Fèves à l'ail et à l'aneth, avec des oeufs frits (Sabrina Ghayour)






GROS GROS GROS GROS GROS COUP DE COEUR POUR CETTE RECETTE ! FRISSONS, ÉMOTION, DANSE DE LA JOIE, TOUT LE PACKAGE.

Si vous aimez les fèves et si vous êtes curieux de découvrir de nouvelles saveurs, surtout ne passez pas à côté de cette recette. Sous aucun prétexte.

Elle est hyper rapide et très facile à faire. Aucun travail pour un plat goûteux comme jamais. C'est une merveille vous verrez. 

J'ai découvert depuis peu que l'aneth était très utilisé dans la cuisine moyen-orientale. Ce n'est pas une herbe que j'avais l'habitude de cuisiner. C'est quand j'ai découvert ces excellentes asperges d'Ottolenghi que j'ai eu envie de creuser un peu plus cette histoire d'aneth. Je le vois autrement aujourd'hui, et je peux vous dire que je ne peux plus m'en passer. Je n'avais pas du tout saisi le côté "oriental" de l'aneth. Pour moi, l'aneth c'était plutôt nordique... 

Ici, l'aneth est la star du plat. Il en fait toute la magie. C'est sublime. Surtout ne faites pas l'impasse ou ne le remplacez pas, vous serez totalement hors sujet. J'veux rien savoir. 

Si ça peut vous rassurer, j'ai servi ce plat à des gens persuadés ne pas aimer l'aneth, et tout le monde a chialé. Succès total (mais je le savais d'avance, gnark gnark gnark. N'écoutez jamais ce qui disent les gens, ils ne savent pas ce qu'ils aiment...).

C'est une recette iranienne, de Sabrina Ghayour, que j'ai découverte depuis peu, grâce à deux lectrices qui nous en avaient parlé dans les commentaires sous cette recette (merci Anne et Farrah)

J'avais aussitôt acheté son livre "Persiana" qui ressemble beaucoup à ceux d'Ottolenghi. C'est exactement le même style de cuisine moyen-orientale, mais ici plus particulièrement iranienne. Les recettes sont tout aussi précises, c'est un très beau livre, mais je crois que la version française n'est plus dispo (il est sorti en 2014). 

Je vous mets le lien vers la version anglaise :



RÉALISATION : POUR UNE POÊLE DE 28CM : 

500g de fèves pelées et émondées (surgelées c'est très bien ! ne vous cassez pas la tête)
8 belles gousses d'ail
5g de curcuma
30g d'aneth frais (ou surgelé, mais surtout pas séché !!)
2 gros oeufs 
10g de beurre
Huile d'olive
Sel
Poivre noir du moulin
Flocons de piment (facultatif)

Je ne sais pas ce qu'il m'a pris, j'ai voulu me la jouer puriste en achetant des fèves fraîches... 🤦🏼‍♀️


Non seulement il faut ouvrir chaque gousse pour retirer les fèves... (ça passe encore, ça va assez vite) :


(on retire cette petite partie) :


Mais ensuite il faut les peler !!! Pour cela il faut les blanchir 20 secondes dans l'eau bouillante puis tout de suite les rincer sous l'eau froide pour stopper la cuisson. Ensuite on pourra les peler facilement. Franchement c'est une perte de temps. 


Je n'ai pelé que les grosses. J'ai laissé la peau des petites, sinon il ne reste plus rien. Et j'ai complété avec mes fèves pelées chéries de chez Picard. J'aurais mieux fait de ne mettre que des surgelées, c'est parfait ! Ne vous prenez pas la tête. 

On me demande souvent quelles sont les poêles que j'utilise. Je profite de cette recette pour vous en parler : il y a quelques années maintenant, sur les conseils avisés d'un ami, j'ai adopté définitivement les poêles minérales en tôle d'acier De Buyer, ou les poêles en fonte Lodge. J'ai jeté toutes les poêles type "Tefal". Ne perdez plus votre argent dans des poêles toxiques et bas de gamme. Si vous êtes un amoureux de la belle cuisson, achetez du matériel professionnel comme les De Buyer. 

Ce sont des poêles totalement inoffensives pour la santé, et increvables. On peut couper avec un couteau à l'intérieur, aucun risque. Elles résistent même aux feux de camp ! 

Elles pèsent très lourd, et garantissent une cuisson incomparable. 

(Ceci n'est pas un article rémunéré par la marque !)

Avec les DE BUYER on peut saisir, griller et dorer des viandes ou poissons comme jamais. Pour rissoler c'est la perfection également.

Le rapport qualité/prix est juste hallucinant. Une poêle si peu chère et si performante, qui dure une vie c'est incroyable. 

Cherry on the cake : plus on l'utilise, plus elle se culotte, plus elle noircit, et plus elle est performante et anti-adhésive. Un bonheur total. Il faut en avoir une pour comprendre je crois. La mienne est bien noire aujourd'hui, parfaitement culottée. Elle a atteint la perfection : je l'aime d'amour.
(Cet aspect noir qui fait un peu crado (mais qui ne l'est pas !!) est normal, et voulu. Toutes les poêles en tôle vieillissent ainsi, c'est le but)


Donc ici j'ai utilisé ma poêle minérale De Buyer (fabriquée en France), de 28cm (attention : 28cm c'est le diamètre du haut, en bas elle fait 20cm) :

Faites chauffer un fond d'huile d'olive. Soyez généreux ! J'en ai mis plus que sur cette photo, car j'en ai ajouté après. Il faut de l'huile sinon ce plat ne cuira pas bien :


Coupez l'ail en lamelles pour cette recette, c'est important ! L'idéal c'est d'utiliser une mandoline (avec l'ustensile fourni avec pour ne pas se couper ! n'allez pas mettre les mains directement sur la mandoline avec une gousse d'ail !). Avec une mandoline ça va tout seul. Sinon, utilisez un bon couteau pour détailler de fines lamelles. 

Faites suer l'ail sur feu moyen, en remuant régulièrement, et en veillant à ce qu'il ne colore pas. L'ail coloré devient amer. Ici il doit devenir translucide et rester fondant. C'est très important ! 

N'ayez pas peur de mettre les 8 gousses. Elles vont fondre et vous n'aurez pas de goût d'ail trop prononcé. Elles ne seront pas gênantes à la dégustation, et elles contribueront à la magie de ce plat.
Il faut vraiment cette quantité :


Quand l'ail est bien fondant, ajoutez 500g de fèves pelées (on ne les fait pas bouillir avant, même si elles sont surgelées) :


Puis 5g de curcuma, ainsi que le sel et du poivre du moulin :


Mélangez bien et laissez cuire sur feu moyen pendant 5mn, en mélangeant régulièrement.

Ensuite, ajoutez 30g d'aneth (oui 30g !) :


Mélangez bien et continuez la cuisson pendant environ 8mn. 

Ensuite, faites de la place pour les oeufs, comme ceci :


Normalement il faut ajouter 5g de beurre dans chaque cavité, mais je ne l'ai pas fait (j'aurais dû, c'est une erreur). 

Salez un peu directement dans la poêle.
Il faut toujours saler les oeufs au plat sur la poêle, jamais sur l'oeuf, car le sel laisserait des points blancs disgracieux sur les jaunes :


Cassez les oeufs :


Baissez le feu (je l'ai mis sur 2 avec ma plaque induction), et laissez cuire pendant 13 à 15mn, sans rien toucher :


Je n'ai pas pu m'empêcher d'ajouter un peu de flocons de piments sur les jaunes avant de servir :


Les fèves doivent être fondantes, les jaunes bien coulants :



Et les blancs bien colorés en-dessous ! Un délice ! (vous constaterez que rien n'adhère sur ma poêle en tôle). Dès que vous aurez goûté, vous ne pourrez plus vous arrêter. C'est sublime. Surtout pour le peu de travail que ça demande :


Ce plat se sert normalement avec un pain plat iranien, pour saucer le jaune, ou bien des naans (la recette est ici). 
On peut également le servir avec un bon riz blanc.

Commentaires

  1. Prem's!
    Enfin une recette salée ! Je n'ai pas l'habitude de cuisiner les fèves mais au vue du nombre d'adjectifs qualificatifs que tu as employé pour décrire ce plat, je vais tester les yeux fermés. D'ailleurs j'ai testé ce soir ton tartare mangue ananas c'est un délice. Merci Valérie.
    Coco

    RépondreSupprimer
  2. Huuuuuum j'en ai envie la tout de suite !
    J'adore les fèves (merci à mon grand-père qui en plantait toujours dans son jardin) et j'adore l'aneth (j'ai une fâcheuse tendance à en mettre partout).
    Bon et bien je vais aller faire un tour chez picard semaine prochaine ! Merci.

    RépondreSupprimer
  3. Cool cette recette j’aime beaucoup les fèves depuis que j’ai découvert qu’il fallait les peler.... (j’ai un souvenir de fèves que mon grand père cultivait dans son jardin et je n’aimais pas du tout car ma grand mère ne les pelait pas...)
    C’est vrai que c’est fastidieux à dérober mais ça vaut le coup ça n’a rien à voir avec des fèves entières surtout si elles sont un peu grosses...
    Allez une petite recette :
    Tartines grillées sur lesquelles on dépose un mélange de fèves, fêta, d'huile D’olive jus citron et menthe
    fraîche...avec une petite salade de jeunes pousses ou roquette 😉😘
    Merci Valérie pour cette belle recette aux saveurs d’ailleurs, j’adore !

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui j’oubliais, je pensais que cette poêle ( que j’ai acheté suite à ton conseil) s’utilisait uniquement pour les viandes poissons ou omelettes, il me semble que tu disais dans un autre post que tu l’utilisais la poêle en fonte pour les légumes...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je veux que ça colore et que ça rissole j'utilise la De Buyer. Mais j'avoue que je l'utilise de plus en plus. J'en suis dingue.

      Supprimer
  5. Merci Valérie ! J'adore l'aneth...la recette a l'air d'être deliceuse et je me souviens avoir vu discuter le livre Persiana dans une suite de commentaires, il avait effectivement l'air remarquable.
    Il faut vraiment que je fasse de la place dans mon congelo pour pouvoir y mettre des fèves, congeler la pâte à cookies, la rhubarbe et la pâte de conticini qui va avec...
    Merci aussi pour pour les infos concernant les poêles : elles tombent à point nommé, il fallait justement que je remplace les miennes.

    RépondreSupprimer
  6. Véro la Blonde qui aime les fèves02 mai, 2019 21:45

    En fait, j'adooore les fèves, notamment dans le couscous. Dans ma famille, on les cuit à la vapeur avec la graine. Hummmm, un délice.

    Dès que possible je testerai cette recette.

    Merci Valérie

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cette recette que je vais tester,vous me faites saliver ! Je n'ai jamais goûté de fèves mais je pense que c'est l'occasion !

    RépondreSupprimer
  8. Ça a l'air parfait !

    RépondreSupprimer
  9. Le culottage de ta poêle me rends dingue ( bon les miennes n ont que 1 mois, je viens de découvrir ces fabuleuses poêles en acier). Je n ai jamais goûté les fèves mais ta recette me donne envie de tester malgré la présence d aneth que je déteste. J adore ton blog tes recettes a tomber.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu utilises ta poêle tous les jours elle va vite se culotter.
      Sinon, il faut de temps en temps la graisser, essuyer l'excédent avec du sopalin, et la laisser une heure et demi dans un four à 200°. Magique. C'est valable pour la fonte aussi.
      Astuce : je graisse toujours mes pôeles avec la bombe à graisse (celle que j'utilise pour la pâtisserie). C'est super pour le culottage. Mieux que l'huile.

      Supprimer
    2. Oui ta poêle à combien de mois ou d’années ? Elle est vraiment noire
      La laisser 1 h dans le four à 200 degrés....j’ai pas vu ça dans la notice, il faut le faire une fois au début ?
      Je peux encore le faire maintenant, ça fait 1 mois que je l’ai....?

      Supprimer
    3. Je viens de vérifier, je l'ai achetée le 15 janvier 2016.
      On peut la culotter au four autant de fois que l'on veut, tout au long de la durée de vie de la poêle. L'idéal est de le faire régulièrement au début, et puis au bout d'un moment ce n'est plus vraiment la peine. La mienne maintenant est vraiment anti adhésive, je ne la culotte plus à 200° au four.

      Supprimer
    4. Ah je vais le faire alors...par contre ils conseillent aussi de la faire chauffer de temps en temps avec une couche de sel pour la purifier...

      Supprimer
    5. Il y a tant à dire au sujet de l’entretien des poêles en tôle que je ne sais pas par où commencer. Le mieux est de regarder les articles et vidéos sur le net. Vous verrez notamment comment « affranchir » une poêle avec du sel.

      Supprimer
  10. Alors moi aussi pas fan du tout par l'aneth jusqu'à un dîner chez des amis iraniens... La révélation !!
    Je file chez P. acheter des fèves pour faire la re7... Merci pour l'idée ;-)

    RépondreSupprimer
  11. J'adore cette recette, il y a tout ce que j'aime dedans, ça doit être "Mortel" à la dégustation !!! Cela ressemble à du Yotam, mais ce n'est pas du Yotam, Magnifique !
    Tu es la Best découvreuse de talent culinaire, Gros Coup de Cœur ...
    Merci Valérie, tu es Géniale ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !! Il faut surtout remercier ici Anne et Farrah, les deux lectrices qui m'ont fait découvrir Sabrina Ghayour ;)

      Supprimer
  12. Bonjour Valérie,
    Tous les jours je guette la nouvelle recette... Les cookies me fond de l'oeil ms mon arrière-train résiste (j'ai déjà englouti les chocolats de Paques des enfants en disant que c'était Marcel)... En revanche les fèves quoi! Truc de fou! En plus aucune mauvaise conscience, et ça a l'air dingue. Je n'ai JAMAIS cuisiné de fèves, il fallait ton blog pour ça.
    Merci bcp!!
    Bon week end
    Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne ! J'espère que cette recette te plaira !

      Supprimer
  13. Chouette une recette salée ! et avec des fèves en plus ! je vais la tester sans tarder et reviendrai pour le résultat,
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  14. Je devais justement changer de poêle, merci Valérie !
    Oui, l'Aneth c'est oriental ! Je fais souvent une recette grecque : mélange de carottes, de petits artichauts et de cébettes avec fèves en option, citron et aneth. C'est un tel régal que ça vaut la peine de prendre le temps de nettoyer les artichauts !!!

    RépondreSupprimer
  15. Marie-Claude Eggs03 mai, 2019 11:34

    Bonjour Valérie ! Je ne commente jamais ou presque ! Je me réjouis d'essayer cette recette avec MES fèves et les oeufs de MES poules! Je pense que je suis privilégiée, certes, mais les fèves fraîches du jardin sont incomparablement plus savoureuses...
    Je devrai encore patienter car chez moi elles ne poussent qu'en été (je suis en montagne) !!!
    Au plaisir et MERCI pour ces magnifiques photos qui me font BAVER.....;-))

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Valérie
    L'eau à la bouche en lisant cette jolie recette.. merci beaucoup pour le partage de toutes ces merveilles !
    Juste un petit détail.. il manque les gousses d'ail dans la liste des ingrédients ;)
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  17. Miam, miam !!!

    Alors là, cette recette, elle ne va pas tarder à être dans mon assiette !!!

    J'ai envie de légumes, d’œufs, et de saveurs... je crois que cette recette répond tout à fait à mes attentes du moment !!! Même si je n'ai envie de rien faire, en fait... mais bon...

    En plus, les couleurs et la présentation me font penser à un tagine !!! Ou c'est moi qui en vois partout, je ne sais pas, c'est bien possible...

    Merci !!! Tu es à fond, comme toujours !!!

    Bises,


    Agnès

    RépondreSupprimer
  18. Tes poêles m impressionnent et m'aideront peut être à passer le pas. Je viens de passer à de buyer inox et c'est top pour saisir les viandes !
    Pour une crépière que conseilles tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les crêpes je vous conseille la fonte. Choisissez une marque haut de gamme, comme Staub, ou le top : Skeppshult. Mais attention : avec une crêpière en fonte il faut savoir manier le rozell, car la crèpière est trop lourde pour pouvoir la soulever afin de répartir la pâte. Il faut donc un rozell pour cela. Au départ ce n'est pas évident mais on s'y fait très vite. https://amzn.to/2H7jsXp

      Supprimer
  19. C'est en effet une recette qui donne follement envie! Bon, je risque de me rabattre sur des fèves surgelées, mais woaaa, j'en ai l'eau à la bouche!!

    RépondreSupprimer
  20. Chez De Buyer ils vont avoir un afflux de commandes de poêles, ils vont se demander ce qu'il se passe !!! Mais quand Valérie conseille, on ne peut que suivre ses conseils...

    J'ai craqué pour l'Alligator Family qui devrait intégrer mes tiroirs déjà prêts à exploser lundi ou mardi... Encore un conseil judicieux de Valérie !!!

    Je pense que pour faire des salades marocaines, des salades de fruits, pour les potages, la harira, des légumes poêlés, ça doit être génial !!!

    Merci pour tout, c'est génial d'avoir du matériel digne de confiance !

    Bises.


    Agnès

    RépondreSupprimer
  21. Mmmmm j'aimerais claquer des doigts et que ça arrive directement dans mon assiette !!!!petite question :à Picard ils vendent les fèves déjà cuites et les fèves crues .lesquelles faut-il prendre car dans mon souvenir les fèves crues mettent longtemps à cuire? Mercîii!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sachet de 450g de fèves pelées crues. Ça cuit très vite : https://www.picard.fr/produits/feves-pelees-000000000000010371.html

      Supprimer
  22. Valérie, merci pour cette délicieuse recette réalisée hier. J'ai utilisé des fèves surgelées, en suivant votre conseil, à savoir les mettre dans la poêle à l'état surgelé. Cela a très bien fonctionné. J'ai également utilisé de l'ail surgelé et de l'aneth surgelé. J'ai adapté les temps de cuisson, car pour chaque étape, tout a cuit beaucoup plus vite que les temps préconisés. Notamment pour les œufs. C'est une recette adoptée !

    RépondreSupprimer
  23. Salut Valérie, ça me fait vraiment plaisir que tu aies aimé ce livre et proposé cette recette !. Certains pourraient penser vu sa simplicité apparente, que c'est une recette qui ne paie pas de mine, or c'est vraiment un plat délicieux et délicat, les fèves et l'aneth étaient faits pour se rencontrer !. En Iran, c'est un plat de printemps, la saison des fèves étant courte, les gens se dépêchent donc de se régaler. On pense à tort aneth=Scandinavie, or c'est une herbe très utilisée au Moyen-Orient, dans une certaine mesure au Maghreb, dans ma moitié de famille algérienne, on l'utilise dans certains plats de viande, et si on a pas d'aneth sous la main, on la remplace par des fanes de fenouil, et si on a ni l'un ni l'autre, on est dégoûtés !. Je vais en faire pour ce soir !.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Farrah ! Je t'attendais ! Merci de nous parlé de ce livre. Sans toi cette merveilleuse recette n'aurait jamais vu le jour ici ;)
      Comme tu le dis, elle ne paie pas de mine, mais quand on goûte on comprend...fève et aneth c'est magnifique.

      Supprimer
  24. Bonjour Valérie, Tout d'abord un grand grand merci pour votre excellent blog et votre partage, je vous suis depuis quelques années et toujours avec beaucoup de plaisir et succès de mes petits plats!!! mais cette fois ci je ne peux pas m'empêcher de vous écrire(c'est une première fois) étant donné que je suis d'origine iranienne et ça me fait énormément plaisir de voir une recette iranienne et que vous l'appréciez. Effectivement, L'aneth et fève sont beaucoup utilisés dans la cuisine iranienne et surtout avec du riz mais cette version avec l’œuf, je ne connaissait pas. Sans doute je vais la tester rapidement peut-être avec une petite touche safran qui est également beaucoup utilisé en Iran. Merci encore

    RépondreSupprimer
  25. Bondoir Valérie,
    Très envie de tester mais j'ai une petite question... Les fèves surgelées doivent elles être décongelées au préalable ?
    Merci d'avance ��

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour Valérie, j'ai déposé un commentaire le 4 mai, après avoir réalisé ce plat pour la 1ère fois. Je l'ai refait hier, toujours avec des fèves surgelées, mais cette fois avec de l'ail et de l'aneth frais. Excellent ! Encore merci pour vos belles recettes. Belle journée à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Karina. Vous avez bien fait de recommencer avec des produits frais. Merci pour votre retour. Ravie que ce plat vous plaise.

      Supprimer
  27. Bonjour,

    Merci pour cette chouette recette. Petite question parce que je ne suis pas experte en fèves. Est ce que les grosses blanches iraient aussi ?
    Merci d'avance et belle journée

    RépondreSupprimer
  28. Et voilà : recette réalisée à midi avec des fèves surgelées, de l'ail frais - vraiment frais- et de l'aneth frais.
    Un vrai régal en une belle surprise pour moi que cet accord fèves/aneth ! J'ai déjà acheté 2 livres d'Ottolenghi sous votre influence... et je sens que l'étagère à livres de cuisine va encore s'alourdir...
    Avec mes origines beauceronnes et ardennaises, les plats que je sers en surprennent plus d'un :)
    Merci Valérie !!!

    RépondreSupprimer
  29. Bonsoir,
    Je viens de tester la recette ce soir. Je pense avoir tout respecté à la lettre, pourtant j’ai été un peu déçue. J’ai trouvé les fèves trop sèches. Ai-je louper une étape ? Lorsqu’il fallait les laisser cuire, c’était bien à découvert ? Que faire pour qu’elles soient plus fondantes la prochaine fois svp ? Et il me reste pas mal d’aneth fraîche. Auriez-vous une autre idée de recette pour l’utiliser ? Merci d’avance pour vos réponses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Elles devaient en effet manquer de cuisson (ou d'huile). Je fais tout à découvert, mais vous pouvez couvrir un peu si vous les voulez très fondantes.
      Quant à l'aneth, je vous conseille de tester cette recette : https://www.cestmafournee.com/2019/03/asperges-roties-aux-amandes-aux-capres.html

      Supprimer
    2. Laet, je me prmets d'intervenir. Vous dites avoir respecté la recette à la lettre. J'en déduis que vous avez respecté les temps de cuisson préconisés par Valérie. Eh bien, j'ai réalisé cette recette deux fois et si j'avais respecté ces temps de cuisson, les fèves auraient également été sèches. Chez moi, tout a cuit beaucoup plus vite (50% du temps en moins). Je vous suggère de diminuer les temps de cuisson. Et comme le conseille Valérie, n'hésitez pas à mettre de l'huile. Bonn soirée à vous.

      Supprimer
    3. Merci Karina.
      Je crois que les fèves manquaient de cuisson. Plus elles cuisent plus elles sont fondantes. N'hésitez pas à couvrir.

      Supprimer
  30. Encore une recette à tester mais chez moi ils sont allergiques à l'ail
    Pensez vous que je peux faire sans?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pur être très sincère je ne sais pas du tout quoi répondre... Sans l'ail ça ne sera jamais aussi bon c'est certain. Et comme je n'ai jamais essayé sans l'ail je ne sais pas du tout ce que ça pourrait donner. Je ne sais pas comment vous conseiller.

      Supprimer
    2. Est'ce que la poêle dont tu parles attatche quand elle est est neuve ? Comment l'entretiens-tu ?

      Supprimer
    3. Bonjour.
      Avant toute chose, avant d'acquérir une poêle en tôle d'acier (ou en fonte), il faut accepter le fait que plus rien ne sera comme avant. Par là, je veux dire que ce n'est pas une poêle que l'on nettoie au produit vaisselle, que l'on peut laisser tremper, et qui va au lave-vaisselle. Il faut également accepter l'aspect qu'elle va prendre au fil du temps. Elle va noircir et paraître très usée, voire cracra, alors que pas du tout. C'est fait exprès. C'est ainsi que doit vieillir une poêle en tôle.
      Ceci mis à part, pour l'entretien il y a plusieurs choses à savoir :
      - tout d'abord, neuve, elle attache. Il faut toujours de la matière grasse, et il ne faut pas frotter pour essayer de retirer les dépôts noirs. Ce sont ces dépôts qui feront le culottage.
      - Il faut tout d'abord la culotter au four : on la graisse, on retire l'excédent d'huile avec du sopalin et on la laisse au four pendant 1h à 200°. Au départ je l'ai fait 3 jours de suite. Ensuite une fois de temps en temps et puis c'est tout. Maintenant je ne le fais jamais.
      - On essuie toujours la poêle : la moindre trace d'eau et ça rouille !
      - Je la lave, je la mets sur le feu pour bien la sécher, je vaporise avec une bombe à graisse (celle que j'utilise pour la pâtisserie, je trouve que c'est mieux que l'huile), j'essuie et je range. C'est tout.
      Il y a plein de choses à savoir pour nettoyer une poêle en tôle d'acier. Il faut savoir que normalement ça ne se lave pas si on veut tout faire dans les règles de l'art. Il faut juste la frotter avec du sel (oui oui !). Je vous invite à lire cet article très intéressant : http://www.dumieletdusel.com/archives/2013/02/20/26445740.html
      Ainsi que celui-ci : http://www.dumieletdusel.com/archives/2010/01/12/16489771.html

      Supprimer
  31. Bonsoir Valérie,

    Bon, eh bien j'ai voulu faire ma maligne, parce que ça m'amuse d'écosser les fèves... mais ça m'amuse jusqu'à un certain point !!! Surtout que j'ai eu plein de "bébés fèves"... Punaise que c'est long !!! La prochaine fois, je t'écouterai, et j'irai chez Picard !!!

    En attendant, j'ai mis environ 2 heures pour faire cette recette, et """l'écossage""" des fèves m'a un peu usée...

    Bon, le résultat valait quand-même vraiment la peine !!! Je me suis régalée, l'ail, l'aneth, c'est inédit et super bon !!! Et avec l’œuf c'est un mariage super réussi !!!

    Moi, j'ai un peu fait cramer, parce que je voulais que l’œuf cuise bien, donc j'ai mis un couvercle, mais bon, c'était quand-même hyper bon.

    Ce qui est étrange, c'est qu'il a fallu que je m'habitue au goût, qu'au plus je mangeais, meilleur c'était, et plus j'appréciais...

    Bon, ça a eu le "goût du trop peu", mais d'un autre côté, au moins ce n'est pas trop calorique...

    Merci encore une fois Valérie de me faire explorer d'autres univers culinaires... C'est la première fois que j'achète de l'aneth frais, et heureusement que j'ai divisé les doses par 2, sinon mon bouquet n'aurait pas suffi... Pour moi, l'aneth c'était plutôt pour le saumon ou le poisson, mais dans cette recette, c'est époustouflant !!!

    Et puis, esthétiquement, à part mon plat qui était un peu dans les tons de marron, noir... et quand-même un peu vert aussi, avec l’œuf, c'est trop beau !!! Très printanier et appétissant !!!

    Si c'est réussi... c'est de Valérie !!!

    Merci encore pour tout, tu es incroyable d'induire les gens - moi en tout cas !!! - à se surpasser et à sortir des sentiers battus culinaires !!!

    Je suis surprise moi-même d'avoir cuisiné ces légumes ! Ça me donne envie de tester d'autres recettes de légumes qui, a priori, ne me tenteraient pas plus que ça...

    EX-TRA-OR-DI-NAI-RE !!! Et même, comme le chanterait Stromae : "FORMIDABLE" !!!

    Grosses bises et à bientôt pour d'autres aventures, d'autres horizons et d'autres voyages gastronomiques...


    Agnès qui n'arrive pas sur son ordi à se connecter sous "Peau de Vache", mais c'est toujours moi !!!

    RépondreSupprimer
  32. Bonjour,
    Grâce à vous, j'ai eu envie de découvrir d'autres recettes iraniennes. Sur internet, j'en ai repéré plusieurs fort alléchantes. L'une d'entre-elles est similaire à la vôtre dans la réalisation. Des flageolets au naturel se substituent aux fève. Il n'y a pas de curcuma, mais de l'oignon. Les autres ingrédients sont identiques (huile, sel, poivre, ail et aneth).
    Je ne l'ai pas encore testée.
    Belle journée à vous.

    RépondreSupprimer
  33. J ai essayé parce que j avais des
    Fèves fraîches sans aneth parce que je n en avais pas mais c est déjà délicieux. J essaie la tarte au café!

    RépondreSupprimer
  34. Merci pour votre recette très tentante.., pour la poële DE BUYER à priori le fond fait 20 cm de diamètre et non 24 cm ?? Diamètre supérieur : 28 cm
    Diamètre du fond : 20 cm
    https://www.amazon.fr/Buyer-5610-28-Mineral-Element-dAbeille/dp/B00462QP16/ref=as_li_ss_tl?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=3IY124AM86NMU&keywords=de+buyer+min%C3%A9ral+b&qid=1556796096&s=gateway&sprefix=du+buyer+min%C3%A9ral,aps,172&sr=8-1&linkCode=sl1&tag=wwwcestmafour-21&linkId=316e5de84441b2081175bd7abe1e3cf5&language=fr_FR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pascal d'avoir rectifié cette erreur. Je me suis trompée, j'étais persuadée que c'était 24cm en bas et je n'ai même pas pensé à vérifier. Je viens de le faire, c'est bien 20cm en bas et 28cm en haut. Merci c'est corrigé. Désolée.

      Supprimer
  35. Bonjour Valérie,
    Je me suis lancée, et me demande comment faire de ce plat un plat complet, qui se suffise à lui-même? Que penses-tu d'ajouter du riz?
    Et pour les fèves, je suis d'accord avec une de tes commentatrices : les fèves fraîches, c'est juste à tomber par terre... Et le truc pour moi (comme pour les épinards et les petits pois d'ailleurs), c'est que je ne les cuisine que quand je sais que mes enfants sont là!
    A trois, et en bavardant, ça passe super vite (et ça me rappelle des souvenirs d'enfance avec ma mamie!). En plus, ils aiment bien depuis tout petits (sans exagérer non plus, ils n'ont pas commencé au berceau :)...). Bien sûr, en particulier pour les petits pois, il y en a eu souvent autant sous la table que dans le bol, mais bon.... Aujoursd'hui, mes deux enfants de 9 et 11 ans sont devenus aussi rapides que moi! Et je sens le petit challenge de battre la maman qui est toujours là! Bref, ça va de plus en plus vite, et c'est des bons moments de vie de famille! Et ensuite, à la dégstaton, on se pâme tous!!
    Merci en tout cas de toutes ces idées et cette énergie!
    Agnès

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour

    La petit astuce pour écosser les fèves fraîches "finger in the nose".
    1) On blanchie ( mais vraiment pas longtemps départ eau bouillante salé) puis refroidit rapidement ( eau +glaçons).
    2) On égoutte rapidement(ne pas laisser les légumes dans l'eau y il a une osmose entre le légume et l'eau du coup il perd du gout)et TRÈS IMPORTANT on absorbe l'humidité.
    3) On congelé les fèves bien à plat ( j'ai toujours pas écosse ^^).
    4) Quand vous avez une envie de fève( je peux avoir des fèves "fraîche" tout l'année de mon pays où je vis nickel pour le commerce local,bilan carbone etc),on prend la quantité que j'ai besoin,on l'a plonge dans l eau froide(par petite quantité pour pas que ça décongelé trop vite) et on les presse comme la fève est encore congelé mais la coque cuite et décongelé la fèves sort toute de suite sans être abîme.
    si vous avez le temps vous les calibrer quand elles sont congelées comme ça pour ce types de plat on garde les grosses et les petites on ne les écosse pas et on les manges crus a l’apéro ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nicolas merci d'avoir pris la peine de partager cela avec nous. C'est très gentil, et très intéressant !

      Supprimer
  37. Recettes testée et approuvée. Hâte de la refaire avec de l'aneth fraîche et pas surgelée. Mais c'est déjà un véritable délice. Merci beaucoup pour la recette et les conseils !

    J'ai aussi craqué pour les poêles car j'en avais marre de mes vieilles Tefal, surtout que les non-initiés utilisent fourchettes et autres dedans, et les rayures me rendent fou... Vivement que le culot age soit opérationnel, et que je teste ma recette signature : pommes de terres sautées avec cèpes (du Limousin, svp !).

    Par contre une question : sur le site, ils déconseillent utiliser cette game pour des recettes "acides". Est-ce que les tomates et le vin blanc sont absolument bannis, ou on peut quand-même en mettre dans ces poêles quand ce n'est pas pour mijoter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, il faut éviter de faire mijoter une sauce tomate par exemple, car l'acidité abime le culottage. Mais on peut sans problème en mettre dans la poêle si ce n'est pas pour mijoter ! Mais j'avoue qu'à présent, maintenant que mes poêles en fonte et que mes poêles minérales sont bien culottées, je fais mijoter les tomates dedans, et tout va bien. C'est au début qu'il faut éviter, car il est vrai que le culottage s'en va sinon, j'en ai fait les frais.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
ET N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tous tenir sur une seule page.
Valérie.