Chargement...

mardi 15 mars 2016

La makbouba (salade cuite poivrons/tomates)





Une recette familiale aujourd'hui, venue tout droit d'Afrique du Nord : la makbouba. 
C'est une salade cuite de poivrons et de tomates, que l'on prépare chez nous tous les vendredis soir à l'occasion du Shabbat. Elle accompagne ainsi le houmous, les poivrons confits, la méchouïa, le caviar d'aubergine etc. Cet ensemble de petites entrées s'appelle "la kémia". On les déguste toujours avec une bonne halla, ce pain brioché et légèrement sucré indispensable sur les tables de fêtes juives.  

RÉALISATION :
2 poivrons rouges
1 grosse boite de tomates pelées (environ 800g)
2 gousses d'ail
10g de sucre (je mets deux sticks de sucre en poudre)
80g d'huile de tournesol + 1 CS
1/4 de tsp de sel


Je vous entends d'ici hurler à l'infamie en ce qui concerne la quantité d'huile... Je comprends que cela puisse choquer mais ici c'est obligatoire ! Vous imaginez bien qu'en quinze ans j'ai eu le temps de tester avec beaucoup moins d'huile, un peu moins d'huile, un tout petit peu moins d'huile...et bien c'est le fiasco à chaque fois ! Rien à faire : sans l'huile elle est dégueu. On n'arrive pas à obtenir cette texture "confite" si caractéristique de la makbouba. Impossible. J'ai tout essayé... A chaque fois que j'ai essayé d'arnaquer tout le monde avec une version "light" elle finit à la poubelle. Et puis il faut savoir qu'il s'agit de dégustation : on ne va pas se taper tout le bol hein ! La tradition veut que l'on en prenne un tout petit peu dans son assiette. Alors autant la faire dans les règles de l'art, avec toute l'huile qu'il faut pour réussir une vraie salade cuite orientale, et kiffer comme il se doit à la dégustation. C'est un peu comme si on essayait de faire des frites à la vapeur... 

(Il m'arrive parfois, quand je n'ai pas le temps de la faire, de l'acheter chez le traiteur : et bien il y a toujours un bon centimètre d'huile au-dessus de la makbouba...)

Préchauffez le four à 230°chaleur tournante avec une grille au milieu. 


Coupez les poivrons en deux, videz-les :


Déposez les poivrons sur une plaque recouverte de papier alu, côté peau vers le haut. Enfournez pour 25mn :


Pendant ce temps, rapez deux gousses d'ail, et faites-les revenir dans une cuillère à soupe d'huile 1mn sur feu moyen sans cesser de remuer. J'utilise toujours une poêle (de 26cm) pour cette recette, je ne la fais pas à la casserole pour qu'il y ait une plus grande surface d'évaporation et pour qu'elle soit mieux confite. 
L'ail ne doit surtout pas brûler :


Réduisez le feu (je mets "2" sur l'induction). Ajoutez les tomates pelées avec leur jus :


Ecrabouillez- moi tout ça :


Ajoutez 10g de sucre et 1/4 de tsp de sel (je ne mets pas beaucoup de sel car les tomates pelées sont déjà salées) :


Ajoutez  80g d'huile, mélangez bien et laissez cuire sur feu très doux sans remuer :


Au bout de 25mn de cuisson dans le four, voici les poivrons :


Pour enlever la peau il faut normalement les mettre de suite dans un sac congélation fermé, mais je me contente de replier le papier alu pour les enfermer dedans :


Je les laisse 5 bonnes minutes : la peau se retire ensuite toute seule (attention c'est chaud !) :


Retirez bien les morceaux de peaux brûlés surtout ! Puis coupez les poivrons en lamelles :


Ajoutez les poivrons dans la poêle :


Mélangez et poursuivez toujours la cuisson sur feu très doux, mais sans jamais jamais remuer ET SURTOUT SANS COUVRIR ! La cuisson est longue. Il faut compter environ deux heures :


C'est près quand la makbouba est confite. L'huile est devenue rouge et a bien remonté à la surface, les poivrons sont bien tendres, il n'y a quasiment plus d'eau et ça commence un peu à accrocher à la poêle :



Versez la makbouba dans un récipient. Laissez-la bien refroidir avant de la couvrir et de la laisser au frais jusqu'au lendemain, elle sera bien meilleure ! 


Comme toutes les salades cuites, la makbouba se déguste froide : 


Remarques :
- Curieusement, je ne mets pas d'huile d'olive pour cette recette. J'ai testé maintes et maintes fois, et je trouve que cela apporte de l'amertume. Ce n'est pas le goût de la makbouba telle que je la connais, et ça me dérange, je préfère une huile neutre. On pourrait toutefois faire un mélange moitié huile d'olive/moitié huile de tournesol. Il faut faire selon ses préférences. 
- En ce qui concerne les épices, je n'en utilise pas non plus ici, c'est voulu. Certains ajoutent du poivre, du carvi, du paprika, du piment ou de l'harissa... Pourquoi pas ? Chacun fait fait fait... Mais quoi qu'il en soit on ne met jamais de concentré de tomate !  
- On peut également réaliser cette recette avec des poivrons verts à la place des rouges. Elle est d'ailleurs très souvent faite ainsi. Je préfère les rouges, que je trouve plus doux. 
- En saison, si vous trouvez de belles tomates fraîches avec du goût (très rare en 2016...), n'hésitez pas , c'est encore meilleur ! Mais comme je le dis toujours, je préfère de bonnes tomates San Marzano en conserve que des trucs dégueus en plastoc au rayon frais.
- J'ai l'habitude de la faire assez réduire, pour qu'elle ressemble un peu à de la confiture, mais on peut arrêter la cuisson avant si on la souhaite un peu plus liquide. 
- Si vous n'avez pas le choix, préparez-la le matin pour le soir, mais sachez que rien ne vaudra la makbouba du lendemain.  
- Elle se congèle super bien. Il faudra attendre qu'elle refroidisse bien avant de la congeler. Laissez-la ensuite revenir à température ambiante. Elle sera impeccable, je le fais tout le temps. 
- Il s'agit ici d'assez grandes quantités. Il y aura de quoi remplir un grand bol, vous pouvez tout diviser par deux bien sûr.  (je n'en fais jamais moins car chez moi ils se ruent dessus comme des ados prépubères sur Justin Bieber)
- On peut faire de la pizza à l'orientale avec de la makbouba et du thon par exemple, c'est délicieux !

85 commentaires:

  1. J'aurais pu être prem's si j'avais voulu

    RépondreSupprimer
  2. Je n'en avais jamais entendu parlé (honte à moi sur 753 generations!!!) mais y'a des poivrons, de l'ail et de la tomate donc TOUT pour que ca me plaise ta makbouda !!!
    Merciii (et pas merci parce que maintenant j'ai RE faim :-( )
    ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Je garde cette recette sous le coude, lorsque le potager commencera à produire ses belles tomates mûres sur pied et encore toute chaudes, gorgées de notre beau soleil méditerranéen. J'en salive d'avance. Bonne après midi Fauquette

    RépondreSupprimer
  4. miam ma belle mère pied noir fait une salade qui ressemble bien à ça et c'est délicieux donc je testerai ta version cet été avec les tomates du jardin (qui elles ont du gout et certifiées sans pesticides ;))

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Valérie,
    huuuummm !!!! ça m'a l'air d'enfer ! chez moi (petite ville du centre de la France), nous avons de vraies tomates avec du goût. A partir de fin juillet, sur le marché du samedi matin, de petits producteurs locaux proposent leur production de plein champ. Les tomates, de différentes variétés, sont exactement comme les tomates que l'on cultive dans son jardin. Des vraies, quoi ! Merci pour cette recette traditionnelle et familiale.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Valérie, je te conseille l'utilisation du papier cuisson plutôt que l'alu pour le four (risque de passage de particules dans les aliments). Je le fais régulièrement pour ma slata méchouïa et ça se passe parfaitement bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il brûle à 230°...

      Supprimer
    2. Ah ouais ?! Chez moi non...

      Supprimer
    3. Moi, je ne mets rien ... Les poivrons dans un plat, au four ... Et j'éteins quand ils commencent à brunir, puis j'attends que ça refroidisse ... Ça marche très bien aussi !!

      Supprimer
  7. Bonjour Valérie,
    Votre blog est super, j'adore vos recettes et votre manière de les rendre accessibles à tous ! Je découvre cette recette avec les larmes aux yeux...mais oui, la salade cuite de mon enfance faite avec ma grand mère le jeudi soir pour préparer le shabbat, quel bonheur ! Toutes ces belles recettes, poulet aux olives, salade cuite, pain au thon et tomate...j'ai la impression que nous avons grandi dans la même famille ; ) en tout cas, avec les mêmes origines culinaires !
    c'est à mon tour maintenant de la faire découvrir à ma petite famille moi.
    Un grand merci Valerie pour ces belles émotions, hâte de découvrir d'autres recettes mémoires : )
    Bien à vous,
    Sandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'on a les mêmes références en tant que juives sépharades ;))

      Supprimer
    2. Exactement les mêmes origines lointaines et du coup les même références .. seule différence chez nous on appelle ça la salade de piment ou chlada mais recette totalement identique et remontee des saveurs de l enfance et des rituels de shabat immédiate

      Supprimer
  8. Bonjour Valérie,
    Tout d'abord merci pour tes bonnes recettes. Je passe pour une grande cuisinière à chaque fois que je propose un petit plat "Valériesque".
    A la sortie du four, je mets les poivrons dans un saladier que je ferme hermétiquement avec du film alimentaires. Je laisse reposer un moment et l'épluchage devient un jeu d'enfant.
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  9. Sans vouloir choquer personne, mais il est réellement possible de faire des frites à la vapeur.... J'en ais déjà fait, d'ailleurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j'adore !!! Tu peux faire la makbouba sans huile alors... ;))

      Supprimer
  10. J'ajoute les.poivrons sur la.liste de course, j'ai déjà l'huile...
    Ici c'est l'ail qui est difficile à trouver, j'ai beau chercher en conserve.....

    Merci.pour ce partage plus simple que d'habitude mais qui fait toujours voyager

    RépondreSupprimer
  11. Aha ! J ai bien fait de passer par la! À la recherche d idée pour anniv ma fille.
    Elle est arrivée! Cette salade qui me rappelle de beaux souvenirs, merciiii.
    Je retourne dés demain faire un tour au supermarché chercher les 2 ingrédients principaux ! essai s impose!
    Je la degusterai avec les omlettes PDT et pain maison ... J ai hâte mm si je sais va manquer l' ambiance que j ai connu... autour de cette salade!


    Si non pour la pizza; faut juste remplacer la sauce tomate par la Makbouba ou on la met comme ingrédient d'accompagnement par-dessus la sauce tomate?
    Merci
    souad

    RépondreSupprimer
  12. j'aime beaucoup, mais mon estomac moins !

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour cette recette ( et toutes les autres ) . Je vais tenter "d'impressionner" ma meilleure amie qui nous régale avec sa Kémia et autres plats de la gastronomie juive , ce sera une belle surprise pour eux à notre prochain dîner!

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Valérie
    Aprés le poisson au curry, voilà une autre recette que j'aime. Ce n'est pas ma culture, mais j'adore toutes ses recettes pleines de chaleur du Moyen Orient. Je doit avoir un ancêtre oriental..... Si cette recette se congèle, c'est encore mieux. Je congèle déjà une purée de poivrons à base de noix, cumin, piment et mélasse de grenade: la muhammara. La connaissez-vous?

    Bonne journée

    Jacqueline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je connais la muhammara, mais elle ne fait pas partie de mes traditions familiales. Il me semble que c'est plutôt libanais si je ne me trompe pas.

      Supprimer
  15. bonjour Valérie , je fait surtout la méchouïa et ça me donne l'occasion de changer surtout pour les pique-niques !! j'ai l'impression que vous utilisez une poële en fonte ce qui favorise le côté "confit" de la makbouba . Merci !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une poêle en fonte, et j'avoue que la makbouba est encore meilleure avec ;)

      Supprimer
  16. Bravo Valérie ta makbouba je l attendais elle est identique à la tienne à la seule différence je ne mets pas de sucre et j utilise des poivrons verts non grilles
    Elle est PARFAITE ç est une salade extraordinaire mes enfants en raffolaient lorsqu ils étaient petits et rentraient dare-dare tous les apres midi ç etait leur "goûter" chez ma mere
    Je retrouve les parfums de l enfance et ceux de shabbath
    Bonnes fêtes de pourim
    Amitiés
    Peguy

    RépondreSupprimer
  17. Je ne connaissais pas du tout mais il y a 2 de mes ingrédients préférés, donc ça ne peut être que bon!!! merci

    RépondreSupprimer
  18. Ca me donne bien envie et si y a plein d'huile (au moins c'est pas dégueu comme tu dis !!) ! Bizz

    RépondreSupprimer
  19. moi je connais la salade juives ( poivrons coupés en lamelles , huile olive +ail ) plus vite fait , ....j'essaierai , ....bien d'accord avec toi pour les tomates ! l'été j'ai de belles tomates dans mon jardin hummm!
    Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a d'ailleurs la recette sur mon blog : http://www.cestmafournee.com/2012/11/poivrons-jaunes-confits-lail-rose-de.html?m=1

      Supprimer
    2. C'est une recette fantastiquement bonne.
      je la fais régulièrement car tout le monde me la redemande.
      Ces poivrons confits se servent aussi bien ç l'apéritif sur un croûton grillé, qu'en accompagnement de filets de rougets grillés ou de poisson cuit à la vapeur, ou...
      Merci, Valérie, pour votre magnifique blog.

      Supprimer
  20. Bonjour Valérie,

    je ne suis pas la première à commenter votre recette, mais je suis peut-être la première de vos fans qui en ait mangé et fait... Cela fait environ 60 ans que je l'ai mangée pour la première fois chez des amis d'Oran et plus de 40 ans que je la fais!! C'est un délice et je la sers toujours avec un couscous maison qui est bon "comme là-bas"... La vérité si j'mens! Vos fans ont de la chance d'avoir enfin accès à cette superbe recette!! Bon appétit à tous. Joëlle

    RépondreSupprimer
  21. Nous achetions poivrons rouges et tomates estivales, etc ... pour qu'une bonne amie nous réalise ce qu'elle appelle "salade algéroise" nostalgique d'une vie passée loin là bas ... un régal de fraîcheur que je reproduis régulièrement aux amateurs de cette cuisine du soleil* !
    Par contre je prépare souvent la "salade juive" pour accompagner une raclette ce qui n'est pas pour déplaire non plus aux amateurs*
    Merci pour l'authenticité des recettes

    RépondreSupprimer
  22. Je ne suis pas juive ni d'origine juive mais mes parents sont pieds noirs de tunisie et à moi aussi toutes ces recettes font remonter des souvenirs et me permettent de les faire à mon tour à ma maman devenue trop agée , elle qui m'a toujours parlé de cette cuisine qui est la meilleure dont elle m'a souvent parlé . bref encore une fois : MERCI !!! marie patricia

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour !
    Elle est toute chaude dans ma poêle. Bien entendu, vu l'odeur je n'ai pas pu résisté : je l'ai goûté !!! Elle est très bonne... Mais juste un goût amer en bouche qui est fort au début et reste ensuite en bouche. J'ai bien suivi la recette scrupuleusement (comme toutes tes recettes d'ailleurs). Peut être parce qu'elle est chaude encore...
    J'en profite pour te dire encore une fois MERCI et BRAVO pour ce blog qui est juste magique : ma bible maintenant. les seuls recettes que je fais les yeux fermés sans aucune modification ... et j'en ai fait des recettes comme dit dans certains de mes commentaires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'amertume dépend des poivrons en fait. Mais vous verrez que demain elle le sera beaucoup moins.

      Supprimer
    2. Je croyais que ma réponse a été publiée... mais non.
      Je vous dis ça vendredi :jour de la dégustation. Sinon j'ai poursuivi avec le flan parisien et fait la pâte qui est au congel. Comme vous j’ai eu 98g de pâte en trop (elle a fait le bonheur de mon petit). J’avais une question : faut-il décongeler la pâte avant d’y verser là préparation ? Ou dès la sortie du congel on verse le flan avant de l’enfourner ? D’avance merci.

      Supprimer
    3. Recette faite et adoptée par tous. Servi à l’apéro avec une foccacia :votre recette bien entendu. L'amertume n’a pas totalement disparu mais je pense vraiment que cela est dû à la qualité des poivrons. L’été, avec des vrais poivrons, ça doit être un kif total !!! Merci pour cette découverte.

      Supprimer
    4. Ca me fait très plaisir ! Merci Myriem.
      Il y a toujours une légère amertume avec les poivrons de toute façon. J'ai grandi dedans, donc je ne m'en rends plus compte... ;)

      Supprimer
  24. Miam....
    Je rajoute juste du paprika....et la fais avec des tomates fraiches (mais...je suis en Israel...;-) avec des poivrons jaunes pour la couleur.....et les oeufs cuits dedans le dimanche....mmm

    RépondreSupprimer
  25. Peu importe l'origine j'aime tout ce qui a l'air bon....et ça, ça m'a l'air de déchirer !
    Pour l'instant mes semis de tomates anciennes n'ont levé qu'il y a une semaine, les piments doux et forts depuis un peu plus longtemps... Je testerai donc ça cet été.

    En dehors des tomates de mon potager (entre 20 et 40 variétés selon les années) et celles de tout petits producteurs de confiance, je n'en achète plus jamais car celles des grandes surfaces donnent l'impression de manger du carton mouillé.
    La majorité de la population ne connaît pas le vrai goût des tomates. Certaines variétés sont si bonnes qu'on pourrait les manger en dessert et il m'arrive, l'été d'en faire mon 4 heures.

    A voir sur le sujet :

    https://youtu.be/08h3CiBQ7Ck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu as entièrement raison !!! Je me souviens très bien qu'étant enfant je croquais des tomates pour le goûter ! Elles avaient du goût à l'epoque... Aujourd'hui je défie quiconque de fermer les yeux en croquant dans une tomate de supermarché et de réussir à identifier ce que c'est ! Aucun goût. Insipide. Du carton mouillé tu as raison.

      Supprimer
  26. oh miam cette recette me plaît beaucoup je la chippppppppppe et je vais la réaliser le plus rapido possible, il me manque les poivrons que j'achèterai au marché!!! merci pour cette recette qui met l'eau à la bouche!

    RépondreSupprimer
  27. Ohlàlà! L'air trop bon!!! Miam miam

    RépondreSupprimer
  28. Un énormissimmmmmmmeeeeeeeeeeeeeeeee MERCI!
    Pour tout ce que vos faites pour toutes les merveilleuses recettes que vous publiez et que vous nous faites partager.
    Est ce que vous détenez la fameuse recette du CARROT CAKE, JE SUIS DESESPEREE je n'y arrive pas malgré xxxxxxxxxxx fois de multiples ratés...... rien y fait MERCI BEAUCOUP :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais celui d'Ottolenghi : http://www.ottolenghi.co.uk/carrot-and-walnut-cake-shop

      Supprimer
    2. Je vous lais poser la même question sans oser demander....
      comme quoi, ça sert beaucoup de lire tous les commentaires, je suis une fan du carrot cake et je vais m'empresser d'essayer sa recette.
      Merci pour le lien

      Supprimer
  29. Audrey Bulles17 mars, 2016 12:55

    Merci beaucoup Valérie ! Je suis une dingue limite obsessionnelle des légumes confits, des notes sucrées, des poivrons... Prochain apéro, c'est Makbouba de Valérie :) En revanche je fais déjà pipi dans ma culotte pour la peau des poivrons... J'ai testé moult recettes dites simples, et je galère comme une esclave romaine...à croire que j'ai deux mains droites... (Suis gauchère ;) Bonne journée à toutes et tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu rigoles ?? Ca s'en va tout seul !! C'est hyper facile. C'est galère quand les poivrons ne sont pas assez mûrs. Il faut bien les choisir. Pas trop fermes. Et c'est plus facile avec les rouges ou les jaunes qu'avec les verts (logique puisqu'un poivron vert est un poivron pas mûr) ;)

      Supprimer
    2. Audrey Bulles18 mars, 2016 11:14

      Bon bah yapluka... Sinon j'enverrai les photos des marques de chaînes :-P

      Supprimer
    3. Un truc de grand-mère: enfermer les poivrons encore chauds dans une poche plastique pendant environ dix minutes. La vapeur va décoller la peau.

      Supprimer
  30. J'ai pas vraiment compris la différence entre makbouba et mechouia. Heeeelp please ? Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les mêmes ingrédients, mais pas préparés de la même façon. La méchouïa est grillée, et pas du tout mijotée.
      La makbouba est longuement mijotée. Il n'y a pas ce goût de grillé comme dans la méchouïa. C'est un peu comme de la confiture de tomates.
      Ces deux recettes n'ont ni la même texture, ni le même goût. Voici la recette de la méchouïa (normalement elle doit se faire à la flamme si vous avez le gaz) : http://www.cestmafournee.com/2013/01/la-slata-mechouia-mechouia-pour-les.html

      Supprimer
    2. Merci pour ces explications !!!

      Supprimer
  31. La tchektchouka chez moi, avec un peu moins d'huile toutefois et des tomates fraiches...

    RépondreSupprimer
  32. Faite ce soir.
    J'ai failli tourner de l'oeil avec toute cette huile, mais j'ai compris que c'était une condition sinequanone.
    Verdict demain soir, pour le diner de shabbat. Merci Valérie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore j'ai fait light là... ;)
      Tiens moi au courant !

      Supprimer
    2. Dois t on couvrir la poêle pendant les 2 h de cuisson?

      Supprimer
    3. Surtout pas. Je vais le préciser.

      Supprimer
  33. Faite ce soir.
    J'ai failli tourner de l'oeil avec toute cette huile, mais j'ai compris que c'était une condition sinequanone.
    Verdict demain soir, pour le diner de shabbat. Merci Valérie !

    RépondreSupprimer
  34. Salut à toi oh mon Dieu de la pâtisserie!
    J'ai très mal commencé ma journée en ratant lamentablement la mousse du chocoday de Felder, à cause notamment d'une (j'ai perdu toute estime de moi en deux minutes VDM)
    Du coup je l'ai recommencée, relativement réussie (Est-ce normal que la mousse diminue un peu en volume après l'ajout du chocolat?)
    Je suis tout de même dubitative. Comme tu l'indiquais, et que je me réfère
    scrupuleusement à ce que tu dis, j'ai placé ma mousse au congélateur avant de l'étaler sur le gateau (qui avait été fait la veille)
    Tu précise qu'il faut 15 mns de congélation, je n'ai mis que 7 mns et déjà ma moussé était prise(mousseuse) et donc très difficile à étaler sur le gâteau froid et imbibé. Cette étape est-elle absolument nécessaire? Ne peut-on pas étaler directement la mousse sur le gâteau sans congélation préalable?

    Je t'embrasse oh Dieu de la pâtisserie que je vénère et espère que tu aurs le temps de résoudre ce dilemme métaphysique
    Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait il faut l'étaler quand sa consistance le permet, donc si c'est au bout de 7mn, ou si c'est de suite c'est parfait, du moment qu'elle ne coule pas ;)

      Supprimer
  35. Ca ressemble furieusement aux ingrédients de ta Méchouia que j'ai déjà adopté depuis un bail... :) Si je ne m'abuse, c'est juste un peu de cuisson en plus avec des tomates, du coup... je pense que je vais adorer !!!!

    RépondreSupprimer
  36. Waoh merci Valérie pour la recette ! je connais la salade mechwiya qui est différente ! tu m'as mis l'eau à la bouche ! j'attends quelques mois pour avoir de meilleurs poivron et de meilleures tomates ! merci

    Rym

    RépondreSupprimer
  37. Recette réalisée hier après midi...au frais en attendant ce soir (avec le houmous)
    J'ai goûté en transvasant dans le bol, ça m'a l'air délicieux.
    J'ai laissé cuire quasiment 3 heures, pour être sûre.
    J'en ai congelé la moitié pour ne pas tout manger!

    RépondreSupprimer
  38. Crime et condiment26 mars, 2016 17:04

    Coucou Valérie je viens d en faire et mon mari a passé les deux heures à baver devant la poêle en me disant c est quoiiiiiii? La seule consigne etait qu il ne fallait pas y toucher avant que çe ne soit prêt:-) maintenant il voudrait y mettre des œufs comme de la chakchouka ! Alors tu as déjà essayé ou c est un crime de lèse maklouba? J y ai un peu goute en attendant le repos ca a l air super bon et tu as raison j ai résisté à l envie d y mettre du carvi ou autre, c est super bon ainsi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais ce n'est pas un crime du tout ! C'est une institution la tchakchouka ! Par contre on la fait souvent deux ou trois jours après avec la makbouba qu'il reste. Mais tu peux la faire tout de suite : tu fais deux ou trois trous dans la makbouba avec une cuillère et tu y déposes des œufs. Tu laisses sur feu doux jusqu'à ce que les œufs cuisent (tu les sales et tu les poivres).

      Supprimer
    2. Parfait parfait, je vais donc faire ca :-)

      Supprimer
  39. Huum je ne connaissais pas du tout cette recette,une salade cuite ca c'est top ! :-)

    RépondreSupprimer
  40. Oh, la la, cette salade, sublime. A refaire sans hésiter. Et l'huile de tournesol, ce n'est vraiment pas gênant. Moi qui cuisine beaucoup à l'huile d'olive, j'ai été agréablement surprise.
    Merci beaucoup Valérie pour cette magnifique recette. Toutes vos recettes familiales sont à tomber.
    Merci encore
    Béatrice

    RépondreSupprimer
  41. Bonsoir, j'ai suivi à la lettre la recette: simple, assez long mais finalement pas grand chose à faire si ce n'est regarder les légumes confire à feu lent. Résultat: un délice d'une grande simplicité mais les meilleurs plats sont souvent dans la simplicité alors un grand merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
  42. Bonsoir Valérie. Serait-ce un crime de prendre des poivrons en conserve, comme les tomates, ils sont pelés au four et sont meilleurs hors saison que ceux de l'hypermarché ?
    Petite Cat

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour Valérie,
    Recettes toujours au top avec la bonne humeur en plus...
    j'ai trouvé cette recette divinement bonne, c'est un version d'une entrée type "tchathouka" et j'adore.Je teste beaucoup de tes recettes (à midi poulet à la kéralaise à la demande des enfants car plat réalisé avec le dos de cabillaud a plusieurs reprises).
    a bientôt, j'attends avec impatience la dernière création...

    RépondreSupprimer
  44. Merci je vais essayer rapidement et personnellement je congèle mes tomates du jardin et je les utilise le reste de l'année, goût identique que l'été.

    RépondreSupprimer
  45. Bonjour,
    Je dois faire une tourte aux poivrons (avec une pâte sablée) es-ce que cette recette conviendrait pour le fourrage (en la réduisant plus) ?
    Merci beaucoup,

    RépondreSupprimer
  46. Recette réalisée et approuvée : elle rejoint les incontournables de la table du vendredi soir :-)
    Merci Valérie, site magnifique et l'on y sent ta générosité.
    Cindy

    RépondreSupprimer
  47. Quel régal comme toutes les recettes que j'ai essayé de ton blog. Ca n'a même pas vu le jour et mon homme m'en réclame encore de même que le pain qui va avec merci encore pour toutes les recettes et pour le plaisir que je prends à les lire. Voir un erecette dans un livre et la trouver ici il n'y a pas photo c'est toujours les tiennes que j'ai envie de refaire

    RépondreSupprimer
  48. Bonjour Valérie, je me permets de vous appeler par votre prénom,
    Depuis que j'ai découvert votre blog par hasard il y a quelques semaines, j'ai fait et refait cette salade au moins 10 fois. Enorme succès, chaude dès sa cuisson terminée, froide, avec des œufs, sur un steak haché, bref je vais devoir acheter des boîtes de tomates en "gros".
    Je me permets de partager mon expérience : pour ce qui concerne les poivrons, je les pèle crus grâce à un économe spécifique et je les mets directement à mijoter. Ils sont largement assez cuits à l'issue des 2 ou 3 heures de mijotage.
    Merci encore pour ce magnifique blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux faire autrement. C'est ce que je fais parfois : tu fais frire les poivrons pelés et en lamelles pendant 10mn sur feu assez fort en remuant sans arrêt. Ils vont bien griller et fondre. Ensuite tu ajoutes les tomates et tu poursuis la recette.

      Supprimer
  49. Il me restait des tomates cerises et coeur de pigeons dans le frigo et un poivron rouge qui commençait à flétrir! Du coup je me suis rappelée cette recette qui m'avait tape dans l'œil. Le résultat est un pur régal! Du coup je m en suis servie pour les lasagnes. Merci

    RépondreSupprimer
  50. Véro83 "Blonde, mais pas toujours Quiche"04 août, 2016 09:25

    Bonjour Valérie, avant le 4/4, hier soir nous avons à nouveau dégusté cette très bonne salade. Elle a définitivement intégré nos plats favoris.
    Pour la première fois, Mon Homme de Ma Vie y a mélangé de petits morceaux d'anchois et il a presque atteint le Nirvana... sans moi, c'était frustrant, mais je n'aime pas trop les anchois.
    Cela dit, une fois j'y avais également intégré des morceaux d'olives noires à la grecque. C'était également très bon.
    Et je continue ma technique de ne pas mettre les poivrons dans le four. C'est juste parfait
    Merci encore pour ce partage.
    Maintenant, je vais commenter le 4/4 et la tarte à la tomates

    RépondreSupprimer
  51. Hyper bonne!!!!!! Excactement comme Jaime! Et Mon mari ma dit cest ka meilleur quil a goute!!! Jai suivi A LA LETTRE!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Dans le menu déroulant, cochez Nom/URL
3) Saisissez votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom (Ne faites pas attention au mot "URL" ! Ecrivez simplement votre nom)
4) Cliquez sur Publier commentaire
Et N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR "CHARGER LA SUITE" EN BAS DE PAGE SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE COMMENTAIRE APPARAITRE ! Lorsqu'il y a beaucoup de messages, ils ne peuvent pas tenir sur une page ;)
Merci pâtinautes adorés !
Valérie.