n'aurais jamais pensé à mettre de l'aneth sur des asperges, et bien c'est délicieux. N'hésitez pas :


Je suppose que ce plat accompagnera parfaitement un poisson grillé. Il peut également être servi en entrée, ou dans le cadre d'un buffet par exemple :


Une autre recette avec des asperges ? Clique ici

44 commentaires:

  1. Incroyable ce timing!! ce matin, je cherchais une recette d'asperge verte, je me dis : attends un peu, Valérie va nous poster une recette incessamment... sois patiente.. bingo! elle l'a fait.. :) merci! Dès que je vois des asperges, je la ferai

    RépondreSupprimer
  2. J'attendais le début des asperges tu m'as devancé ��. Il est fort ce yotam... Heure d'aller chez lui ce printemps ��

    RépondreSupprimer
  3. Valérie, merci de m'avoir fait découvrir Ottolenghi. Ses recettes sont simples, savoureuses. C'est un vrai bonheur ! Et merci pour votre blog gourmand qui me fait saliver à chaque recette et pour vos explications, vos trucs et astuces "à la wanagain" !

    RépondreSupprimer
  4. Miam, cela me rappelle ton excellente recette de tarte feuilletée aux asperges rôties... Quelle différence entre la cuisson au four et à la poêle en terme de goût?
    Merci pour toutes ces belles recettes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Niveau goût c'est la même chose. Mais au four c'est bien plus pratique. Maintenant je ne les fais rôtir qu'au four.

      Supprimer
  5. Je me rappelle que j'avais déjà vu le chef Frédéric ANTON faire frire les câpres dans une recette de Saint-Jacques dans la regrettée (en tout cas par moi) émission du chef Christophe MICHALAK " Dans la peau d'un chef".
    Il dit dans la video https://www.youtube.com/watch?v=UK1f9FMhWHM qu'il a vu ça dans la rue, à Zanzibar.
    Merci encore pour une superbe recette de plus, qui fait trop envie. Il faut que je parte à la chasse aux asperges...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette info !!!

      Supprimer
    2. Je viens de visionner la vidéo. Il dit qu’il a trouvé ça extraordinaire de faire frire les câpres. Il a bien raison 😉

      Supprimer
  6. Hummmm ! J'ai déjà fait cette recette. Même les réticents aux asperges ont aimé. Merci pour la piqure de rappel, Valérie.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Valérie,

    Quelle bonheur de commencer la journée par la lecture de cette recette.
    En te lisant tu dis avoir tous les livres de Yotam Ottolenghi, si tu devais m'en conseiller un ?

    Belle journée
    Pascale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont tous au même niveau, mais si vous devez commencer avec un, achetez Jerusalem.

      Supprimer
  8. Yotam est un extraterrestre de la cuisine ! j'ai acheté tous ses livres et je vais de découverte en découverte .. celle ci je vais aussi l'essayer c'est certain ! récemment fait ses aubergines marinées sauce verte au tahini , son carrot cake, le poulet à la mélasse de grenade .. on ne sait où donner de la tête avec lui !! merci pour cette recette testée

    RépondreSupprimer
  9. frire des câpres, c'est sur que je vais vite tester.
    Pour les asperges, chez moi, je ne trouve que les blanches, tu crois qu'elles supporteraient ce mode de cuisson ?

    RépondreSupprimer
  10. Ah Yotam, il a changé ma vie ! Je plaisante mais pas tant que ça, ma vision decuisiner les légumes en tous cas. Quant à son livre Simple, un régal à chaque page. Merci Valérie pour les explications.
    Petit bémol, pas fan de l'aneth, par quoi remplacer ? Je tenterai bien de la coriandre, qu'en penses tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi avant je pensais ne pas être fan de l’aneth 😉😉 Essaie. Ou ne mets rien.

      Supprimer
  11. Sandrine / Insta SP Mode & Caprice13 mars, 2019 10:20

    Oui Valérie je confirme tes dires: Yotam Ottolenghi c'est un "truc de dingue" (si je puis m'exprimer ainsi !). Des associations d'épices et de saveurs que tu n'aurais jamais imaginées avant !! J'aaaddddooooorrrre !! Merci pour tes superbes recettes, et tes commentaires sympas et cocasses. GO ON !

    RépondreSupprimer
  12. Dès que la saison des asperges sera présente ,je ferai tes 2 recettes.
    Concernant celle-ci, faut-il utiliser des câpres à l'eau ou au vinaire???
    Celles à l'eau sont difficiles à trouver. Merci pour le retour,et bisous. Chris 06

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les asperges sont en avance cette année. Elles sont arrivées.
      Quant aux câpres elles sont au vinaigre.

      Supprimer
  13. Quel festival après le cheesecake !!!! Que de découvertes ! Merci Valérie !
    Brita.

    RépondreSupprimer
  14. enfin les légumes de printemps arrivent!
    très belle recette
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  15. Comme toujours, Magnifique ... de Yotam, bien sur !
    Et Valérie, nous l'offre, Merci, Géniale

    RépondreSupprimer
  16. bonjour,
    je faisais cuire les asperges vertes et blanches dans de l'eau bouillante.
    ça change vraiment de les faire cuire au four ou à la poêle ?
    je testerai de toute façon
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ça change vraiment. Les légumes grillés ou bouillis n’ont pas le même goût. C’est comme si on comparait un pavé de saumon grillé et un cuit à la vapeur. C’est un peu ça la différence 😉

      Supprimer
  17. Hello Val, Eh oui il faut que j'achète le livre de Yotan, je vais aussi m'éclater ! Tu nous donnes l'envie toujours de cuisiner des plats sucrés et salés. Tout le monde se régale. Merci pour ce delicieux cheese cake..... une de tes admiratrice !

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour valerie. Conseillé moi sur le livre de Yotan à acheter, s'il n'y en avait qu'un à choisir. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont tous au même niveau. Mais comme il faut bien commencer par un, achetez Jérusalem.

      Supprimer
  19. Bonsoir Valérie
    Une question qui n'a rien à voir avec la recette, mais je tenais à avoir votre avis sur le thermomix. Est ce un appareil qui sauve la vie ?
    D avance merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour.
      Je n'ai jamais testé un Thermomix. Je sais que tous ceux qui en ont en sont ravis. Je n'ai jamais vu un seul avis négatif. Mais je ne suis pas du tout la cible. J'ai tous les appareils, et j'aime cuisiner en touillant dans mes cocottes et mes tajines en fonte. Je préfère pétrir au Kitchenaid, faire mes glaçages avec mon mixeur plongeant, raper mes carottes au Magimix etc. Ca ne me viendrait jamais à l'idée d'acheter un Thermomix. En plus je le trouve affreux. Mais si quelqu'un n'a aucun appareil de cuisine, qu'il n'a pas beaucoup de place et qu'il n'a pas besoin de cuisiner pour beaucoup de monde, un thermomix c'est l'idéal. Il fait tout, et cela évite d'avoir à tout acheter. Si vous en achetez un, surtout prenez le TM6 qui vient de sortir.

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Je me permets de m'inviter dans votre discussion. Valérie a tout à fait raison : le thermomix convient plus aux gens qui n'éprouvent pas un grand plaisir à cuisiner, de plaisir à touiller, à soulever des couvercle pour voir ce qu'y s'y passe, et veulent TOUT déléguer à un robot. Pour moi c'est de la frustration pure, zéro satisfaction personnelle. Dernièrement, ma belle-sœur s'en est offert un. Je suis allée tester chez elle une recette de risotto; c'était plutôt bien, mais visuellement ça ressemblait plutôt à de la bouillasse, too bad. Et puis par principe je n'aime pas les recettes pré programmées, plus mon palais s'affine, plus je deviens exigeante. Gros bémol pour moi, je le trouve affreusement moche, et ça me déplairait de le voir trôner sur mon plan de cuisine. Donc pèse le pour et le contre, les ventes du thermomix sont en chute libre, d'autant qu'il me semble que des robots concurrents sont sortis sur le marché à un moindre coût. A toi de voir !.

      Supprimer
  20. Je n’ai aucun livre de yottam, je n’arrive jamais à me décider sur laquelle faire...
    Par contre je connais un super blog qui me donne très envie de faire les recettes!!!
    Et je préfère: comme ça en cas de démotivation suprême le vendredi au boulot, je peux prévoir mes plats du week-end!
    Merci pour ce travail de découvertes et de partage, j’apprecie Régulièrement, sucré comme salé

    RépondreSupprimer
  21. Merci de partager cette recette avec nous ... des asperges rôties, c'est la première fois que je vois ça...

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Valérie,
    Mon mari sortant de 4 mois d'hospitalisation, j'ai pensé que si je faisais la recette en l'état (huile olive, beurre cuit et huile de friture) je l'y renverrais sûrement (ahah).
    Donc, j'ai torréfié les amandes dans le four à 200°, "frit" les câpres au micro ondes (bien séchées, enrobées dans 1 càc d'huile et cuisson MO 3 à 5mn en surveillant). Je ne suis pas une grande fan des asperges au four (je trouve que leur délicate tête se dessèche trop) mais pour que la recette ressemble un peu à l'original, j'ai fait un tiers au four, un tiers poêlé et le dernier à l'eau salée - en les gardant pour les trois cuissons un peu croquantes. J'ai enfin rajouté un filet de mélasse de grenade.

    Je suis bien d'accord avec toi la star de ce plat est bien la câpre frite (la prochaine fois je les sers en apéritif..!!) et ma préférence va aux asperges cuites à l'eau (et elles sont plus jolies).

    J'offre ses livres à tout le monde mais je n'en ai pas moi-même. Je reconnais de bonnes idées mais je n'aime pas systématiquement toutes les recettes et souvent je les trouve "trop" ...quelque chose.
    Relax! la brigade de la pensée unique. J'ai le droit de ne pas partager votre adoration pour le maître de vos orgasmes culinaires

    Bon au moins grâce à toi, je les essaye. C'est la force de ton blog, de ton humour et de tes photos magnifiques. La salade de haricots verts, ou la salade fraicheur sont d'ailleurs un classique de mes buffets maintenant.
    Il me reste à essayer la salade céleri citron...que j'ai aperçu je ne sais où..

    Dans le chapitre friture et pour clore mon roman : Alain Passard "épluche" l'asperge blanche à l'économe, puis il farine ces copeaux et les plonge dans un bain d'huile. Fleur de sel, poivre et ..dégustation

    Merci pour tout ton travail
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Danielle !
      Tu me fais rêver avec tes épluchures d’asperges blanches frites !!! (Il faut dire que les asperges d’Alain Passard, c’est un autre monde...). J’essaierai dès que possible. Merci encore ❤️

      Supprimer
  23. J'ai testé cette recette à l'instant. C'est vite fait, c'est super original et c'est vraiment très bon. Avec un pavé de saumon, magnifique ! Merci :)

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Valérie, cela fait un moment que je lorgne les livres de Yotam mais je n'arrive pas à me décider. J'ai besoin de tes conseils d'experte puisque j'ai lu que tu avais tout ses livres. Alors s'il y en avait qu'un à avoir, selon toi ce serait lequel? (hormis Jerusalem que j'ai déjà ;-) Merci et encore une fois félicitations pour ton site extraordinaire!

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Valérie, je compte faire ces asperges ce soir en entrée mais question bête cela se mange froid ou chaud ??
    En plat ce sera le riz safrané au four! Une tuerie comme toutes vos recettes !
    Merci d'avance
    Charlotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose que l’on peut les manger comme on le souhaite. Je les sers froides.

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.

Imprimer